Chaque défaite de Daech est suivie d’une campagne d’intox contre l’armée syrienne

Les victoires de l'armée syrienne effraient certaines officines occidentales. D. R.

Amnesty International s’est fendue ce mardi d’un communiqué en complet déphasage avec la réalité du drame syrien et dans lequel la victime devient carrément l’agresseur. Alors que l’opinion internationale commence dans sa majorité à comprendre les véritables enjeux de la guerre déclarée dès 2011 à l’Etat syrien par l’administration Obama et ses alliés arabes, l’organisation de défense des droits de l’Homme trouve encore le moyen d’accabler le gouvernement syrien de tous les maux et de l’accuser des pires crimes. 

Dans ce communiqué kilométrique où il n’est pas dit un mot sur les atrocités commises par les pendants syriens de Daech et d’Al-Qaïda, Amnesty International accuse le gouvernement syrien d’avoir procédé à des pendaisons extrajudiciaires de masse à la prison de Saidnaya. «Entre 2011 et 2015, chaque semaine, et souvent deux fois par semaine, des groupes englobant jusqu’à 50 prisonniers ont été sortis de leurs cellules et exécutés par pendaison. En cinq ans, pas moins de 13 000 personnes, pour la plupart des civils soupçonnés de s’opposer au régime, ont été pendues en secret à Saidnaya», assure l’ONG de défense des droits de l’Homme qui s’empresse d’exiger que l’on envoie au poteau Bachar Al-Assad et ses proches collaborateurs. 

Dans son communiqué qui renvoie à son rapport, intitulé «Abattoir humain : pendaisons de masse et extermination à la prison de Saidnaya, en Syrie», Amnesty International omet, bien évidemment aussi, de dire que le gros des victimes de la guerre syrienne se compte parmi les soldats de l’armée syrienne. Un constat appuyé autant par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui soutient pourtant l’opposition, que par l’ONU.

Le plus curieux, c’est qu’Amnesty International – qui pourrait aisément remporter la palme de l’ONG qui défend le plus les groupes terroristes dans le monde arabe – ait décidé de sortir son rapport à un moment où le peuple syrien commence à voir le bout du tunnel et où l’armée arabe syrienne, aidée par l’armée russe, enchaîne les victoires sur Daech et Al-Qaïda. Les terroristes vivent pour ainsi dire leur dernier quart d’heure dans le nord de la Syrie. 

Les troupes de l’armée syrienne, appuyées par des combattants du Hezbollah libanais et par des frappes russes, sont, en effet, parvenues à assiéger complètement Al-Bab et ses environs du côté sud, tandis que les forces turques et des rebelles l’assiègent déjà au nord, à l’est et à l’ouest. L’armée syrienne avait déjà réussi dans la nuit de dimanche à lundi à prendre le contrôle de la seule route aux mains de l’EI qui liait cette ville au reste du territoire syrien. Située à 25 km au sud de la frontière turque, la ville d’Al-Bab est considérée comme un point stratégique par tous les acteurs du conflit.

Est-ce pour faire affaiblir politiquement le gouvernement syrien et minimiser ses victoires que l’ONG britannique a sorti son rapport ? Quelle que soit la réponse, Amnesty et ses soutiens savent pertinemment qu’ils ne pourront pas renverser le rapport de force sur le terrain. En multipliant les rapports comme celui qu’elle vient de produire, Amnesty International cherche, en revanche, à peser sur l’après-crise. Tout le monde l’aura compris, son rêve est d’assister à l’émergence d’une «nouvelle Syrie» où Bachar Al-Assad serait éjecté du pouvoir. Du déjà vu et du déjà entendu.

Khider Cherif

Comment (17)

    Anonymous
    8 février 2017 - 19 h 08 min

    amnesty internationale est le
    amnesty internationale est le contraire de ce qu’elle prône. ses rapports ont toujours bafoué honteusement les droits des palestiniens et des peuples opprimés pour verser dans les intérêts des puissances coloniales qui la financent. elle est un instrument de déstabilisation des nations qui s’acharne à diaboliser les régimes récalcitrants aux convoitises coloniales et en accusant à tort une partie pour victimiser une autre qui servira de prétexte aux ingérences étrangères……………. pour plus découvrir les dessous de cette organisation de propagande:
    http://reseauinternational.net/le-dessous-des-ong-une-verite-cachee-amnesty-international/




    0



    0
    FAKOU
    8 février 2017 - 17 h 21 min

    Les criminels se soitennent
    Les criminels se soitennent toujours meme sur les reseaux sociaux et ils tous peur de subir le meme sort … mais la vie d un etre humain est sacre et l assassin finira toujours par payer …




    0



    0
    youssef
    8 février 2017 - 17 h 05 min

    Il faut plutôt parler de la
    Il faut plutôt parler de la victoire de l’aviation russe des iraniens et hizbollah. Les russes agrandissent leurs bases et les iraniens prennent la téléphonie mobile etc etc. La nouvelle syrie est en gestation




    0



    0
    Anonymaoui
    8 février 2017 - 14 h 31 min

    La pauvre armée syrienne a
    La pauvre armée syrienne a été et est toujours la cible des hordes islamistes avec le soutien politique et financier des monarchies du golf persique. Ce groupuscule amnésie internationale est instrumentalise par ces mêmes monarchies en coordination avec le mossad et la cia pour affaiblir l’État syrien qui semble reprendre le dessus sur les hordes islamistes.




