Zitouni : «Les Algériens ont arraché leur liberté en la signant de leur sang»

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni. D. R.

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a affirmé, jeudi, au village de Nara, relevant de la ville de Ménâa (Batna), que «l’Algérie a donné à travers sa Révolution de libération une leçon magistrale au monde sur le sacrifice, le militantisme et de lutte pour le pays».

«Les enfants de la patrie ont arraché leur liberté en la signant de leur sang», a précisé le ministre lors des festivités commémoratives du 61e anniversaire de la mort du martyr héros Mustapha Benboulaid, organisées dans les villes de Ménâa et Arris. Il a certifié que «l’indépendance de l’Algérie était l’œuvre de la bravoure des enfants de la patrie, comme Mustapha Benboulaid, qui ont façonné l’Histoire et en devenant un modèle pour les peuples, voire pour le monde entier».

Zitouni a également indiqué que «le peuple algérien avait affronté toutes les injustices qui lui ont été infligées et avait fait face aux adversités avec dignité et consenti d’énormes sacrifices se soldant par plus d’un million et demi de martyrs».

Soulignant que la commémoration de la mort du martyr Mustapha Benboulaid intervient au moment où le peuple algérien célèbre la fête de la Victoire, le ministre a rappelé que «le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait insisté, à cette occasion, sur la nécessité de préserver l’attachement et la loyauté aux principes et idéaux de la glorieuse Révolution de Novembre 1954 en suivant le chemin tracé par les chouhada et moudjahidine pour rendre l’Algérie forte économiquement, solide sur le plan sécuritaire et puissante dans les institutions internationales».

Il a aussi considéré que la commémoration de la mort du chahid Benboulaid coïncidait avec la célébration, dans un passé récent, du centenaire de «l’homme qui n’a pas beaucoup d’égal», et qui n’a pas voulu, a-t-il attesté, «d’une vie aisée, choisissant le militantisme et la lutte avec ses biens et sa personne pour son peuple et son pays».

Le ministre des Moudjahidine a, par ailleurs, saisi cette occasion pour appeler toutes les franges de la société à se prononcer lors du prochain scrutin en élisant leurs représentants pour «permettre à notre pays d’amorcer une nouvelle étape dans le processus de développement des réformes et l’enracinement de la démocratie».

Les festivités commémoratives de la mort de Mustapha Benboulaid se sont déroulées en présence du secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), Abdelaziz Fouhal, le secrétaire général de l’Organisation nationale des enfants des chouhada (Onec), Tayeb El-Houari, le wali de Batna, Mohamed Salamani, ainsi que des moudjahidine de la région.

R. N. 

Comment (26)

    Tarik ou Chemin
    25 mars 2017 - 20 h 43 min

    Je cite : … «Les Algériens
    Je cite : … «Les Algériens ont arraché leur liberté en la signant de leur sang»… Ya (…) ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni , ce que tu dis là tous les 40 millions d’algériens le savent déjà ! Arrêtez, tous comme vous êtes, tout le temps d’insulter les vrais martyrs algériens, arrêtez de jouer sur cette corde dîtes de « légitimité révolutionnaire » pour crédibiliser et légitimer votre pouvoir ! Fakou !!! Y en a marre, çà dure depuis mars 1962 tous vos slogans à 1 centime de dinar, centime qui n’existe d’ailleurs même plus dans l’économie algérienne, soit dit en passant !!!




    0



    0
    FELLAG
    25 mars 2017 - 18 h 41 min

    messieurs;le clan qui règne
    messieurs;le clan qui règne sur l’algérie vous avez trahi la confiance du peuple algériens;vous avez trahi le serment faites aux malheureux combattants morts pour l’indépendance de ce pays;vous ne craigniez plus rien comme vous etes les maitres de l’univers;combien de corrompus et malsains qui ont crus comme vous;de vivre éternellement ni l’argent que vous avez détourner,ni vous proches que vous avez gatés;ni les imams que vous avez acheter;ni la FLN qui vous a formé,ni le pèlerinage a la mecque qui vont vous évitez un paradis bien chauffé




    0



    0
    baaziz
    25 mars 2017 - 16 h 57 min

    ghiyti ghiyti yalghayta hta
    ghiyti ghiyti yalghayta hta win yifout lmové temps…….




