La vraie nature des ambassadeurs du roi mise à nu : diplomates esclavagistes

Mohammed VI visite le consulat du Maroc à Orly. A sa droite (en lunettes), Malika Alaoui. D. R.

Après l’ambassadeur du Maroc à Rome, Hassan Abou Ayoub, qui est poursuivi pour harcèlement sexuel par la justice italienne pour avoir transformé une de ses employées en objet sexuel, c’est au tour de la consule générale du Maroc à Orly Malika Alaoui d’être au cœur d’un scandale tout aussi abominable. Selon le site internet du magazine marocain TelQuel, qui rapporte l’information, Malika Alaoui est accusée de mauvais traitements et de séquestration par sa femme de ménage. TelQuel fonde son article sur la base d’une vidéo postée le 11 mars sur YouTube par le journaliste et défenseur des droits de l’Homme Ali Lemrabet. Dans la vidéo en question, on peut voir la femme de ménage de la représentante consulaire réclamer, la peur dans les yeux, une intervention policière à deux hommes se trouvant sur le seuil du domicile de la consule.

Malika Alaoui, visiblement contrariée et gênée, tente, mais en vain, de fermer la porte au nez aux deux hommes venus à la rescousse de la pauvre femme de ménage. «Vous voulez parler à la police ?» demande un des hommes, tandis que son camarade essayait de savoir si la femme de ménage était séquestrée. Ce à quoi elle répond : «Oui Monsieur. Si, si.»

«S’il vous plaît», supplie la domestique qui menace de se suicider si la police ne vient pas la délivrer. Malika Alaoui tente, quant à elle, de tempérer la discussion, demandant aux deux hommes de partir tout en promettant que tout allait rentrer dans l’ordre. «Ecoutez, Messieurs, s’il vous plaît, on va arranger le problème. Je vous en supplie», déclare la consule. «On n’arrange rien. Elle a demandé la police, on l’appelle tout de suite, Madame», répond l’un des hommes au seuil de la porte.

Ce cas d’esclavagisme a été occulté par les médias français qui réagissent habituellement au quart de tour lorsqu’il s’agit de relater des petits faits divers dans lesquels sont impliqués des Algériens. Pourquoi ce silence ? La réponse est à chercher dans d’anciennes révélations du hacker marocain Chris Coleman. Au mois d’octobre 2014, il avait mis en lumière les liaisons complexes qui existaient entre le Maroc et de nombreux journalistes français dont le pays protège la monarchie marocaine.

Chris Coleman avait notamment dévoilé comment la DGED, le service de renseignement extérieur du Maroc, avait réussi, moyennant argent et séjours dans le luxueux palais de la Mamounia, à recruter les journalistes Vincent Hervouet (LCI), Dominique Lagarde (L’Express), Mireille Duteil (Le Point), José Garçon (Libération), Florence Beaugé (Le Monde), Ruth ElKrief (BFM TV), Jean Pierre El-Kabbach (Europe1). En contrepartie, tous ces journalistes se chargent de tresser des lauriers à Mohammed VI et de taire les violations des droits de l’Homme au Maroc.

TelQuel rappelle que «Malika Alaoui fait partie de la nouvelle vague de consuls nommés en octobre 2015 par le ministère des Affaires étrangères. Une série de nominations qui intervenait moins de trois mois après la colère royale contre le personnel consulaire» gangrené par la corruption et les passe-droits. Cette énième affaire révèle en réalité le niveau de déliquescence atteint par la diplomatie marocaine. En novembre dernier, Rabat avait dû rappeler son ambassadeur à Madagascar qui était empêtré dans une scabreuse affaire de détournement.

L’affaire, relatée en son temps par Algeriepatriotique, avait éclaté en plein déplacement de Mohammed VI à Madagascar. Mohamed Amar, c’est le nom de cet ambassadeur, avait été précisément accusé d’avoir «détourné des fonds humanitaires destinés au peuple malgache». Le diplomate aurait également entrepris «des actions d’ingérence dans les affaires intérieures du pays, en violation des usages diplomatiques et aurait fait montre de discrimination à l’égard des communautés non musulmanes du pays».

Khider Cherif

Comment (38)

    Anonymous
    16 mars 2017 - 6 h 57 min

    Les égyptiens c´est la même
    Les égyptiens c´est la même salade.




    0



    0
    Med Benhamou
    15 mars 2017 - 12 h 39 min

    Retrait du Marokistan de
    Retrait du Marokistan de Guerguerat : «De la poudre aux yeux»

    L’interminable conflit entre le Marokistan et le Sahara occidental se met à peser très lourd parmi les dossiers en charge de la communauté internationale. L’affaire Guerguerat est venue raviver un feu que tous tentent de contenir.

