L’avocat français Damien Viguier à Algeriepatriotique : «La colonisation française en Algérie n’est pas terminée»

Maître Damien Viguier. D. R.

Maître Damien Viguier est horripilé par la politique étrangère de son pays et dégoûté par la mascarade politique qui a lieu en France. Pour lui, «la haute administration, que ce soit dans l’armée ou dans la diplomatie française, est bien consciente du caractère complètement aberrant de cette politique». S’agissant du terrorisme, l’avocat français est convaincu que «le monde du capitalisme anglo-saxon et sioniste n’a aucun problème avec l’obscurantisme». Quant aux relations entre nos deux pays, «il y a des forces qui cherchent à entretenir les rancœurs et les haines entre les populations algérienne et française», dit-il. Interview.

Algeriepatriotique : Vous avez relevé la duplicité du discours officiel français sur le terrorisme et avez même accusé la France officielle d’être complice d’Al-Nosra en Syrie. Pourquoi une démocratie comme la France soutient-elle le terrorisme islamiste ?

Maître Damien Viguier : Je ne sais pas s’il s’agit de duplicité, ce n’est pas le mot que j’emploierais. Il y a, à mon avis, une crasse incompétence. Si ceux qui commandent s’en rendent compte, alors oui, c’est de la duplicité. La haute administration française n’a que l’expérience de ses échecs dans la guerre moderne : Vichy, l’Indochine, l’Algérie, sans compter les multiples escarmouches depuis les années 80. Pourtant, ce sont des officiers français, fort des expériences indochinoise et algérienne, qui ont pu faire progresser la doctrine militaire. Mais les connaissances acquises par Galula ou par Trinquier ont profité aux Américains.

Je n’ai pas exactement accusé la France. Ce qu’il s’est passé, c’est qu’en tant qu’avocat de victimes syriennes des agissements des supposés «rebelles» en Syrie, nous avons en effet accusé Laurent Fabius de divers méfaits. Le Conseil d’Etat a répondu qu’il s’agissait, avec ces méfaits, de la politique étrangère de la France. Cette réponse est déplorable, mais elle a permis au Conseil d’Etat de se déclarer incompétent pour condamner les fautes personnelles du ministre.

La question de savoir pourquoi la France soutient le terrorisme islamiste est un peu précoce. Il faut commencer par établir qu’en effet, la France soutient ce «terrorisme». Officiellement, nos chefs d’Etat et ministres successifs, Juppé, Sarkozy, Hollande, Fabius, Valls, Fillon, Ayrault… continuent de prétendre qu’ils défendent la population syrienne et qu’ils luttent pour la démocratie, les droits de l’Homme et l’Etat de droit. De leur point de vue, cette cause est juste. La population syrienne veut sa liberté et le «régime syrien», comme ils disent, est contre cette liberté. Par conséquent, rien de ce que ce «régime» peut faire en matière policière ou militaire ne lui sera passé. Le seul fait de ne pas quitter la Syrie condamne, aux yeux des Français, le président Bachar Al-Assad pour crime contre l’humanité, car sa cause n’est pas juste. En revanche, ce vulgaire appareil de propagande permet de justifier tous les agissements possibles de la part de ceux qui luttent contre le «régime».

Nous savons qu’en réalité, c’est la population syrienne tout entière qui est victime d’une agression internationale, et que la nation syrienne tout entière résiste à la tentative de la faire disparaître. Mais comme les médias dominants en France diffusent leur propagande de manière ininterrompue, et comme la plupart des gens, y compris, et peut-être surtout dans les classes les plus éduquées, avalent sans sourciller les moindres choses dès lors qu’elles sont mises à la sauce des droits de l’Homme, on a la situation infernale que nous connaissons.

Vous dites qu’il faut établir d’abord que la France soutient ce terrorisme. Or, le président français lui-même a reconnu la livraison d’armes aux terroristes et Laurent Fabius a soutenu que le Front Al-Nosra, un groupe placé par Washington sur la liste des organisations terroristes, «fait du bon boulot»

Il y a deux choses. Il s’agit d’abord d’une question de mots, mais dans ces affaires, les mots sont importants. La France reconnaît depuis le début, depuis 2011-2012, qu’elle aide des gens en Syrie, mais elle refuse évidemment de les appeler des terroristes, elle préfère les appeler des rebelles, ce qui veut dire résistants, ou même, au sens du droit de la guerre, combattants. Tout dépend ici du point de vue. C’est une première chose. Il faut donc commencer par démasquer ce double langage, le caractère fourchu de cette langue qui joue sur les termes de résistant et de terroriste. Mais ce n’est pas tout, car, par ailleurs, la France – c’est-à-dire les chefs d’Etat et membres successifs de son gouvernement, le régime en place en France – nie que les rebelles soient des islamistes ; elle prétend que ce sont des modérés. Sur ce point, il s’agit d’un mensonge. Et c’est un second effort à mener que de démasquer ce mensonge.

Les deux aspects de la question ont éclaté depuis 2015, avec l’affaire Charlie, et cela ne va cesser de s’accentuer, tout simplement parce que le «rebelle modéré» soutenu par la France en Syrie et le «terroriste islamiste» contre lequel elle lutte en France sont une seule et même personne. 

Existe-t-il des voies légales possibles pour poursuivre les responsables politiques français coupables de soutien aux groupes armés en Syrie ?

Oui, il en existe beaucoup. De bonnes et de moins bonnes. Rêver d’une action devant une juridiction internationale du genre du Tribunal pénal international est une erreur, car ce serait se soumettre précisément à l’ordre mondial qui est coupable de l’agression. Je pense plutôt à des voies de droit commun, devant les juridictions françaises. Mais cela suppose, vous l’imaginez bien, une certaine révolution.

La France officielle persiste-t-elle dans cette politique contraire aux principes démocratiques qu’elle affirme défendre ou est-elle en train de l’abandonner, selon vous ?

Aujourd’hui, en mars 2017, rien ne laisse paraître un quelconque changement. De toute manière, hormis peut-être les épisodes de rébellion gaulliste, la France a perdu sa souveraineté en 1944, voire même en 1940, par conséquent, sauf bouleversement international – par exemple un effondrement des tuteurs historiques de la France, les Etats-Unis d’Amérique et leurs fidèles alliés –, ou national – une révolution –, il n’y a rien à attendre de la politique française.

Je ne dis pas cela à la légère. La haute administration, que ce soit dans l’armée ou dans la diplomatie française, est bien consciente du caractère complètement aberrant de cette politique.

Comment expliquez-vous cette incohérence de la politique étrangère française qui soutient les régimes monarchiques moyenâgeux du Golfe et déstabilise un Etat comme la Syrie où les différentes communautés vivent en harmonie ?

C’est exact, le paradoxe est frappant. C’est d’ailleurs la question qui revient continuellement dans la bouche des Syriens : pourquoi entre nous, qui avions de l’admiration pour le modèle français, et eux, qui représentent l’antipode de la civilisation, est-ce eux que vous avez choisis ? Ma réponse est que l’incohérence de cette politique éclate en France, mais elle ne vient pas de la France, elle est commandée par d’autres puissances, évidemment. Le monde du capitalisme anglo-saxon et sioniste n’a aucun problème avec l’obscurantisme, certains disent même que la réforme wahhabite est une occidentalisation de l’islam.

L’opinion publique française acquise à la propagande des médias mainstream qui ne cessent de falsifier la réalité sur la guerre en Syrie est-elle autant réceptive qu’au début à la manipulation ?

Oui. Le Français est naïf, moins que l’Allemand, mais quand même. Ou alors il se moque des actualités et ne fait pas de politique. Ceci étant, les médias mainstream sont inquiets. La dernière arme de la propagande officielle consiste à traiter de «complotistes» ou de «conspirationnistes» tous ceux qui tenteraient de remettre en cause la véracité de ce que racontent les journalistes. Et du complotisme à l’antisémitisme, il n’y a qu’un pas. Nous, en France, vivons sous une sorte de cloche de verre. Peut-être est-ce un signe d’espoir. Les puissances étrangères qui dominent indirectement en France ne se donneraient pas tant de peine s’il n’y avait pas un réel danger pour elles à ce que les Français soient informés. 

Quand vous abordez la lutte contre le terrorisme, vous prenez toujours l’Algérie comme exemple. Qu’est-ce qui vous a frappé le plus pendant cette période tragique dans la vie des Algériens ?

Sur la lutte contre le «terrorisme», je raconte toujours la même anecdote qui m’avait frappé. Durant les années noires, les années 90 du «terrorisme» islamiste, lorsqu’une voiture piégée explosait, les premiers à arriver sur place, avant même les secours quasiment, dans l’ordre, c’était le véhicule qui dégageait la carcasse encore fumante et la voiture-balais pour nettoyer la chaussée de toutes les traces. Et on n’en parlait pas. En trente minutes, tout était réglé.

