Législatives : coups de théâtre et chamboulements au FLN

Tliba a réussi à se placer sur la liste du parti à Annaba. New Press

A quelques heures seulement de l’expiration du délai de dépôt des dossiers de candidature aux élections législatives, le Front de libération nationale (FLN) n’arrive toujours pas à fixer ses têtes de liste. Les efforts consentis pour réduire les mécontentements et éviter les interférences se sont avérés vains.

Les listes, telles qu’établies par la commission nationale chargée par le comité central du parti de traiter les dossiers, sont contestées dans plusieurs wilayas. Et certains cadres du parti au bras long ont fini par revenir en pole position, alors qu’ils n’étaient même pas retenus comme candidats. C’est le cas notamment de Baha Eddine Tliba, qui a été mis à l’écart par la commission nationale en raison de sa courte durée de «militantisme» au sein du FLN, a-t-on appris d’une source sûre. Baha Eddine Tliba, faut-il le préciser, a été élu sur la liste du Front national démocratique (FND) et a rallié le FLN une fois à l’Assemblée populaire nationale (APN). Mais grâce à sa fortune et à ses connexions avec un cercle de décideurs, il a réussi à se placer sur la liste du parti à Annaba, secondant l’actuel ministre des Transports, Boudjemâa Talai.

Mohamed Djemaï, qui allait faire les frais de ses deux mandats successifs, semble avoir été, lui aussi, repêché à Tébessa. A Mostaganem, Abdelkader Ouali a réussi à se placer comme tête de liste. Un parachutage qui fait grincer des dents et crée des mécontents au sein des militants du parti de cette wilaya. Si Moussa Benhamadi conduit sans encombres la liste du FLN à Bordj Bou Arréridj, ce n’est pas le cas du ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf, à Constantine. Ce ministre, éclaboussé par l’affaire du «médicament RHB» contre le diabète, retiré des officines par décision du ministère du Commerce, bataille toujours pour se maintenir en tête de liste. Mais les mécontentements des cadres locaux risquent de remettre en cause sa candidature. On parle déjà de son éviction par la direction nationale suite à de vives protestations de certains hauts cadres du parti qui ont pris connaissance du rejet massif de sa candidature par la base.

A Bouira, l’ancien ministre Mohamed Seghir Kara n’a pas réussi à s’imposer comme tête de liste. Sa candidature reste donc incertaine. Sauf rebondissement de dernière minute. Des rebondissements et changements auxquels nous a habitués le FLN. A Alger, le tête de liste n’est toujours pas connu. Beaucoup de noms ont circulé. Celui du ministre de l’Agriculture, Abdeslem Chelghoum, revient avec insistance. Mais selon nos sources, la direction du FLN attend que la présidence de la République tranche.

Il y aura assurément beaucoup de mécontents, surtout qu’en tout 6 200 dossiers de candidature ont été déposés pour 479 sièges. Il faudra s’attendre à des réactions vives et à des démissions collectives. Comme cela a été enregistré dans les structures du parti à l’étranger.

Sonia Baker

Comment (48)

    Anonymous
    6 mars 2017 - 17 h 17 min

    LA NOUVELLE ALGERIE DIRIGER
    LA NOUVELLE ALGERIE DIRIGER PAR DES MAROCAINS ET DES TUNISIENS OU SONT-ILS LES ALGERIENS DE SOUCHE EN EXILE OU EN PRISON

    Radouane
    6 mars 2017 - 16 h 53 min

    J ai honte d être algérien
    J ai honte d être algérien quand je vois sa tronche

      hamittou
      8 mars 2017 - 11 h 42 min

      cest lui qui devrais avoir
      cest lui qui devrais avoir honte de representer les algeriens , pas toi redouane !!!

    Bouuuh!
    6 mars 2017 - 13 h 31 min

    Les enfant croient au père
    Les enfant croient au père noẽl, les adultes votent.

    LUIMEME
    6 mars 2017 - 13 h 09 min

    le Cirque vient d ‘ arriver
    le Cirque vient d ‘ arriver et dans quelques jours il ouvrira ses portes pour voir ces clowns et sa faune dans l’Arene.

    ghanemelbejaoui
    6 mars 2017 - 11 h 15 min

    tliba et reconduit donc le
    tliba et reconduit donc le systeme de predation de mensonge de perte de temps de discourd de merde et de MEDIOCRITE et vivant la il ne partiras pas il nous suceront jusqua la dereniere goute de sang

