Rapatriement des crânes détenus en France : Tayeb Zitouni ne donne aucune perspective

Tayeb Zitouni. New Press

Dans une réponse à une question écrite qui lui a été adressée par un député, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a affirmé que l’affaire du rapatriement des crânes et restes des résistants algériens qui se trouvent dans un musée parisien est au cœur des discussions qu’il mène au nom de l’Etat algérien avec la partie française, sans donner d’autres précisions, ni aucune perspective. Le ministre s’est contenté de rappeler que cette question figure parmi les priorités de son département dans le cadre de la sauvegarde de la mémoire et des symboles de la résistance populaire et de la guerre de Libération nationale.

Dans une déclaration à la presse en janvier dernier, le ministre des Moudjahidine avait assuré que l’Algérie poursuivait ses efforts à travers ses canaux diplomatiques pour la récupération des crânes de ses martyrs conservés au Musée de l’Homme en France. Il a souligné que le travail des commissions conjointes se poursuivait toujours sur les dossiers de la mémoire, notamment les archives et les victimes des essais nucléaires, dans l’espoir que chacun puisse bénéficier de ses droits. Or, la tâche paraît plus complexe puisque, du côté français, on se montre très prudent, voire réticent sur cette question. Depuis septembre 2016, l’attitude du gouvernement français n’a guère évolué.

 Interrogé récemment sur cette question, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères n’a rien révélé de nouveau, se contentant de rappeler qu’il y avait «un dialogue étroit avec les autorités algériennes sur toutes les questions de mémoire» et que cette affaire des crânes s’inscrivait dans ce dialogue. Il avait insisté sur le fait qu’il doit y avoir une demande officielle de restitution de la part des autorités algériennes, préalable à un travail scientifique d’identification sur les demandes formulées.

Preuve de cette réticence : le président du Muséum national d’histoire naturelle de Paris a évoqué devant les députés de l’Assemblée française la complexité du processus de restitution des crânes des résistants algériens réclamés par l’Algérie, en s’appuyant sur des textes de loi jugeant comme «inaliénables» ces restes présentés comme des «pièces publiques anthropologiques». Pour les opposants à la restitution de ces crânes, il faudrait une procédure préalable de déclassement ou d’une loi spéciale.

Les crânes à restituer sont ceux de résistants algériens du début de la colonisation française. Ce sont les crânes secs qui appartiennent, entre autres, à Mohamed Lamjad Ben Abdelmalek, dit Cherif «Boubaghla» ; Cheikh Bouziane, chef de la révolte des Zaatchas, dans la région de Biskra en 1849 ; Moussa El-Derkaoui et Si Mokhtar Ben Kouider Al-Titraoui. On parle aussi de la tête momifiée d’Aïssa El-Hamadi, qui fut le lieutenant de Chérif Boubaghla, qui fait partie du lot à restituer, outre le moulage intégral de la tête de Mohamed Ben-Allel Ben Embarek, lieutenant de l’Emir Abdelkader.

R. Mahmoudi

Comment (28)

    Anonymous
    9 mai 2017 - 12 h 54 min

    QUE DIEU MAUDISSE CETTE
    QUE DIEU MAUDISSE CETTE SATANEE FRANCE INCHALLAH




    0



    0
    Jokerpic
    15 mars 2017 - 21 h 47 min

    Cette affaire doit etre
    Cette affaire doit etre conduite a la cour internationale pour genocide et cannibalisme et la famille descendant des cranes de martyres doievent se porter partie civile aidé par la chancellerie c ‘est la seul solution si le pays de droit de l’homme ne respecte pas le droit des martyres morts.




