Bouchafa : «Une mafia administrative contrôle le processus électoral»

Abdelmalek Bouchafa, premier secrétaire du FFS. New Press

Le Front des forces socialistes (FFS) sera présent aux législatives du 4 mai prochain avec 35 listes électorales dont 3 relevant de la communauté établie à l’étranger, a déclaré Abdelmalek Bouchafa. Il a soutenu que le nombre des candidats parmi les cadres dirigeants du parti est «limité».

Abordant l’ordre du jour de cette session extraordinaire du conseil national, qui se tient à huis clos, Bouchafa a fait savoir que celle-ci se penchera sur la préparation de la campagne électorale en prévision du prochain scrutin. De même qu’elle passera en revue et «en détail les obstacles et contraintes» ayant marqué le processus de dépôt des candidatures, a précisé Bouchafa. Le discours électoral du FFS est «clair» et a été réitéré à maintes reprises, a-t-il dit, rappelant la démarche du parti de «rebâtir le consensus national».

Dans son discours lors du conseil national, le premier secrétaire du FFS a accusé l’administration d’avoir dressé d’«innombrables obstacles» à son parti lors de l’opération de collecte des signatures, pointant notamment l’absence des agents chargés de la légalisation des signatures. Dans le même sillage, le responsable du FFS a dénoncé le retour en force de «l’argent sale» à travers l’achat des signatures, «pendant que l’administration observe impuissante et sans émettre la moindre intention de combattre ce comportement ignominieux», s’indigne-t-il.

«Ces pratiques, dira encore Abdelmalek Bouchafa, sont menées par des réseaux administratifs mafieux qui ont joué un rôle prépondérant dans l’élaboration des listes de candidats, voire dans la reconfiguration du paysage politique dans un sens qui serve leurs propres intérêts, et qui jouissent d’une liberté totale dans l’exécution de leurs plans, en l’absence d’un Etat de droit», accuse l’orateur.

Bouchafa a relevé que dans certaines wilayas du Sud, comme Ghardaïa et Tamanrasset, le FFS n’a pu élaborer de listes en raison des «pressions» et «manipulations» dont son parti a été, selon lui, victime.

R. Mahmoudi

Comment (40)

    pegasse
    12 mars 2017 - 11 h 54 min

    Vous êtes entrain de vous
    Vous êtes entrain de vous forger le même parcours que le fln d’aprés 1962,il ne reste du ffs que c’est 3 petites lettres,tout comme le fln vous n’êtes plus qu’une entité fantômatique,vide de substance.




    0



    0
    el hadj
    12 mars 2017 - 10 h 08 min

    lorsqu on parle de mafia on a
    lorsqu on parle de mafia on a en vue l Italie ,un pays dote d institutions républicaines qui luttent efficacement contre la mafia contrairement a ce qui se passe chez ou tout est intégré a telle enseigne que c est le peuple qui est pris en otage




    0



    0
    Lghoul
    12 mars 2017 - 8 h 29 min

    Puisque depuis votre entrée
    Puisque depuis votre entrée et votre légalisation de cette comedie-mascarade vous ne cessez de vous plaindre et de « dénoncer » pourquoi ne pas se retirer en demandant pardon au peuple ? Mais votre travail de sape et de déception est de museler le peuple et toute opposition aux voyous qui ont pris le pays, ses institutions et ses ressources en otage et privatisé la justice. Fatou; car vous, le RCD et le pète ne faite qu’exécuter le sale boulot qui est museler toute oposition de l’extérieur tout en étant réellement a l’intérieur pour des miettes. Vos militants de jadis se retournent dans leurs lits …. de rire quand ils vous voient jouer la comédie du pouvoir avec une autre musique. Je connais le refrain à l’avance: une fois la mascarade terminée, vous commencer à « dénoncer » et danser avec la presse pour une semaine, avenue un air sérieux, comme si vous aviez une chance de 0.00001% de gagner quoi que ce soit, et le tour est joué : MISSION ACCOMPLIE ET PASSEZ À LA CAISSE POUR RAMASSER VOS CADEAUX et a la prochaine, c’est à dire en 2019 pour le plus grand concert d’Algérie.




