RCD : «Le pouvoir sponsorise la démobilisation»

Belabbas accuse le pouvoir de vouloir maintenir le statu quo dans le pays. New Press

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) dénonce la volonté du pouvoir de maintenir coûte que coûte le statu quo dans le pays. Dans un communiqué sanctionnant la réunion de son secrétariat national, cette formation engagée dans les prochaines élections législatives estime que «l’apathie du gouvernement est symptomatique de la volonté de maintenir un statu quo aussi vain que dangereux».

«La récente tripartite, dont encore une fois les syndicats autonomes sont exclus, s’apparente à une provocation. Ni le chômage galopant ni la hausse vertigineuse des prix des produits de base n’ont fait l’objet d’une quelconque communication, encore moins de mesures. Dans tous les domaines d’activité, rien ne semble faire décider le gouvernement à agir», affirme ce parti, qui dénonce dans ce sillage «le pourrissement qui s’installe dans de nombreux secteurs de l’université et qui peut conduire, y compris, à l’irréparable». «Dans cette affaire, souligne le RCD, le ministère de l’Enseignement supérieur est le seul responsable de l’entame d’une grève de la faim des étudiants de la filière de médecine dentaire (Tizi-Ouzou, Blida, Annaba, Sétif, Constantine, Oran et Sidi Bel-Abbès), déjà en arrêt de cours depuis trois mois.»

Le RCD parle ainsi de la volonté du pouvoir d’entretenir le pessimisme ambiant et de sponsoriser la démobilisation. Face à cette volonté, l’exécutif du RCD dit avoir instruit l’ensemble des structures du parti et les comités en charge de l’animation de la campagne électorale dans chaque wilaya d’«œuvrer à faire connaître notre programme électoral en privilégiant les rencontres de proximité dans les quartiers, les villages, les lieux de travail et à travers et le tissu associatif». Le secrétariat national salue «la mobilisation de l’ensemble des militants qui ont démontré que le redéploiement du parti à travers le territoire national est une réalité qui pave l’avenir».

Le RCD met en garde dans le même temps «contre les tentations d’un modelage autoritaire du champ politique». «Une telle opération, estime le RCD, si elle venait à se produire, ne peut qu’approfondir la crise de confiance et de légitimité qui plombe l’action de l’Etat.» «Fort de notre histoire et des référents constitutifs de notre parti qui plongent dans les réalités sociales de notre pays, notre combat est, et reste, la mobilisation du peuple algérien pour le recouvrement de sa souveraineté afin de bâtir une société de prospérité et de progrès», a assuré cette formation, qui dénonce une nouvelle fois les contraintes rencontrées dans le recueil des parrainages aux élections législatives.

Le RCD affirme avoir engagé l’opération dans 25 wilayas où les structures ont pris l’engagement de se déployer pour recueillir les signatures requises. «Devant l’argent sale et les entraves administratives, comme l’exigence de l’utilisation d’un logiciel sans moyens ni formation, nombre de nos listes ont été rejetées sans possibilité de recours ou n’ont pu être déposées», a indiqué le RCD, pour lequel «avec un tel dispositif sur le terrain, le RCD a ainsi doublement payé les dispositions de la nouvelle loi électorale du fait qu’elle prend en référence le scrutin que le parti a précisément boycotté (2012)».

Hani Abdi

Comment (14)

    Mergou
    12 mars 2017 - 10 h 37 min

    « A vouloir etouffer les
    « A vouloir etouffer les revolutions pacifiques, on rend inevitables les revolutions violentes ». (J.F. KENNEDY).




    0



    0
    Lghoul
    12 mars 2017 - 8 h 14 min

    J’ajouterai que depuis que
    J’ajouterai que depuis que vous avez signé avec vos pieds la participation à cette comédie, vous ne faites que vous plaindre et « dénoncer « . Alors qu’attendez vous pour vous retirer en demandant des excuses à vos militants et militantes et au peuple ? Mais on connaît bien votre rôle et votre feuille de route en tant « qu’opposant  » vous et le FFS: C’est de ligoter la vraie opposition de l’extérieur et éliminer toute forme de contestation. Vous êtes part et de mèche avec le pouvoir avec un rôle différent à jouer. Vous êtes une hybridation du FLN nouveau style; des affaires, de la corruption et des coups bas.