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    15 mars 2017 - 10 h 51 min

    « La France » a pour nature de
    « La France » a pour nature de prendre, pas de donner, c’est ainsi, lorsqu’elle donne, c’est un jeu sur l’apparence, c’est un alors un sous marin… Malheur à qui tombe dans ses filets, pour le moment c’est ainsi, et l’unique « solution » est de… prendre La France ! Fillon Le Preneur vient de dire qu’il aime les vrais chasseurs, les plus nobles d’El Jazaïr ont chassé La France, partiellement, ils sont pou morts ou trop vieux, ce ministre ne fait pas partie de l’élite des Chasseurs, son rôle est juste de porteur de gibecières, bref où êtes-vous ô Nos Chasseurs, nous voulons des scalps (Ughh !), et beaucoup de poteaux de torture ! Maman, maman, il a peur de La France, au secours c’est un Peureux, il faut avoir peur du Peureux, c’est notre époque…




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    15 mars 2017 - 10 h 29 min

    Un Boumédiène un Boukharrouba
    Un Boumédiène un Boukharrouba Mohammed parlait CRÂNEMENT à cette France qui eut face à elle une Exception politico militaire… Quand le chat est absent, les souris dansent, elles vont danser à Paris !




    0



    0
    sublisoft99
    15 mars 2017 - 8 h 28 min

    demandé a la france les
    demandé a la france les archives de la guerre..pas les cràne et les momies ,




    0



    0
    rachid505
    14 mars 2017 - 22 h 54 min

    c’est la France qui decide si
    c’est la France qui decide si elle rend ou pas ces cranes pas l’Algerie , ce sont des pieces de collection




    0



    0
    Nobody Paris
    14 mars 2017 - 20 h 50 min

    LA FRANCE MAITRE A PENSER DE
    LA FRANCE MAITRE A PENSER DE L’ALLEMAGNE NAZI POUR LES CHAMBRES A GAZ UTILISEES EN ALGERIE SOUS LE NOM D’ENFUMAGE,
    ET MAITRE A PENSER POUR LES ISLAMISTES DAESH, EN EXHIBANT
    DES TETES COUPEES DEVANT LES POPULATIONS. ET JUSQU’A PRESENT
    CES CRANES DE RESISTANTS ALGERIENS SONT EXPOSEES DANS LES MUSEES FRANCAIS ACTUELLEMENT. CELA DEMONTRE UNE SALE MENTALITE. ON AIMERAIT ENTENDRE LE PARLEMENT EUROPEEN A CE SUJET.




    0



    0
    Sprinkler
    14 mars 2017 - 20 h 14 min

    Il est temps que les
    Il est temps que les Algériens manifestent leur  » impatience  » et leur indignation devant l’ambassade de France en Algérie, puisque la volonté politique a abandonné nos dirigeants. Il est scandaleux que les crânes de ces illustres résistants à la barbarie coloniale soient encore séquestrés dans des boites en carton comme de vulgaires pièces de musée destinées à perpétuer l’humiliation de tout un peuple. Cette situation est intolérable. C’est l’échec cuisant de notre diplomatie qui a pourtant tant de mérites. Rien ne justifie qu’on se laisse ainsi bercer de discours dilatoires, la France doit restituer ces crânes à leur patrie, sans condition.




    0



    0
      anonyme
      14 mars 2017 - 23 h 30 min

      Ce pouvoir ne permettra
      Ce pouvoir ne permettra jamais aux Algériens de manifester devant l’ambassade de France, Hamel et sa police veillent.




      0



      0
    Sprinkler
    14 mars 2017 - 13 h 48 min

    Le gouvernement algérien
    Le gouvernement algérien dispose pourtant de tous les  » leviers  » nécessaires pour donner une impulsion  » décisive  » à ce  » dossier  » avant qu’il ne devienne une affaire d’archéologues…Les  » arguments  » économiques ne manquent pas pour amener la partie française à plus de  » concessions « . La rétention par la France des crânes de ces monuments de notre histoire constitue elle-même un crime contre l’humanité…Imaginez un seul instant que dans quelque musée allemand soient encore conservés les restes mortuaires des Juifs massacrés par les nazis ! C’est évidemment une question de rapport de forces, où l’arbitraire l’emporte sur la justice. Le  » Pays des Droits de l’Homme  » détenant dans ses  » tréfonds  » les  » reliques  » d’un crime contre l’Humanité. Et ça veut faire la leçon à l’Humanité !!!