    0



    0
    HomLibre
    11 mars 2017 - 22 h 07 min

    Il est quasi impossible de
    Il est quasi impossible de frauder en Kabylie, le FFS et Le RCD ont raison de participer auxdites élections et c’est pas la Mafia dégueulasse du FLN et du RND qui vont représenter la Kabylie, un des rares payages non encore colonisé dans le pays. Quant à nos chers Experts qui mélangent les torchons et les serviettes et qui ont du mal à cacher leur problème avec cette région et ses vaillants représentants politiques je dirais vous avez raté votre réveil. Ces mêmes représentants auraient pu vous représenter dans vos douars coincés et pseudos villes de pacotille. Hacha echouhada ou lefhoula.




    0



    0
      rak
      12 mars 2017 - 6 h 56 min

      meme la kabylie dont vous
      meme la kabylie dont vous vous autoproclamez les représentants n’est plus dupe elle va vous dire FAKOU et je paries que le pouvoir va vous humilier en attribuant la majorité des sieges au duo FLN; RND avec une dose de TAJ, MPA indépendants….il donnera des miettes au neo-ffs=RHB et RCD juste histoire de servir d’alibi  » democratique » pour la consommation internationale …..lekhbar eyjibouh t’wala




      0



      0
      T'messkhir
      12 mars 2017 - 13 h 11 min

      Ya dada @HomLibre (non
      Ya dada @HomLibre (non vérifié), toi le Kabyle, tu es à côté de la plaque et tu n’as rien compris à la politique du FLN et du pouvoir de 1962. Tu dois reconnaître (il n’y a qu’à voir la composition des assemblées élues en kabylie) que le FLN et le RND ont encore les mannes et les rênes du pouvoir dans cette zone géographique dite rebelle (la grande et la petite). Il y a beaucoup de kabyles de Tizi Ouzou , de Boura et de Béjaia qui votent encore FLN , RND car la chekkara fonctionne aussi chez les kabyles … pourtant descendants de Massinissa et Jugurtha. Il a même beaucoup de kabyle qui sont militanats ou sympatisants du MSP, FIS et Ennahda … et dans l’âme et qui sont même pour une république islamiques. Donc arrête de nous raconter des histoires. Je connais bien la kabylie moi aussi car j’y suis né au lendemain même de la seconde guerre mondiale !! Ok, amiss temourth ???!!! Mes respects d’internaute.




      0



      0
    Anonymous
    11 mars 2017 - 20 h 01 min

    Y’a nassssss l heure est
    Y’a nassssss l heure est grave ou est si toufik pour sauver le bateau .il doit agirl le pays dirige vers une guerre civile.personne croit plus personne




    0



    0
    Lghoul
    11 mars 2017 - 18 h 03 min

    En acceptant de halaliser
    En acceptant de halaliser cette mascarade ou les gens s’entretuent pour des sièges, vous faites implicitement parti de cette mafia. S’il vous plaît ne nous faites pas degeuler car les gens ne sont plus des indigènes. Ils connaissent votre feuille de route.




    0



    0
      MELLO
      11 mars 2017 - 18 h 06 min

      Notre pays – qui avait entamé
      Notre pays – qui avait entamé, à la fin des années 1980, une des expériences les plus intéressantes d’ouverture démocratique au sud de la Méditerranée – retombe dans le gangstérisme politique d’une oligarchie criminelle. Celle-ci a-t-elle pu masquer sa nature brutale et prédatrice en jouant admirablement de l’islamophobie ambiante, en instrumentalisant des élites fort peu intéressées par l’émancipation politique de leur société ou, plus prosaïquement, en « achetant » la « compréhension » des partenaires de l’Algérie à coups de pétrole et de gaz… et en laissant planer la menace de violences sur leur propre territoire ?