    0



    0
      Lghoul
      12 mars 2017 - 9 h 57 min

      Malheureusement le RCD des
      Malheureusement le RCD des idéaux de 1980 est mort. Il est remplacé par le nouveau: Refuge des Cons et des Débiles. Voilà pourquoi personne ne vous croira plus jamais car vous êtes juste une greffe du pouvoir en place mais jamais une opposition.




      0



      0
    Lghoul
    11 mars 2017 - 20 h 16 min

    Démobilisation vous dites ?
    Démobilisation vous dites ? Quelle trouvaille ! Se mobiliser pour qui et pour quoi ? Le peuple ainsi que vous même, saviez les résultats à l’avance avant meme les pseudo élections sauf que votre participation va halaliser des brigands et des voyous qui se battent en direct en publique pour des sièges. Merci d’avoir rejoint le parti des voyous car vous en êtes devenu un vous même. Savez vous qui « supervisera » cette comédie ? LA LIGUE KHARABE. Eh bien oui des tyrans et des bouchers qui vont promouvoir la démocratie et la transparence. Au nom de la democratie, je vous prie de prendre un café bien mérité avec le roitelet wahabite et al bashir du soudan.




    0



    0
    Anonymous
    11 mars 2017 - 19 h 32 min

    SVP d’ou il vient ce caméléon
    SVP d’ou il vient ce caméléon;kabyle je ne le crois pas;et si c’est le cas d’ou il est importé du maroc ou de la tunisie;




    0



    0
    Mdigouti
    11 mars 2017 - 14 h 38 min

    RCD : «Le pouvoir sponsorise
    RCD : «Le pouvoir sponsorise la démobilisation»,et puis quoi encore ?
    De quelle démobilisation parlez vous,celle des électeurs ?.
    Si c’e’st ce ce que vous sous entendez par la,sachez,messieurs les politiciens que cette catégorie de la population n’a aucunement besoin qu’on la démobilise parce qu’elle l’est déjà depuis belle lurette.
    Ou bien vous parlez de celle des candidats a la députation ?
    Si c’est a eux que vous pensez en débitant des phrases savants, soyez tranquille,ces gens la sont sur-mobilisés pour figurer sur les listes et décrocher un poste de député et se la couler douce,loin des tracas et de la mal vie de la majorité du peuple qu’ils sont censés représenter.




    0



    0
    Anonymous
    11 mars 2017 - 14 h 14 min

    Arrêt d aboye y’a mohcine
    Arrêt d aboye y’a mohcine mange ta soupe et reste tranquille




    0



    0
    DEMO CRASSEUSE
    11 mars 2017 - 13 h 48 min

    Maintenant que le système
    Maintenant que le système vous a prouvé qu’il vous emmerde, qu’attendez vous et vos amis du msp, ffs et co pour vous retirer de ses élections ?




    0



    0
    lhadi
    11 mars 2017 - 13 h 47 min

    Les responsables des Partis
    Les responsables des Partis politiques algériens, « mi-libres et mi-esclaves » ne peuvent ni donner espérance à un changement qui va dans le sens du bien être de notre nation. ni mesurer les revendications profondes et les espoirs passionnés des opprimés. Courbés, comme ils sont , sous le joug oppressive de la mamelle nourricière, ils ne pourront jamais « redresser les autres ». Comment dans ces conditions peuvent ils mener une action vigoureuse, passionnante, déterminée pour déraciner les embattres afin que le droit jaillisse comme l’eau et la justice comme un torrent intarissable. Comment peut-ils se focaliser sur l’urgence du moment et le besoin d’un puissant antidote, sous formes d’actions pacifiques, toutes azimuts, pour mettre fin à ce système grabataire qui délaisse une société confrontée aux sarcomes du sous développement et in fine, met aux jachères une politique à l’écoute du peuple : donc, ne peut être capable de donner une voie de développement de la société issue de l’entendement général. Ainsi, la question qui se pose à ces responsables politiques n’est pas de savoir s’ils veulent être libres mais de quelle liberté veulent ils avoir ? La politique ! ce n’est pas les jeux du cirque qui rentrent dans le cadre du jeu de miroir de la société spectacle. Fraternellement lhadi ([email protected])