    0



    0
    Anonymous
    14 mars 2017 - 13 h 14 min

    les élections approchent et
    les élections approchent et les diversions aussi;depuis quand ces corrompus s’intéressent a la mémoire de nos chahids;si vraiment ils respectent nos chahids;ils respectent le serment faites a ces derniers;je ne crois pas que ces hommes et femmes ont sacrifiés leurs vies;pour un pays de corruption;d’injustice,de détournement;de spoliation;hogra et mépris;et pour représenter le peuple a la APN il faut acheter son siège;ces corrompus n’ont plus de limite;si comme la fin et ou la faillite de ce pays;comme il n’est pas le leurs;ne faites pas confiance a ceux qui ont trahi nos libérateurs;




    0



    0
    Lotfi ALN
    14 mars 2017 - 13 h 11 min

    CE NE SONT PAS DES CRANES,
    CE NE SONT PAS DES CRANES, CE NE SONT PAS DES LOTS…
    C’EST TOUT SIMPLEMENT NOTRE DIGNITÉ ENCORE BAFOUEE!
    C’EST NOTRE MÉMOIRE CONFISQUEE!
    C’EST NOTRE SOUVERAINETÉ MARCHANDEE!
    C’EST NOTRE IDENTITÉ DILUÉE !
    C’EST L’IDÉAL DE L’INDÉPENDANCE ASSASSINÉ !




    0



    0
    Anonymous
    14 mars 2017 - 13 h 00 min

    nordine aljazairi

    nordine aljazairi
    DIRE PLUTOT CHOUHADAS PAS LES FAUX MOUDJAHIDINE D’AUJOURD’HUI AUX FICHES DE PENSION. LICENSES ET AUTRES




    0



    0
    Anonymous
    14 mars 2017 - 12 h 56 min

    un ministre des moudjahidine
    un ministre des moudjahidine aux cheveux noirs (quels moudjahidines au fait?)




    0



    0
    A. Benbrik
    14 mars 2017 - 12 h 14 min

    La France détient aussi à
    La France détient aussi à Toulon les restes de deux grands héros Algériens, qui ont étaient arrêtés en Algérie au cours d’une bataille et internés au bagne de Toulon. L’un est Fendi Abdellah ould Sidi Slimane Bousmaha chef de l’armée de l’Emir Abdelkader, qui a poursuit la guerre contre l’occupant Français après l’arrestation et l’exil de l’Emir Abdelkader, son adjoint Ayered connus par le nom de Amar le Kabyle.
    Fendi Abdellah jujé et condamné à mort, exécute en 1872 à Toulon, son adjoint Amar le Kabyle se donna la mort en apprenant l’exécution de sont chef. M. Zitouni est prié d’inclure ces deux héros pour le rapatriement de leur reste.
    Tous les documents justificatifs sont en notre possession….




    0



    0
    Anti HARKA
    14 mars 2017 - 11 h 56 min

    Tayeb Zitouni ne donne aucune
    Tayeb Zitouni ne donne aucune perspective…….CAR S’IL INSISTE, IL RISQUE DE PERDRE SES PRIVILÈGES PARISIENS (double nationalité et biens immobiliers .)




    0



    0
      Abdelkader
      14 mars 2017 - 12 h 18 min

      M. Zitouni n’a qu’une
      M. Zitouni n’a qu’une nationalité Algérienne. A ma connaissance il n’a jamais cherché à acquérir la nationalité Française




      0



      0
        Anonymous
        14 mars 2017 - 17 h 43 min

        Même M.C.Abbés l’ex. ministre
        Même M.C.Abbés l’ex. ministre des moudjahidines, résidant avec sa famille dans la banlieue lyonnaise n’a que la nationalité algérienne, il en est de même pour le Drabki et le fils de Khaled el caïd de Ain m’lilla




        0



        0
      anti-mokokos
      14 mars 2017 - 14 h 49 min

      dégage espèce d’esclave !
      dégage espèce d’esclave !