    Les responsables de la RASD (République arabe sahraouie démocratique) crient leur colère. Hier, c’était au tour du ministre sahraoui des Affaires étrangères d’intervenir, lors d’une conférence de presse, pour faire une mise au point aux propos des Marocains. «L’annonce du retrait marocain de Guerguerat est une fausse information, une manœuvre pour tromper l’opinion publique internationale», assène Ould Salek devant une presse avide de détails sur une affaire qui défraye la chronique depuis de longues semaines. Guerguerat : ce no man’s land de quelques kilomètres se situe à la frontière entre le Sahara occidental et la Mauritanie. Vers la fin du mois d’août dernier, l’armée marocaine crée la surprise en entamant la construction d’une route goudronnée à quelques kilomètres de son mur de défense.

    Le Front Polisario alerte les Nations-Unies, la communauté internationale et dénonce une «grave violation du cessez-le feu» par la partie adverse.

    Le roitelet M6 se défend en faisant tout d’abord croire à une opération de poursuite entamée contre des contrebandiers et des éléments terroristes qui ont pris la fuite hors du territoire où ils étaient pourchassés. Très vite, il s’avère que les troupes marocaines ont été en fait déployées pour assurer la sécurité de convoyeurs marocains chargés d’écouler de la marchandise en Mauritanie.

    L’affaire se déroule en période de crise intense entre le fils du Glaoui H2 et l’ex-secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon accusé de parti pris pour avoir entrepris des démarches en faveur d’une accélération du processus devant mener à l’autodétermination du peuple sahraoui. Engagé dans une politique de fait accompli, le roi se distingue également en sommant les forces onusiennes de maintien de la paix au Sahara occidental de retourner à leur QG. Les faits prennent alors une tournure dangereuse.

    Décidés à ne pas se laisser faire, les Sahraouis envoient de leur côté des troupes chargées de mener des incursions dans ce no man’s land considéré comme faisant partie des territoires libérés. Le nouveau président de la RASD, Brahim Ghali, se déplace en personne sur les lieux et diffuse des photos où on le voit entouré de militaires aguerris à la guerre des sables. Des images effarantes dévoilent également un dispositif militaire de défense aérienne déployé par le Front Polisario. Des quotidiens espagnols en font quotidiennement leur Une. A New York, des voix s’élèvent pour attirer l’attention sur les dangers pouvant découler d’une telle situation.

    Dans les couloirs des Nations-Unies, des pourparlers s’entament discrètement avec les deux parties. Six mois plus tard, le 27 février dernier, le Maroc crée une autre surprise en annonçant son retrait de la zone de Guerguerat. Comme l’ont fait précédemment Brahim Ghali et d’autres responsables de la RASD, le ministre sahraoui des Affaires étrangères affirmait hier que les forces marocaines ne se sont pas retirées comme elles le prétendent. «Elles se sont retirées de quelques mètres uniquement, c’est de la poudre aux yeux.» La phrase de Joachim Chissano, envoyé spécial de l’Union Africaine pour le Sahara occidental, résonne plus que jamais dans les esprits : l’étincelle risque de raviver le feu…




    0



    0
    algerie
    15 mars 2017 - 10 h 54 min

    toute monarchie arabe est
    toute monarchie arabe est esclavagiste par nature et par destination .. Au nom de quoi les monarchies arabes veulent régner sur les berbères et les soumettre , au nom de quels mensonges ??? Les terres berbères du Maroc et du Sahara occidental doivent être nettoyées de cette royauté épouvantable et toute l’Afrique du Nord nettoyée des idéologies monarchistes arabes cancéreuses alaouites ou wahabistes saoudiennes qui sont la même chose à l’origine .. les peuples berbères ne doivent plus se taire et doivent se réveiller pour nettoyer leur terre bénie de ce Cancer monarchiste arabe et de ses chaouchs




    0



    0
      Tin-Hinane
      15 mars 2017 - 13 h 54 min

      Ce n’est pas une question de
      Ce n’est pas une question de berbères ou d’arabes, il s’agit de système. Les monarchies arabes Maroc, Arabie saoudite ont des systèmes pourris, ils corrompus et dépravés et en ce qui concerne le Maroc ils sont corrompus et dépravés sans distinction les berbères tout autant que les autres (les non berbères) Il faut arrêter de tout ramener à la berbertié et au berberisme, il faut réfléchir un peu à la fin.




      0



      0
    Laetizia
    14 mars 2017 - 22 h 30 min

    voilà où mène la condition de
    voilà où mène la condition de servitude moyenâgeuse des marocains !




