Procès de l’assassin d’Ali Tounsi : début de l’audience à la cour d’Alger

Arrivée du prévenu Chouaïb Oultache au tribunal. New Press

L’audience préliminaire du procès de l’ex-chef de l’Unité aérienne de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le colonel Chouaïb Oultache, accusé de l’assassinat de l’ancien DGSN Ali Tounsi, s’est ouverte dimanche devant le tribunal criminel d’Alger. Le procès a débuté dans une salle archicomble en présence cette fois-ci des avocats de Chouaïb Oultache, maîtres Mohamed Tayeb Belarif, Mohamed Amine Sidhoum et Nora Ghaffar. Le président du tribunal a procédé en premier lieu à l’appel de l’accusé, des témoins et s’est enquis de la présence des avocats.

Chouaïb Oultache devra répondre des chefs d’inculpation, entre autres : homicide volontaire avec préméditation et guet-apens, tentative de meurtre et détention d’une arme à feu sans autorisation préalable des autorités compétentes, selon le rôle complémentaire de la deuxième session criminelle 2016.

Ali Tounsi a été assassiné le 25 février 2010 lors d’une réunion au siège de la Direction générale de la sûreté nationale à Alger. Selon le ministère de l’Intérieur, la mort de Tounsi «est survenue lors d’une séance de travail durant laquelle un cadre de la police, apparemment pris d’une crise de démence, a ouvert le feu sur le chef de la police avec son arme de service».

Chouaïb Oultache avait été précédemment condamné à une peine de cinq ans de prison ferme dans une autre affaire de détournement de deniers publics en relation avec le meurtre d’Ali Tounsi.

R. N.

Comment (6)

    TARZAN
    26 février 2017 - 14 h 01 min

    c’est un drame regrettable.
    c’est un drame regrettable. oultache, ancien pilote militaire, est un type très apprécié de tous et très gentil, personne ne comprend son geste.




    0



    0
      CHIBL
      26 février 2017 - 16 h 59 min

      Quand on côtoie la mafia on
      Quand on côtoie la mafia on deviens mafieux.c’est très facile a comprendre.




      0



      0
        TARZAN
        26 février 2017 - 18 h 34 min

        de quelle mafia tu parles? il
        de quelle mafia tu parles? il n’y a pas de mafia dans les institutions algériennes et surtout militaire. les rumeurs et les mensonges on les laisse aux marocains




        0



        0
          CHIBL
          26 février 2017 - 19 h 09 min

          TARZAN tu vis dans quelle
          TARZAN tu vis dans quelle jungle?




          0



          0
          TARZAN
          26 février 2017 - 21 h 04 min

          ma jungle c’est pas ta jungle
          ma jungle c’est pas ta jungle ou tu te prosternes pour un roi. si la mafia existe dans notre institutions, les généraux restent en place à vie. et contrairement aux rumeurs que tu lances, tous les officiers vivent modestement et si tu as des informations sur un quelconque détournement de fond de qui que ce soit donne les preuves et il sera arrêté. tu es un mourdjif, tu accuses les gens alors que tu les connait même pas.




          0



          0
        Anonymous
        26 février 2017 - 18 h 57 min

        ُEt quand on devient mafieux
        ُEt quand on devient mafieux on n’est sûrement pas gentil est apprécié par ses amis!




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.