Mahieddine Tahkout s’en prend à «des lobbies» et promet une nouvelle duperie

Tahkout se cache derrière le cahier des charges élaboré par Bouchouareb. New Press

Acculé sur l’immense scandale qui touche son «usine de montage» de voitures de la marque sud-coréenne Hyundai à Tiaret, l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout ne trouve plus qu’à tout mettre sur le compte d’une campagne «malveillante» dirigée, selon ses termes, par des lobbies «qui n’arrivent pas à digérer les efforts de l’investisseur algérien». A court d’arguments, il considère qu’il est «irraisonnable» et «illogique» qu’il investisse dans un projet énorme pour un montage de pneus. C’est à croire que les images montrant des séries de voitures de marque Hyundai presque entièrement montées dans des containers, et largement relayées par les réseaux sociaux, étaient un montage.

Usant d’une langue de bois qui ne convainc personne, le sulfureux patron du groupe éponyme se voit victime d’une opération orchestrée par ceux qui veulent «conserver le monopole sur le marché des véhicules en Algérie et entraver, voire bloquer tous les efforts de l’Algérie pour sortir de la dépendance». Tacitement, il fait appel à l’Etat pour le sortir de cette mauvaise passe, en indiquant que l’investisseur algérien était «capable de relever le défi», dès lors que l’Etat algérien «a mis toutes les facilités à sa disposition».

Il tente, avec l’aide de quelques organes de presse à sa solde, de détourner l’attention de l’opinion vers le cahier des charges dont il ne définit toutefois pas les termes, en se cachant derrière le ministre de l’Industrie et des Mines Abdesselam Bouhouareb qui a autorisé ce projet et se targuait, à un moment, d’avoir propulsé l’industrie de l’automobile en Algérie, sans jamais avoir expliqué dans quelles conditions ni à quel prix.

Dans ses réponses alarmées, l’impertinent homme d’affaires dit avoir en sa possession, «dans le strict respect du cahier des charges», une «décision technique» du ministère de l’Industrie qu’il appliquerait à la lettre. Comme seule preuve de son sérieux et du bien-fondé de sa démarche, il prend à témoin des entreprises algériennes travaillant dans cette usine, de deux entreprises chinoises et d’une entreprise sud-coréenne. Pour lui, la seule présence d’un staff technique sud-coréen dans son usine suffit pour s’assurer de son bon fonctionnement selon les critères énoncés dans le cahier des charges. «Qui ose douter de l’intégrité et de la probité des Sud-Coréens ?», s’interroge-t-il. Il demande de le croire sur parole.

Faisant dans le populisme le plus béat, il promet aux Algériens la possibilité d’acquérir bientôt la voiture iranienne Saipa, «à un prix imbattable». Là encore, il affirme que tous les aspects liés à la fabrication des pièces de rechange, de la carrosserie et tous les accessoires, comme pour la marque Hyundai, se ferait à partir de janvier 2018. Il nous prévient à l’avance de sa nouvelle duperie, en insistant sur «le respect» de son groupe de toutes les promesses données auparavant.

R. Mahmoudi

Comment (88)

    Megnounif abdelhamid
    27 avril 2017 - 16 h 38 min

    Bonsoir

    Bonsoir
    je suis un client de la marque hyundai depuis presque 10 ans .le 18 janvier dernier c’est à dire il ya trois mois et demi j’ai effectué une commande pour un véhicule de marque hyundai i10 chez votre agent à Tlemcen Algérie, jusqu’à maintenant je n’ai encore rien reçu,votre agent n’arrête pas de me dire que l’affectation n’a pas encore été envoyé. Je ne sais pas qui croir ni quoi faire je loue une voiture depuis un mois vu que j’ai vendu mon véhicule à cause des fausses promesses de l’agent. ..L’image de la marque hyundai se degrade a cause de vos agents. Je suis terriblement déçu

    Rachid
    29 mars 2017 - 14 h 07 min

    Il se conforme où il quitte .
    Il se conforme où il quitte …! C’est l’argent du peuple

    Benhabra brahim
    29 mars 2017 - 1 h 26 min

    Bouabsa [email protected] plus grande
    Bouabsa [email protected] plus grande invention de l homme c est la ……………………….roue??!!..Quand a l informatique ,c est comme les antibiotiques.C est bon mais ca ne doit pas etre automatique??!!….Et puis de toutes facons dans 10 ans la voiture electrique(avec toutes les innovations et recherches pour plus d autonomie…400km actuellement) va prendre plus de 50pct de part du marche mondiale de l automobile……..Handai d ailleurs en possede une.

    un algerien lambda
    28 mars 2017 - 22 h 24 min

    J’ouvre une usine de montage
    J’ouvre une usine de montage de voiture marque  » MIRAGE » et je cherche désespéramment des ingénieurs et techniciens hautement qualifiés ( hauteur et unité de mesure à négocier lors de l’entretien d’embauche) ) . Connaissances en entourloupettes , mensonges , cynisme sera un plus déterminant.
    Condition N° 1 pour passer le teste de recrutement : savoir tenir avec la même une clé de 21 et se taire en cas de contrôle .