    0



    0
    HANNIBAL
    14 mars 2017 - 19 h 31 min

    Si le mokhnaz a annulé en
    Si le mokhnaz a annulé en catimini son sommet de crans montana tant vanté a Dakhla étant donné que personne ne veut y investir ne reste a god VI qu’a se faire hara_kiri on voit bien la que la marocanité du Sahara que personne ne daigne lui reconnaitre l’intégrité au sein du mar »ok et a été forcé de s’assoir en face du front Front Polisario a l’UA cela induit une reconnaissance de fait et ceci s’appelle descendre de Charibde en Scylla mais on ne peut organiser une foire a Dakhla et en meme temps faire une parodie de procès de ses opposants légitimes devant la communauté internationale qui ne peut prendre au sérieux

    cette Entité Fantoche appelée mokhrib au vu et au su du comportement de ces ambassadeurs qui confondent et melangent tout comme un bien personnel et ne font pas la différence entre ce qui leur appartient et le domaine d’autrui cette gabegie generalisé et cette orgie géante ne se suffisant plus d’exploiter les mar »oké esclaves au marokistan qui est classé 1er lupanar de l’Afrique a fini par dépasser les frontieres du makhnaz que tout y passe meme les bonnes sont utilisées et subissent les pires sévices et momo escobar veut plus de touristes pour assouvir sa libido de voir sa peuplade ecrasée et plus soumise il serait temps toute honte bue d’excommunié leur amir et de se rebiffer et de cesser d’etre
    les dindons de la farce et de servir de torchons jetables un peu de fierté tirez le tapis sous les pieds du roitelet qui vous affame et a fait de vous des objets et vous a rendus somnanbules la dignité a un prix rebellez vous vous etes la risée du monde !!!




    0



    0
    Nasser
    14 mars 2017 - 19 h 16 min

    connaissez vous les jeu de
    connaissez vous les jeu de cate qui s’ appelle « le jeux de 7familles » et bien voilà ça commence comme ça…..

    dans la famille du monarque passez moi :

    -le diplomate violeur (l’ ambassadeur en italien)
    -la diplomate esclavagiste (l’ ambassadrice en France)
    -le diplomate terroriste (le chef des services de renseignements)
    -le diplomate menteur (le ministre des affaires étrangères)
    et pour finir passez moi
    -le diplomate trafiquant de drogue ( sa majesté en personne …..rien que çà….)
    -le diplomate proxénète (sa majesté en personne ….encore lui, désolé!!!!!)
    -le diplomate anti algérien (encore sa majesté c ‘est pas de ma faute si il cumule les tares ),
    le portrait que je dépends c’ est celui d’ une piètre diplomatie marocaine ‘ pour qui LE VICE » est sa marque de fabrique
    qui a pour seule qualité




    0



    0
    Moroccoleaks
    14 mars 2017 - 18 h 34 min

    La consule du Marokistan à
    La consule du Marokistan à Orly est rentree a Casabordel.

    Quelques jours après la mise en ligne d’une vidéo dans laquelle on voit la domestique de la consule du Marokistan à Orly se plaindre de la violence dont elle se dit victime, la Consule est rentree definitivement au Marokistan.

    Des sources au sein du MAE francais interrogées par le site HuffPost affirment que la consule a quitte ses fonctions en France.

    Malika Alaoui avait 48 heures pour quitter le territoire français, ajoute la même source, précisant que c’est la diplomatie française (Quai d’Orsay) qui a exigé son départ.

    Publiée samedi dernier sur la chaine YouTube de Ali Lmrabet, la vidéo amateur montre la domestique se plaindre de la supposée violence de la consule et demande à ce que l’on appelle la police, ce à quoi la consule avait répondu aux personnes présentes de la laisser régler ce problème avec elle.

    « Soit vous appelez la police, soit je me suicide en me jetant par la fenêtre », avait rétorqué ensuite Samira El Ghinaoui. Le lendemain, elle livrera un autre témoignage de son débauchage à Casablanca, de son arrivée en région parisienne et des agressions sexuelles dont elle disait être victime de la part du fils de la consule et ayant fait d’elle un objet sexuel lors des soirees bien arrosees a domicile.




    0



    0
    jamel abedou
    14 mars 2017 - 16 h 39 min

    Un rappel d’histoire bien
    Un rappel d’histoire bien édifiant sur cette vermine marocaine ; En 1944 en Toscane ,Italie , plus de 2 000 femmes et enfants ont été violées (de 11 ans pour la plus jeune, à 86 ans), ainsi que 600 hommes par les goumiers marocains engagés dans l’Armée d’Afrique sous commandement français. En 2004 le gouvernement italien a reconnu comme avérées les violences et les viols commis par les troupes marocaines, et a rendu hommage pour « mérite civil » à de nombreuses villes de la région.Jusqu’à aujourd’hui ces exactions criminelles sont connues en Italie sous le vocable « marrocchinate » ou maroquinades en référence aux crimes qu’ils ont commis sur les civils innocents avec la bénédiction française bien entendu




    0



    0
      Anonymous
      15 mars 2017 - 7 h 43 min

      C´est horrible. Indefendable.
      C´est horrible. Indefendable. Avec une precision que le pays à la tete de ces goumiers devrait reconnaitre ces crimes. INNOMMABLE !