C’est un exemple. Je demande toujours aux gens s’ils ont une idée du prix de la minute de télévision, et ce que coûte le fait, comme pour l’affaire Charlie Hebdo, d’avoir monopolisé, des jours et des jours durant, toute la presse française, toutes les chaînes de télé, les radios, dans un gigantesque carnaval qui a traumatisé la population. Qui est le terroriste dans cette affaire ? A 95% un attentat est composé de la communication qui l’entoure.

La question de la colonisation est de nouveau à l’ordre du jour depuis la déclaration d’Emmanuel Macron à Alger qui l’a qualifiée de «crime contre l’humanité». Quelle est la responsabilité juridique de la France coloniale dans ses atteintes aux droits humains ?

Emmanuel Macron n’est pas juriste. C’est l’évidence même. Il aurait pu parler de crime contre l’humanité au sujet de la guerre d’Algérie – les «évènements» d’Algérie, du point de vue français puisqu’il y avait alors une situation de guerre civile. Dans le contexte du nouvel ordre mondial, en cas de guerre civile, il y a toujours un camp dont la cause est juste, et un autre dont la cause est injuste. Dans le cadre de la décolonisation, vous autres Algériens étiez du bon côté. Par conséquent, tout, absolument tout ce que les fedayin pouvaient faire était légitime. Je n’entre pas dans le détail. Mais, au contraire, rien, absolument rien de ce que la police et l’armée française pouvaient faire n’était légitime. Le moindre contrôle d’identité entrait alors sous la qualification de persécution pour des motifs raciaux, religieux ou politiques : c’est la définition du crime contre l’humanité retenue à Nuremberg.

Du point de vue français, vous comprendrez bien que l’on puisse parler de «lutte contre le terrorisme». Car les faits sont les mêmes ; tout dépend du jugement que l’on porte sur la cause. D’ailleurs, dans le cas de l’occupation israélienne, on est dans le schéma inverse. La bonne conscience humaniste internationale a fini par admettre que la cause d’Israël était juste, et celle des populations palestiniennes injuste. Dès lors, il devient possible de parler de terrorisme pour les actes commis par les combattants palestiniens, tandis qu’au nom de la lutte contre le terrorisme, Israël peut absolument tout se permettre.

Le drame, dans ce système du nouvel ordre mondial, c’est que la population est prise en tenaille. L’ancien ordre, l’ordre traditionnel de la société interétatique, reposait au contraire sur le respect des populations civiles, que l’on tenait à l’écart de la guerre comme de la politique. Cela ne permettait pas d’éviter les crises et les guerres civiles, mais celles-ci étaient marginalisées et neutralisées au plus vite, tandis qu’aujourd’hui, c’est l’inverse : ce sont les guerres conventionnelles que l’on interdit et les guerres civiles que l’on promeut et entretient. Il y a eu un recentrement du droit international, de la guerre conventionnelle sur la guerre civile.

Il y a très certainement, au plan mondial, des forces qui cherchent à entretenir les rancœurs et les haines entre les populations algérienne et française. La guerre civile entre Algériens et Français peut durer ainsi éternellement. Quant à la colonisation, peut-être croyez-vous, en Algérie, qu’elle est terminée, alors que ce n’est pas le cas. Elle continue en métropole où ont été déportés des millions des vôtres. Ils sont entassés dans ce que l’on appelle des «cages à lapin», dans les banlieues des grandes villes bourgeoises (Lille, Paris, Marseille, Lyon, Grenoble, Metz, etc.). Ils fournissent depuis les années 30 une main d’œuvre corvéable et plus serviable que le prolétaire autochtone. Il faudrait parler de la drogue aussi, et de la délinquance. Nos prisons sont pleines à craquer de jeunes Maghrébins. Ils forment l’écrasante – c’est le cas de le dire – majorité de nos internés. De la déportation, des camps, du travail… Oui, si vous voulez. Crime contre l’humanité.

Vous ne répondez toujours pas sur la responsabilité juridique de la France dans ses crimes commis en Algérie pendant la colonisation…

Les crimes commis par les Français en Algérie… J’estime, pour demeurer fidèle à un ordre international qui n’est plus, que ce serait aux Français de les punir. Et, selon moi, il ne pourra s’agir que de crimes de droit commun. Ni le crime de guerre ni moins encore le crime contre l’humanité ne seront des catégories pertinentes. La première parce qu’elle n’a pas lieu d’être dans un cadre policier, la seconde parce qu’elle n’a pas lieu d’être tout court. Pour le moment, les gouvernements et les populations sont pris dans le tourbillon d’un prétendu ordre mondial qui repose sur l’entretien du chaos, au nom précisément du crime contre l’humanité. Mais si un jour, qui n’est peut-être pas si lointain, le droit et la justice sont restaurés, pourront régner aussi à nouveau les principes de réparation, de compassion et de miséricorde.

Depuis Homère, en particulier, on dit que c’est le pardon et l’oubli qui permettent de retrouver la paix. Il est certain que cela suppose une configuration internationale différente de celle qui a été celle de l’époque du colonialisme et de l’impérialisme français. La France était encore l’une des grandes puissances européennes qui se partageaient le monde. Mais, dans un contexte multipolaire, si les Algériens veulent présenter leurs doléances, je n’y vois pas d’inconvénient juridique de principe. Il sera évident tout de même qu’il faudra aussi que les Algériens entendent les doléances contraires. Car il y en a.

Vous voyez que ce n’est pas simple. La question est : qui, depuis le début de la colonisation, profite de cet affrontement ? Quoi qu’il en soit, la réconciliation entre la France et l’Algérie, entre les Français et les Algériens, est d’actualité.

La France vit une situation inédite depuis l’avènement de la Ve République. Deux candidats à la présidentielle mis en examen, des partis éclatés, des jeunes loups qui veulent chambarder le paysage politique… Comment analysez-vous la situation politique française actuelle ?

Il s’agit d’un spectacle, à l’évidence. Et le scénario vise à ridiculiser encore un peu plus la France. Vous noterez que les politiciens, en France, ne sont jamais mis en examen que pour des affaires relativement mineures. C’est déplorable. Bon nombre croient encore dans un sursaut national en France. Tout n’est peut-être pas perdu et peut-être que les nationalistes algériens pourraient contribuer à hâter un changement, en tendant la main aux nationalistes français qui ont grandement besoin d’aide actuellement.

Comment les Algériens pourraient-ils jouer un rôle dans un problème franco-français ?

Je vais reformuler mon propos. Je vous donne un exemple. En France, les politiciens de gauche, les socialistes, draguent les immigrés algériens et les descendants d’immigrés d’algériens. Ils font tout pour les dresser contre les Français de souche, accusés au passage d’avoir occupé l’Algérie. Pourtant, ces mêmes politiciens sont les héritiers directs des hommes qui, au XIXe siècle, ont orchestré la politique coloniale en Algérie, puis qui en ont si mal géré la fin. Les nationalistes français ont toujours compris le nationalisme algérien et, réciproquement d’ailleurs, un nationaliste algérien comprend toujours très bien les nationalistes français. Depuis l’étranger, on s’étonne toujours beaucoup de l’inertie de la population française.

Mais il faut savoir que la moindre opinion jugée politiquement divergente vous expose à l’ostracisme. Et si elle est exprimée publiquement, elle peut vous valoir des poursuites. Les magistrats eux-mêmes, dans ce domaine, vivent sous la pression des médias, de leur administration et des associations de défense des intérêts collectifs. C’est ainsi que l’on condamne lourdement, aujourd’hui, des humoristes, des artistes, des historiens, des journalistes ou des intellectuels. Par conséquent, les vrais hommes politiques français, ceux qui ont, pour ainsi parler, la patrie au cœur, sont opprimés bien plus sévèrement que les marionnettes de la vie politicienne. Peut-être que les nationalistes algériens pourraient d’ailleurs contribuer à hâter un changement, en tendant la main aux nationalistes français qui ont grandement besoin d’aide actuellement.