    CHIBL
    6 mars 2017 - 11 h 08 min

    La photo fait vraiment peur
    La photo fait vraiment peur

    ALI EL FELLAG
    6 mars 2017 - 11 h 05 min

    la courses a l’argent sale et
    la courses a l’argent sale et le favoritisme du chkara et la corruption;c’est une pratique bien marocaine;connu dans le monde entier;la voila chez nous et bien ancrée;le pays des combattants est devenu le pays des corrompus;ou n’allons-nous;l’algérie n’est pas le maroc ni la tunisie; c’est une nation riche qui attire les rapaces de tout les horizons;es-que ce n’est pas imprudent de continue sur ce chemin;qui nous amènent tout droit a la faillite ou une nouvelle colonisation plus cruelle;comme celle de l’irak et la syrie;ou sont-ils nos vrais citoyens de souche pour défendre une patrie en réel danger;

    AOMAR
    6 mars 2017 - 10 h 53 min

    LA SAUVEGARDE DE L’ALGERIE
    LA SAUVEGARDE DE L’ALGERIE PASSE EN PREMIER LIEU PAR TOUS LES SBIRES DU SIEUR DE AMAR SAIDANI QUI PULLULENT DANS LES ROUAGES DU FLN POUR SERVIR LES ENNEMIS DE L’ALGERIE ET DE SON PEUPLE A SAVOIR LE MAROC, LA FRANCE ET LES MONARCHIES DU GOLFE

    Mohamedz
    6 mars 2017 - 10 h 46 min

    L’essentiel pour Alger, l
    L’essentiel pour Alger, l’actuel chef du FLN a ecarte tous les voyous de Amar Saidani dans cette liste tout en placant de vrais patriotes comme tete de liste comme ce Sidahmed Ferroukhi et Nadia Labidi afin de retablir la credibilte de ce FLN post-independance qui est devenu le lieu de toute la mafia a la cravate

    Lghoul
    6 mars 2017 - 9 h 31 min

    Pourquoi tout ce beau monde
    Pourquoi tout ce beau monde de Tartuffes se disputent et brulent les étapes au vu et au su de tous et de toutes ?
    Pour les interets du peuple ? Mon oeil !
    Dans leur petite tete la populasse doit voter pour leur ouvirir la route au profit, aux business et aux milliards.
    C’est ainsi que j’ai compris. Depuis que ces postes existent qu’ont ils fait de positif si ce n’est lever le doigt une fois par an ? RIEN.
    Alors, la meilleure réponse du peuple a ce mépris a ciel ouvert et toute honte bue, est le boycott de tout.
    c’est pacifique et correct. Sinon aller « voter » pour des gens qui ne travailleront que pour leurs interets est equivalent a se mettre a plat ventre pour que les autres marchent sur ton dos utilisé comme passerelle..
    Je ne suis ni un ane et ni un esclave. Je suis un homme libre.

    Coup de gueule
    6 mars 2017 - 8 h 56 min

    Pauvres algériens …!

    Pauvres algériens …!
    vous n’avez plus que vos claviers…!

    larbi
    6 mars 2017 - 8 h 53 min

    jamais je n’ai cru que le
    jamais je n’ai cru que le pays arriverait à ce point là avec des larbins et parvenus pareils au sommet de l’état
    Tout votant est complice de ces déchets

    ElHadj
    6 mars 2017 - 8 h 52 min

    Ces apparatchik (s) ne
    Ces apparatchik (s) ne reculent devant rien. Ils savent pertinemment que le peuple est muselé et le pouvoir médiatique trop lisse et brillant. L’expérience de certains scandales a montré qu’après un petit remu ménage, les choses se tassent et tout rentre dans l’ordre. Nous sommes habitués à cet état de fait . Les dirigeants le savent et chacun tire la couverture vers lui. Pauvre peuple .

    Salim Samai
    6 mars 2017 - 8 h 27 min

    TOUS le savent du Fellah de
    TOUS le savent du Fellah de Bouhmar au sommet de l´etat! C´est du cirque et de l´argent perdu en sus des CONVOITISES, dissensions, divisions steriles et problemes sempiternels que ca creee chaque fois!

    Si c´est encore la Chambre d´Enregistrement d´avant il vaut mieux, pour TOUT LE MONDE et la SERENITE d´1 Etat qui ne TROMPE PAS, REALLOUER les fonds de l´Assemblee et du Senat á des entreprises utiles:
    WC publics, formation, usines, emplois, routes, hopitaux, ecoles, ecoles des cadets et PROMOTION d´entreprises de jeunes.

    Le Senat et l´Assemblee ont deja eu leur part du gateau etatique et de ses mamelles qu´il faut renouveler.
    Une vache ne donne eternellement que si elle donne et rerproduit ses veaux! Au Bon Fellah prevoyant de bien la gerer et de l´entretenir!

    lehbilla
    6 mars 2017 - 7 h 58 min

    Et voila, que la fête
    Et voila, que la fête commence….que tous ceux qui sont dans la vibe…. lèvent le doigt. Ces fripouilles là, elles crassent elles tanguent et tous savons pourquoi, qu’elles finissent à la chambre au sénat, on connait tous ces fripouilles là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.