      0



      0
    MELLO
    11 mars 2017 - 17 h 59 min

    Hocine .AIT. AHMED. : L’unité
    Hocine .AIT. AHMED. : L’unité du parti est un burnous de chasteté qui couvre le pullulement cancéreux des clans régionalistes. Les féodalités régionalistes sont pour moi à la fois les conséquences et les soutiens de la dictature. Elles continuent à se livrer à une lutte féroce et sournoise sous forme de règlements de compte. Chacun place les gens de sa tribu. Il y a des formes de traîtrise répétitives, depuis des millénaires, chez les candidats ou les hommes au pouvoir. Que vaut un système politique, dans lequel par ailleurs on est obligé de donner des gages de « fidélité » à l’ « unité nationale », pour se valoriser et assurer sa promotion ? J’en ai toujours tiré la condition qu’il n’y a pas de démocratie et de civisme, sans pluralisme : être bien dans sa peau même et surtout quand on n’est pas dans la ligne officielle ; d’autre part sans élections libres : le suffrage universel au niveau local, régional et national, permet de se valoriser dans la seule fidélité qui doit primer, la fidélité au mandat démocratique, aux besoins et aux aspirations des citoyens.




    0



    0
    No boutef
    11 mars 2017 - 16 h 35 min

    La mafia administrative
    La mafia administrative contrôle tout le pays pas seulement tes législatives.Tu te réveilles maintenant.




    0



    0
    rak
    11 mars 2017 - 14 h 45 min

    Voici les résultats des
    Voici les résultats des prochaines législatives tel qu’elaborés d’avance dans les labos du pouvoir en pourcentage de sieges a la future chambre d’enregistrement apn avec une marge d’erreur de + ou – 2%: FLN/RND 55%…. TAJ/MPA/PT/independants et autres partis sanafirs satellites du pouvoir 20%….. partis islamistes tout confondus 20%…partis dits « démocrates » se verront attribuer les 5% restants et viendront les premiers faire les pleureuses apres dans les medias…..un veritable CARNAVAL FI EDECHRA dans notre POVRE Algerie




    0



    0
      rak
      11 mars 2017 - 19 h 30 min

      c’est a dire que ces partis
      c’est a dire que ces partis dits « démocrates » dont le neo-ffs=RHB , RCD… etc.. bradent la DEMOCRATIE pour 20 sieges au maximum, sur plus de 400, dans un parlement croupion et alibi du pouvoir pour encore se perpetuer alors que le printemps a eu lieu en 1988 bien avant la chute du mur de berlin et que le sang Algerien a coulé pour y arriver….. ma t’hechmouch!!!!




      0



      0
    Anonymous
    11 mars 2017 - 14 h 23 min

    Fruit de l’affrontement entre
    Fruit de l’affrontement entre la paysannerie colombienne et les élites économiques du pays durant les années 1950, les FARC sont apparues en 1964. Leur principale revendication : un partage plus équitable des terres. Cinquante-deux ans plus tard, elles demeurent l’un des derniers mouvements révolutionnaires armés actifs sur le continent américain. Alors que, depuis 1964, les gouvernements colombiens successifs avaient cherché à terrasser l’insurrection marxiste, le président Juan Manuel Santos (élu en 2010 et réélu en 2014) a lancé en 2012 des négociations avec la guérilla. Le 23 juin 2016, les deux parties ont annoncé un accord de cessez-le-feu, préalable à un accord de paix. Dans ce contexte, le conflit a perdu en intensité depuis quelques mois. L’arrière-pays jouit d’une tranquillité inédite, et les FARC s’ouvrent peu à peu à la visite de certains journalistes;
    Le 23 juin 2016, Bogotá et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont signé un accord historique instaurant un cessez-le-feu définitif et prévoyant le désarmement des rebelles. Après plus de cinquante ans de conflit, la perspective d’une paix durable implique un changement de vie pour les combattants de base, dont certains n’ont connu d’autre quotidien que celui de la guérilla. Source  » LE MONDE DIPLOMATIQUE »
    A méditer…