    0



    0
    Anonymous
    11 mars 2017 - 13 h 34 min

    le pyromane belabbas il met
    le pyromane belabbas il met le feu et il appel les pompiers;il fallait pas s’allier avec tes formateurs les truands de la nouvelle FLN;ils ton promis monde et merveille une fois signé;ils te propose des secondes role;c’est la récompense des opportunistes;suiveurs rampant pour une baguette et un litre de lait;comment faire confiance a ces débutants;chaque heure changent de position




    0



    0
    Algerie
    11 mars 2017 - 13 h 33 min

    @El hanafi

    @El hanafi
    Nous les kabyles par ci par là vous vous croyez le nombril du monde ou quoi ?
    c’est pas pas avec une vision régionaliste qui pue à mille lieux que ce systeme pourri va déguerpir




    0



    0
    SIDI-WALOU
    11 mars 2017 - 13 h 28 min

    Mrs BELABBAS JE SUIS DÉÇU
    Mrs BELABBAS JE SUIS DÉÇU PAR VOTRE PARTI DU FAIT QU’ON ARRIVE PAS À VOUS SUIVRE ET ENCORE MOINS À COMPRENDRE VOTRE PARTICIPATION AUX FUTURS ÉLECTIONS. EN 2012 VOUS AVEZ BOYCOTTÉ LE SCRUTIN ET EN 2017 VOUS VOUS LANCEZ CORPS ET ÂME. LA QUESTION QUE JE ME PERMETS DE VOUS POSER EST DE SAVOIR CE QUI A CHANGÉ DANS LA VIE POLITIQUE DE NOTRE PAYS ENTRE 2012 ET 2017 ? À MA CONNAISSANCE RIEN,WALOU,N’A CHANGÉ. POUR MOI QUI AVAIT CRU EN CE PARTI AU LENDEMAIN DE SA CRÉATION, JE CONSTATE QUE CE JE NE ME SUIS PAS TROMPÉ EN ME RETIRANT. EN DÉFINITIF VOUS REPRÉSENTEZ UN PARTI VIDE, TROMPE L’ŒIL ET MARIONNETTE.




    0



    0
    T'messkhir
    11 mars 2017 - 13 h 09 min

    … « Le RCD dénonce la
    … « Le RCD dénonce la volonté du pouvoir de maintenir coûte que coûte le statu quo dans le pays. » …. Dans ce cas là pourquoi ya le bourourou RCD tu acceptes de participer aux élections ??? Tu vas crédibiliser le pouvoir avec ta participation aux élections, donc tu n’as droit qu’à une seule chose : (te taire) et subir (…) la situation. Donc tais-toi ya Mouhsine, on t’a assez entendu te plaindre, et déjà …. avant même les résultats des élections !




    0



    0
    EL HANAFI
    11 mars 2017 - 12 h 54 min

    CE POUVOIR POURRI EST CONTRE
    CE POUVOIR POURRI EST CONTRE NOUS LES KABYLES IL A REFUSE LE PORT ET LE COMPLEXE METALLURGIE DE REBRAB A DELLYS CAR IL VEUT NOUS AFFAMER .MAIS IL SE DOUTE QUE NOUS SOMMES A PLUS DE 14 MILLIONS DE KABYLES ET QUE NOUS L ATTENDONS AU TOURNANT .LUI ET SON SERGENT GARCIA CAR LA KABYLIE A SES HOMMES ET AUSSI SOEUR DES CHAOUIS ET DES TOUAREG . FFS RCD (…) VEUT NOUS RIDICULISER AVEC MPA ET RND D OUYAHIA QUANT AU FLN IL EST D OUDJDA ET TLEM CEN AVEC MES RESPECTS AUX BENI SNOUSS ET NEDROMA




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.