Abou El-Gheith : «La situation arabe ne changera pas»

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Abou El-Gheith. D. R.

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Abou El-Gheith, a affirmé mercredi que le 28e Sommet arabe «ne changera» pas la situation arabe actuelle dans l’immédiat, mais y contribuera à long terme. Lors d’une conférence de presse qu’il avait animée conjointement avec le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman Al-Safadi, au terme des travaux du Sommet arabe qui ont été sanctionnés par la «Déclaration d’Amman», Abou El-Gheith a déclaré que la présence de 17 dirigeants arabes «affirmait leur prise de conscience quant au caractère sensible et grave de l’étape», ajoutant que «le sommet avait atteint son objectif».

Abou El-Gheith a indiqué que le souverain jordanien Abdellah II, le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi et le président palestinien Mahmoud Abbas avaient tenu une importante réunion tripartite en vue de coordonner les positions avant leur visite prévue aux Etats-Unis d’Amérique en avril prochain pour rencontrer les responsables américains.

Ces rencontres tenues en marge du Sommet arabe «avaient réalisé du progrès à la faveur de l’amélioration des relations interarabes», a-t-il indiqué, soulignant que la rencontre du roi Salman avec Al-Sissi et son invitation à se rendre en Arabie Saoudite «étaient une avancée extrêmement positive».

Abou El-Gheith a annoncé lors du sommet que l’Irak a «émis des réserves quant à la position arabe concernant les ingérences iraniennes» et a déclaré que le comité ministériel chargé du suivi du dossier de la crise avec l’Iran «accomplit son travail et émet des recommandations adoptées par les pays arabes».

S’agissant du mécanisme de mise en œuvre des décisions issues du sommet, le secrétaire général a affirmé : «Nous ne pouvons prétendre régler les problèmes du monde arabe aujourd’hui, demain ou l’an prochain. Le problème nécessite un effort et une coordination.» En outre, le sommet a «insisté sur l’initiative arabe de paix qui est l’approche la plus inclusive en vue de résoudre la question palestinienne sur la base des frontières de 1967», a ajouté Abou El-Gheith.

Pour sa part, le ministre jordanien a qualifié le Sommet d’Amman de «réussi à tous les égards et dont les conclusions seront traduites au titre d’une action arabe commune plus coordonnée en vue de résoudre les crises dans la région». Le consensus autour de la Déclaration d’Amman «traduit le souci des dirigeants arabes de focaliser sur les priorités dans le cadre d’une action arabe commune et vient rattraper ce qu’il nous incombait de faire par le passé et reflète par-là même un esprit positif», a soutenu le ministre jordanien.

L’Arabie Saoudite a annoncé, par la voix de son ministre des Affaires Etrangères Adel Al-Jubeir, avoir accepté d’abriter les travaux du 29e sommet arabe, à la demande des Emirats arabes unis.

Le SG de l’ONU appelle à un nouvel avenir pour la région arabe

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé mercredi dans la région de la mer Morte (Jordanie) à façonner un nouvel avenir pour la région arabe fondé sur le dialogue et la coopération. M. Guterres, qui s’exprimait lors des travaux du 28e Sommet de la Ligue des Etats arabes, a précisé que cette rencontre «intervient dans un contexte marqué par des conflits et des guerres exacerbés par les réseaux terroristes Al-Qaïda et Daech dont les actes terroristes sont présentés comme étant alimentés par l’islam, alors qu’en fait ils défient totalement cette foi». En effet, a-t-il dit, les musulmans eux-mêmes en sont les principales victimes.

La situation dans le monde arabe a ouvert la voie aux interventions et aux manipulations étrangères, a déploré le SG de l’ONU, soulignant que l’organisation se tenait prête à travailler avec les pays membres de la Ligue des Etats arabes au service du développement.

Les conflits dans le monde arabe «nous ont éloignés d’une solution à la question palestinienne», a estimé M. Guterres, pour qui la solution à deux Etats est le seul moyen de faire en sorte que les deux parties puissent vivre dans la paix. C’est pourquoi il est important de cesser toutes les actions unilatérales pouvant miner la solution à deux Etats, a-t-il ajouté, soulignant la nécessité d’arrêter les activités de colonisation.