    0



    0
    NES ELGHORBA
    24 mars 2017 - 22 h 54 min

    JE LE DIS ENCORE ET ENCORE
    JE LE DIS ENCORE ET ENCORE NOTRE TRES CHAIRE REVOLUTION LE F.L.N ET LES MOUDJAHIDINES ET LES MOUDJAHIDATTES QUI RENTRE AU MUSEE VOUS AVEZ SALIRE NOTRE HISTOIRE POURQUOI POURQUOI POURQUOI ???????????????????? VA FAIRE UN NOTRE BOULEAU S.V.P VOUS ETE NEE EN 1956 A QRAN ,, MOI JE SUIS NEE EN 1958 A ALGER JE ME SOUVIENS DE RIEN DE LA REVOLUTION ALGERIENNE IL MENT APPRIS MA REVOLUTION A L ECOLE LES FILMS,, JE ME SOUVIENS QUE LE COUP D ETAT DE BOUMEDIENE ALAH YARAHMOU LES CHARS DANS LES RUE EST NOTRE SOLDAT … MR LE MINISTRE COMMENT VOUS ALLEZ RENCONTRE DIEU UN JOUR…. VIVE LA GENERATION ALGERIENNE D AUJOURD HUI ET DE DEMAIN TAHYA EL DJAZAIRE




    0



    0
    anonyme
    24 mars 2017 - 21 h 30 min

    Lors de sa dernière visite à
    Lors de sa dernière visite à Tébessa des anciens moudjahidie, des vrais, lui ont montré les carcasses d’avions de l’armée française en lui disant qu’ils connaissaient l’histoire de la révolution et ce n’était pas à lui de leur faire un discours sur ce sujet avant de lui demander de partir.




    0



    0
    Lghoul
    24 mars 2017 - 21 h 01 min

    Ceux qui ont écrit l’histoire
    Ceux qui ont écrit l’histoire de l’Algérie avec leur sang sont morts et une fois enterrés, ils sont trahis ainsi que leurs ayants-droit. Pourquoi aviez vous horreur des veuves et de leurs enfants ? Qu’avez vous fait pour eux ? RIEN. Mais 60 ans après vous faites semblant de vous souvenir de ce qui s’est passé. Continuez à vous soigner en france……




    0



    0
    Anti HARKA
    24 mars 2017 - 21 h 00 min

    «Les Algériens ont arraché
    «Les Algériens ont arraché leur liberté en la signant de leur sang » , juste avec cette Phrase Mr. le ministre, tu as droit à une prime pour aller acheter une villa dans la banlieue lyonnaise et être voisin de ton prédécesseur au ministère un certain Med.Ch.Abbés. Les chouhadas(Rabi yarhamhoum) ont fait leur devoirs…..Et VOUS, vous avez fait votre devoir envers VOS COMPTES BANCAIRES OFF-SHORE




    0



    0
      Bonois 23.
      24 mars 2017 - 22 h 53 min

      Ou aussi acheter un appart .
      Ou aussi acheter un appart . du coté de Neuilly sur seine pour accompagner le Amar Drabki dans ses escapades parisiennes ou même un appart sur les champs Élysée pour être voisin du fils du Caid khaled elharki d’ain mellila ou encore plus un ranch au Maryland à coté de Chakib l’escroc