    0



    0
    Mdigouti
    11 mars 2017 - 13 h 38 min

    Si on raisonne logiquement
    Si on raisonne logiquement,les partis politiques qui ont accepté de participer aux élections n’ont pas le droit d’émettre la moindre critique ni le moindre ressentiment parce qu’ils savaient dés le départ que les jeux étaient truqués.
    Ce qui est vraiment étonnant dans toutes les déclarations émanant des partis politiques,c’est l’absence totale d’analyse concernant les électeurs dont l’abstention massive serait le juste résultat de leur désintéressement totale vis a vis des ces élections,je dirais plutôt cette course effrénée aux privilèges et a l’immunisation judiciaire.




    0



    0
      T'messkhir
      11 mars 2017 - 14 h 02 min

      @Mdigouti (non vérifié), je
      @Mdigouti (non vérifié), je suis entièrement d’accord avec toi pour dire que… « les partis politiques qui ont accepté de participer aux élections n’ont pas le droit d’émettre la moindre critique ni le moindre ressentiment parce qu’ils savaient dés le départ que les jeux étaient truqués. » . C’est absolument vrai ce que tu dis.




      0



      0
    sublisoft99
    11 mars 2017 - 13 h 26 min

    el mounafi9ine du FFS signe
    el mounafi9ine du FFS signe un pacte avec le diable..et ils disent aprés khatina…ce pouvoir et mafieu
    alors je préfére la mafia…ou des hypocrites comme vous..dégagé yerham babakoum de la scène politique..ils sont entré au hamam avec le pouvoir..mais ils disent qui’ils ont pas pris de douche avec le pouvoir…sa s’appel la sueurs des hypocrites a l’intérieur du hamam.




    0



    0
    Anonymous
    11 mars 2017 - 12 h 33 min

    « les pleureuses » se
    « les pleureuses » se manifestent , avoir le koursi de député fait saliver les prétendants freinés par le syndrome de la fraude.




    0



    0
    T'messkhir
    11 mars 2017 - 11 h 57 min

    …. «Une mafia
    …. «Une mafia administrative contrôle le processus électoral» …. Et voilà qu’on commence à se plaindre au FFS sur la transparence des élections. Mais on s’entête quand même à y participer. Bande de masochistes ! NB : ce que je dis est valable pour le RCD , le PT etc… etc… et tous ceux qui ont accepté de participer à la mascarade électorale. Taisez vous tous, on ne veut plus entendre vos lamentations qui seront encore plus nombreuses le jour des résultats, c’est sûr ! Allez vous pendre !




    0



    0
      DJAMEL
      11 mars 2017 - 12 h 25 min

      VRAIMENT ON NE SAIT PAS A
      VRAIMENT ON NE SAIT PAS A QUEL SIEN SE VOUER SI ON BOYCOTE LES ELECTIONS L ASSOCAITION DES MALFAITEURS FLN RND VONT ETRE MAJORITAIRE A 99 % ET LES OCCIDENTAUX VONT ACCOURIR POUR LES FELICITER CAR DES ELECTIONS DEMAOCRATIQUES EN ALGERIE C EST DERNIER SOUCIS POUR VUE QUE LEURS INTERETS SOIENT PROTEGES PAR CE REGIME … CE QUI PEUT SAUVER L ALGERIE CE SONT LES ALGERIENS EUX MEMES ET IL NE FAUT COMPTER SUR PERSONNE …. ON NE SAIT PAS OU DONNER LE TETE VRAIMENT …




      0



      0
        T'messkhir
        11 mars 2017 - 13 h 18 min

        Khouya @DJAMEL (non vérifié)
        Khouya @DJAMEL (non vérifié) , même si tous les partis politiques participent aux élections eh bien le FLN , le RND et TAJ vont être majoritaire à 99 %. Donc vaut mieux boycotter puisque le résultat sera le même. Les partis politiques qui acceptent de participer aux élections ne font que légitimer et crédibiliser un peu plus le pouvoir auprès de l’opinion internationale. Le fait de participer aux élections ne profite qu’au pouvoir. C’est clair et net, et il ne faut pas sortir de Saint Cyr pour le comprendre. Bon courage.