La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a, pour sa part, réaffirmé l’engagement de l’Union européenne (UE) en faveur d’une solution pacifique à ce conflit. Pour ce qui est de la crise en Syrie qui entame sa septième année, elle a indiqué que l’UE tiendra l’année prochaine une conférence internationale pour le soutien de la Syrie et de la région.

Le président de la commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a salué, pour sa part, le rôle du Sommet arabe dans le renforcement des relations arabo-africaines, relevant que sa présence aux travaux de ce sommet témoigne de l’attachement africain à la solidarité et à la coopération avec les pays arabes. «En dépit des dimensions historique, culturelle et économique du partenariat arabo-africain, ce dernier demeure en deçà du niveau escompté», a-t-il déploré.

De son côté, le secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), Youcef Ben Ahmed El-Otheimin, a affirmé que la 28e session du Sommet arabe se tient dans une conjoncture «particulièrement importante et un contexte marqué par des mutations politiques et économiques sans précédent dans la région». Après avoir affirmé que la question palestinienne est «la question arabe centrale», M. El-Otheimin a réitéré le rejet catégorique du terrorisme et de l’extrémisme par l’OCI, tout en saluant le rôle des pays membres de l’OCI dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme.

Le secrétaire général du Parlement arabe, Machaal Ben Fahd Al-Selmi, a indiqué, quant à lui, que cette instance était «une tribune pour exprimer les aspirations de la nation arabe», relevant que «son rôle est devenu plus efficace et plus important au service des intérêts de la nation arabe». Mechaal Ben Fahd Al-Selmi a appelé la Ligue arabe à soutenir le Parlement arabe et son rôle législatif important de manière à renforcer l’action arabe commune et réaliser la complémentarité économique et le développement durable.

R. I.

Comment (21)

    Chaoui ou zien
    1 avril 2017 - 20 h 00 min

    Tant qu’on continue de
    Tant qu’on continue de trainer ces casseroles rouees la locomotive Algerie n’atteindra jamais sa vitesse de croisiere. Larguons les amarres et mettons de la distance entre nous et ces pays crasseux qui n’ont aucune utilite pour nous. Cherchons nos amis la ou nos interests se trouvent et ce n’est certainement pas dans ces pays, ni en france.




    1



    0
    WARDA
    1 avril 2017 - 18 h 29 min

    LA YA SSI ABOUL GHEITH
    LA YA SSI ABOUL GHEITH ! La situation des « arabes » continuera de changer ( DE MAL EN PIS BIEN SÛR !) tant qu’un traitre comme vous Y A SSI ABOUL HAZIMA , continue de chapeauter cette fumisterie basée en Egypte traitresse qui l’a vendue pour quelques dollars à l' » arabie » TAÏHOUDITE » par le samssar intermédiaire le super- traitre Qatar. Depuis que l’ Egypte a TRAHI les Arabes, leur Ligue et leurs causes, et qui a entraîné la Jordanie à faire autant, La destruction des PAYS ARABES a commencé par L’IRAK, puis la Syrie, puis la Libye, le YEMEN toujours en cours, le tout avec la complicité et la participation DE L’EGYPTE, DE LA TAÏHOUDFITE, DU QATAR, de la JORDANIE, DU MAROC, du KOWEIT, DES émiras. LE CHEF DE FILE DE CETTE ASSOCIATION DE TRAITRES au service de l’impérialo-sionisme n’est autre que cette « ligue arabe » prise en otage et devenue sous le contrôle de l’EGYPTE vendue et des secrétaires généraux tous égypchiens corrompus, LA principale MERCENAIRE des U.S.A. et de leur acolyte l' »état fantôche dit israél  » .




    0



    0
    Sprinkler
    1 avril 2017 - 16 h 15 min

    Il faut réduire le niveau de
    Il faut réduire le niveau de représentation de notre pays au sein de cette basse-cour caquetante et somnolante…Un simple siège d’observateur devrait nous suffire, juste assez pour garder un œil sur cette ligue de traîtres congénitaux à la solde des yankees et du sionisme.




