Fabius : «La coopération économique entre l’Algérie et la France avance activement»

Laurent Fabius lors d'une précédente visite en Algérie. New Press

La coopération économique, industrielle et commerciale entre l’Algérie et la France «avance activement», a estimé jeudi à Alger le président du Conseil constitutionnel français, Laurent Fabius. «C’est extrêmement intéressant de voir que la coopération entre l’Algérie et la France sur les plans économique, industriel et commercial continue activement et je pense que c’est un gage d’une très bonne amitié entre nos deux pays», a déclaré M. Fabius à la presse à l’issue d’une audience qui lui a été accordée par le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb.

Rappelant que sa visite en Algérie vient en réponse à l’invitation du président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, le responsable français a souligné que l’objectif central de cette visite était de «travailler avec le Conseil constitutionnel algérien» et de s’entretenir avec plusieurs responsables algériens. M. Fabius a été reçu auparavant par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, ainsi que par Mourad Medelci. «C’est un privilège pour moi de m’entretenir avec le Premier ministre, avec mon ancien collègue M. Lamamra ainsi qu’avec mon ami ici présent (M. Bouchouareb, ndlr) avec lequel nous avons très bien travaillé lorsque je dirigeais les affaires étrangères», a-t-il souligné.

Arrivé jeudi à Alger, M. Fabius effectue une visite officielle en Algérie à l’invitation de M. Medelci.

R. N.

Comment (35)

    Anonymous
    3 février 2017 - 20 h 56 min

    1999, la Trahison.
    1999, la Trahison.




    0



    0
    *CAPTAIN ALGERIA*
    3 février 2017 - 19 h 36 min

    IL EST PLUS QUE TEMPS DE
    IL EST PLUS QUE TEMPS DE REPRENDRE NOTRE INDÉPENDANCE VOLÉS ! AINSI QUE NOS RICHESSES QUI APPARTIENNE AUX PEUPLE !!!!!!




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    3 février 2017 - 15 h 35 min

    Il y a des problèmes vécus
    Il y a des problèmes vécus par Les Vrais Algériens avec ce qu’il faut bien appeler « La France », un nom pollué par l’histoire juive dont Fabius, j’ose et je m’en fous, des problèmes vécus par des petites gens algériennes, comme cette vieille là que j’ai évoquée, et nos dirigeants laissent faire, ne leur accordent pas l’appui de notre état comme si ces êtres étaient toujours administrés par « La France », n’étaient pas des citoyens d’un état qui a l’obligation de les aider, protéger, les livrant aux « Zécrivains boublics », Cher Monsieur Medelci, je ne suis pas politicien, Dieu m’en garde, nous ne sommes pas encore au stade requis, mais le cas de cette vieille, habitante de Beni Bousaid, Zouia, Tlemcen, et tant d’autres, (Laissons de côté les cupides), m’aura tout dit, ce Fabius et l’ambassadeur de France sont dégoûtants, ils ne méritent pas de manger de ce pays, ce watan, jusqu’au jour où la coopération aura réuni toutes les conditions spécifiques à l’exigence de l’histoire déclenchée par Les Français, alors sans les Juifs ancêtres de Fabius « Le Sang Contaminé », pour cette noble vieille je les insulte, mais ils n’ont pas de pudeur, ils ignorent la compassion, ce sont des charognards, des Hyènes ! J’ai toujours été sans complexe, comme certains de mes compatriotes, et en vérité Le Français n’est recevable sur ce sol qu’une fois réglés TOUS les problèmes, pour Fabius c’est une problématique avec Israël, appelons un chat un chat et le monde crèvera les abcès, il n’est pas Français mais au mieux Israélien, pourquoi nous faire « croire » que L’Algérie n’a pas reconnu Israël, elle a une ambassade certes cagoulée, avec le drapeau tricolore, car la vraie France est morte AVEC De Gaulle, basta, acceptez ce coup de gueule, ça fait du bien de se vider




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.