Interview réalisée par Mohamed El-Ghazi et M. Aït Amara

Comment (55)

    Muhend
    8 mars 2017 - 11 h 09 min

    C´est terminé la colonisation
    C´est terminé la colonisation, le fln sortie vainqeur du conflit, le pobléme qui n´a pa été réglé, c´est le statut des pièds noir, ces derniers ont été obiligé d´etre repatrié en 1962 dans lexagonne parceque impossible d´imaginé aprés tant d´année de la dechirur de mettre de coté les hostilités et fondé une nation commune avec le fln oú tout le monde aurait pu avoir sa place dans une algerie débarassé de la politique colonial, c´est un ideal mais cea n´a pas été le cas, depuis 1962 bcp choses ont changé, 2017 le pays kabyle veut accédé au statut d´indépendance

    Mohamed l'Algérien
    8 mars 2017 - 6 h 02 min

    En France on peut être un
    En France on peut être un auteur de crimes contre l’humanité, en toute impunité, comme l’est sarkozy, l’agent sioniste. Et il y a beaucoup d’autres comme lui, incrustés dans les institutions de l’état Français, derrière le rideau et qui tirent les ficelles du véritable pouvoir en France. Je rappelle, que plusieurs assassinats ciblés ont été exécutés, par la DGSE, sur ordre direct de holland et fabius. conformément à l’agenda de leurs maîtres sionistes.
    La situation chaotique de guerre et de désolation au Mali en Syrie, en Libye et en Afrique de l’ouest ont été décidées par holland et fabius. Et il y a des preuves. Le site réseau international (voir lien ci-contre http://reseauinternational.net/hollande-mis-en-cause-pour-des-assassinats-en-route-vers-la-cpi/), donne des détails très importants au sujet de ces pseudo hommes d’état, qui ne sont que de … assassins.
    Une procédure de destitution contre holland a été bloquée par le lobby sioniste. Plusieurs associations internationales, plusieurs hommes politiques, plusieurs avocats sont en train de préparer des plaintes pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité contre holland, sarkozy et fabius. La justice Française n’est pas crédible, car elle n’a jamais condamné les Français auteurs de crimes contre l’humanité. Le monstre nazi oussaress, l’un des plus grand auteur de crimes contre l’humanité du 20ème siècle, commis en Algérie a reconnu publiquement ses crimes, mais la justice Française l’a laisser vivre en toute impunité. Il y a tellement de cas identiques. Cet espace ne suffit pas pour les citer tous. Pensez-vous qu’on peut faire confiance à une telle justice, au vu de tout cela ? Non Me Viguier, jamais.
    Pour les crimes contre l’humanité commis par la France contre le peuple Algérien et contre la Terre Algérienne (Essais nucléaires et chimique et bactériologiques criminels) durant l’occupation de l’Algérie, vous pouvez nous faire confiance Me Viguier, à nous les Algériens, que la France sera poursuivi devant le TPI, quelque soit les circonstances. Le peuple et la Terre Algérienne ont subi des préjudices incommensurables, qui doivent être réparés. Vous pouvez transmettre ce message du peuple Algérien à tous ceux qui vous mandaté, pour distiller leurs messages creux et sans aucun effet même sur les enfants. Ne l’oubliez pas, nous sommes en 2017. ….
    Un officier supérieur Français à la retraite, a dit sur internet la vérité au vu du désastre et du naufrage inévitable économique de la France, qui va suivre. Il a dit que l’industrie Française aussi bien civile que militaire n’existent plus. Tout son savoir faire de l’industrie militaire a été racheté par l’Allemagne, et qu’il en est de même pour l’industrie civile dont les grands groupes ont été rachetés par les Américains. Cet officier a eu l’honnêteté de dire (voir lien ci-contre https://www.youtube.com/watch?v=5bjPI7vhtSQ ), que le Français est un échec technologique et financier.

    Je ne suis ni un raciste ni un anti-sémite.
    L’extrait du testament d’Hitler – note n° 8 ( voir lien ci-contre – http://www.radioislam.org/historia/hitler/testam/fra/testa.htm ), révèle ce que Hitler pensait vraiment du rapport entre la France et l’Allemagne. On relève de cette note n° 8, ce qui suit : « La France demeure l’ennemie mortelle du peuple allemand.
    La puissance militaire de la France n’est plus qu’un souvenir, et il est certain que de ce point de vue-là elle ne nous inquiétera plus jamais. Cette guerre, quelle que soit son issue, aura du moins le mérite de faire passer la France au rang de puissance de cinquième ordre. Si elle demeure néanmoins dangereuse pour nous, c’est par son potentiel illimité de corruption et par son art de pratiquer le chantage. Donc, méfiance et vigilance. Que les Allemands prennent garde de ne jamais se laisser endormir par cette sirène! ».
    Le potentiel illimité de corruption de la France existe réellement tout comme son art de pratiquer le chantage odieux, à ce jour. Et il y a des preuves irréfutables, dans les deux cas.
    Ces faits historiques réels étant très brièvement rappelés, pour remettre les choses dans leur véritable contexte.
    La France n’a plus de souveraineté, elle est sous le commandement de l’otan, c’est à dire du sionisme mondial. Elle est devenue une chaire à canon sioniste au service du sionisme mondale, comme le prouve sa participation à toutes les guerres sionistes ( en Libye, au Sahel, en Syrie …), alors qu’elle est en faillite, comme l’a d’ailleurs dit F. Fillon en 2012 et sa situation s’est encore aggravée depuis. Ce sont les faits.

    Pour toute ces raisons l’Algérie reste très vigilante face à la France, qui n’est plus elle-même et qui est devenue une chaire à canon sioniste, preuve à l’appui.

    Avant, l’information ne circulait pas. La France pouvait manipuler en Afrique, en toute impunité.Mais ce n’est plus le cas aujourd’hui, à l’heure du satellite, du smartphone et du web. Les Algériens sont très bien informés en temps réel. Ils sont au courant de tout ce que la France et ses sponsors sionistes mijotent.
    Et tout ce qui est dirigé contre l’Algérie est immédiatement voué à l’échec le plus cuisant.

    ….

    RAYES EL BAHRIYA
    7 mars 2017 - 7 h 53 min
    Lakhdar Djeridi
    6 mars 2017 - 10 h 53 min

    Le besoin de parachever la
    Le besoin de parachever la décolonisation tel qu’évoqué dans l’interview de l’avocat khdarDamien Viguier, recueillie par Algérie patriotique est bien réel et se pose toujours, il faut en convenir, en termes urgents, pour nous tous sachant la tendance qui persiste et qui consiste à cloner, oui cloner, souvent de manière imparfaite mais toujours loin de nos réalités, des modèles d’organisation et de comportement développés chez l’ancien occupant pour ses propres besoins.
    Ainsi, nous continuons d’appeler notre compagnie aérienne nationale Air Algérie par analogie à Air France, alors que le nom d’El Djazairia ou celui de Novembria lui conviendront parfaitement. Par ses objectifs qui suscitent le consensus de tous les Algériens, ce qui leur a permis de triompher de l’occupation étrangère et de l’extrémisme importé d’Orient, Novembre mérite bien d’être visible des Algériens et des autres hommes libres partout où ils se trouvent dans le Monde.
    A l’instar de ce qu’ils ont fait sur la rive nord de la Méditerranée, nous aussi, nous avons réformé notre enseignement supérieur pour adopter le « LMD » et nous avons créé ainsi des problèmes aux futures générations tout en nous éloignant des modèles éprouvés ailleurs et qui conduisent au Nobel et aux autres consécrations mondiales.
    Chaque soir, nous nous mettons à rêver du jour où le mimétisme de nos chaines publiques de télévision sera de l’histoire ancienne et qu’elles s’appelleront autrement que la 3, la 4 ou la 5.
    En tout cas, nous avons cruellement besoin qu’elles cessent de nous provoquer chaque jour avec leurs bulletins météo qui malheureusement et de manière subliminale, servent à relayer les prétentions territoriales marocaines.
    En effet, imitant de toute évidence leurs collègues françaises, les présentatrices se placent toujours et cela depuis plusieurs années, sur le côté gauche de l’écran, dissimulant, ainsi, avec leurs corps, toute la partie s’étendant de Béchar à Tindouf. Ce sont ces images que nous, téléspectateurs, enregistrons chaque soir et qui, parce qu’elles sont les dernières, écrasent tout ce qui a pu nous être transmis auparavant sur les activités politiques et les nouvelles réalisations dans le pays.
    Bravo, à la présentatrice d’El Djazairia qui, elle, honore la profession. Elle se place du côté opposé de l’écran et laisse bien voir que le Kem Kem, Hassi Beida, Oum El Achar et Tindouf sont bien en territoire algérien.

      Anonymous
      9 mars 2017 - 9 h 52 min

      Tes dernières phrases : j´ai
      Tes dernières phrases : j´ai remarqué la chose aussi.

