Blair lance l’idée d’un institut global pour le changement

Tony Blair. D. R.

L’ancien Premier ministre britannique, Tony Blair, revient à la charge à travers un grand projet pour fédérer les opposants mondiaux au populisme. Il vient, en effet, d’annoncer le lancement d’une nouvelle plateforme politique pour, dit-il, occuper l’espace abandonné par les acteurs de la sphère politique et qui consiste à organiser la réplique contre le populisme autoritariste effrayant qui vise dans le fond à remettre en cause les fondements même des choix démocratiques en Occident.

Tony Blair présente son nouvel institut pour les changements globaux comme étant un groupe de réflexion dont la finalité est de proposer aux politiciens de tous bords des idées et des stratégies leur permettant nonobstant de repenser le modèle dans lequel nous vivons aujourd’hui, dominé, force est de constater, par la montée des populismes, conséquence des révoltes culturelles et économiques contre les effets de la mondialisation. Dans un entretien accordé au quotidien britannique The Guardian, M. Blair a clairement laissé entendre que cette initiative ne constitue en aucun cas un embryon annonçant la naissance d’un nouveau parti politique en Angleterre. Il ne s’agit surtout pas, selon lui, d’une indication de son éventuel retour au-devant de la scène politique, mais un effort de réflexion pour une permettre aux centristes de s’imposer comme la principale force politique en Europe. «Un sentiment d’indifférence à la démocratie libérale commence à émerger dans certaines parties de l’Europe. Une situation très inquiétante qui touche presque un tiers des jeunes Français qui émettent des doutes sur l’efficacité des choix démocratiques comme système de gouvernance.»

Même dans les situations où les mouvements populistes n’accèdent pas au pouvoir, comme en Hollande, ils gardent leur influence sur la société et contribuent d’une manière ou d’une autre à fausser le débat. Les mouvements populistes pêchent souvent en eaux troubles pour identifier les gens désespérés ou une tranche contestataire de la société comme réponse à l’accélération du processus de ce qu’ils appellent le changement. En un mot, leur stratégie consiste à dresser les membres d’une même société les uns contre les autres, une forme de raccourci pour accéder au pouvoir.

L’ancien Premier ministre britannique, dont le passé est lourdement souillé par son rôle dans la guerre en Irak, a déclaré, je cite : «Je vais m’efforcer de jouer un rôle dans le débat politique. Je suis conscient de tous les problèmes dont font face les sociétés occidentales, notamment le risque de l’éclatement d’une troisième guerre mondiale. Je suis également très conscient que la tâche pour affronter ce grand défi n’est pas de tout repos, car je suis convaincu que je serai inévitablement la cible du tourbillon médiatique acquis aux thèses de l’extrême droite qui tente a priori de confisquer le débat politique et de vouloir me liquider.»

Selon l’ancien Premier ministre travailliste, Tony Blair, les mouvements de l’extrême droite ne ménagent plus aucun effort pour faire évacuer de l’espace politique les mouvements centristes. Seule voie pour eux d’espérer arriver au pouvoir. Mon analyse, précisera M. Blair, n’est pas fortuite, mais la résultante d’une mûre réflexion sur l’état des systèmes politiques en Occident et une mise en garde à destination de tous les démocrates sur l’urgence de la situation, car la facho-sphère se réveille et s’active pour faire replonger le monde civilisé dans les affres des périodes sombres de son histoire récente.

De Londres, Boudjemaa Selimia

Comment (13)

    FAÏZA
    21 mars 2017 - 10 h 17 min

    blair DE TRISTE MEMOIRE, ce
    blair DE TRISTE MEMOIRE, ce chien du criminel de , guerre et contre l’humanité BUSH l’ivrogne, blair maudit par l’ensemble de la communauté internationale, pour avoir été complice du criminel, BUSH. Blair, ce taré qui a participé avec zèle à la destruction de l »‘ IRAK donc à une CIVILISATION plus ancienne que la perfide ALBION. blair, ce fumier de la pire espèce ose donner des leçons au monde et faire semblant de craindre pour l’ Humanité une guerre mondiale, à laquelle il a aussi activement participé, car elle aura bien lieu, et sa cause première est l’ « état fantôche sioniste dit « israél » créé par la perfide Albion, couvé aidé et protégé par l’occident même lorsqu’il en est devenu la première victime, colonisé jusqu’à l’os par les juifs-sionistes, et que toujours le sinistre blair a aidé , du temps où lâché par son pays, il jouait un rôle néfaste et immoral au sein du fumeux QUARTET , au service du sionisme. SOYEZ MAUDIT salopard !




    0



    0
    Moi-même
    20 mars 2017 - 20 h 34 min

    Il n’est plus un secret pour
    Il n’est plus un secret pour personne que le Blairisme est désormais une idée du passé en GB, ce qui explique qu’il ne sert pas à grand chose aujourd’hui sauf une place dans le musée.