    1



    0
    otto
    31 mars 2017 - 17 h 30 min

    Ligue des états arabes ou l
    Ligue des états arabes ou l’autre nom de la traîtrise.
    Rappelez vous comment les hyènes arabes avaient donné leur quitus aux yankees pour envahir, détruire, et piller l’irak avant de tuer son président comme un mal propre.
    Rappelez vous comment cette ligue de chacals se soumet à l’arabie yehoudite pour attaquer la Syrie hier et le Yémen aujourd’hui.
    Nous sommes en droit de demander des comptes au président quant au bilan politique de cette organisation de voyous.
    Pour finir et compte tenu du caractère de paravent de cette structure égypto-saoudienne, je souhaiterais vivement que notre pays ne soit en aucun cas associé à cette bande de ripoux, qui secrètement veut nous poignarder dans le dos, la spécialité maison, il faut donc quitter au plus vite cette organisation de la honte.
    Quelques’un peut-il me donner une seule décision prise par ces incapables d’arabes qui a solutionné un problème?
    Ne cherchez pas, il n’y en a pas, peut-être un seul, celui ou Lakhdar Ibrahimi l’algérien a mis fin à la guerre au Liban, et même ça ils le méritent pas tant ils sont ingrats et pédants.




    1



    0
      Alilapointe59
      31 mars 2017 - 18 h 40 min

      Lakdhar Ibrahimi, est un
      Lakdhar Ibrahimi, est un bachaghas ne l’oubliez pas c’est cette homme qui politiquement a aidé le FIS a passé au pouvoir, après vous connaissez la suite,grâce à notre armée et l’aide de Dieu qui nous ont évité le pire…




      0



      0
        otto
        31 mars 2017 - 22 h 34 min

        Tu dois confondre avec Taleb
        Tu dois confondre avec Taleb Ibrahimi, fils de El Bachir el Ibrahimi.
        Lakhdar Ibrahimi est un diplomate de carrière qui n’a jamais fait de politique proprement dit. A la mort de Boudiaf Allah yerahmou, Lakhdar Ibrahimi était à Dakar au sommet de l’oua ou il lisait le discours de feu le président Boudiaf, discours en anglais au demeurant.
        Après l’enterrement du président Boudiaf, il quitta l’Algérie pour les nations unis à New-York.
        Taleb Ibrahimi lui était très politisé et avait des penchants plus qu’avérés pour l’islamisme politique light, d’ailleurs il a participé à 2 ou 3 élections présidentielles je crois au côté des autres. Il a fini sans étiquette politique et surtout sans parti politique ou son parti wafa n’a jamais eu le fameux récépissé de zerhouni pour pouvoir excercer même si son dossier était plus que recevable.




        0



        0
    Thidhet
    31 mars 2017 - 16 h 39 min

    Je ne sais pas pourquoi mais
    Je ne sais pas pourquoi mais j’ai de plus en plus l’impression, quand je lis des articles sur la ligue arabe, de lire quelque chose portant sur des contrées aussi lointaine que les territoires esquimaux, l’Alaska ou je ne sais quel pays avec lequel l’Algérie n’a absolument rien à voir.




    0



    0
    Alilapointe59
    31 mars 2017 - 11 h 29 min

    Tant que cette ligue de merde
    Tant que cette ligue de merde existera, rien ne changera pour les pays arabes. Ça c’est sûr, vous veillez à ce que les pays arabes s’enfonce. Se qu’il faut c’est une ligue musulmanes, non cette ligue de babouins qui a ni queue ni tête. Au moins cette ligue ne sera pas représenté par des arabes corrompu. Les musulmans aujourd’hui sont plus nombreux et puissant que les arabes, pourquoi continuer dans une ligue qui n’est vraiment pas démocratique, allons nous patienter encore 100 ans pour de nouvelles réformes.Déjà l’ONU nous fait rire avec tout les comiques qu’il y a dedans, mais cette ligue arabes je ne c trouver se qui n’a pas de ridicule. Un roi qui ne fait que menacé, des MAE à peine connaissent qu’est-ce une diplomatie. Nous avons accepté l’islam, nous n’avons pas accepter que des arabes traîtres viennent nous dicter quoique ce soit ou essayer de nous conditionner à leurs religions d’âmes bestiaux. L’Algérie n’est pas arabes elle est musulmanes, je ne suis pas en train de cracher sur les arabes c’est sur les politiciens que je crachés… Tant que l’Algérie sera dans cette ligue elle ne pourra devenir une puissance.