      0



      0
      Amnagh
      25 mars 2017 - 16 h 51 min

      Les algériens ont arraché l
      Les algériens ont arraché l’indépendance de l’Algérie, mais pas la liberté qui a été confisquée par les vautours des frontières qui ont squatté le pouvoir et privatisé l’Etat. L’indépendance ne signifie nullement LIBERTÉ.
      Quelle liberté ? Lorsqu’on dépend à 98% de la rente pétrolière,55 ans après l’indépendance ! Quelle dignité ?Lorsque les dirigeants se rendent chez l’ex.colonisateur pour se soigner ! Ces mêmes dirigeants qui préfèrent construire des méga-mosquées au lieu d’hôpitaux modernes et performants !.N’est-ce pas absurde et criminel que d’engloutir des milliards dans une mosquée géante qui n’est absolument pas une priorité, alors que les dirigeants se soignent chez Fafa, tête baissée !




      0



      0
        Nasr
        25 mars 2017 - 18 h 14 min

        L’armée des frontières c’est
        L’armée des frontières c’est la fierté de l’Algerie,ce que boumedienne a fait comme réalisations personne n’aurait eu le courage de faire ce que ce héros Allah yarahmou a réalisé,ni ferhat Abbas,ni ait Ahmed,ni said Sadi ,ni le farfelu nouredine fils de amirouche,ni aucun de ses prétendus qui osent critiquer sifhoum,quand le chat n’est pas la souris danse.pourquoi vous n’avez ouvert vos gueules quand il était vivant?




        0



        0
    1954
    24 mars 2017 - 20 h 54 min

    Ce protégé fait partie du
    Ce protégé fait partie du pouvoir qui a adressé une invitation officielle à la petite fille du criminel Bengana et se permet de parler des chouhada




    0



    0
    kahina
    24 mars 2017 - 20 h 22 min

    Nous n’avons rien à démontrer

    Nous n’avons rien à démontrer aux Lâches kharabes

    Ils ont fait une tentative de révolution et se sont autodétruits.




    0



    0
    Anonymous
    24 mars 2017 - 20 h 01 min

    Monsieur Zitouni, nous on le
    Monsieur Zitouni, nous on le sait. Adressez vos rappels à votre interlocuteur emirati. Allez un peu de courage et on vous reconnaitra. C´est votre job de remettre les pendules à l´heure envers ce monsieur, pas le notre. Sinon on s´en souviendra aussi durant les prochaines élections.




    0



    0
    FAHMOUNI
    24 mars 2017 - 19 h 21 min

    je ne sais comment peut on
    je ne sais comment peut on être ministre des moudjahidine au moment où il n’était même pas né au déclenchement de la lutte armée (1954)
    Mefhemtech fiha bouloune




    0



    0
      T213
      24 mars 2017 - 19 h 44 min

      C’est un rentier : il profite
      C’est un rentier : il profite des avantages, mais fuit les devoirs. Si non, pourquoi il se tait lorsque des minables étrangers insultent notre Révolution.




      0



      0
      Anonymous
      25 mars 2017 - 1 h 03 min

      Personnellement, je ne
      Personnellement, je ne comprends pas le rôle ou à quoi sert un ministre des moudjahidines ?
      Quel est le nombre des moudjahidines encore vivants à ce jour? Peut être quelqu’un pourrait nous éclairer?
      Merci à tous




      0



      0
    Anonymous
    24 mars 2017 - 19 h 16 min

    Correctif

    Correctif
    Tu ne nous apprends rien absolument rien il fallait dire ça aux roitelets du golfe, pourquoi vous ne vous êtes pas manifesté, mais vous n’avez aucun courage hélas




    0



    0
    Anonymous
    24 mars 2017 - 19 h 12 min

    Tu ne nous apprends il
    Tu ne nous apprends il fallait dire ça aux roitelets du golfe mais vous n’avez aucun courage