        0



        0
    algrianbark
    11 mars 2017 - 9 h 28 min

    Cela fait plusieurs années
    Cela fait plusieurs années que je publie des commentaires ou je signale qu’Ouyahia avait mis en place une veritable armée de fonctionnaires a ses ordres,et qu’il fait bouger comme il veut,c’est sa force..il avait profiter de ses passages (malheureux pour le peuple)..de chef de gouvernement,pour tisser son réseau….il ne faut pas chercher trop loin..c’est de là..que peuvent provenir tout les problemes qui entacheront et rendront inutile ce scrutin si vitale et dangereux pour l’avenir de l’Algerie




    0



    0
    rak
    11 mars 2017 - 6 h 59 min

    Roh ammi roh l’FFS yeshel
    Roh ammi roh l’FFS yeshel youghal dhe la tchi-tchi…. Ki koun’na et ki welina…. Da El Hocine ELLAH IREHMOU a du se retourner mille fois dans sa tombe en voyant que moins d’une année après sa disparition son bébé politique le FFS Canal historique qui a été a l’avant-garde de toutes les luttes démocratiques de l’Algérie indépendante a été transformé en neo-ffs=ffs taiwan=RHB : Rassemblement Hybride Behloulien et behlawani, une coquille vide sans âme a coup de magouilles, de putschs, d’intrigues, de violation des statuts par une caste de transfuges du FLN/RND et autres srabess, militants de la 25 ieme heure.ils en ont fait un « parti » anthropophage qui sacrifie ses meilleurs enfants, un think tank a l’envers du pouvoir lui permettant de se régénérer et se perpétuer en reniant tout les principes fondamentaux et non négociables qui ont fait ce parti depuis plus de 50 ans. Ainsi donc le néo-ffs/RHB ne sait désormais plus ce qu’est la constituante, ce qu’est thamazight langue nationale et officielle au point de la reléguer au statut de décore ou de folklore dans ses communications, affiches, meetings… etc. si au moins c’était a la faveur de notre arabe algérien bien de chez nous, il ne sait plus ce qu’est le DROIT D’AVOIR DES DROITS au point de faire de la solidarité sélective a l’égard entre autre d’un de ces anciens militants el mehgour le DR Fekhar, il ne sait plus ce qu’est la « CHAMBRE D’ENREGISTREMENT » au point de jouer des pieds et des mains afin d’en faire parti, il ne sait plus ce qu’est la force de la communication au point qu’il est incapable de gérer un site internet, un journal en ligne en 2017 et qui sont en maintenance depuis des mois (depuis le putsch contre Halet exactement et la mise a l’écart de la moitié du conseil national)……. Etc.…. et la liste est longue…. Il fut un temps qui n’est pas si loin ou le FFS, ses hommes et ses femmes, forçaient le respect des Algériens et des Algériennes sur tout le territoire national même de ses opposants malgré tout le travail de sape des services et de ses supplétifs… aujourd’hui on en arrive a se plaindre de ne pas avoir pu récolter quelques malheureuses signatures en se plaignant de l’administration comme si c’est un fait nouveau!!!! Werak ya l’FFS du 02 janvier, de ni état policier ni état intégriste, du qui tue qui, de la dénonciation des « chevaliers de l’apocalypse » animateurs vedette de la version Algérienne de la radio des milles collines et des « dobermans » politiques, wear ya l’FFS du boycott actif, de la non compromission et qui ne vend pas son âme au diable….. Faites la chaine pour la MANGEOIRE du pouvoir et ayez au moins la décence de vous taire….Quel gâchis !!!! Tout ca pour ca !