      0



      0
    Dahmane
    14 mars 2017 - 16 h 23 min

    Un vrai bordel a ciel ouvert
    Un vrai bordel a ciel ouvert ou co-habite : Hashich-Prositution-Tourisme sexuel-Pedophilie-Soumission- Exclavgisme-Femme mulet etc….. Une alchimie qui finira par imploser plus tot que la prevoit les experts en la matiere.

    Unique mesure c’est de renforcer le blindage de nos frontieres de l’Ouest afin de juguler le flux migratoire des marocains aux effets incalculables sur la société algérienne.




    0



    0
    Badreddine
    14 mars 2017 - 16 h 12 min

    Peut-on savoir pourquoi le
    Peut-on savoir pourquoi le Makhzen a annulé sa foire relative a la tenue du Carnaval de Cross Montana prevu pour le 12 mars a Laayoune, vile sous colonisation marocaine ?




    0



    0
      AZIZ
      14 mars 2017 - 16 h 41 min

      CERTAINEMENT QUE LE MAKHZEN A
      CERTAINEMENT QUE LE MAKHZEN A PEUR D’UNE ACTION MILITAIRE AU SEIN MEME DES LEIUX DE CETTE RENCONTRE MASCARADESQUE SURTOUT QUE TOUT LE MONDE SAIT AUJOURD’HUI QUE LE PEUPLE DU SAHARA OCCIDENTAL DE L’INTERIEUR A COMMENCE A S’ARMER SUR INSTRUCTION DES CHEFS DU POLISARIO AFIN D’EN DECOUDRE TELLEMENT CETTE SITUATION DE BI PAIX NI GUERRE EST FAVORABLE A LA NARCO-MONARCHIE..

      DE TOUTE EVIDENCE, CETTE ANNULATION N’EST PAS DUE A LA VOLONTE DU ROITELET M6 DE FAIRE PROFIL BAS FACE AU NOUVAU SG DE L’ONU




      0



      0
    Anonymous
    14 mars 2017 - 15 h 20 min

    Au royaume des paradoxes tout
    Au royaume des paradoxes tout est permis meme l’imam s’en donne a coeur joie et croyez
    moi il est absout de tout ses pechers par momo Escobar ..!!! dernierement !!!
    http://www.ivoirematin.com/news/Faits%20Divers/video-un-imam-surpris-en-pleins-ebats-da_n_8277.html




    0



    0
      Anonymous
      16 mars 2017 - 6 h 42 min

      Des ploucs ! Des abrutis !
      Des ploucs ! Des abrutis ! Des clochards ! Des sales dégoutants. La vidéo est sidérante. Rien n´est pire que les hypocrites religieux. ces gens qui se la racontent, vous font la leçon de morale et vous appellent à faire la guerre au vice et en fait sont de vrais détraquées sexuels. Une barbe longue comme pas possible et le vice aussi long. Les pays les plus vicieux en matière sexuels dans le monde arabe sont l´Arabie saoudite, le Koweït. les Émirats arabes unis, le Qatar, l´Égypte et le Maroc. De la dynamite, de l´hypocrisie à tous les étages de la société. Que fout-on dans cette ligue arabe de zbel, cette organisation de lâches et de pleutres, de traitres et d´abrutis finis. Il faut en sortir, on sera mieux seuls de pays à pays, on sera mieux à choisir nos partenaires. Il faut faire dégager l´influence de ces pays de chez nous et leur pseudo-religiosité qui est en fait une école de vice. Ce sont des usurpateurs en terme religieux. Des sociétés arriérées, une mentalité pourrie, des fonctionnements esclavagistes. Sortons de ces liens pourris. C´est archi-mauvais pour nous.




      0



      0
    HANNIBAL
    14 mars 2017 - 15 h 10 min

    Depuis la nuit des temps et
    Depuis la nuit des temps et ce depuis le sultan youssef ben glaoui il est devenu naturel que les moeurs dépravées soit la culture déontologique du royaume tel que le roi l’entend quand on vend ses enfants aux pédophiles etrangers et que la prostitution fait figure de bonne gouvernance les tenants et les aboutissants du palais des plaisirs ne peut qu’encourager ses
    ambassadeurs et consuls dans le vice auquel ils se nourissent disons que la caste de bouffi VI a atteint le nirvana et bientot l’ouverture des vitrines illuminées comme en Belgique dont meme Gert Wilders se plaint de cette racaille dont l’engeance est la plus malhonnète sur terre reconnu mondialement la preuve les sportifs sont des obsédés et finissent en prison meme les chanteurs
    ne savent pas se tenir a l’etranger quel Honte pour cette entité appelé mokhrib pour nous
    il devient urgent de rendre nos frontieres hermétiques meme a l’est c’est pareil que dieu epargne notre pays de kom loth !!!! alatif !!!!!