    Bouabsa
    28 mars 2017 - 20 h 11 min

    La politique de développement
    La politique de développement du pouvoir ressemble plus à un cirque de mauvais gout. Messieurs, nous sommes à l’aire de l’économie numérique et non de la brouette. La production automobile c’est une affaire de robots et non d’hommes. Vos petites unités de montage ne résoudront jamais le problème du chômage. Toutes les sommes colossales qui ont été dilapidées pour monter ces quelques ateliers mécaniques auraient été investies dans la formation de l’homme. Les Algériens sont très aptes pour faire partie la crème mondiale de l’informatique. Saïd Bouteflika le sait. Qu’attend-t-il alors pour lancer ce secteur prometteur qui permettra à l’Algérie de financer une partie de son import.

      Le muppet show
      28 mars 2017 - 22 h 26 min

      $aid est préoccupé à faire
      $aid est préoccupé à faire « Le RASPOUTINE » Algérien.

    elhadj
    28 mars 2017 - 18 h 27 min

    le système actuel,l
    le système actuel,l incompétence des gestionnaires au plus haut niveau de l Etat,la corruption,le clanisme ont permis la création d une faune de prédateurs pour ruiner le pays.ne vous en faites pas après la liquidation des usines créées du temps de Boumedienne,le licenciement abusif et la mise a la retraite anticipee de cadres valables avec la connivence de l UGTA cette affaire connaîtra le meme sort que El khalifa,autoroute,sonatrach 1 et 2 etc etc c est a dire sans suite. pauvre pays et misérable peuple soumis

    med
    28 mars 2017 - 10 h 21 min

    La verite finira pa de fairz
    La verite finira pa de fairz connaitre.et lhistoire n est pas un enfant de coeur.

    amel
    28 mars 2017 - 6 h 24 min

    wallahou a3lam. Si cette
    wallahou a3lam. Si cette usine n’est vraiment que de la poudre aux yeuxx, il faut les pousser au mur afin qu’ils en fassent quelque chose d’utile pour l’économie du pays. Ceci dit, le fait que la corée accepte que les voitres soient montées en algérie est déjà un bon début. …. J’ai entendu dire qu’apparemment l’usine de bouchouareb consistait à mettre dans des paquets des chips achetées toutes faites. Ce qui est sûr c’est qu’aujourd’hui on dise de lui que cc’est un négociateur redoutable qui ne s’est pas laissé dicter par les constructeurs automobiles français tout ce qu’ils veulent comme à la traditionnelle, lorsque les français nous vendait de la khorda et du bétal malade sans que personne n’ait eu le courage de protester. Je ne sais pas ce qu’il a avec rebreb, mais je ne vais pas défendre rebreb sans connaitre les détails du problème. Peut-être que bouchouareb exagère, peut-être que ses critères ont trop changés par rapport à la tradition. Wait and see. Quand je regarde et écouttes ce type je me dis: soit il s’est vraiment retroussé les manches pour faire le ménage et protéger l’économie natonale des parasites traditonnels, soit c’est un sot qu n’a pas froid aux yeux.

    Benhabra brahim
    28 mars 2017 - 4 h 59 min

    Attention..attention!!..
    Attention..attention!!…voici ce qu il declare (video.2mn47)!!..le numero de serie est frappe ,la certfication est envoyee en coree.Quand la validation est approuve(donc n° de serie enregistre en coree).Le vehicule est valable a circuler.Donc administrativement cela veut dire que c est un vehicule importe.Et si jamais la »fiche controle » porte le cachet de l entreprise Takhout………………..il ya « faux et usage de faux ».C est le service des mines qui frappe les numero de serie et delivre un « pv des mines ».Je donne un exemple tres simple,Une personne achete un vehicule hunday.Il fait un accident et c est toute la coque qui doit etre remplacee.Il achete une coque vierge chez Hunday.Prend rendez vous avec l ingenieur des mines.Ce dernier enleve de l ancienne coque le n° de serie pour destruction et frappe l identique sur la nouvelle coque.Or d apres ce que declare Mr.Takhout,le vehicule prend naissance en Algerie mais est enregistre sur l etat civil de coree.Le service des mines de la wilaya de Tiaret doit etre convoque et entendu!!…sur la question…….Que veut dire a ce moment Mr.Takhout…. »la certification est envoyee en coree pour etre validee)???!!..

    abdelkader
    28 mars 2017 - 4 h 38 min

    “Quel fléau que la richesse
    “Quel fléau que la richesse unie à l’ignorance !”

