Ould Ali : «Raouraoua doit rendre des comptes aux pouvoirs publics»

El-Hadi Ould Ali avec Mohamed Raouraoua. New Press

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ould Ali, a appelé samedi à Alger le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, à rendre des comptes aux pouvoirs publics, suite à l’élimination «précoce et humiliante» de la sélection algérienne de football de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2017) au Gabon.

«Le peuple algérien s’attendait à de meilleurs résultats au vu des moyens qui ont été mis par les pouvoirs publics à la disposition de l’équipe nationale pour une meilleure préparation à la CAN-2017», a déclaré M. Ould Ali à la presse, en marge d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya d’Alger. La sélection algérienne de football a été éliminée dès le premier tour de la CAN-2017 au Gabon en terminant troisième du groupe B avec deux points récoltés en trois matchs disputés.

«En tant que ministre, je dois présenter le bilan de la participation algérienne au Premier ministre et au président de la République. C’est inadmissible de dire que l’Etat n’a pas mis les moyens nécessaires lors des trois dernières années pour une meilleure prise en charge de la sélection algérienne et du football algérien», a-t-il dit.

Il a ajouté que l’Etat a décidé d’allouer une rallonge supplémentaire de l’ordre de 2,5 milliards de dinars pour aider les clubs amateurs et pour acheter des bureaux à l’ensemble des ligues ainsi que le financement de la formation pour les arbitres.

R. N. 

Comment (41)

    zizou
    9 février 2017 - 11 h 47 min

    raouraoua ( el hadj ) un
    raouraoua ( el hadj ) un drôle de coco avec ce qu,il possède en France et ailleurs ….un grand cachottier

    la( hadja) ne cesse de ce venter au salon de coiffure ou elle passe chaque fois a paris .
    HADJ OUI C’EST BIEN CELA IL EST PROTÉGER….mais la roue tourne .




    0



    0
    nouri
    8 février 2017 - 16 h 37 min

    Les comptes,il ne faut pas
    Les comptes,il ne faut pas les demander seulement à RAOURAOUA sans le défendre;il faut les demander à CHAKIB KHELIL,à AMAR GHOUL et à d’autres .Mr Le Ministre de la Jeunesse et des Sports ,arrétez votre démagogie et cessez de jouer aux bons citoyens.FAKOU! N’oubliez pas,Monsieu rLe Ministre,que vous êtes un privilégié du système au détriment du citoyen.




    0



    0
    Nemrod
    7 février 2017 - 3 h 53 min

    En effet, Raouraoua doit
    En effet, Raouraoua doit rendre des comptes au peuple et au monde sportif du football Algérien par respect le qualifiant de responsable quelque soit la défaite de l’équipe nationale qui a livré une performance au dessous de la médiocrité qui a surpris et même choqué tout le monde surtout quand celui-ci est le doyen de la dynastie footballistque dépendant de la FIFA ou du budget du ministère de la Jeunesse et des Sports, comme dit l’adage « Au royaume des aveugles les borgnes son Rois » dans un pays entier qui assume le symbole de la défaite collective et de la médiocrité au premier degrés!! Nous sommes tous responsables du destin de ce beau pays entre les mains d’un ignorant comme un diamant possédé par un Animal ….




    0



    0
    Anonymous
    6 février 2017 - 15 h 08 min

    Je crois que c’est raouraoua

    Je crois que c’est raouraoua qui va chasser le pauvre ministre.
    Soutenu par les Qataris, ROU est intouchable




    0



    0
    LUI BECHIR EL PACHA
    6 février 2017 - 11 h 38 min

    POURQUOI DIABLE SE CONCENTRER
    POURQUOI DIABLE SE CONCENTRER SUR RAOURAOUA? LE SECTEUR DU SPORT ENTIER EST POURRI !!!
    DES JOUEURS QUI NE VALENT RIEN SONT PAYES A 3000000DA /MOI SUR SUBVENTION DE L ETAT !
    SIDI SAID GERE SEUL LES FONDS DES MUTUELLES DE LA CNAS DE LA CNR….IL A MEME OSE METTRE DES DIZAINES DE MILLIARDS DE DINARS DES CAISSES SOUS SA TUTELLE CHEZ SON AMI KHALIFA EN DECLARANT UN « J ASSUME » des plus provocateurs sans que personne ne s offusque….la chose publique est devenue une FRISSA et a chacun UNE JENBA QUI PEUT ATTEINDRE DEUX ET TROIS CENTS MILLIONS DE DOLLARDS!!!! il y a un seul COUPABLE DANS CETTE ZERDA EN COLS BLANCS : L IMPUNITE !!!
    c est cette impunite qui a permis de tuer BOUDIAF EN DIRECT ET C EST CETTE IMPUNITE QUI PERMETS DES HOLDS UP DES RICHESSES DU PAYS SANS DESIGNER LES COUPABLES!!!!