    0



    0
    anti-khafafich
    14 mars 2017 - 14 h 51 min

    MAKHZEN = Monanarchie Arabo
    MAKHZEN = Monanarchie Arabo-Kabbabalistique de la Haine, la Zizanie, l’Esclavagisme et du Narco-trafic. Sale race de mokokos prostituées!




    0



    0
    Zaoui
    14 mars 2017 - 13 h 52 min

    *Pour connaitre comment
    *Pour connaitre comment fonctionne « le makhzen marocain » il faudra lire le ivre de la fille d’Oufkir;c’est quelque chose d’inouie!Que personne ne peut imaginer ce système royal.
    *une fois au palais royal un gardien *(nouveau)a refusé l’entrée du palais minuit passée de « LALLA machin » ne l’ayant pas reconnue et comme elle était bourrée ,il l’avait envoyée balader.Le pauvre s’est retrouvé à :OUARZAZATE.laissant femme et enfants(les musulmans gardiens d’EL QUODS echarif)
    C’est un monde pourri ,ou toutes les femmes de ministres sont à portée de main du roi ,certains jours sa majesté jetait des poignées de diamants devant ces femmes de son gouvernement et bien sur elles s’abaissaient pour en ramasser les brillants et le ROI très content de voir ces femmes se ruaient pour la collecte des brillants.
    *c’est une école qui est loin de nous et de notre culture!!
    QUE DIEU NOUS PRESERVE DE CE SYSTEME ROYAL insolent sans principes islamiques et humains!




    0



    0
    Makhloufi
    14 mars 2017 - 12 h 45 min

    Il faut au moins reconnaitre
    Il faut au moins reconnaitre la revolutionnaire « prouesse » de cette predatrice famille allaouite allochtone d’avoir fait du peuple marocain une peuplade d’esclaves ou chaque marocain est synonyme de « Dealer » et chaque marocaine de « Prostituee » et que entre-temps le Roitelet M6 a pu devenir en moins de 16 ans la 7e fortune personnelle au monde et la 1ere en Afrique.

    Une vraie prouesse devant rendre jaloux tous les tyrans et autres despotes de la planete en ce 21e siecle.




    0



    0
      Reda
      14 mars 2017 - 12 h 57 min

      Tres interessante analyse ya
      Tres interessante analyse ya Si Makhloufi. Analyse qui a le mérite de réfleter la réalité marocaine d’aujourd’hui




      0



      0
      AOMAR
      14 mars 2017 - 15 h 35 min

      LES TYRANS ET AUTRES DESPOTES
      LES TYRANS ET AUTRES DESPOTES DE LA PLANETE N’ONT PAS LA CHANCE D’AVOIR UN PEUPLE AUSSI SOUMIS QUE LE PEUPLE MAROCAIN DONT LA SEULE NOTION DE CITOYENNETE SE RESUME LA MANIERE DE SE PLIER POUR FAIRE CE FAMEUX « BAISE-MAIN » TOUT EN PRIANT AU QUOTIDIEN DE VOIR UN JOUR LEUR NOM FIGURER DANS LA PROCHAINE LISTE ANNUELLE DES CANDIDAS A LA PRESTATION DU SERMENT D’ALLEGEANCE A LEUR PROSTITUEE M6




      0



      0
    Anonymous
    14 mars 2017 - 12 h 35 min

    Moh VI, en compagnie de ses
    Moh VI, en compagnie de ses mercenaires de la plume, et de la parlote, formant ainsi, une majeure partie de l’écurie hexagonale, des intellectuels faussaires, toujours friands de se faire rétribuer, en espèces sonnantes et trébuchantes. Surtout que l’on a affaire, à l’un des derniers dossiers de la décolonisation, avec celui de la Palestine occupée, dont la gestion officielle se fait sous le patronage des Nations-Unies -et ce depuis des décennies- œuvrant pourtant, à la lumière de textes approuvés, par l’écrasante majorité de ses membres. Tous ces individus malfaisants ont pour rôle, non seulement de créer des paradoxes artificiels, mais aussi d’imposer des situations dilatoires aussi sidérantes, que logomachiques, afin de faire perdurer le blocage. A méditer !




