Tous les chantiers de Constantine capitale de la culture arabe seront relancés

Des décisions seront prises s’agissant des projets non encore lancés. D. R.

Tous les chantiers programmés dans le cadre de la manifestation Constantine capitale de la culture arabe et interrompus pour diverses raisons seront relancés, a assuré dimanche à Constantine le secrétaire général du ministère de la Culture, Smail Oulebsir.

S’exprimant lors de la cérémonie officielle d’installation du nouveau directeur de wilaya de la culture, M. Oulebsir a affirmé que tous les chantiers lancés dans le cadre de cette manifestation culturelle notamment ceux inhérents à la restauration du patrimoine et dont les travaux, mis à l’arrêt pour de multiples raisons, seront relancés à la faveur du vaste travail de consultation et de suivi effectué en collaboration avec les autorités locales. Ce dossier, que le Premier ministre suit de près, sera solutionné à la faveur des différentes dispositions techniques et administratives prises, a souligné le même responsable, notamment en matière d’étude de prix unitaire et de l’examen des contrats de réalisation au cas par cas, faisant part de «belles perspectives» pour réceptionner l’ensemble des projets mis à l’arrêt dans les meilleurs délais.

Des décisions seront ultérieurement prises s’agissant des projets non encore lancés, a par ailleurs révélé le SG du ministère de la Culture, qui a réitéré l’engagement des pouvoirs publics à faire rentabiliser toutes les infrastructures culturelles en optant pour des modes de fonctionnement modernes qui vont avec les tendances de l’heure.

Dans ce sens, le même responsable a indiqué que des réflexions étaient en cours pour améliorer le rendement de la salle de spectacle Ahmed Bey de Constantine dont la gestion avait été confiée temporairement à l’Office national de la communication et de l’information (ONCI).

Aujourd’hui, à travers le monde, le spectacle n’est plus rentable, a estimé le même responsable d’où l’urgence, a-t-il ajouté, de trouver de nouvelles solutions pour faire fonctionner ce type d’infrastructure culturelle en assurant les coûts de gestion et de l’entretien.

La cérémonie officielle d’installation de Aribi Zitouni, nouveau directeur de la culture de Constantine, en remplacement de Abdallah Bouguandoura, appelé à d’autres fonctions, a eu lieu en présence des autorités locales et des représentants de différentes composantes culturelles de Constantine.

R. C. 

Comment (4)

    anonyme117
    6 février 2017 - 20 h 47 min

    Cirta n’est pas la capitale
    Cirta n’est pas la capitale de la culture Arabe, c’est la capitale de la culture Berbère, toutes ces dépenses inutiles comme ceux de la grande mosquée d’Alger doivent servir le bien être des Algériens, santé, savoir, loisirs etc..




    0



    0
    Kahina
    6 février 2017 - 13 h 10 min

    Il faut restaurer les

    Il faut restaurer les hôpitaux, les écoles, les bibliothèques, les salles de sports pour les jeunes,

    Les jardins d’enfants. Et surtout, débarrassez la ville de ses ordures.




    0



    0
      Abdel
      6 février 2017 - 16 h 02 min

      Allah 3atik saha .bravo
      Allah 3atik saha .bravo jespere qu’ils vont se reveiller




      0



      0
    5Colonne
    6 février 2017 - 0 h 10 min

    Y a L’HOPITAL DE CONSTANTINE
    Y a L’HOPITAL DE CONSTANTINE la priorité qui est dans un de ces etats catastrophique LA PRIORITE AU PEUPLE leur sante ont s’en fou de ces evenements financé par le quatarsio qui nous apportent vraiment rien




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.