Suites de l’affaire Bengana : Mohamed Djemaï dans le viseur d’Ould-Abbès

Le chef du groupe parlementaire FLN, Mohamed Djemaï. New Press

Le chef du groupe parlementaire FLN, Mohamed Djemaï, risque d’être sévèrement sanctionné par le secrétaire général du parti. La raison ? Le chef du groupe parlementaire figurait sur des photos prises avec Ferial Furon, arrière-petite-fille du bachagha Bengana dont le livre Si Bouaziz Bengana, le dernier roi des Ziban continue de susciter colère et polémique. Selon certaines sources, Ferial Furon aurait été reçue à l’Assemblée populaire nationale par des députés. Pour le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, se faire prendre en photo avec l’arrière-petite-fille du bachagha Bengana, qui s’est rallié en 1839 à la France coloniale et qui a joué un rôle important dans la colonisation, est inadmissible. «J’ai demandé à mon chef de cabinet de me ramener ces photos. S’il s’avère qu’elles sont authentiques, je vous convoquerai ici et vous ferai part des sanctions prises», a-t-il répondu à la question d’un journaliste sur la proximité constatée entre certains responsables au FLN et Ferial Furon.

Ould-Abbès a affirmé qu’au FLN on ne badine pas avec la mémoire. Cette «affaire» risque ainsi de faire des «dégâts» au sein du parti. Faisant face à un début de contestation de certaines listes électorales, le SG du FLN veut visiblement réaffirmer son autorité en s’attaquant à l’un des «ténors» du parti, l’homme d’affaires Mohamed Djemaï, qui est théoriquement concerné par l’interdiction de rempiler pour un troisième mandat, imposée par la direction actuelle afin, dit-il, de donner la chance à d’autres cadres militants et permettre une forme de rotation au sein des assemblées élues.

Jouant pleinement la carte de la transparence, Ould-Abbès, qui jouit d’un total soutien du président Bouteflika en sa qualité de président du FLN, ne tolère plus aucune interférence dans sa gestion du parti. D’ailleurs, cette prise en main des affaires du parti lui a valu des accusations de la part de Hocine Kheldoune, ex-responsable de la commission du parti. Ce dernier avait motivé sa démission, en janvier dernier, par «l’autoritarisme et l’unilatéralisme» de Djamel Ould-Abbès.

Sonia Baker

Comment (57)

    MALADE DE LA POLITIQUE du FLN 2017
    10 mars 2017 - 23 h 46 min

    Au jour d’hui ont reçu la
    Au jour d’hui ont reçu la petite fille du traître et demain ils vont recevoir fort possible la fille de Natanyahou

    FAMILLE REVOLUTIONAIRE
    5 mars 2017 - 22 h 49 min

    Mr Ould Abbes nous sommes
    Mr Ould Abbes nous sommes Très déçu par la traîtrise te votre  » mohamed » djemai ,pour sauver notre parti vous savez très bien qu’es ce qu’on attend de vous avant qu’il ne soit trot tard

    Amir
    2 mars 2017 - 12 h 54 min

    Le « dépité » Lyes Sadi aussi
    Le « dépité » Lyes Sadi aussi ils etaient 2 sur la photo avec bent el bachagha, Djemaï et Sadi

    Zaoui
    1 mars 2017 - 12 h 34 min

    A titre de mémoire,au seuil
    A titre de mémoire,au seuil des premiers mois d’indépendance ,j’ai vu une proche femme d’un grand chahid « BENKHAZNAJI Ferhat » travailler comme femme de ménage à l’hôpital de BBA.Son mari de tout temps avec les membres de l’ALN à la ferme sise douar »el hachem »lachebour Cne de Medjana ou ses djounoud ne quittaient jamais la ferme pour s’approvisionner,régler les comptes aux « harki »
    *depuis ce temps là je me suis posé des questions?? sur ces cas !qui ne devrait jamais exister!sans réponse!et voilà un député « FLN » recevant une petite fille de HARKI avec un grand H.dans l’enceinte d’une institution que les femmes de chouhada n’ont jamais mis les pieds ne serait qu’une visite guidée et déguster l’effet de l’indépendance,car pendant la révolution ,j’ai entendu nos mères et grand-mères dirent qu’à l’indépendance nous marcherons sur les tapis (et on croyait ferme)mais la réalité était autre le 6 juillet 1962!

      yuva amazigh
      1 mars 2017 - 20 h 54 min

      notre indépendance a été
      notre indépendance a été noyautée par les faux moudjahidines qui se sont infiltrés dans tous les rouages de l’administration, c’est ce qui fait que les filles de harkis et autres traitres sont reçues au niveau de ces institutions

        Guellil
        3 mars 2017 - 21 h 16 min

        Citez des noms.
        Citez des noms.