    RAYES EL BAHRIYA
    6 mars 2017 - 8 h 55 min

    POURQUOI DONC CET IMMIXTION
    POURQUOI DONC CET IMMIXTION DANS LE CHAMP POLITIQUE FRANÇAISE ET LE MÉPRIS ENVERS
    LE CANDIDAT MACRON QUI A PRIS DE COURT TOUTE LA CLASSE ET L ELITE FRANÇAISE HAINEUSE ET
    REVANCHARDE?
    JE RAPPEL A CE PERSONNAGE QUE ALGÉRIE EST INDÉPENDANTE ET QUE JE VOUS INTERDIT DE
    NOUS INSULTER ET DE NOUS FAIRE CROIRE A LA BLANCHEUR DU CORBEAU
    JE NE COMPREND PAS COMMENT NOTRE PRESSE NE VA PAS INTERVIEWER LE CANDIDAT MACRON EN
    PERSONNE ET D ARRÊTER DE NOUS DÉVERSER LES LITANIES DE CES MARABOUTS DE LA POLITIQUE
    QUI NOUS FONT DÉVERSER QUE DES PROPOS TRAÎTRES ET REVANCHARDS .
    DÉJOUONS CE GENRE DE DISCOURS DOUTEUX ET RÉVISIONNISTE ET SOYONS AU RDV DE L;:HISTOIRE
    ET LA GRANDEUR DE NOTRE ALGERIE NATION ET PATRIE
    KASSMAN BINAZILAT AL MAHIKAT

    Logique !
    5 mars 2017 - 23 h 46 min

    En même temps si la France n
    En même temps si la France n’était pas infiltré, il y aurait longtemps qu’elle aurait demandé pardon à l’Algérie pour le génocide commis !

    COLON
    5 mars 2017 - 23 h 33 min

    «La colonisation française en
    «La colonisation française en Algérie n’est pas terminée» Nous le savions déjà ! Par contre il va falloir y mettre un terme, en emprisonnant les traitres !

    nuance...
    5 mars 2017 - 23 h 00 min

    La drogue parlons-en ! Est-ce
    La drogue parlons-en ! Est-ce à dire que la répression ait été inefficace ? Oui, et mieux même, il fallait la laisser inefficace pour se débarrasser de cette jeunesse considérée comme une classe dangereuse de part son origine.

    Le mieux étant de s´en débarrasser en la poussant à se détruire, quitte à laisser certains se faire de l´argent.

    Pourquoi la drogue venant du Maroc et inondant toute la jeunesse européenne ne rencontre aucun arrêté, pire un déversement exponentiel. On raconte que certains barons sont des pointures, voire des pointures politiques, voire même des pointures politiques d´un parti dit conservateur, On raconte même qu´un ancien représentant de la société Ricard, en Corse, devenu un peu informateur des ricains, a trouvé dans le Maroc un eldorado pour ses affaires. On raconte même que grâce à ce baron on ait pu parvenir à faire partir l´héroïne par un canal digne d´un film de type scorcese, mais bien hexagonal (corse et surtout Marseille, comme aujourd´hui) : la fameuse FRENCH CONNECTION. Dommage que le scenario du film ne soit pas encore écrit, car vivant Pasqua aurait adoré le promouvoir à Cannes.

    UN ALGÉRIEN.
    5 mars 2017 - 20 h 59 min

    AVANT ON PARLAIT DE
    AVANT ON PARLAIT DE TERRORISME SANS JAMAIS L’AVOIR VU !!!……MAINTENANT C’EST DEVENU UNE INSTITUTION , À LAQUELLE CERTAINS CHEFS D’ÉTATS , MINISTRES , HOMMES POLITIQUES , NE CACHENT MÊME PLUS LEURS COMPLICITÉS AVEC CETTE INSTITUTION MACABRE. .CES DIRIGEANTS UTILISENT LE VOCABULAIRE «  » REBELLES  » OPPOSANTS  » MODÉRÉS  » COMBATTANTS «  »…. CES TERRORISTES SONT A GÉOMÉTRIE VARIABLE SELON LA REGION OU ILS SONT UTILISÉS …..TERRORISTES A LOUER , AU MOIS , A L’ANNÉE , A LA SEMAINE… FACILITÉ DE PAYEMENT , DISCRÉTION ASSURÉ ….PRIÈRE D’ENVOYER UN RIB BANQUAIRE …PAS SERIEUX S’ABSTENIR !!!….NOUS VOUS PROPOSONS UN VASTE CHOIX :…DE L’OPPOSANT AU REBELLE AU TERRORISTE MODÉRÉ EN PASSANT PAR LE TERRORISTE CANIBALE …REMBOURSÉ SI PAS CONTENT !!!

      DJAMEL
      5 mars 2017 - 23 h 35 min

      C EST QU ON APPELLE LE
      C EST QU ON APPELLE LE TEROIRISME PEDAGOGIQUE … C EST SON PAYS QUI SOUTIENT CE REGIME ILLEGITIME POUR SES INTERETS .. LES ALGERIENS SAVENT TRES BIEN QUI EST A L ORIGIME DE CE TERRORISME PEDAGOGIQUE SURTOUT QUAND LES ELECTIONS APPROCHENT …. FAKOU

    Objection !
    5 mars 2017 - 20 h 44 min

     » Il sera évident tout de
     » Il sera évident tout de même qu’il faudra aussi que les Algériens entendent les doléances contraires. Car il y en a. » C´est un bon avocat, mais son propos reste dans le champ de l´intimidation, Comminatoire presque. Notre peuple a vécu un génocide Maitre, nous ne craignons rien. Ensuite notre peuple était chez lui et votre pays est venu le déstabiliser. Nous ne craignons rien et l´Histoire ne se trompera pas. Merci de ne pas s´´ adresser à nous de cette façon. L´intimidation est l´arme d´une tentative de manipulation psychique. Nous devons faire connaitre notre histoire auprès des nôtres, de notre peuple, de notre diaspora, de nos déportés en Syrie, en Palestine, au Liban, en Nouvelle-Calédonie et ensuite au cœur de l´Europe et du monde entier. Pas d´intimidation ! Pas de tentative d´ascendant ! Pas de suggestions menaçantes ! La France a commis un génocide sur le peuple algérien, ce n´est que justice de demander des comptes devant le TPI avec des réparations. A commencer par la famille Sellieres dont la richesse vient du sac du trésor d´Alger. Ne nous prenez pas de haut. Les verrous ont sauté et rien ne nous arrêtera pour la marche de la restauration de notre histoire nationale. Tous les Lugan, on s´en fiche comme de l´an 40.

    el gatt
    5 mars 2017 - 20 h 41 min

    « Peut-être que les
    « Peut-être que les nationalistes algériens pourraient d’ailleurs contribuer à hâter un changement, en tendant la main aux nationalistes français qui ont grandement besoin d’aide actuellement. » Je suppose que cette main que les « nationalistes algériens » sont sensés tendre rencontrera la main d’une personne qui s’appelle Le Pen Marine et dont le père M. Le Pen J. M. n’a pas hésiter à torturer, à l’aide de– ses mains–nos compatriotes à une époque pendant laquelle les ascendants de ce type d’individu oeuvraient pour l’Algérie française. Quel affront il fait à l’Algérie en affirmant que « les nationalistes français ont toujours compris les nationalistes algériens… » ! Il nous prend pour des complètement demeurés. Voilà un individu appartenant à une mouvance réactionnaire de triste mémoire qui vient nous chanter les louanges de la réconciliation. Quelle hypocrisie. Et puis ce double langage qui caractérise ce type d’individu vile et méprisant : Elle (l’émigration algérienne) continue en métropole où ont été déportés des millions des vôtres. Remarquez s’il vous plait le mot « déportés ». Ces déportés dont il parle sont considérés avec mépris et indésirables en France par des gens qui, comme lui, se disent « nationalistes ». Ces « déportés » qui ont contribué par la force de leur travail à construire la France et auxquels il n’est même pas capable dans cette interview de rendre hommage. Ce type vient nous caresser dans le sens du poil, il nous fait des risettes, il nous flatte alors qu’en vérité il n’en a rien à faire des Algériens sinon qu’il recherche un auditoire pour développer ses thèses racistes. Je suis pour que la Palestine soit libérée mais dans ma démarche je ne veux surtout pas que ce genre de personnage soutienne mon combat car alors il n’aurait plus de valeur, ni morale et ni philosophique.

    LISTE NOIRE.
    5 mars 2017 - 20 h 35 min

    LA CHOSE EST CLAIRE :..DES
    LA CHOSE EST CLAIRE :..DES ETATS OCCIDENTAUX , SIONISME ET ROITELETS DU GOLF ET ERDOGAN L’ISLAMISTE , UTILISENT AU GRAND JOUR LES « REBELLES MODÉRÉ » TERRORISTES DE DAESH/AL NOSRA POUR REVERSER DES ETATS (LIBYE,SYRIE) DANS UN AGENDA PLANIFIÉ A L’AVANCE . .NE POUVANT UTILISER LEURS ARMÉES OFFICIELLES , CES ETATS AGRESSEURS UTILISE DES MERCENAIRES ISLAMISTES , REPRIS DE JUSTICE , VRAIS SOLDATS DÉGUISÉS , DES VRAIS FAUX OFFICIERS POUR ENCADRER LES MERCENAIRES TERRORISTES DAESH…DEPUIS SIX ANS LE MANEGE DUR !!! …..C’EST DU TERRORISME D’ETATS. .DES DIRIGEANTS TERRORISTES SONT A LA TÊTE DE PAYS , ROYAUMES , MULTINATIONALES , ET L’ONU EST UNE POUBELLE….. LA SYRIE EST TOUJOURS DEBOUT ET CRACHE AU VISAGE DU TERRORISME ET CES SPONSORS. .DES CHIENS SOUTIENNENT ET UTILISENT LE TERRORISME. .DES CHIENS EN COL BLANCS TÂCHÉ DE SANG LIBYEN , SYRIEN , YÉMÉNITE…. SALES CHIENS !!!