    0



    0
    abdeslam hamadouche
    6 février 2017 - 1 h 18 min

    moi, je suggere que tous les
    moi, je suggere que tous les responsables du sport en Algerie rendent des comptes sur leur gestion des differentes institutions qu’ils dirigent depuis plusieurs années. Il faut veiller a respecter rigoureusement le nombre de mandats .
    Avec tout le respect aux personnes, en tant que dirigeants vous avez faillis, vous avez detruits le sport en Algerie alors rendez des comptes et allz vous en. MM RAOURAOU ET BERRAF AYEZ LA DELICATESSE DE LIBERER VOS POSTES VOUS N’ETES PAS INDISPENSABLES NI IRREMPLACABLES.




    0



    0
    Amigo
    5 février 2017 - 22 h 58 min

    Si Mr Raouraoua avait un peu
    Si Mr Raouraoua avait un peu d amour propre Il n aurait pas du attendre qu on Lui demande de partir.
    Il aurait dû tout de suite convoquer la presse après l elimination de l EN . Il aurait dû presenter des excuses et annoncer Sa demission . Il en serait sorti grandi . Maintenant Il faut qu Il parte malgre lui .




    0



    0
    Khentache
    5 février 2017 - 19 h 36 min

    Je ne ais pas qui va partir
    Je ne ais pas qui va partir ou qui va rester, le ministre ou le prédisent de la FAF, mais ce qui est certain c’est l’un des deux va partir, c’est à dire le plus faible du clan !




    0



    0
    bobid
    5 février 2017 - 18 h 50 min

    D’abord,d’après ma mère
    D’abord,d’après ma mère(experte en couscous)le véritable problème de l’Algérie n’est pas la coupe d’afrique,mais cette incapacité des pouvoirs publics à contrôler le prix de la semoule ya 3jaba…Par ailleurs ,il faut laisser Mr Raouraoua tranquille,car il y a d’autres matchs à perdre,sans lui on ne va pas réussir cet exploit.




    0



    0
    Cherif
    5 février 2017 - 18 h 28 min

    Le problème est plus profond
    Le problème est plus profond que Mr Raouraoua. Il faut dire la vérité : le vrai problème c’est l’incompétence et l’incurie des présidents de club soit disant professionnels. Un gros problème de gouvernance . Aucune formation, aucune infrastructure, aucune prospection, des salaires faramineux pour des joueurs très moyens. L’état ne joue pas son rôle de contrôle et de régulation. Des milliards gaspillés pour un résultat très médiocres. Il est vrai cependant que Hadj Raouraoua s’est lourdement trompé dans le choix des derniers entraîneurs et les phases de préparation .Il doit laisser la place à du sang neuf.




    0



    0
      mohamed
      6 février 2017 - 14 h 45 min

      Depuis 1962, on dit il faut
      Depuis 1962, on dit il faut du sang neuf, mais dès qu’on ramène un neuf il devient gangrener et périmer, je voudrais juste savoir pourquoi les derniers jeux olympique résultat catastrophique et pire que la coupe d’Afrique, aucun responsables n’a été sanctionnés, quant on perd on crié au secours et quant on gagne on dit jamais pourquoi et comment on a gagner, si les joueurs n’ont pas donner satisfaction ce n’est pas la faut à l’hadj RAOURAOUA.




      0



      0
    Kahina
    5 février 2017 - 17 h 48 min

    On dirait que le ministre n’a

    On dirait que le ministre n’a pas le droit de démettre Raouraoua de son royaume ?
    maskine le ministre de la figuration




    0



    0
      mhd bouira
      6 février 2017 - 14 h 14 min

      Raouraoua pourrais se
      Raouraoua pourrais se retourner sur le ministre via la fifa donc juridiquement le ministre ne peux le demettre de ses fonctions exactement comme ce fut le cas avec monsieur guidoum..dommage sauf si raouraoua comprend de lui même qu,il est grand temps de débarrasser le plancher…




      0



      0
        DZ
        6 février 2017 - 14 h 45 min

        Merci pour les explications.

        Merci pour les explications.

        La FIFA est un ministère non déclaré et qui fait peur




        0



        0
    mhd bouira
    5 février 2017 - 16 h 51 min

    Il est grand temps que chaque
    Il est grand temps que chaque irresponsable comprennent le mot démission et ce à tous les niveaux!