    OULD
    28 mars 2017 - 4 h 05 min

    l’algérie des ould abbès;ould
    l’algérie des ould abbès;ould kaddour;ould said;ould abdelaziz;ould tahkout;ould abdeslam; ould khelil;ould louh;si tu n’es pas ould ouajda; tu n’es rien; meme pas algérien;a l’est y’a un clan de drebki;a l’ouest le clan des ould babouches; et au centre le clan des moh koll ou rouh;c’est le destin d’un guerrier que veut devenir affairiste;il doit passer par ciré les babouches et puis les chaussures;il n’est pas sorti de l’auberge

    Anonymous
    28 mars 2017 - 1 h 10 min

    LE CLONAGES DES DRABKIS LES
    LE CLONAGES DES DRABKIS LES TLIBAS EN PUISSANCES ILS SE DÉVOILENT, PORTENT CES FRUITS
    LE SEUL RESPONSABLE DANS CE BORDEL IL ES SUR UNE CHAISE ROULANTE IL VA PAYE DEVANT DIEU D’AILLEURS IL ES ENTRAIN DE PAYER LE MAL QU’IL A ENGENDRER POUR CE PAYS.

    RAMO
    28 mars 2017 - 0 h 27 min

    Combine diabolique;un soi
    Combine diabolique;un soi tdisant chahier de charge pour une intégration de 0 %? de montage Auto destinés aux majors choisi par le pouvoir et éliminéz definitivement les autres concessionnaires,c’est une injustice rien de plus du moment que l’importation ce fait tjrs et pour masqué cela on l’importe dans des contenaires

    Nobody Paris
    27 mars 2017 - 23 h 21 min

    SI LE CAPITAINE D’INDUSTRIE
    SI LE CAPITAINE D’INDUSTRIE TAHKOUT SE REVELE N’ETRE QU’UN VULGUERE SUPPLETIF MAL INTENTIONNE , IL NOUS SUFFIT DE DEMANDER DES INFORMATIONS A LA DIRECTION DE HYUNDAÏ POUR NOUS ECLAIRER SUR LE CAHIER DES CHARGES DE CE MONTAGE D’USINE DE FABRICATION.

    KADA
    27 mars 2017 - 21 h 36 min

    le fait d investir dans le
    le fait d investir dans le pays est deja positif .il y a creation d emploi et acquisition d un savoir faire que nous ne possedons pas. meme si ces investiteurs sont malhonetes. il y a pas si lontemps la mafia locale investissaient l argent vole dans les pays voisins et contribuer au devolepement de ces pays. mais une chose que je ne comprends pas c pouquoi des qu un algerien fait du fric ca devient insuportable pour le gouvernement et le citoyen algerien . sommes des hassadines dans le sang.

      citoyen algerien
      27 mars 2017 - 23 h 04 min

      ya kada, tu n’as rien compris
      ya kada, tu n’as rien compris monsieur, ce bonhomme ou la clique sui est derrière lui n’ont rien investi, il ne produisent rien absolument rien, tout est faux, où sont les investissements matériels et immatériels, j’ai ecouté la video de cette personne, vide de contenu et de sens, ctte analyse st valable pour tout ces soit disants industriels, nous ne produisons rien oui je signe et je persiste

      RAMO
      28 mars 2017 - 0 h 01 min

      Kdaa tu es a coté de la
      Kdaa tu es a coté de la plaque?

      mohamed
      28 mars 2017 - 6 h 15 min

      Dans les autres pays pour
      Dans les autres pays pour être riche ou bien milliardaire il faut des générations, par contre chez nous il y a des milliardaires depuis 1980 seulement vous vous trouvez ça normal et je ne crois pas que lelilate el kadri s’est tombé sur leur tète

    Anonymous
    27 mars 2017 - 21 h 13 min

    Ils vont d’abord ramener les
    Ils vont d’abord ramener les décorateurs et scénographes de films pour monter les décors à l’ intérieur de la pseudo usine, puis organiser l’ activité de l’ usine avec des acteurs et figurants et pour finir, ils ramèneront les journalistes. Silence on tourne!!! Hollywood aura bientôt des complexes vis à vis des mises en scène des studios d’ Alger. Patience, vous aurez bientôt sur vos écrans le film  » Mon nom est Takhout Hyundai « .