    Anonymous
    5 mars 2017 - 20 h 08 min

    Il défend une cause qui est
    Il défend une cause qui est éthiquement et juridiquement indéfendable. Le TPI doit passer sur la question de la colonisation. Des crimes contre l´humanité ont eu lieu, un génocide a bel et bien eu lieu. Persister dans un tel déni prouve la schizophrénie de cet état profond. Ils sont complétement hors réalité..

    anonyme
    5 mars 2017 - 19 h 51 min

    La langue française ne sera
    La langue française ne sera jamais une langue neutre pour les Algériens comme l’anglais par exemple.

    Sprinkler
    5 mars 2017 - 19 h 40 min

    Extrait :  » Pourtant, ce sont
    Extrait :  » Pourtant, ce sont des officiers français, fort des  » EXPÉRIENCES  » indochinoise et algérienne, qui ont pu faire progresser la doctrine militaire. Mais les connaissances acquises par Galula ou par Trinquier ont profité aux Américains.  » Parler des guerres d’Indochine et d’Algérie comme des  » expériences  » est une manière de  » transcender  » leur caractère criminel, de  » déshumaniser  » leurs millions de victimes, réduits à des  » sujets d’ expérience « …Une  » doctrine militaire  » qui progresse à force de massacres de populations civiles ne connaît de règles et de principes que ceux du boucher…L’épopée coloniale de la France est abominable, hideuse, barbare, génocidaire…ses crimes imprescriptibles, inexpiables.

    Bekaddour Mohammed
    5 mars 2017 - 18 h 13 min

    EN JUILLET 1990, le 1er
    EN JUILLET 1990, le 1er secrétaire de la chancellerie à l’ambassade de France EN Algérie m’a reçu par cette phrase « NOUS sommes pour l’indépendance…L’autodétermination des peuples »… La suite, par une plongée jusqu’aux abysses de l’Algérie, plongée forcée, m’a instruit sur tout un peuple de Zombies auxquels a été délivré une Carte Nationale d’Identité… Algérienne ! L’Indépendance est Un Purgatoire, par contre la colonisation de La France est bel et bien achevée, Sarkozy l’a illustrée ! Donc, cet avocat est à côté du Problème…

      Anonymous
      6 mars 2017 - 11 h 18 min

      Bekaddour 19:13;vu tes
      Bekaddour 19:13;vu tes commentaires;tes origines sont douteuse;et fort possible si dus un croisement d’un chien marocain et une renarde tunisienne;ou mauritanienne;dire algérien ça doit etre une nouvelle race;importé par le régime en place,juste pour effectuer des taches ménagères et faire de la propagande;profite le maxi;car le peuple algérien est a nouveau colonisé;

    le Terroir
    5 mars 2017 - 17 h 32 min

    Il est convaincu que «le
    Il est convaincu que «le monde du capitalisme anglo-saxon et sioniste n’a aucun problème avec l’obscurantisme», c ‘est comme si que nous l’ ignorions. Il a un fameux retard à rattraper, je n’ irai pas jusqu’ à dire qu’ il est ringard, et il oubli de rajouter la France. Il dit encore: «il y a des forces qui cherchent à entretenir les rancœurs et les haines entre les populations algérienne et française». Il aurait mieux fait de dire que la Haine se trouve en France et la Rancoeur est en Algérie. Elle restera comme des braises dans nos coeurs tant qu ‘ils n y aura pas de PARDON!!!! N’ essayez pas de vous disculper, ni de nous faire oublier, ni de nous endormir!

    Vous dites que l’ expérience indochinoise et algérienne ont fait progresser la doctrine militaire, expliquez vous? Quels sont vos objectifs et les contours de cette doctrine?
    Je vais vous donner un petit aperçu des deux colonels de l’ armée française que vous citez:
    Vous dites que -« Les connaissances acquises par Galula ou par Trinquier ont profitées aux Américains »-. NON, Ils ont d’abord profité aux tortionnaires et aux ultras en Algérie pendant la guerre de libération. Voilà ce que dit le Colonel Trinquier dont les choses sont claires «si le rebelle donne sans difficulté les renseignements demandés, son interrogatoire sera rapidement terminé. En revanche, s’il résiste, alors des spécialistes devront, par tous les moyens, lui arracher ses secrets. Il devra alors, comme le soldat, affronter la souffrance et peut être la mort…»- Ca ne vous fait pas rappeler Ben Mhidi Allah yerhamou? La bataille d ‘ Alger? La torture sur les combattants du front de libération national et ceux de l’ armée de libération national? La lâcheté sur des prisonniers et des prisonnières? La bestialité d ‘Aussaresses et de Massu…
    Vous faites de la diversion avec votre gymnastique intellectuelle, avec le droit et la sémantique. Vous reconnaissez les faits et puis vous les niez une phrase plus loin, le tout en demi-teinte. Vous accusez d’ autres forces en disculpant la France. Tout porte à croire que vos dirigeants sont naïfs , innocents et incompétents. Oui, il y a duplicité de la France avec l’ obscurantisme! Nous l’ avons vu et vécu durant la décennie noire, vous avez donné le Gîte et la Tribune aux forces obscurantistes. Vous avez les mêmes jeux qu ‘avec la Syrie, l’ Irak, la Libye, etc…..
    Vous parlez de doléances. Mais quelles doléances avez vous à présenter aux algériens???Vous pensez aux pieds noirs, aux harkis, aux ultras? Franchement vous restez sur votre ligne de conduite, c’est à dire la non reconnaissance que vous êtes les agresseurs, les expropriateurs, les exploiteurs etc………………..la liste s’ étale à perte de vue! Par contre nous, nous avons des doléances, nous sommes dans notre droit!

    Nous n’ avons pas à vous tendre la main, débrouillez-vous avec votre système et vos oppresseurs. La France est votre problème. Je vous cite un exemple: les algériens ont contribué malgré eux durant la seconde guerre mondiale à la libération de la France, de l’ Italie… Et lorsqu’ils ont demandé l’indépendance, ils ont subi un génocide. Vous croyez qu’ on puisse vous faire confiance à nouveau?

    Ca ne sert à rien de s’ étaler plus que ça, vous restez chauvins, de mauvaise foi et j ‘en passe. Je vous invite à lire les livres des historiens algériens, peut-etre que cela vous aiderait-il???
    PS: Vous dites aussi -« Oui. Le Français est naïf, moins que l’Allemand »- Il est très grave de vous comparer aux allemands.Merci à AP.

      le Terroir
      5 mars 2017 - 21 h 27 min

      j’ aimerais rajouter un
      j’ aimerais rajouter un passage du discours du grand Général vietnamien GIAP tenu à Alger ( je crois à la salle Harcha?) dans les années 70. Il a été l’ un des plus grands stratèges militaires du 20 siècle. Son discours a été retransmis à la tv algérienne(RTA).
      Il a dit que l’ impérialisme est un mauvais élève, nous lui avons donné une première leçon à Diên Biên Phu ( en parlant des français et leur débâcle) mais l’ impérialisme n’ a pas retenu la leçon. Nous avons été obligés de lui donner une deuxième leçon, en parlant toujours de Diên Biên Phu et des américains avec leur débâcle, mais….ils n’ont rien retenu.
      Alors leurs doctrines militaires, leurs académies militaires, ils peuvent …..Les glorieux colonels de l’ ALN n’ ont ils pas terrassé l’ armées française? Amirouche, Ben Boulaid et tous les autres chahids, Allah yerhamhoum, sont là pour témoigner. Rien n’arrête un peuple qui décide de recouvrir son indépendance.
      Ce français peut dire que nous sommes encore colonisés, il ne réussira pas sa bleuite virtuelle et sa manipulation. Il y a certes de nombreuses infiltrations dans notre pays mais…. ça changera un jour inchAllah. Nous veillons! Merci à AP.