    0



    0
    Anonymous
    10 mars 2017 - 23 h 16 min

    Boycottez! boycottez!
    Boycottez! boycottez! boycottez! car un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice .




    0



    0
    5colonne
    10 mars 2017 - 23 h 00 min

    Ont veux juste retrouver
    Ont veux juste retrouver notre souverainté, la justice mais pour ça faudrais les degager chez eux en france tout leur bien immobilier et argent sont labas qu’ils les rejoigne




    0



    0
    pkk
    10 mars 2017 - 22 h 06 min

    Et qu’a fait ton ait ahmed
    Et qu’a fait ton ait ahmed sinon se la couler douce en Suisse
    Un vrai zaim reste auprès de son peuple et partage leur quotidien




    0



    0
      Anonymous
      11 mars 2017 - 2 h 31 min

      seulement notre ZAIM feu Ait
      seulement notre ZAIM feu Ait Ahmed s’est fait emprisonné par vos Sbires pendant de longues années avant d’être poussé vers l’exil
      Bien à vous




      0



      0
        Anonymous
        11 mars 2017 - 7 h 17 min

        @Anonymous (non vérifié)

        @Anonymous (non vérifié)
        11 Mar 2017 – 03:31

        BOUMEDIENE Allah yarhmou a visé juste et a épinglé ces zaim qui ne visaient que le kourssi
        Ton zaim a bien été libre après la venue de Chadli et il est bien resté en Suisse
        je vais te raconter une belle moi: ton zaim lors des élections présidentielles passées a sillonné des wilayas des hauts plateaux sais tu ce qu’il a dit: mariez vous avec des filles arabes et ne pas donner vos filles aux arabes
        Tu peux m’expliquer ça?
        On est au courant de tout ce que vous tramez




        0



        0
          Anonymous
          11 mars 2017 - 14 h 16 min

          Un baghloul restera toujours
          Un baghloul restera toujours un baghloul. Ignorance quand tu nous tiens!!!!!!!!!!!




          0



          0
          lueur
          11 mars 2017 - 18 h 31 min

          @ Anonymous : Vous osez
          @ Anonymous : Vous osez critiquer une icone. MATEHCHEMCH. Ait-Ahmed vivant ou mort est votre Maître. Ait Ahmed c’est la révolution algérienne , c’est l’indépendance algérienne. Au fait, nous sommes des millions d’Ait Ahmed et je vous jure que son combat pour un Etat de droit n’est pas vain . Nous sommes ses héritiers. Nous continuerons plus que jamais son combat. djaa al haqou wa zahaqa al batil.




          0



          0
    Lghoul
    10 mars 2017 - 21 h 32 min

    Vous faites semblant ou quoi
    Vous faites semblant ou quoi ? Vous vous adressez à qui au juste ? Vous êtes dedans et restez-y. Vous aurez les sièges et ça vous suffit. Pour le reste cessez de faire semblant de vous plaindre car vous mangez tous dans la même marmite.




    0



    0
    BOUTLILISSE
    10 mars 2017 - 20 h 26 min

    AHYA Mrs BOUCHAFA POUR QUI
    AHYA Mrs BOUCHAFA POUR QUI PRENEZ-VOUS LES ALGÉRIENS? CESSEZ DE JOUER LES HYPOCRITES, CAR VOUS PENSIEZ UN MOMENT QUE NOTRE ADMINISTRATION EST IMPARTIALE JUSTE ET ÉQUITABLE. ALORS LÀ VOUS DÉLIREZ ET LA DÉCISION DE PARTICIPER AUX FUTURS ÉLECTIONS RELÈVE DE LA PURE TATUFERIE ET FOURBERIE TROMPEUSE. AU FINAL, PERSONNE N’A COMPRIS VOTRE COMÉDIE SOURNOISE. ÉTANT UN EX ET EX SYMPATHISANT(DES ANNÉES 80) DU FFS JE ME SUIS PERMIS DE VOUS DIRE CES VÉRITÉS CRUES ET RUDES TOUT EN VOUS PRÉSENTANT MES SINCÈRES RESPECTS.