    Zaoui
    1 mars 2017 - 11 h 57 min

    Le livre du DUC d’ORLEANS
    Le livre du DUC d’ORLEANS « les campagnes d’Afrique « page 402: »un autre lieutenant de l’Emir,BENAZZOUZ traversait le desert et envahissait la province de constantine par le sud.Les seules troupes indigènes à la solde de la France,commandées par BENGANA,khalifat du Djerid,rejetèrent l’ennemi dans BISCARA et affranchirent le sol de la province de cette seconde invasion.
    NB:c’est le combat du plateau d’EL OUTAÏA ou les réguliers de l’émir furent sauvagement tués et BENGANA donna l’ordre à son gendre ben ali el hanachi de couper les oreilles des soldats de l’émir (500 paires)et de les envoyer au commandant français à Constantine suivie d’une lettre ou il racontait des prouesses de son soff pour aider la France et partir du 24 mars 1840 date de cet horrible massacre les BENGANA on fait leur fortune.
    *ces informations ont été relevées du livre du colonel RINN et le DUC D’ORLEANS

    Tangoweb54
    1 mars 2017 - 11 h 15 min

    Madame Furon vous devriez
    Madame Furon vous devriez avoir honte de venir en Algérie et de vous montrer car vous et votre famille avez choisie le camp de la trahison, le camp de la soumission au colonialisme.L’Émir Abdelkaader est un noble qui a combattus l invasion Française durant 17 années ,alors que ton grand père était un suppôt du colonialisme .

      Guellil
      3 mars 2017 - 21 h 10 min

      15 années.
      15 années.

    bobid
    1 mars 2017 - 10 h 28 min

    votez pour djeha, dargaz
    votez pour djeha, dargaz l3ali,malin et intelligent,en plus on va se marrer à vie.

    GUETTAB HAMID
    1 mars 2017 - 9 h 41 min

    INCROYABLE CE QUI SE PASSE EN
    INCROYABLE CE QUI SE PASSE EN ALGERIE,POURTANT L EMIR ABDELKADER A OFFERT SON CHEVAL A BUGEAUD ET IL A RECONNU LES BIENFAITS DE LA CIVILISATION FRANCAISE.A L INVERSE EL MOKRANI EST MORT A CAYENNE ET AU JOUR D AUJOURD HUI ON VOIT LES STATUTS DE L EMIR PARTOUT EN ALGERIE ET AUCUNE D EL MOKRANI OU FADHMA NSOUMER MORTE VIOLEE DANS UNE CASERNE MILITAIRE……HCHMOUMA POUR LE FLN ARABO BAATHISTE EGYPTIENS

      17octobre1961
      1 mars 2017 - 12 h 26 min

      @guett…..

      @guett…..
      Nous sommes Nationalistes pas makistes….
      Si nous fermons la porte au harkisme et neoharkisme ce n est pas pour que vous rentriez par la fenêtre.
      Les ennemis de l Algerie sont nombreux et ont différentes formes,l une d elle le makisme….vous pensiez passer inaperçus?
      El-Mokrani est lui meme controversé,et je dis cela sachant que la révolte de 1871 a très largement concerné ma région de montagne.

        hassani
        1 mars 2017 - 13 h 57 min

        tu as une vision simpliste
        tu as une vision simpliste du MAK !

      Tangoweb54
      1 mars 2017 - 13 h 06 min

      Tu oses comparés El Mokrani
      Tu oses comparés El Mokrani à la sommité de l Émir Abdelkader tu te trompes sur toutes les lignes ou bien tu es un raciste régionaliste ,si on devait faire des statuts pour El Mokrani on doit le faire pour les Ould Sid Cheikh le grand Bouamama et surtout Boubaghla qui a été trahi par ceux qu il est venu défendre

        bobid
        1 mars 2017 - 21 h 34 min

        STATUE ou STATUT.