    Réda
    5 mars 2017 - 16 h 31 min

    Entre le lâché de la bombe
    Entre le lâché de la bombe sur Hiroshima en 45 et le dernier essai à In Ekker en 66, le point commun de ces deux événements est la consolidation d’un pouvoir quasi nucléaire ayant migré depuis la sphère militaire, au monde des plus opaques qu’est celui du renseignement, entre, d’un coté, le couple américano-britannique né du mariage entre militaires et industriels autour du projet Manhattan, de l’autre coté l’expérience coloniale incontestable de l’armée française et son savoir faire. Ce qui constitue le pouvoir hors norme mis entre les mains de ce trio des autres pouvoirs classiques est cette formule magique qu’est la raison d’Etat adossée subtilement, en filigrane, à la raison de la mafia internationale. Je parle de cette mafia qui est derrière tous ces traités économiques qui ont réhabilité le colonialisme et l’esclavagisme tout en mettant en péril la planète tout entière. Au fait, il nous faut sauver est l’Algérie est la France des mains de cette mafia qui semble maçonniquement insubmersible tant ses ramifications se sont étendues en des secteurs et domaines sensés être loin de sa portée. De là seulement viendra le nouveau je pense.Point de vue

    Felfel Har
    5 mars 2017 - 14 h 10 min

    Il n’y a rien de nouveau dans
    Il n’y a rien de nouveau dans ce que nous confie cet avocat que nous ne sachions déjà. Que la France bénéficie de « faveurs » de la part du gouvernement actuel ne nous surprend pas! Tout est fait pour privilégier les sociétés françaises pour obtenir des contrats juteux (sans transfert de technologie), pour booster leur balance commerciale, alimenter leur Trésor, sauvegarder l’emploi dans l’Hexagone et s’attirer les bonnes grâces de l’Elysée. Pourquoi? Peronne ne dira ce qui est obtenu en contrepartie, mais tout le monde le sait. Le Canard Enchaîné nous le dira un jour. On parle beaucoup de diversification de notre économie comme stratégie de développement, de diversification de nos partenaires aussi, mais rien n’est fait dans ce sens; ce n’est que de la poudre aux yeux. Nous avons confié les clés de notre coffre-fort à Fafa et elle se sert comme elle veut pour perpétuer notre dépendance. Elle va même jusqu’à comploter derrière notre dos en incitant nos voisins à nous créer des troubles, espèrant nous voir nous précipiter dans ses bras. Indépendance, vous avez dit, quelle indépendance?

    droits communs?
    5 mars 2017 - 14 h 00 min

    je cite : « ……selon moi,
    je cite : « ……selon moi, il ne pourra s’agir que de crimes de droit commun.  » !!! ????
    et les prisonniers algériens mains attachées au point zéro avant que le premier essai de la bombe atomique n’explose ….c’est du droit commun aussi ??

      selecto
      5 mars 2017 - 14 h 39 min

      Pour les mains liées, 200
      Pour les mains liées, 200 manifestants d’octobre 1961 ont été jetés dans la méditerranée entre les iles Baléares et les côtes d’Alger depuis un avion militaire, ils avaient les pieds et les mains menottées avec des blocs de ciment de cinq kilos accrochés aux pieds pour qu’ils ne remontent pas à la surface..

      C’est Michel Rocard qui était journaliste à l’époque qui était parti en Algérie à la recherche de ces manifestants pour un article que l’armée prétendait les avoir envoyé dans des camps en Algérie
      Un militaire qui a participé à cette opération qui avait demandé l’anonymat à Michel Rocard en échange de cette révélation.

    Bouabsa
    5 mars 2017 - 13 h 14 min

    Si tout le monde s’accorde à
    Si tout le monde s’accorde à constater que l’Algérie est encore sous l’influence de la France – ce qui est en soit logique, après 130 de colonisation – alors nous devons reprendre les armes (cette fois-ci intellectuelles) pour que l’indépendance de l’Algérie puisse être achevée. Mais soyons objectifs, tout ce qui est français n’est pas automatiquement mauvais. Par exemple la langue française, qui a permis aux générations pré- et post-indépendance de se cultiver et d’apprendre n’est pas en soit le diable. Etre francophone n’ôte pas à l’Algérien l’amour de la patrie. D’ailleurs les premiers Collabos de la France étaient des pures arabophones, mais cela ne les a pas empêché de trahir la Patrie, alors que certains acteurs du mouvement nationaliste étaient des pures francophones.

      anonyme
      5 mars 2017 - 13 h 42 min

      Certains considéraient la
      Certains considéraient la langue française comme un butin de guerre d’autres comme Malek Haddad je le cite: « La langue française est mon exile « , avant de cesser d’écrire en cette langue ce qui lui a valu une censure en France jusqu’à ce jour.

      Machi-Ana
      5 mars 2017 - 15 h 25 min

      Tout à fait d’accord. La
      Tout à fait d’accord. La vraie independance est en Nous même si on veut la saisir. Par la culture et par lettravail. La france ou l’angleterre ne lacheront pas prises a leur anciennes colonnie. Tout leur bien être reside dand notre faiblesse et c’est le cas des pays tiersmondistes et paradoxalement ces derniers detiennent toutes les richesses naturelle du globe.

    moskosdz
    5 mars 2017 - 12 h 30 min

    Les tueries commise par les
    Les tueries commise par les barbares du FIS n’était qu’une revanche des harkis et des nostalgiques de l’OAS,le choix d’assassinat de nos anciens Moudjahidines en premier lieu,n’était pas le fait du hasard.

    algé[email protected]
    5 mars 2017 - 12 h 27 min

    OUI la France a commis un
    OUI la France a commis un crime contre l’humanité sur le peuple algérien, c’est indiscutable là dessus. Soyons réalistes mes amis, c’est pas les français qui vont démontré au monde entier ce crime contre l’humanité et pour que la France reconnaisse sa responsabilité sur les crimes de son passé colonial, ils vont pas le faire à notre place,.. ce qu’a dit Macron à Alger, va être vite oublié après la fin des élections présidentielles, je suis sûr et certain, cette polémique finira dans les oubliettes……………c’est à nous ALGÉRIENS d’éclater cette vérité comme la lumière du jour à la face de l’humanité, mais PAS avec un président aphasique et impotent depuis des années, des hommes politiques à l’image de saidanai et de ghoul..Nous aïeux ont combattu le colonialisme et c’est pas les autres nations qu’ils l’ion fait à notre place..Entre 1957 et 1962 la France était dans un tourbillon qui a faillit l’emporter à cause de l’Algérie,… à l’époque nous avions des HOMMES, comme Krim Belkacem, Abane, Ben M’hidi, le colonel Amirouche, etc. Les algériens doivent comprendre une chose personne ne le fera à notre place, faire éclater la vérité de ce crime contre l’humanité commis en Algérie par la France coloniale,…ça doit se faire par des HOMMES des ARGAZ comme on dit chez nous en kabyle, mais PAS avec des hommes qui nous parlent dans leurs discours des bananes et des pommes de terre, à l’image de ghoul et saidani, les chiens bergers de la France colonial en Algérie : « La colonisation française en Algérie n’est pas terminée »,… il a raison.

    Anonymous
    5 mars 2017 - 12 h 23 min

    La réalité est plus simple.
    La réalité est plus simple. La haute administration sait exactement ce qu´elle fait et n´est en rien innocente. Le hic c´est que ses salades ne fonctionnent plus. L´Allemagne est en train de renaitre, un courant de germanophobie renait aussi en France et la haute administration dont parle Viguier sait que la France, dans aucun domaine, ne fera mieux que l´Allemagne. Il est possible que les pantins peureux font des des quatre fers pour amoindrir la perte d´influence colossale de la France en Algérie, Les Algériens en tant que Nation, Peuple et Pays gagneront incontestablement en se libérant définitivement de tout lien malsain avec Fafa. L´Autriche, l´Allemagne, l´Italie, l´Angleterre, la Suisse, même les pays scandinaves attendent que cette primauté française saute. Ils savent ce qu´est l´Algérie en terme de richesses et d´accès vers l´Afrique, le nouveau marche du 21e siècle. Notre avenir est pour nous et ce sera sans celle qui a commis un génocide sur notre peuple et sans ses pantins pseudo- pacifiques et sereins comme les Ferial Furon et consorts. C´est de la salade. Nous sommes libres et nous devons le rester. Cette bataille de la haute administration pour garder ses salaires mirobolants est perdue. Ne doutons pas de nous. L´avenir pour nos enfants sera meilleur que le notre, avec l´aide de Dieu..