    0



    0
    HASSINA HAMMACHE
    10 mars 2017 - 20 h 13 min

    HASSINA HAMMACHE ANCIENNE
    HASSINA HAMMACHE ANCIENNE SECRETAIRE NATIONALE QUI A DEMISSIONNE démissionné
    En 1990 feu M’barek Mahiou avait un bureau de comptabilité à TAMANRASSET, il avait concilié travail et militantisme, c’était un bon modèle pour les jeunes militants à l’époque.
    Moi petite militante, toute petite militante, j’ai sillonné tout le territoire national dans le cadre de mon travail (et je compte continuer à le faire pour le projet de réalisation des villes intelligentes). A TAMANRASSET j’avais participé à la réalisation d’un barrage inféroflux sur l’oued de TAMANRASSET et on me savait militante du ffs à l’époque, on me respectait et on me respecte toujours pour ma qualité de travail. A l’époque les militants du ffs inspiraient la réussite car le dernier avait un travail stable, sans parler de l’Elite qui composait son fichier (les profs d’université, les médecins, les avocats, les ingénieurs, les assistants, les enseignants lycée, moyen, et tous les niveaux confondus, les étudiants, les journalistes ……). Je peux vous donner tout le fichier des militants de la wilaya d’Alger en commençant par notre ainé feu HADJ TOBBAL jusqu’au plus jeune ou la plus jeune wafa. K et les citoyens admiraient la réussite de ces militants et oui c’est la respectabilité qui donne confiance.
    Au jour d’aujourd’hui on accuse l’administration mais non, soit on ne sait pas travailler ou on ne travaille pas du tout.
    Oui il ‘y a un chamboulement dans la société et les données ne sont plus celle de qui tue qui. Aujourd’hui qui es-tu ? et que peux-tu apporter à l’Algérie ? ET NOUS ALLONS TOUS FAIRE NOTRE CAMPAGNE A NOTRE MANIÈRE !




    0



    0
      Anonymous
      11 mars 2017 - 14 h 51 min

       » je compte continuer à le
       » je compte continuer à le faire pour le projet de réalisation des villes intelligentes », , c’est bien , très bien , mais pour les gens qui y vivent que deviennent ils ?????




      0



      0
        HASSINA HAMMACHE
        11 mars 2017 - 19 h 05 min

        HASSINA HAMMACHE ANCIENNE
        HASSINA HAMMACHE ANCIENNE SECRÉTAIRE NATIONALE DU FFS QUI A DÉMISSIONNE
        ville intelligente veut dire que l’humain réfléchit, donc il doit corriger et se corriger c’est la quête du parfait ( pour rire pas le gâteau) donc ceux qui y vivent sont encore plus intelligents et on parle aujourd’hui de maison intelligente comme aux USA




        0



        0
      MELLO
      11 mars 2017 - 15 h 26 min

      Enfin, en ce qui concerne le
      Enfin, en ce qui concerne le verdict des urnes, un militant démocrate doit respecter le choix de ses compatriotes. Si les citoyens ne votent pas en faveur des listes du FFS, cela veut dire que ses idées ne sont pas majoritaires dans la société. C’est au parti de trouver alors le moyen de changer la donne. Ainsi, de la même manière que l’on ne peut pas blâmer le parti d’avoir choisi la participation, on ne peut pas blâmer le peuple d’avoir fait un mauvais choix.
      Y compris le choix des Algériens lors des élections de décembre 1991, n’est ce pas HASSINA HAMMACHE