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    5 février 2017 - 15 h 15 min

    La différence entre la FAF et
    La différence entre la FAF et le TITANIC , c »Est que durant le naufrage du TITANIC il y avait de la musique.

    Aujourd’hui le ministre tire dans le dos de son fidèle président de la FAF, voila un coup traître et lâche de la

    part de ce ministre qui vois niet walooo de ce qui arrive et se passe dans cette FAF , devenue un mystère

    dans un ministère .

    Vous aussi , vos jours sont comptés …




    0



    0
    elkhayam
    5 février 2017 - 13 h 10 min

    Merci Raourara de nous avoir
    Merci Raourara de nous avoir débarrassé de l’une des drogue dures les plus néfastes le foot et la religion qui font des ravages considérables sur une jeunesse désemparée et sans repères .




    0



    0
      Anonymous
      5 février 2017 - 15 h 10 min

      la religion qu’est ce que qu
      la religion qu’est ce que qu’elle a avoir dedans !




      0



      0
        Chiboukh
        5 février 2017 - 17 h 48 min

        Elkhayam vise certainement de
        Elkhayam vise certainement de les adorateurs du Ballon Rond ; prêts à tout- même à tuer- et qui se réunissent une fois par semaine dans un stade pour honorer leur équipe en scandant « In Cha Allah on va gagner »… Toutes les aliénations se valent. Et ça dure depuis les Romains dont les Chefs veillaient à ce que « le peuple ait des jeux et du pain » pour éviter les révoltes




        0



        0
    anonyme
    5 février 2017 - 12 h 15 min

    QUAND?
    Arrêtez le!

    QUAND?
    Arrêtez le!




    0



    0
    amoueux de l'EN et JSK
    5 février 2017 - 11 h 42 min

    A la place de Monsieur le
    A la place de Monsieur le Ministre, j’aurai réuni le président de la FAF et tous les présidents de ligue 1 &2, pour leur dire soit vous allez engager un travail de fond sur la formation pour alimenter les équipes nationales des U13 jusqu’à l’équipe A, soit vous n’utiliserez plus les infrastructures publiques. Allez y construisez vos stades sans les fonds publics. La carotte et le bâton, il n y a que ça qui marche.

    Les pouvoirs publics exigent à juste titre des entreprises économiques de créer de la richesse on doit exiger de ces entreprises sportives ( clubs professionnels) de créer la richesse de la gloire pour participer au rayonnement du pays. Raouraoua a trouvé les enfants de nos immigrés, il a composé une équipe plus au moins compétitive, mais tout ça lui a servit de phosphorer lui même auprès de la CAF et la FIFA. c’est légitime mais, il a oublié le fond qui est la restructuration de notre foot ball pour bâtir une grande équipe national le perenne. Je suis contre le départ de Raouraoua, car il doit d’abord mettre de l’ordre dans le professionnalisme qu’il a mis en place.




    0



    0
    anonyme
    5 février 2017 - 11 h 28 min

    Raouraoua a commis la faute
    Raouraoua a commis la faute de laisser trop du mou aux joueurs!Entre la generation des antar yahia,bouguerra,ziani,belhadj et celle ci ,il y a un large fosse!Ceux la se croient venus d une autre planete et sont plus rebelles et se sont isoles du publique !Moi perso ,je les regretterai pas s ils partaient!
    Quand a Raouraoua ,a la tete de la FAF et ses influences au niveau de la CAF ,il n a jamais pu organiser une CAN en algerie!La CAF nous doit bien les dettes que l algerie a enlever a certains pays africains!

    Moi je dis que le foot algerien ressurgira quand la balance des joueurs aura penche a 70% de joueurs locaux bien formes,et 30% de joueurs importes!

    Raouraoua,a mon avis a tout donne pour le foot!Malheureusement….Un autre a sa place pourra peut etre se preoccupe du championnat ,en agonie!!