      Artemis
      5 mars 2017 - 13 h 32 min

      Votre analyse est
      Votre analyse est intéressante, mais il ne pas négliger les millions d’algériens vivant en France et qui participent consciemment ou pas à ce statu quo entretenu par l’administration. S’affranchir de la France et le considérer comme un pays comme un autre me semble difficile, il y a une relation spéciale encore pour un bon moment. C’est même à se demander si cette immigration algérienne, partiellement décriée tant coté français qu’algérien n’est pas entretenue uniquement vers cet objectif. La France a tout intérêt pour son avenir à faire acte de repentance, le poids de la culpabilité joue un rôle considérable et mène à des non-dits qui crispent les relations politiques, économiques et culturelles. D’un autre coté, aller directement sur le terrain du « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » créerait un changement fondamental dans les relations internationales et s’avérerait délicat. Les anglo-saxons ont au moins autant à perdre dans cette histoire, et comme les français ils ne se laisseront pas faire, surtout dans la situation politique qu’ils traversent (trump, brexit…). Je ne suis pas sur que l’identité algérienne puisse se réécrire en annihilant complètement la présence française ou en considérant la France comme paria de l’histoire de l’humanité (ce qu’elle n’est pas à mon sens), elle doit accepter son destin, comme la France doit accepter le sien. Enfin, je crois que la colonisation, contrairement a ce que beaucoup prétendent est davantage une affaire de rayonnement culturel et de « prestige civilisationnel » ou de contrôle géostratégique. Nul besoin de coloniser pour exploiter des ressources (qu’elles soient humaines, naturelles…). Je ne comprends pas pourquoi la question des ressources revient toujours au premier plan alors qu’elle est secondaire.

        Anonymous
        5 mars 2017 - 16 h 01 min

        « C’est même à se demander si
        « C’est même à se demander si cette immigration algérienne, partiellement décriée tant coté français qu’algérien n’est pas entretenue uniquement vers cet objectif.  » Vous avez tout compris selon moi. Il faut Algérianiser les choses y compris la part née de la colonisation, y compris la langue française, y compris la culture au travers du système éducatif. La haute administration essaie de tout faire pour ouvrir de façon industrielle des écoles françaises en Algérie. L´erreur qu´il ne faut surtout pas faire. Actuellement ils essaient d´écrire une histoire commune avec nous, pour le secteur scolaire. Quand on sait que l´accès aux archives dépend du bon vouloir de cette haute administration (cf. aussi la question des cranes des résistants) et que tout est cadenassé, c´est ce par quoi ils tentent d´intervenir pour continuer à gérer la question de la mémoire historique. On joue très gros si on les laisse entrer dans ce domaine, nos enfants seront sous influence. On n´est plus dans l´influence avec la France, pour ce qui concerne l´Algérie (pas seulement), mais dans la manipulation. C´est cela qu´ils faut mettre à jour et dévoiler : la permanente manipulation française dans les affaires algériennes.

    La CATA, 62
    5 mars 2017 - 12 h 11 min

    L’avocat français Damien
    L’avocat français Damien Viguier à Algeriepatriotique : «La colonisation française en Algérie n’est pas terminée»…..Effectivement, il ne faut pas sortir de Harvard pour le deviner car le Général De Gaulle l’a déjà dit en septembre 1962 : « Certes nous quittons l’Algérie, mais nous laissons derrière nous de fidèles et sincères serviteurs….. »

    Bekaddour Mohammed
    5 mars 2017 - 11 h 47 min

    ENTENDEZ BIEN ! Je connais
    ENTENDEZ BIEN ! Je connais « La France » recto verso, et je nous connais… Je préfère la position « Au dessus de la mêlée »… J’ai vécu la posture de l’expatrié malgré lui (Fatalité), et le retour purgatoire, jusqu’à ce jour, grâce à Dieu je comprends, je situe Les Deux, je situe ce que Eux sont, et ce que Nous sommes… Là-bas un de mes condisciples au nom très Français de Souche m’a résumé son résumé du « passé », il m’a dit : « Le passé, c’est pas bien »… (Le Bien, Le Mal, en avons-nous la même définition ? Non ! Mais c’est discutable, pour peu que la discussion puisse exister, mais entre Qui et Qui ???)…Ce Français de Souche doit se rendre compte que Le Mal perdure, qu’il colonise y compris le Présent, sans perspective du Bien apaisant, stabilisateur, d’ailleurs aussi « bien » chez Eux que chez Nous ! Ne jouez pas avec ça, que nul ne joue, ni Eux ni Nous, si les joueurs perdent, alors Le Bien gagnera ! Larbi Ben M »hidi n’avait pas joué, il fut le jouet de Eux, et Eux ont perdu, ILS sont perdus, ILS parlent des migrants, mais perdent de vue que leur esprit est le pire des migrateurs !

      Anonymous
      5 mars 2017 - 12 h 16 min

      TU CONNAIS RIEN DU TOUT A
      TU CONNAIS RIEN DU TOUT A PART DE CIRER LES CHAUSSURES ET LECHER LES CHAUSSURES.TU ES UN FILS DE HARKI OU COLLABO RIEN D’AUTRE;

        Anonymous
        5 mars 2017 - 21 h 11 min

        Les fils de harkis t
        Les fils de harkis t’emmerdent ils vivent dans un pays libre ou ils votent et leur voix permet de désigner d’une façon effective les gouvernants, les députés ou les maires. Ils n’ont que faire de tes lamentations.

          Anonymous
          7 mars 2017 - 11 h 36 min

          anonymous;22:11 la
          anonymous;22:11 la qualification harki est devenue un honneur en algérien; ne soit pas blessé;c’est tes cousins qui gouvernent en algérie; et avec marine le pen ils vont conquérir aussi la france;et vous serez comme les juifs dominé le monde;rassure toi si demain il aurait une guerre en algérie la majorité deviennent des harkis;ou sont-ils les vrais moudjahids et fils de chahids soit exilé soit en prison; ils sont perdus sur des deux cotés;nous vivons dans un monde de pourris ou l’argent fait la loi

    lhadi
    5 mars 2017 - 10 h 55 min

    La France n’a pas jamais
    La France n’a pas jamais renoncé à ses ambitions colonialistes en Afrique et ses régions d’influence. Elle n’a pas renoncé à la stratégie des intérêts en Afrique, en particulier en Afrique du Nord . Ce sont des faits connus de tous. Le positionnement de la France en faveur du Maroc coloniale, et cela au mépris de la Charte Onusienne et au détriment du peuple Sahraoui, son soutien aux  » Erostrates algériens » d’origines douteuses qui veulent « Balkaniser » le pays et « Libaniser » la société algérienne, font, entre autres, partie de la stratégie française. Le gouvernement de ce pays, qui a assassiné le dixième de la population Algérienne, n’a pas encore oublié. Il est mangé par la rage de voir ce peuple altier, uni dans toute sa diversité qui, malgré les trahisons, les compromissions, les erreurs et les errements, se construit pour faire face aux défis et aux enjeux qui assaillent la jeune nation Algérienne. Fraternellement lhadi ([email protected])

    Bouabsa
    5 mars 2017 - 10 h 54 min

    LE ZELE des TRAITRES. Malgré
    LE ZELE des TRAITRES. Malgré les querelles superficielles, dans ses entrailles l’Algérie de 2017 est plus française qu’elle l’était en 1962 !!!! Mais heureusement que la France de 2017 est aussi devenue partiellement algérienne, ce qui rend d’ailleurs enragés les Le Pen est leur Front National. C’est sous cet angle que nous devons voir les choses, concevoir l’avenir et adapter nos stratégies de développement pour ne pas trahir le serment des martyrs et l’esprit de la Soummam (ce n’est pas une contradiction)….Le mal c’est cette peste de HARKA locaux qui polluent toutes les sphères de l’Etat, et qui sont prêts à vendre ou même brûler l’Algérie et leurs mères pour juste plaire à leurs maitres parisiens.

    anonyme
    5 mars 2017 - 10 h 49 min

    Les lâches et les traîtres
    Les lâches et les traîtres qui empêchent le peuple à se développer et de se libérer de la puissance coloniale méritent la pendaison pour haute trahison.
    Nous nous sommes pas libre dans notre pays.
    Somme nous un peuple lâches qui se laissent faire?

    Youssef
    5 mars 2017 - 10 h 31 min

     » Peut-être que les
     » Peut-être que les nationalistes algériens pourraient d’ailleurs contribuer à hâter un changement, en tendant la main aux nationalistes français qui ont grandement besoin d’aide actuellement.  »
    Maître Viguier parle-t-il du Front National de Marine LePen dans cette phrase ??
    Il veut que la population Algérienne vivant en France se rallie à MLP, fille de Jean-Marie LePen LE TORTIONNAIRE, , c’est une blague j’espère !!