      0



      0
    mustapha
    10 mars 2017 - 18 h 52 min

    J AI ETE FEDERAL DU FFS DANS
    J AI ETE FEDERAL DU FFS DANS LES 1993 A 2009 LE BUREAU DU FFS EST SITUEE A LA PLACETTE DES TAXIS EN PARTANCE VERS L AEROPORT AU CENTRE VILLE DE TAM. AU TEMPS DE HADJ AKHAMOKH CE DERNIER AIDE LE FFS ET ETAIT AMI AVEC AIT AHMED ET DJEDDAI AHMED.MAIS LES SERVICES DE SECURITE CONVOQUAIENT NOS MILITANTS DE LA REGION EN LEUR DISANT QUE LE FFS EST UN PARTI KABYLE JE DIS BIEN SERVICE DE SECURITE ET SURTOUT LA GENDARMERIE.LE FFS EST LE RCD ETAIENT DESIGNES COMME ENNEMIS DE LA REPUBLIQUE BANANIERE. ET JE COMPRENDS VOTRE ATTITUDE MR BOUCHAFA C EST CARNASSIERS DU FLN ET RND ONT INVENTE TAJ ET MPA POUR TOUT FAUSSER ILS NE VEULENT PAS DE LA DEMOCRATIE ET LE PEUPLE ALGERIEN A RAISON DE BOYCOTTER ET DE NE PAS ETRE PRESENTS .L UNIQUE SOLUTION APPELER LE PEUPLE A MANIFESTER SON DESIRE DE CHANGEMENT OU INVESTIR LA RUE JUSQU AU DEPART DES CARNSSIERS ET DE BOUTEFLIKA ET LA MISE AU MUSEE DU FLN . D AILLEURS SI ILS ONT LE PEUPLE UN CHANGEMENT DE SIGLE N EST SYNONIME DE BRULURE D UNE MOSQUEE ALLEZ CHICHE FLN CHANGER DE SIGLE ET PUIS OCTOBRE 88 SERAIT DE RETOUR TOT OU TARD .GLOIRE AU FFS ET A HOCINE AIT AHMED QUI MEME A SA MORT A DRAINE DES MILLIERS DE PERSONNES ET NON COMME EL HAOUARI DONT LES ECOLIERS ONT ETE SORTIS DES ECOLES POUR SATURER LES RUES D ALGER .ALORS CA SUFFIT VOS MENSONGES ET VOS JOURNAUX QUI DISTILLENT L INTOX




    0



    0
      Anonymous
      10 mars 2017 - 19 h 28 min

      bravo et félicitation cher
      bravo et félicitation cher ami mustapha; la seule et unique solution; pour un parti intègre;il perdra en estime de la part des corrompus; mais dans les proches avenir il gagnera en sympathie des vrais compatriotes;mais que veux-tu c’est des débutants opportunistes inconscient en stratégie politique;




      0



      0
      Rascasse
      10 mars 2017 - 23 h 01 min

      Il faut aller voter le jour
      Il faut aller voter le jour du scrutin et voter FFS




      0



      0
    Anonymous
    10 mars 2017 - 18 h 44 min

    vous etes les complices de la
    vous etes les complices de la destruction de notre nation;ce qui vous intéresse n’est pas la patrie ni sa population;les affaires;les récompenses;l’argent facile et l’influence d’etres un dirigeant;sinon comment pourriez vous participer une élection connue d’avance;comment s’allier avec un régime et depuis qu’il est ou pouvoir le pays va de mal en mal;corruption;injustice,détournement;spoliation;destruction;famine;mépris;inégalité;et d’autres;il vous arrive d’avoir une pensée ou fondateur de ce partie cher a notre grand homme politique Mr AIT AHMED;ALLAH yarahmou;les algériens intègre sont chasser du pays et les opportunistes sont entrains de faire la fètes;ça ne sera pas pour longtemps;le pire est devant nous;




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.