    0



    0
    Erracham
    24 mars 2017 - 17 h 52 min

    Ces envolées lyriques ne nous
    Ces envolées lyriques ne nous émeuvent plus! Ce ne sont que des paroles, rien que des paroles, toujours des paroles! Agissez, réagissez, faites entendre votre voix, réclamez des ripostes plus vigoureuses de ceux que vous avez placé au gouvernement et plus haut! Honorez les compagnons d’armes dont vous avez hérité  » l’amour de la patrie » et le sens de l’honneur! A défaut de prendre la tête de ce combat contre nos ennemis, le peuple s’en chargera et vous aurez perdu son respect. Aurions-nous vendu notre « nif »? Notre ministre des AE, lui, s’est fait un plaisir de vanter l’exemplarité de nos relations avec la Barbarie Saoudite quand ses sujets insultent nos héros et notre pays. De qui se moque-t-on? Fellag avait donc raison quand il ironisait sur notre propension à vouloir creuser davantage quand on avait atteint le fond du gouffre. Zid ahfar ya kho!




    0



    0
    Anonymous
    24 mars 2017 - 17 h 46 min

    Mr ZITOUNI.ce que vous dites
    Mr ZITOUNI.ce que vous dites est bien vrai des millions d’algériennes et d’algériens; ont sa crifie leurs vies pour une algérie;juste;libre;démocratique,et reconnaissante envers ses martyrs s’est produit le contraire;une algérie de corrompus d’injustice;de mépris du horgra;et de pillage;comment voulez vous que les autres nations vous respecte;quand vous respecter pas vous meme;ces martyrs vont vous demandez des comptes demain devant dieu;




    0



    0
    5colonne
    24 mars 2017 - 17 h 45 min

    IL MANGE DANS LA MEME
    IL MANGE DANS LA MEME ASSIETTE QU’EUX, DE LA FLUTE TRAITE IL SALI L’IMAGE DE NOS CHOUADA . FINI LA PERIODE DE L’IGNORANCE




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    24 mars 2017 - 17 h 04 min

    Je vous prends A TÉMOINS
    Je vous prends A TÉMOINS DEVANT DIEU : Mon modèle après l’émir Abdelkader a été Ben Boulaid, avec d’autres, j’ai écrit à ce ministre en décembre 2014, courrier avec accusé de réception, je souhaitais lui parler, il n’a pas répondu à ce jour, je lui accorde que le bon moment est un mystère relevant du dessein, et « calendrier » divins, mais Le Problème reste entier : Cher Monsieur, (Cher « Frère » ?), Une Amende est à signifier à France !




    0



    0
      Anonymous
      24 mars 2017 - 19 h 52 min

      Nos ministres ne répondent à
      Nos ministres ne répondent à aucune requête et j’en parle en connaissance de cause. Ils n’ont pas la culture des traditions administratives et encore moins le respect du citoyen. J’ai moi même saisi les ministres de la Justice, Tayeb LOUH, le 1er sinistre SELLAL et le chef de cabinet de la présidence de la république OUYAHYA . Aucun d’entre eux n’a eu la décence de me répondre.. Il faut comprendre que nous sommes pour eux une quantité négligeable .




      0



      0
        Hamid
        25 mars 2017 - 0 h 23 min

        Bonsoir,

        Bonsoir,
        Si nos ministres faisaient leurs boulots respectifs, vous n’auriez même pas besoin de leurs écrire.
        Cordialement




        0



        0
    Anonymous
    24 mars 2017 - 16 h 32 min

    M. ZITOUNI ayez le courage
    M. ZITOUNI ayez le courage de dire que « Les brigands et les traitres de ces Valeureux Chouhadas ont pris ce pays en otage et l’ont pillé par leurs magouilles dans l’impunité la plus absolue.




    0



    0
      L'ALGEROI
      25 mars 2017 - 10 h 28 min

      ces brigandes comme vous le
      ces brigandes comme vous le dites n’ont jamais vu l’ennemi en face se sont planqués comme des poules au delà des frontières dans le maroc et attendent le signal de de Gaulle qu’il a mis les résistants (GPRA) ko
      la guerre se sont les braves algériens qui l’ont mené a terme




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.