    Bekaddour Mohammed
    5 mars 2017 - 10 h 28 min

    IL FAUT s’arrêter sur cet
    IL FAUT s’arrêter sur cet énoncé de l’avocat français : « Tout n’est peut-être pas perdu et peut-être que les nationalistes algériens pourraient contribuer à hâter un changement, en tendant la main aux nationalistes français qui ont grandement besoin d’aide actuellement. »… Mais y a t-il de vrais nationalistes algériens ? Donnez moi leurs noms ! Et leurs adresses ! Car le secret de l’issue du Labyrinthe est en cela, après ET SEULEMENT APRES (Comme dirait « Le Professeur »), nous aurons porte ouverte sur l’Universel, celui dont L’Andalousie a annoncé La Couleur, (Retenez bien : La Couleur…)

      Anonymous
      5 mars 2017 - 12 h 30 min

      je me demande si tu es
      je me demande si tu es vraiment algérien de souche;pas un importé par le régime; vue tes commentaires;tu dois etre pas aussi propre; le passer de tes parents certainement étaient du coté de l’envahisseurs, t’essaie de cacher le soleil avec un tamis;je met ma main au feu tu n’as rien d’algérien;tu as une carte algérienne mais juste délivré pour service rendu aux démolisseurs;

    Artemis
    5 mars 2017 - 9 h 56 min

    Bonjour, mon commentaire n’a
    (…) Il semblerait qu’une certaine élite politique algérienne se complaise à ne pas vouloir « réclamer des comptes », pourquoi ?
    Peur d’affronter le TPI et rendre compte de crimes commis dans son camp (harkis, déportation des non arabo-musulmans), maintien d’un statu-quo qui cristallise la gloire des moujahids et concrétise le fondement de la nation algérienne, peur de déséquilibres politiques et culturels sous-jacents à une ouverture d’égal à égal sur la France ?

    A mon avis, une reconnaissance des crimes par la France coloniale, y compris avec réparations financières et inscription de l’administration française et des gaullistes au registre des crimes de l’inhumanité ne serait tout simplement pas profitable à l’Algérie. La France, par la relation parfois difficile qu’elle entretient avec la communauté algérienne expatriée, et – faisant un raccourci rapide – avec la communauté musulmane en général a besoin d’un pas en avant. Le pouvoir algérien a davantage besoin que rien ne change et sait parfaitement orienter une partie de cette communauté à son propre dessein.

    Cette haine des français est très ancrée dans la nation algérienne, c’est une vocation compréhensible mais habillement distillée générations après générations, à mesure que l’Algérie s’est éloignée de la Libération et s’est repliée sur elle-même. Cette haine n’est-elle pas devenue une « nourriture », un besoin de premier ordre qui fonde le mythe de la nation algérienne ?

    « Il y a très certainement, au plan mondial, des forces qui cherchent à entretenir les rancœurs et les haines entre les populations algérienne et française. » Ne pas chercher très loin sur l’origine de ces forces, elles dérivent des deux cotés de la méditerranée des courant nationalistes qui s’emploient à distiller cette haine. En France, cette force est aux portes du pouvoir (FN), en Algérie elle l’est depuis 50 ans.

    ALI EL FELLAG
    5 mars 2017 - 9 h 04 min

    ce qu’il dit;maitre viguier
    ce qu’il dit;maitre viguier nous le savons depuis bien longtemps;un général français a dit a ses troupes; si vous voulez garder l’algérie il faut se retirer maintenant;et si on reste on va la perdre pour toujours;malheureusement c’est le cas;Mr boumediene a essayé de lutter a contre courant sans arrivée impossible de lutter contre trois courants; les ex collant; les harkis et collabos, ainsi hassan deux et son peuple;soyons franc et honnète;impossible de prendre une décision importante;sans l’avis de l’ex colon;sans rentrer dans les polémiques;un seul exemple l’avion détourner a alger par les terroristes;quand monsieur pasqua a ordonné aux autorité algérienne de laisser partir;personne n’a pu opposé et pourtant on était bien indépendant sur le papier;un autre exemple le pays le plus riche du continent africain n’arrive meme pas a nourrir sa population;l’argent détourné investi en france;nos dirigeants ont tous une résidence en france;

      Bekaddour Mohammed
      5 mars 2017 - 10 h 06 min

      @ALI EL FELLAG…Axiome voilé
      @ALI EL FELLAG…Axiome voilé : « Tu es un raton, un ex raton devenu Rat, La France te couvera pour ternir l’indépendance arrachée par ce que El Jazaïr comporte d’humanité saine, vraie, mais si tu t’aventures à déranger le schéma mental de la psychopathie française, alors prends pour asile ton armée réelle, dératisée, désinfectée, l’armée des Ben Boulaid, et des milliers des victimes de la Shoah (Ihh !) au moins du 8 mai 1945″… Les axiomes voilés, Kayene bezzef, il faudrait les publier, pas chez un Rat Editeur, ratifié par la France raticide, jadis, devenue Ratiphile…

        ALI EL FELLAG
        5 mars 2017 - 12 h 12 min

        BEKADEUR 11:06;tu es trahi
        BEKADEUR 11:06;tu es trahi par ton nom de harki venant du maroc pour aidé tes maitres les colons;tu as de chance aussi d’avoir échapper au rafle de 1975;le plus dommageable c’est ton prénom mohamed;un chien ne peut pas porté un prénom aussi valeureux;mais que veux-tu le monde a l’envers le harki est devenu moudjahid; et le moudjahid harki;c’est la manipulation de tes maitres ou pouvoir;pour falsifie l’histoire et ne pas découvrir leurs passer douteux;tu es une taupe travaillant pour ces destructeurs ingrat et traitres;normal que tu défend ton pain;mais pas pour longtemps le peuple algérien commence a se rendre compte et vos jours son compter;

    pomme
    5 mars 2017 - 8 h 24 min

    D Viguier est l’avocat de
    D Viguier est l’avocat de soral, un affidé du front national; ses réponses sont alambiquées et fausses.
    Macron est meilleur juriste que cet avocat car Macron a compris que les crimes coloniaux rentraient bien dans la définition du crime contre l’humanité défini par l’article 7 du statut de la Cour pénale internationale.

      Verite
      5 mars 2017 - 8 h 43 min

      Il est entrain de t’expliquer
      Il est entrain de t’expliquer que t’es colonisé de t’ouvrir les yeux arrete de raconter n’importe quoi ta vue ta vie de miserable que tu mene., ou sinon tu doit être un complice de t’es maitre adoré

        Anonymous
        5 mars 2017 - 10 h 02 min

        ce n ‘est pas à un français
        ce n ‘est pas à un français de nous dire que nous sommes colonisés ou libres ou je ne sais quoi d’ autres. Tout ce qu’ il dit nous le savons deja depuis belle lurette, nous l’ avons vécu et nous le vivons.

        Anonymous
        5 mars 2017 - 20 h 13 min

        Merci à la clique des
        Merci à la clique des soraliens de ne pas venir nous polluer ici. Pas envie de ramasser le vomi des flingués en plus. Attention AP, vous êtes de plus en plus suivi par la diaspora, ne vous approchez pas de ces gens, ce sont des fous manipulateurs qui pollue la question depuis plus de dix ans en France.

          5colonne
          6 mars 2017 - 5 h 16 min

          N’oublis pas que la diaspora
          N’oublis pas que la diaspora pendant la GUERRE DE LiBERATION A CONTRIBUER ENORMEMENT 80pour cent DES FINANCES ET DES ARMES VENANT DE LA DIASPORAT ET BEAUCOUP DE SACRIFICE ONT EST LES SEUL AUX MONDES A AVOIR PORTER LA GUERRE EN TERRE ENNEMIE EN PLUS ONT EST DES LANCEUR D’ALERTE EN PARLANT DES HAUTHENTIQUES ALGERIENS ET PATRIOQUE C EST POUR CA QUE L’ETAT FRANCAIS NOUS CRAINT ET CERTAIN TRAITRE AUX POUVOIR ET NOUS DISCRIMINES ATOUT LES NIVEAUX A BON ENTENDEUR GLOIRE AUX MARTHYR

    5colonne
    5 mars 2017 - 8 h 05 min

    Bien sur qu’ont est colonisé
    Bien sur qu’ont est colonisé et le genocide continus et j’avais signalé y a pas longtemps sur se site LES PRISONS SONT REMPLIS DES NOTRES A 85 pour cent et les interné en psychatrie la meme chose c’est pas le fruit du hasard tout etait programmé et sans compté la guerre civil . C EST POUR CA QUE L’ALGERIEN SOUFFRE EN ALGERIE ET EN FRANCE mais tout commence a s’eclaircir et les verité tombe c’est tres important pour comprendre se qui nous arrivent a tous

    Anonymous
    5 mars 2017 - 7 h 55 min

    « La France vit une situation
    « La France vit une situation inédite depuis l’avènement de la Ve République. Deux candidats à la présidentielle mis en examen… »
    Pour le moment cette citation est fausse.
    Il est aussi recommandé de ne pas prendre ses désirs pour des réalités…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.