    0



    0
    Chris Coleman (non vérifié)
    14 mars 2017 - 12 h 30 min

    Momodu Koroma, l’agent de la
    Momodu Koroma, l’agent de la DGED au Sierra Léone . Momodu Koroma est un ancien ministre des affaires étrangères (2005-2010). En 2010, il a créé une société de consultations sise à Freetown. Cette année-là, il multiplie les contacts avec la DGED, à travers la personne de Mourad El Ghoul. Avide de l’argent, il n’hésite pas à créer des prétextes bidons pour soutirer de l’argent à ses employeurs. A titre d’exemple, le 22 avril 2013, sous excuse de préparer sa candidature au sein de son parti politique, il a écrit : « s’il vous plaît, aidez-moi. Même si c’est pour la dernière fois ». Il s’est rendu à plusieurs reprises au Maroc avec des tickets payés par la DGED en guise de remerciements pour ses services. Il a aussi été invité à participer dans la conférence de l’association World Policy Conference organisée à Marrakech en octobre 2013. A l’instar de tous les invités de la DGED, les billets étaient payés au nom de l’Institut Amadeus, l’arrière boutique des services de Mansouri. Dans son email du 17 juin 2013, il exprime remercie Mourad pour le traitement reçu et « ses efforts en vue de maintenir des bonnes relations fraternelles et une coopération réciproque ».




    0



    0
    Anonymous (non vérifié)
    14 mars 2017 - 12 h 29 min

    Sahara Occidental : « Il faut
    Sahara Occidental : « Il faut sortir du fait accompli » (experte) RFI : Ce différend dure depuis plus de 40 ans, depuis que le Maroc a pris le contrôle d’une grande partie de ce territoire au moment du départ de l’Espagne en 1975. Après 8 ans de médiation entre le Maroc et le Polisario, Christopher Ross a jeté l’éponge, présenté sa démission, c’est un aveux d’échec pour l’ONU qui n’a pas réussi à mettre autour d’une table les autorités marocaines et le Front Polisario. J’imagine que le départ de Christopher Ross est une bonne nouvelle pour le Maroc ? Khadija Mohsen Finan : « Oui, pour le Maroc c’est une bonne nouvelle. D‘ailleurs, en 2012, il avait eu des problèmes avec le Maroc qui avait demandé carrément son renvoi. Mais il avait eu aussi l’appui de sa hiérarchie. C’est-à-dire que Ban Ki-moon l’avait conservé comme émissaire pour le Sahara Occidental. Pour autant, je ne pense pas que l’obstacle numéro 1 était réellement Christopher Ross. Je pense que c’est une question de gestion de ce dossier par l’ONU et par Ban Ki-moon. Donc, c’est une question de méthode. Il va falloir reprendre ce dossier en le traitant selon une autre méthode ». RFI : Alors, justement, le fait qu’un nouveau SG de l’ONU soit en fonction depuis le 1er janvier, est-ce que c’est une nouvelle page qui se tourne, qu’on peut s’attendre enfin à un règlement de ce conflit ? Khadija Mohsen Finan: « Oui, on peut s’attendre à un règlement de ce conflit si le nouveau SG des Nations Unies, qui a d’ailleurs donné des signes positifs, le gère différemment, mais il ne faut pas oublier aussi que cette question du Sahara Occidental elle est venue se nicher dans le contentieux qui oppose Alger à Rabat. Donc, nous avons là une superposition de deux questions : La question du Sahara Occidental et le contentieux entre le Maroc et l’Algérie notamment sur les frontieres ou transitent malgre leur fermeture depuis 1994, des centaines de drogues vers l’Algerie ». RFI : Mais vous pensez qu’Antonio Guterres, qui connaît bien ce dossier, va pouvoir convaincre le Maroc, peut-être, à faire des concessions ou d’être moins exigeant que ces dernières années et ces dernières décennies ? Khadija Mohsen Finan: « Il réussira si le Maroc est disposé à changer de méthode et à aller vers un dénouement de cette question conformement au droit international et à ne pas imposer lui-même une solution par le biais d’une autonomie, par exemple. Il faut sortir de la politique du fait accompli ».




    0



    0
    Mokrane
    14 mars 2017 - 12 h 23 min

    Sahara occidental : Lamamra
    Sahara occidental : Lamamra remet au goût du jour l’arrêt de la CJUE à Bruxelles.

    Mettant en avant le dernier arrêt de la CJUE, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a appelé lundi à Bruxelles, l’UE à agir concernant la question sahraouie «conformément au droit international et à l’arrêt de la Cour de justice européenne» a-t-il ainsi déclaré à la presse en marge de la réunion de haut niveau du Conseil d’association UE-Algérie.