    0



    0
    Anonymous
    20 mars 2017 - 18 h 13 min

    c’est ce qu’on appel un
    c’est ce qu’on appel un personnage sans scrupule, avec un passe aussi lourd il aspire toujours a jouer un rôle au niveau Européen.




    0



    0
    Mohamed Dz
    20 mars 2017 - 16 h 05 min

    L’extrême droite si elle nous
    L’extrême droite si elle nous débarrasse des sionistes comme se criminel de guerre, leurs lobbyiste très puissant qui installe et déloge des chef d’état,

    surtout leurs système financé mis en place grâce a des magouilles et assassina debut 1900 et qui pompe les richesses de tout les peuples au monde sous le mensonge de libre échange et mondialisation et sur tout la démocratie, excusez moi ils n’ont rien a foutre si non pourquoi ils veulent contrée le mouvement populiste c’est anti démocratie, déjà ils ont pas de démocratie leur media sont a sens unique le sens des lobbyistes. heureusement il y a internet qui a tout changer, l’exterme droite excuser moi c’est un mal nécessaire si ils contre les projets ignoble des sionistes




    0



    0
    adel
    20 mars 2017 - 15 h 08 min

    son clan a fouté la pagaille
    son clan a fouté la pagaille en Libye après avoir détruit l’Irak, une stratégie a l’origine de la montée de l’extrême droite en Europe, en raison du terrorisme de Daech et les autres factions terroristes nées du chaos de l’Irak l’œuvre de Tony Blair.




    0



    0
    Anonymous
    20 mars 2017 - 13 h 55 min

    Il tente de se faire une
    Il tente de se faire une virginité dans le bût de revenir sur la scène politique, C’est un peu tard, vu son passé du VA-T-ON GUERRE




    0



    0
    Azzefoune
    20 mars 2017 - 12 h 31 min

    Voilà ce qu’il déclare ce
    Voilà ce qu’il déclare ce matin sur le daily Telegraph: « Tony Blair has admitted he did not realise how many migrants would come to the UK when he opened Britain’s borders to millions of European workers. » les idées du FN.




    0



    0
    nehru
    20 mars 2017 - 12 h 22 min

    Ce criminel à l’heure qu’il
    Ce criminel à l’heure qu’il est devrait être dans une tombe sinon dans une cellule isolée du monde pour ces crimes monstrueux à l’encontre du peuple Irakien et Afghan
    Imagine t’il ce qui l’attend dans l’au delà?




    0



    0
    FAKOU
    20 mars 2017 - 12 h 18 min

    Mr Blair et ses patrons
    Mr Blair et ses patrons israéliens et saoudiens ne peuvent rien contre la révolutions nationaliste Goy en marche dans le monde .. les juifs qui trouvent naturel le nationalisme juif sioniste en Israel et veulent empêcher le nationalisme Aryen des européens . et les saoudiens qui ont donné le nom dune famille a tout une péninsule arabe et qui déclare le nationalisme Kofr quand il s’agit des autres et leurs mercenaires qui admettent la Ouma Arabia mais interdisent la Oumma chez les autres et viennent dans les nations des berbères nous donner des leçons califales .. Fakou !! toute l’imposture semitique judeo-arabe est à nue .. Les Goys se réveillent et les nationalisme montent partout dans le monde et nous avons nos champions et nos peuples nous sommes des milliards et nous détruiront l’Arrogance de CARTHAGE et nous la mettrons dans les égouts de la future histoire de l’Humanité : Poutine , la Chine , l’Inde , les perses ,le slaves , les noirs africains , les berbères , les scandinaves , les germains , les mongols , les turcomans , les celtes , les indonésiens etc.. Tous les anciens esclaves vont se révolter pour changer l’ordre du monde . l’empire sémitique judeo-arabe peut trembler et ce n’est pas les USA qui va le sauver




    0



    0
    dan
    20 mars 2017 - 11 h 48 min

    difficile de comprendre les
    difficile de comprendre les intentions de ce bonhomme, qui envahi l’Irak sur la base du mensonge au sujet de la pretendue menace de Sadam Hussein sur son pays, et au lieu de Sadam il nous a ramene les sanguinaires de Daech.




    0



    0
    Goubi
    20 mars 2017 - 11 h 36 min

    Ce criminel de guerre, ce
    Ce criminel de guerre, ce caniche de Georges W. Bush doit se terrer et disparaître de la scène publique. Il devrait être en prison pour les méfaits qu’il a commis avec son maître américain.




    0



    0
    Kad
    20 mars 2017 - 11 h 27 min

    Il n’y a plus riem a faire
    Il n’y a plus riem a faire nous sommes aux portes d’un 3eme conflit mondiale. Pire que celui de la seconde guerre. Mondiale. Le pourissement a atteint des niveaux inegalables.




    0



    0
    Jasmine
    20 mars 2017 - 11 h 18 min

    Il est le premier responsable
    Il est le premier responsable de la montée de tous les extrémismes, suite au désastre provoqué en Irak avec son ami Bush. Ce qui a provoqué ces vagues de flux migratoires, et la montée des mouvements populistes en Europe.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.