      0



      0
    Rascasse
    14 mars 2017 - 11 h 22 min

    Une fois les vrais
    Une fois les vrais révolutionnaires et leurs dignes héritiers patriotes aux pouvoirs revendiquerons en plus des crânes le retour de la diaspora et la restitution de l’argent spolié au peuple depuis 1830, alors faut se focaliser trop sur cette histoire de crânes de nos valeureux chahids et concentré plutôt son énergie à faire pression sur ce système qui asservis le peuple et garde sa garde sa mémoire en otage




    0



    0
    salim
    14 mars 2017 - 11 h 03 min

    Il ment il n’y a aucune
    Il ment il n’y a aucune discussion puisque les français ont déjà répondu, que les cranes sont un bien de la France et ne seront pas restitués.




    0



    0
    Haha
    14 mars 2017 - 9 h 35 min

    Sa file un mâle de crâne ses
    Sa file un mâle de crâne ses histoire




    0



    0
    photo
    14 mars 2017 - 8 h 08 min

    regardez bien cette photo :
    regardez bien cette photo : elle habille un crâne digne d’un musée sur les aléas de La Création, ces aléas qui profitent à une France qui liste tous les aléas en cours dans ses ex colonies perdues à cause de ses crâneurs…




    0



    0
    5colonne
    14 mars 2017 - 7 h 41 min

    Ont les recuperas, le jour ou
    Ont les recuperas, le jour ou de vrais ALGERIENS auront le pouvoir la c’est pas le cas,




    0



    0
    Anonymous
    14 mars 2017 - 7 h 37 min

    Laissez-les dans le musée de
    Laissez-les dans le musée de l’histoire naturelle de France….




    0



    0
    Zaoui
    14 mars 2017 - 7 h 33 min

    L’Algérie n’a plus les cadres
    L’Algérie n’a plus les cadres d’antan issus des grandes universités pour pouvoir débattre ces sujets épineux surtout avec la France,les sommités de cette envergure ont vieilli et seul une poignée est encore en vie.
    *D’ailleurs l’élite capable est en voie de disparition et c’est un handicap pour le pays,au lieu de faire appel aux derniers des « Moîcans »en retraite d’assurer la relève,on a simplement écarté les compétences.

    *il y a lieu de faire rappeler à tous les niveaux les anciens encore aptes à gérer(je parle des françisants)
    *l’armée seul département au pays a été rénové et apte dans tous les domaines scientifiques et techniques avec des cadres de valeur internationale et qui s’en est sorti toujours à la hauteur,les civils par contre c’est la catastrophe!
    *si la gestion du pays a été calqué sur le MDN nous serions une nation émergeant très forte et personne ne pourrait ouvrir la bouche pour nous dénigrer.Le Maroc a une élite civile meilleure que la notre ,il faut le reconnaitre.




    0



    0
    Anonymous
    14 mars 2017 - 7 h 13 min

    A ce rythme votre lenteur c
    A ce rythme votre lenteur c´est soit de l´incompétence, soit un manque de conviction monsieur le Ministre. Ces cranes doivent revenir et être enterrés chez eux, dans le pays pour lequel ils se sont battus et qui vous permet d´être ministre d´état. Débrouillez-vous ! Faites votre travail. On veut des résultats probants, sinon laissez votre place à quelqu´un de plus concernée et dont le cœur vibre contre ce scandale.




    0



    0
    nordine aljazairi
    14 mars 2017 - 7 h 08 min

    moi je comprends par sa
    moi je comprends par sa réponse qu’il ne faut pas attendre à un miracle monsieur le ministre n’avait pas le courage de dire aux députés que l’affaire est clause
    chose que je comprends très bien un ministre qui passe son temps avec les frondeurs de son parti na pas le temps pour la mémoire de son peuple
    MOUJAHIDINE TRAHITS PAR LEURS MINISTRE !!!!!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.