    L’on rappelle que cet arrêt a définitivement exclu le territoire du Sahara occidental du champ d’application des accords d’association et de libéralisation conclus entre l’UE et le Maroc et reconnait « sans aucune ambiguïté » au peuple sahraoui le droit à l’autodétermination et à la souveraineté permanente sur ses ressources naturelles comme énoncé par la Charte des Nations unies.

    Appuyant ses dires, le MAE algérien et tout en rappelant que les discussions entre les deux parties s’étaient basées sur cet arrêt, rendu en décembre dernier en stipulant que le territoire du Sahara occidental était distinct et séparé du Maroc, a souligné la réintégration du Royaume marocain à l’Union africaine aux côtés de la République sahraouie, estimant ceci attestait encore de l’existence de deux territoires souverains.

    De ce fait, Lamamra juge qu’ «il y a un droit international et africain qui doit être appliqué en vue de parvenir à une solution pacifique à ce conflit qui n’a que trop duré et qui a entravé des programmes importants dont l’édification dans la Region de l’Afrique du Nord », a-t-il conclu.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    14 mars 2017 - 12 h 05 min

    Il faut savoir que du temps
    Il faut savoir que du temps du Glaoui H2 de nombreux responsables du Makhzen (Ministres- Generaux- etc…) etaient tout heureux et si fiers d’informer leur entourage que leurs epouses avaient passé en tete a tete la nuit de la veuille avec le Glaoui H2 conu pour etre un chad lapin a la difference de son fils le predateur M6.




    0



    0
    Moroccoleaks
    14 mars 2017 - 11 h 43 min

    L’ambassade du Marokistan à
    L’ambassade du Marokistan à Washington, un haut lieu de débauche

    La diplomatie du Regime du Makhzen est le lieu de collusion de lobbying, corruption et débauche. en effet. les ambassades de l’auto-proclamé « Commandeur des Croyants » utilisent partout dans le monde les orgies et les soirées arrosées comme moyen pour attirer la sympathie des journalistes et politiciens et leur soutien à la colonisation du Sahara Occidental par le Marokistan.

    Ainsi, le roitelet M6 est devenu le Commandeur de la débauche éffrénée même au Marokistan où les visiteurs sont invités à toute sorte de dégénération et de perversion.

    Ici, l’ambassadeur de Sa Majesté au Pays de l’Oncle Sam, Rachad Bouhlal s’est appliqué en la matière en faisant appel à un groupe de danseuses de ventre pour, entre autres, le plaisir des yeux des visiteurs.

    Il y a lieu de signaler que parmi ses invités se trouve Edward Gabriel, ancien ambassadeur des Etats-Unis au Marokistan, devenu premier défenseur des intérêts de la narco-monarchie dans le monde. C’est dire qu’il continue de payer les faveurs que le Makhnez a rendus lors de son service à Rabat.




    0



    0
    Rachid Djeha
    14 mars 2017 - 11 h 33 min

    Et dire que la presse
    Et dire que la presse propagandiste inféodée au Makhnes est toute contente ce matin que le drapeau de la narco-monarchie flotte depuis hier dans le hall du siege de l’UA a Addis Abbeba et aux cotés du drapeau de la RASD.
    Et dire qu’il y’a a peine trois mois le la delegation de cette narco-monarchie refusée de sieger aux cotes de la delegation de la RASD lors de la rencontre UA-Pays Arabes qui a eu lieu en Guninee Equtoriale.

    C’est aussi cela le paradoxe du Regime du Makhnez.




    0



    0
      AZIZ
      14 mars 2017 - 11 h 57 min

      @Rachid Djeha

      @Rachid Djeha
      UNE AUTRE FACON DE DIRE QUE QUAND ON VEUT MONTRER LE SOLEIL A UN SUJET MAROCAIN IL PREFERE PAR COMMODITE REGARDER TON DOIGT.




      0



      0
    Sidahmed
    14 mars 2017 - 11 h 18 min

    N’oubliona pas que nous avons
    N’oubliona pas que nous avons affaire a une peuplade d’esclaves soumis a un prédateur allaochtone et des sbires du Makhnez connus pour etre des frustrés sexuels.




    0



    0
    lehbilla
    14 mars 2017 - 10 h 20 min

    Question: est ce que la mise
    Question: est ce que la mise à nue de la vraie nature de ces ambassadeurs, de ces esclavagistes, de ces fumeurs de pétards, de ce pays de péripatéticiennes vous étonne? Moi personnellement non. Je connais cette nature depuis fort longtemps.




    0



    0
    moskosdz
    14 mars 2017 - 7 h 41 min

    Assassinat d’un député par
    Assassinat d’un député par balles hier à Casablanca,viol dans les ambassades Marocaines à l’étranger aujourd’hui.le royaume de la drogue et de la prostitution est assis sur une poudrière d’injustice,d’inégalités et d’insécurité qui est sur le point d’exploser.PS/tout autre commentaire posté ici sous mon pseudonyme ou réponse sous anonymat ne peuvent émaner que du milieu Makhnéziste.