    0



    0
    Djamel.maraval
    5 février 2017 - 10 h 44 min

    Que le soi-disant ministre ai
    Que le soi-disant ministre ai le courage de dire le pourquoi de ces attaques contre un homme integre qui a fait beaucoup pour le football algérien
    Pourquoi le soi-disant ministre n’a pas démissionné lors du fiasco des Jeux Olympiques, et n’a pas rendu des comptes aux Algériens




    0



    0
      Zéphyr
      5 février 2017 - 13 h 27 min

      Vous avez entièrement raison.
      Vous avez entièrement raison. Il veut porter la responsabilité du fiasco de la CAN sur Raouraoua en déclenchant tous les médias pro gouvernement contre lui pour faire oublier les méfaits de la Loi des Finances 2017 qui a touché le portefeuille du citoyen. Ce gouvernement priait pour que l’Algérie arrive en finale et gagne la CAN pour espérer occuper le pauvre peuple sur le foot et non sur ses problèmes quotidiens. D’ailleurs, tu l’as dit, il devrait être lui et les membre du Comité Olympique les premiers à rendre des comptes et démissionner après les accusations de Makhloufi et consorts contre les responsables accompagnateurs à ces jeux. Raouraoua a beaucoup fait pour le football algérien et africain et il serait ingrat de ne pas lui reconnaitre au moins cela. D’ailleurs, s’il avait le pouvoir de le licencier, il l’aurait déjà fait et seul l’Assemblée Générale pourrait le démettre de son poste. C’est déjà un aveux que le poste de Raouraoua est bien supérieur à ce ministre (le m miniscule est est exprès).




      0



      0
        anonyme
        5 février 2017 - 16 h 49 min

        il n’y a ni AG ni sidi Ekri
        il n’y a ni AG ni sidi Ekri ;
        quand on veut  » licencier » on licencie ;
        on a un moyen efficace : le redressement ;

        et raouraoua le sait et sait defendre d’abord ses privilèges ;
        une petite enquete sur ses biens le poussera à la démission immédiate ;




        0



        0
          Zéphyr
          6 février 2017 - 6 h 39 min

          Et c’est vous qui allez le
          Et c’est vous qui allez le remplacer pour entreprendre cette restructuration? Je vous souhaite de tout cœur bonne chance si vous en êtes capable. Ya hasrahhh! Vous pouvez attendre longtemps pour une soi disant enquête. La Cour des Comptes a été muselée depuis longtemps par les tenants du pouvoir qui continuent à se servir des biens du pays dans l’impunité totale. Sans rancune !!!!!!




          0



          0
    Algérien
    5 février 2017 - 10 h 03 min

    C’est carrément une
    C’est carrément une révolution… on va demander à Mr Raouraoua de rendre des comptes!!!
    Doit-on comprendre qu’il ne sera pas candidat a sa succession?




    0



    0
    Rascasse
    5 février 2017 - 10 h 01 min

    La seule erreur de rawraw est
    La seule erreur de rawraw est d’avoir cru qu’il pouvait être plus royaliste que le rois, ce qui explique la sortie du ministre, il va subir la foudre et comprendre ce que c’est de ne plus être du bon côté de la cuillère




    0



    0
    BLACKSKY
    5 février 2017 - 9 h 50 min

    Un sinistre qui nous
    Un sinistre qui nous tient lieu de ministre des sports ou l ‘ homme qu ‘ il faut pas à la place qu ‘ il ne mérite pas . Ainsi va l ‘ Algérie , pays des miracles pour toute une clique de parvenus aux origines douteuses .




    0



    0
    Mokrane
    5 février 2017 - 9 h 20 min

    C’est bien ce qu’a dit Ould
    C’est bien ce qu’a dit Ould Ali mais il aurait du dire la meme chose apres le fiasco des jeux olympiques de Rio ou la situation etait bien plus grave a moins que ses chefs ne lui ont pas demande de le faire.




    0



    0
    elhadj
    5 février 2017 - 7 h 16 min

    le peuple ne croit plus a ces
    le peuple ne croit plus a ces annonces d effet sans suite.tant que la mafia gère impunément et a sa guise les affaires du pays .il s agit d un abcès de fixation pour dérouter l opinion et tenter de lui faire oublier le désastre subi sur tous les plans par notre pays et dont les conséquences sont également subis par le peuple.




    0



    0
      Laetizia
      5 février 2017 - 18 h 01 min

      tout à fait! n’importe quel
      tout à fait! n’importe quel clampin échoué à Alger, qu’il vienne du monde civilisé ou du tiers monde peut voir les conditions indignes dans lesquelles nous vivons , la saleté , les bâtiments qui ne sont pas entretenus exprès pour les détruire et récupérer le terrain, les trottoirs défoncés partout quand ils existent encore! les routes de travers avec un fonctionnement qui dépasse l’entendement, des magasins par milliers voire par millions qui vendent de la camelote et des invendus aux prix des galeries lafayette, sans compter les institutions publiques qui fonctionnent au ralenti « malgré » l’embauche de milliers d’analphabètes se disant « cadres » ou encore le désastre linguistique qui a propulsé l’algérie 4000 ans en arrière dans le temps et dans l’espace!