        STATUE ou STATUT.
        Si on s’amuse à faire une statue à chacun de nos héros,on reportera l’AADL pour plus tard camarades.
        Construisons un statut pour l’artiste, un statut pour la femme, un statut pour notre société, voilà les statuts qui nous manquent pour le moment… faites de beaux rêves.

      fils d'une Famille révolutionnaire
      7 mars 2017 - 9 h 43 min

      parceque ce n’est pas les
      parceque ce n’est pas les meme responsables du FLN (hormis notre président allah ichafih) que celui de 1954-1962 actuellemet c’est les KHOBSISTE qui commande la preuve vous ne trouvrez pas malheureusement parmi notre glorieux parti un fils de famille propre de ce nom parmi eux et les conséquences vous les savez tous

    anonyme
    1 mars 2017 - 8 h 57 min

    Drabki et Djemai et d’autres
    Drabki et Djemai et d’autres responsables étaient en relation avec Ferial Furon qui se réunissaient lors de leurs passages à Paris avec le fils d’un Caïd de Tebessa fils de Bachagha un certain Ahmed Chaouche, qui a pris sa retraite l’année dernière du consulat générale de Paris où il exerçait depuis des décennies.

    pegasse
    1 mars 2017 - 7 h 52 min

    Le grand maitre á penser á
    Le grand maitre á penser á dit le peuple nous aime et nous (fln) nous aimons le peuple, ça pour nous aimer, vous nous aimez!,sans conteste!

    Anonymous
    1 mars 2017 - 4 h 55 min

    une nouvelle colonisation
    une nouvelle colonisation masquée par des colonisateurs qui portent les memes prénoms que vous;mais ils sont plus cruel que leurs maitres les ex-colons;le peuple algérien est prévenu des conséquences que ces nouveaux colons peuvent causé a notre sécurité et notre développement;ou le vrai combattant est méprisé au détriment des harkis et collabos ;juste pour rappel les affaires de corruption; et détournement des biens publiques personne n’a été juger;pour certains ont été meme récompensé;ou le vrai moudjahid n’a plus de valeurs; c’est le contraire on lui reproche d’avoir chasser leurs maitres de nos territoires;ou le fils de chahid n’ose plus dire la fonction de son père ou la plus part ont partis vivre a l’étrangers;pour certains continus applaudirent comme par le passer les colons qui vous exploitent

    Benhabra brahim
    1 mars 2017 - 4 h 06 min

    Dieu a cree le diable et
    Dieu a cree le diable et bachaga Bengana ………………..une diablesse!!…..Parceque cette femme elle en a mis des gens dans son « diable a roulette ».NB/…dans le jargon algerois,echitana(diablesse) c est ….le diable a 2 roues .Excusez moi les gars,je ne sait pas pourquoi ce matin je ne parle que de diable et de diablesse???!!..اله اسلكه اعل خر

    Anonymous
    28 février 2017 - 23 h 53 min

    les trois quart sont francs
    les trois quart sont francs-maçons a mon avis comme dans le reste de lAfrique

    17octobre1961
    28 février 2017 - 23 h 51 min

    Je ne peux évidemment que me
    Je ne peux évidemment que me réjouir de ce que des Algériens et des Algériennes n aient pas considéré que le temps d un bouaziz bengana était suffisament lointain pour qu’il n y ait rien à redire à l’irruption d un de ses rejetons,dans notre cas en la personne de son arrière petite fille.
    Vraiment il y a de quoi être très très fier qu’un traitre fut il des années 1840 le soit resté dans nos consciences de 2017.
    Pas dans toutes malheureusement.
    Car il faut bien avouer que le révisionnisme,le négationnisme ou un certain relativisme pour ne pas dire une certaine complaisance avec nos ennemis irréductibles d hier et aujourd’hui ont bien des relais y compris et surtout au sein même de notre pays.(certains politiques,certains éléments du monde intellectuel,de la culture,du monde économique,certains medias…)
    C est pourquoi il a été assez facile pour l arrière petite fille de trouver en Algerie,en 2015 déjà,un bon accueil sous couvert d’échanges franco-Algériens…Je ne parle meme pas de l émission « bonjour d Algérie »sur canal algerie qui sans se poser aucune question met à l honneur le neoharkisme réhabilitant le harkisme.Et que dire des librairies algériennes prêtent à vendre un livre ouvertement insultant envers notre mémoire,une véritable souillure en soi.
    C est que nous sommes ouverts chez nous ,au point même d être souvent naïfs ,nous ne voyons pas le jeu d échecs auxquels s adonnent ces gens.

    Eux planifient la reconquête de ce qui a été conquis par notre peuple.
    Ainsi ce que l Histoire a définitivement expulsé de la terre sacrée de nos aïeux,eux veulent au présent très subrepticement le réintroduire.
    J espère que nous retiendrons la leçon,et que nous admettrons une fois pour toute que la haine qui habite les ennemis de l Algerie est incurable

      5colonne
      1 mars 2017 - 12 h 07 min

      MON REVE LE PLUS CHER , C’EST
      MON REVE LE PLUS CHER , C’EST DE COUPER LES OREILLES DE CES TRAITES POUR QU’ILS SENTENT LA DOULEURS DE NOS HEROIQUES CHOUHADA ALLAH RAMOUME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.