    0



    0
    nordine aljazairi
    14 mars 2017 - 7 h 02 min

    tout d’abord Ya pas que les
    tout d’abord Ya pas que les journalistes qui travaille a la solde du makhzen( Ruth el krief est marocaine ) ,et les services de renseignement font travaillé aussi les imams et les responsables des mosquées
    je vous donne un petite exemple les statuts des associations 1901 et 1905 sont rédigés dans les bureaux des consulats




    0



    0
      manman1954
      14 mars 2017 - 10 h 11 min

      Ruth Elkrief, méprise tous
      Ruth Elkrief, méprise tous les arabes y compris les marocains. Il n’y a que les marocains qui accolent facilement la nationalité marocaines aux personnes nées au Maroc. Généralement, ces personnes n’expriment jamais leur attachement au royaume. On peut constater que ces gens taisent, comme tous les juifs des pays arabes, leur non-désirable lieu de naissance.




      0



      0
    Anonymous
    14 mars 2017 - 6 h 39 min

    ´´ les médias français qui
    ´´ les médias français qui réagissent habituellement au quart de tour lorsqu’il s’agit de relater des petits faits divers dans lesquels sont impliqués des Algériens. ´´ C´est pire AP, si vous avez le malheur d´être algérien, franco-algérien (donc forcement suspect), pire d ne pas le renier, on invente même des histoires qu´on colle sur votre dos. Cela peut même aller plus loin à vos risques et périls. Ne lâchez pas votre rôle de dévoiler les travers, ne lâchez pas. Nous sommes d´avance coupables. Nous jouons le rôle de bouc-émissaire pour éviter de poser les questions à l´endroit




    0



    0
      Vangelis
      14 mars 2017 - 9 h 28 min

      Tout le monde remarque que
      Tout le monde remarque que lorsqu’il s’agit d’un marocain impliqué dans une affaire quelconque; les merdias français les désignent sous le qualificatif de maghrébins afin d’enfumer les lecteurs les amenant à penser en priorité à des algériens. Et lorsque des rares algériens sont commis par des algériens, ces mêmes PQ français balancent sans aucune retenue la nationalité algérienne des présumés coupables. Il ne faut oublier non plus que parfois, lorsque des marocains sont mis en cause, dans des affaires de clandestins, ils se font passer pour des algériens salissant ainsi ces derniers sans qu’ils soient concernés. Toutes ces crasses montées contre les algériens ont surtout pour origine l’inaction et le désintérêt portés parles autorités consulaires et diplomatiques algériennes qui laissent non seulement les algériens tant résidents que touristes sans se soucier d’eux lorsqu’ils sont confrontés à de telles situations. Les exemples sont nombreux et partout dans le monde pour tenter de les citer tous dans ce commentaire, mais tout un chacun pourra à loisir, rechercher ces affaires sur Internet qui est là pour.




      0



      0
        moskosdz
        14 mars 2017 - 10 h 27 min

        +Vangelis//Même quand il s
        +Vangelis//Même quand il s’agit d’un attentat commis en France par des terroristes Marocains,les merdias Français évitent soigneusement de dévoiler leur nationalité,quand au mot bien choisi »Maghrébin »ce n’est que pour détourner l’opinion public de la réalité afin de la faire croire qu’il s’agit d’Algériens vu leur forte communauté en France,pas étonnant,le Maroc est dirigé aussi par un sioniste.




        0



        0
    Yeoman
    14 mars 2017 - 6 h 36 min

    Cela fait plus de vingt ans
    Cela fait plus de vingt ans que je travaille avec des collègues de plusieurs nationalités. Et je peux jurer qu’il n’existe pas de gens aussi médiocres, incompétents, arrogants, vulgaires, bêtes et lâches que les marocains. Sans parler de leur hypocrisie religieuse. Au début, je me disais qu’ils n’étaient sans doute pas tous les mêmes et que je ne devais surtout pas généraliser. Mais j’avais dû me rendre à l’évidence et comprendre que la meilleure attitude à adopter avec eux était celle que d’autres collègues m’avaient souvent conseillée et qui consistait à ne jamais leur faire confiance et surtout à les traiter comme ils sont, c’est-à-dire de la m…de. D’ailleurs même entre eux ils se détestent et passent leur temps à se faire des entourloupes et autres cochonneries. Avec eux, le seul respect qui vaille est celui qui est inspiré par la peur ou par l’espoir d’obtenir une miette. Je suppose que leurs diplomates ne sont pas différents.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.