      0



      0
    Anonymous
    5 février 2017 - 6 h 11 min

    c’est un discours connus et
    c’est un discours connus et reconnus depuis l’indépendance; monsieur le ministre des magouilles et de la propagande;vous en foutaient de la nation et son peuple;ce qui vous intéressent l’argent CKARA;nous sommes le pays le plus corrompus ou monde;cela suffit comme preuve;impossible qu’une nation avance avec tout ces dirigeants corrompus et amoureux de l’argent pas du drapeau;arrétez de se moquer de ce peuple autant payé pour vos erreurs et détournement;




    0



    0
    Mohamed l'Algérien
    5 février 2017 - 2 h 33 min

    La priorité des priorité, c
    La priorité des priorité, c’est la démission de Raouraoua et son clan mafieux. Pour les comptes il faut absolument présenter son cas à la justice, la véritable. Et c’est urgent. La désignation d’un nouveau président compétent à la tête de la FAF est vital. On n’a pas le temps, il faut faire vite, au vu du calendrier qui attend l’EN dans très peu de temps. Ce que Raouraoua a fait au foot ball Algérien est un CRIME IMPARDONNABLE.




    0



    0
      SÉRIEUX
      5 février 2017 - 3 h 17 min

      POUR VOUS YA SI MOHAMED LE
      POUR VOUS YA SI MOHAMED LE CRIME COMMIS PAR LE PRÉSIDENT DE LA FAF EST PLUS IMPARDONNABLE QUE TOUTES LES CORRUPTIONS COMMISES AU DÉTRIMENT DE L’ÉCONOMIE DU PAYS AINSI QUE TOUS LES DÉTOURNEMENTS DE DENIERS PUBLIQUES DONT LES AUTEURS SONT ENCORE DANS LE GIRON DU POUVOIR. JE SUIS D’ACCORD AVEC VOUS POUR QUE TOUT LE MONDE DOIT RENDRE DES COMPTES, MAIS PAS UNIQUEMENT LES GESTIONNAIRES DU FOOT PARCE QUE C’EST L’OPIUM DU PEUPLE.




      0



      0
        Mohamed l'Algérien
        6 février 2017 - 1 h 31 min

        @ SÉRIEUX.

        @ SÉRIEUX.
        Tu as raison de parler des corrompus qui ont commis des crimes impardonnables contre l’économie nationale. Mais je t’informe que je me suis très longuement exprimé au sujet de ces gens qui ont dilapidé 1000 milliards de dollars entre 1999 et 2014. Mr Benouari ex-ministre de l’économie les a dénoncés en personne dans les colonnes de la presse et sur le web. Le CRIME ÉCONOMIQUE commis par ces gens qui sont toujours au pouvoir EST IMPRESCRIPTIBLE. ET ILS SERONT JUGéS TÔT OU TARD. ILS N’ÉCHAPPERONT PAS à LA JUSTICE où QU’ILS SE TROUVENT DANS LE MONDE. ILS NE SONT PAS OUBLIES.




        0



        0
      Djamel.maraval
      6 février 2017 - 8 h 39 min

      Bien parler imbécile,moi je
      Bien parler imbécile,moi je souhaite que tu sois le nouveau président de la faf




      0



      0
        Mohamed l'Algérien
        6 février 2017 - 21 h 25 min

        Le chameau ne voit pas sa
        Le chameau ne voit pas sa bosse. Venant d’un immense con, cela ne me fait ni chaud ni froid. Pour la présidence de la FAF, il y a des hommes très compétents, qui ont fait leur preuve en Afrique et à l’echelle mondiale, avec très peu de moyen et beaucoup d’intelligence , de compétence et de respect pour le peuple. Je parle de Monsieur SAÂDANE.




        0



        0
    Anonymous
    4 février 2017 - 23 h 27 min

    Depuis quand un « responsable »
    Depuis quand un « responsable » dans ce pays rend des comptes
    le vrai « rendre des comptes » c’est dans l’au delà et personne n’y échappera




    0



    0
      Bonois23
      5 février 2017 - 9 h 03 min

      Parce que toi, t’as fais un
      Parce que toi, t’as fais un aller retour dans l’au delà pour en parler avec une telle certitude. Rendre des comptes c’est d’abord ici et maintenant!, après, c’est une autre histoire que personne sur terre ne maîtrise.




      0



      0
        anonyme117
        5 février 2017 - 13 h 10 min

        Très bien répondu Bonois23.
        Très bien répondu Bonois23.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.