    Anonymaoui
    27 mars 2017 - 20 h 38 min

    Je viens de voir un reportage
    Je viens de voir un reportage-sauvetage sur la chaîne mercenaire ennahar tv mais malheureusement pour tahkout on ne voit que des hangars presque vides et toujours des vehicules neufs sous cellophane mais sans roues, la preuve visible de l’arnaque. On voit aussi dans ce pseudo reportage un attroupement de baltaguia présentés comme ouvriers professionnels. Mais ils s’expriment comme des novices en mécanique. Où sont les techniciens les ingénieurs qualité les places de travail les salles de peinture les bancs d’essais moteurs et suspensions la pose des câblages électriques l’installation des garnitures toutes des opérations du niveau SKD donc faciles à realiser.

    DJAMEL AIT AMRANE
    27 mars 2017 - 20 h 30 min

    En réalité la présence de TMC
    En réalité la présence de TMC dans la région de Tiaret n’a pas apporté les effets escomptés a la population locale.

    Déjà, sa flotte de camions destinées a l’acheminement des contenueurs des ports vers l’usine donne un avant gout du serieux du pseudo industriel, de sombres marques chinoises tractant des semi remorques deglinguées achetées a la hate sur le marché de l’occasion.
    Si cette arnaque s’avere exacte, Mr Bouchouareb perderait toute crédibilité dans ce domaine dont il fait son violon d’ingres, « dernaha djazairia » ne sera plus qu’un slogan creux !

    Lancé en grandes pompes par le PM Mr Sellal, l’usine de montage de la marque Hyundai n’est autre que l’ancienne usine Sonitex (complexe lainier) des année 70 devenue Elatex après les restructurations des grands groupes dans les années 80, suivit du coup de grâce dans les années 90 coïncidant avec la décennie noire qu’a connu l’Algerie.
    Or, aujourd’hui on traite mr Tahkout de tricheur même si cela n’est pas encore prouvé.

    Sur le terrain, les gens se bousculent tous les jours que Dieu fait au portillon de l’usine TMC sise a Zaaroura (Tiaret) pour une hypothétique embauche.
    La montée en cadence de l’usine n’est pas visible, vu la stagnation des recrutements.
    Alors que l’on parle deja de la marque SAIPA(Iran) qui elle, est hébergée dans une ancienne usine du secteur public(chaussures) a Frenda, 50 km a l’ouest de Tiaret.
    Une autre usine victime de la déstructuration du secteur public est dans le viseur de mr Tahkout, cette fois ci a Tissemsilt dans l’ex usine de la SNLB.

    Mr Tahkout avec un investissement dérisoire récupère des ensembles industriels qui ont couté des sommes faramineuses a l’état et qui ont laissé en rade plusieurs milliers de pères de famille.
    Le temps est donc venu où l’état doit demander des comptes au-delà de la supposée arnaque dont mr Tahkout est montré du doigt.
    Car faire du SKD n’apporte rien a l’état, économiquement.
    Ce n’est qu’un passage, une étape peut être est nécessaire mais qui doit vite être zapée.
    Le montage n’est rentable que dans le cadre d’une sous-traitance locale de PME qui doivent graviter autour du montage et que mr Tahkout doit promouvoir le plus vite possible en attirant les équipementiers de la marque a s’implanter dans le cadre de joint-ventures.
    Pour Mr Tahkout, il est temps de renvoyer l’ascenseur …
    Les Tiaretiens attendent beaucoup de vous, ne les décevez pas !

    madjid
    27 mars 2017 - 19 h 44 min

    si cette personne dit la
    si cette personne dit la vérité il a qua invites plusieurs média et les laisser visualisé sont usine et de les transmettres a toutes les chaines t v pour les voir comme sa ont saura qui a tord qui a raison si non cet industrielle ment

    Amar MOKHNACHE
    27 mars 2017 - 19 h 18 min

    la justice c est a dire la
    la justice c est a dire la cours d assises est vivement sollicitee ….les crimes economiques et politiques de cette empleur ne devrait pas passer inapercus et encore moins noyes dans une commission quelconque il y va de la credibilite de toutes les institutuions …la societe est interpellee pour un surseau citoyen salutaire pour l avenir de nos enfants et enfin de semer un peu de rigueur dans la gestion de la chose publique rendue orpheline par une olligarchie qui ne connait pas ses limites…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.