    0



    0
    HAMRYA
    8 février 2017 - 11 h 48 min

    AMNESTY INTERNATIONNAL ,
    AMNESTY INTERNATIONNAL , Cette organisation terroriste, au service exclusif de ses bailleurs de fonds : les terroristes USA, juifs-sionistes, anglais, français , dont les chefs sont connus avec précision : BUSH , HILLARY-la-JUIVE, NATANYAHU, BLAIR, SARKOZI-BHL-FABIUS , n’ a ni honneur, ni fierté, ni crédibilité, car elle est désormais TRES BIEN CONNUE (sous tous ses aspects) et aussi par LE MONDE ENTIER. ELLE CONTINUE toutefois à essayer, par ses manoeuvres de diversion, ses mensonges, et ses désinformations, à travestir LA VERITE, pour détourner l’attention des VRAIS TERRORISTES et des VRAIS CREATEURS DE DESORDRES SUR TERRE : L’impérialo-sionisme et ses principaux dirigeants : USA, GB, France,  » état fantôche dit israél » (créature de l’alliance judéo-fasciste-chrétienne) et leurs esclaves et serviteurs les royaumes taïhoudite dite « arabie », jordanie, Maroc, et émirats félons Qatar, etc… VIVE LA VERITE CRUE : Vive le Yemen, Vive le Hizb ALLAH Libanais, Vive La Syrie, Vive l »‘ Iran, Vive La RUSSIE .




    0



    0
      bom
      8 février 2017 - 13 h 21 min

      la dictature syrienne est
      la dictature syrienne est satanique . Personne ne peut la justifier . tout ceux qui la defendent sont une honte pour la coscience humaine .
      qui etes vous , assoiffés de haine , prisonniers de vos régimes liberticides ou l homme ne vaut rien?
      A quand le retour de la philosophie et de l ‘humanité ds le monde arabe ?
      Que DIeu soit avec vous !




      0



      0
    Tinhinane
    8 février 2017 - 11 h 41 min

    La presse occidentale ainsi

    La presse occidentale ainsi que toutes leurs organisations fantoches sont au service des terroristes




    0



    0
    Kahina
    8 février 2017 - 11 h 25 min

    Nous souhaitons à l’armée

    Nous souhaitons à l’armée syrienne une bonne continuation dans leur combat contre DAECH et ses géniteurs .

    Ces êtres vivants qui se disent démons-crates ne cachent plus leur soutien aux terroristes sanguinaires et tueurs de l’humanité.




    0



    0
    Illetre
    8 février 2017 - 8 h 30 min

    AI ou Amnesie International
    AI ou Amnesie International et non Amnesty International n’est autre que la voix de son Maitre. Une these de Doctorat sur les ONG et leur instrumentalisation est au niveau de l’institut des sciences politiques de Ben Aknoun donne plus d’information sur ces ONG.




    0



    0
    anonyme
    8 février 2017 - 7 h 34 min

    La presse occidentale est une
    La presse occidentale est une presse dirigée.

    La presse occidentale est une presse dangereuse.




    0



    0
      bom
      8 février 2017 - 13 h 13 min

      et la presse algerienne
      et la presse algerienne ,vous en pensez quoi?




      0



      0
    mérdias
    8 février 2017 - 5 h 19 min

    la fausse  » grandeur  » des
    la fausse  » grandeur  » des merd…de daech a été du cousu main par les médias occidentaux , c’est à dire à ceux à qui profite le crime !




    0



    0
    moskosdz
    7 février 2017 - 21 h 58 min

    Pas étonnant si les
    Pas étonnant si les islamistes destructeurs sont soutenus par les puissances occidentales,un état Arabe développé dans la région nuirait à la sécurité d’Israël.




    0



    0
    anti daesh
    7 février 2017 - 21 h 44 min

    permettez moi de poster ce
    permettez moi de poster ce lien vers un article du site agoravox et qui consiste en une synthèse de la guerre en Syrie jusqu’à ce jour, l’article est long mais c’est de l’excellent travail !
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/comment-deux-ans-apres-charlie-on-189389




    0



    0
    chavez
    7 février 2017 - 21 h 38 min

    VIVE L’ARMÉE SYRIENNE

    VIVE L’ARMÉE SYRIENNE
    VIVE BASHAR EL ASSAD
    VIVE LE HEZBOLLAH
    VIVE L’IRAN
    VIVE LA RUSSIE
    ET VIVE POUTINE
    QU’ON ÉCRASE CES CRIMINELS SANS FOI




    0



    0
    Felfel Har
    7 février 2017 - 19 h 50 min

    Précision: lire » les frères
    Précision: lire » les frères Koch ». Sheldon Koch a versé des millions de dollars à la campagne de Calamity Clinton.




    0



    0
    Felfel Har
    7 février 2017 - 19 h 46 min

    Cette organisation, fondée en
    Cette organisation, fondée en 1961 et dirigée pendant plus de 30 ans par des Anglo-saxons, s’est progressivement placée sous la botte du M6, avant d’être phagocytée par l’US Department of State, le ministère Américain des AE, ce qui devrait lui oter le statut de Non Gouvernementale. Elle accepte des fonds de nombreux milliardaires dont Soros et les frères Sheldon connus pour leur inconditionnel support d’Israël. AI est devenu le prolongement de la CIA et du M6, c’est un appendice « civil » dont la mission est de révéler de manière sélective, les violations des droits de l’homme et de fournir des alibis aux pays occidentaux pour mener des guerres ici ou là. Elle n’intervient donc que pour servir leurs intérêts. Alors qu’Israël viole quotidiennemnt les droits de l’homme dans les territoires occupés, AI ne s’est manifestée qu’en 2009 pour accuser dans le même rapport et Israël et Hamas, en mettant dans le même panier l’agresseur et sa victime. En Arabie S, au Maroc, au Sahara Occidental, et ailleurs AI devient aveugle et sourde. Celà me rappelle cette réplique « Dis, tu n’as rien vu à Hiroshima? Non rien! » Ne dit-on pas que le pire aveugle est celui qui ne veut pas voir?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.