    0



    0
    chark
    31 mars 2017 - 9 h 08 min

    Ce triste personnage est pour
    Ce triste personnage est pour moi la pire ordure que la terre a enfanté !




    0



    0
      Mokhrabi
      31 mars 2017 - 10 h 29 min

      Toi le Marocain, tu viens
      Toi le Marocain, tu viens juste après




      0



      0
      Anemlay
      31 mars 2017 - 15 h 33 min

      Au camarade Chark. Ce « triste
      Au camarade Chark. Ce « triste personnage » n’est que le reflet de l’état de délabrement avancé du monde dit arabe.Ces pays qui pour certains sont à feu et à sang et en voie de dislocation (Syrie,Yémen,Libye,Soudan). Question à un dollar troué aux patriotards algériens. Pourquoi du Golf à l’Atlantique aucun pays dit arabe ne connait la démocratie,l’Etat de droit,les libertés individuelles et collectives et le respect des minorités ethniques et religieuses ??? (1) D’où vient cette malédiction, cette allergie profonde à la liberté ? …
      (1) A l’exception de la Tunisie qu’il faut voir sur le long terme




      0



      0
    Anonymous
    31 mars 2017 - 8 h 42 min

    Vous n’aviez rien compris;
    Vous n’aviez rien compris; les egypriens comme les israéliens tous ce qu’ils leurs intéressent sont les richesses et l’argent des pays arabes, ils vont donc continuer a nuire et a crée des conflit dans cette région jusqu’à la spolation totales et l’absorbation complète des ressources des pays bonne journée




    0



    0
      Le Patriote
      31 mars 2017 - 14 h 48 min

      Note bien ce que nous avons
      Note bien ce que nous avons bien compris depuis 1986 quand le terroriste juif shimon Perès fit son premier voyage secret au Maroc pour (disant le criminel Hassan II) promouvoir la paix au Moyen-Orient. Mais on comprit tout de suite que c’était pour appliquer un plan machiavélique visant à démanteler l’Algérie et la plonger dans une décennie noire commencée en octobre 1988. Alors ton pseudo commentaire doit s’écrire comme suit: ==VOUS N’AVEZ RIEN COMPRIS/; LES MAROCAINS ENSUITE LES EGYPTIENS, COMME LES SIONISTES, TOUT CE QUI LES INTÉRESSENT (…) C’EST DE CONTINUER A NUIRE ET A CREER DES CONFLITS DANS LE MONDE ARABE JUSQU’A LA DESTRUCTURATION ET A LA DESTRUCTION DE TOUS LES PAYS QUI PEUVENT PRESENTER UN DANGER POUR LA SURVIE DES MONARCHIES SERVILES ET RETROGRADES/ LE MAROC; LA JORDANIE; L’ARABIE; LE KOWEIT; ET LES CONFETTIS QUI N’EXISTENT QUE SUR LES MAILLOTS DE FOOT EUROPEENS. ====




      0



      0
    Le Patriote
    30 mars 2017 - 20 h 39 min

    Ce Abou el gheith
    Ce Abou el gheith (littéralement  » l’Homme-à-l’Abondance « ) était ministre des AE de Hosni Moubarak jusqu’au « Printemps Arabe ». Et c’est à ce titre que 2009 après l’agression contre notre équipe de foot au Caire et suite à la campagne de haine contre notre pays, son peuple, son Histoire – campagne délenchée par les fils de Moubarak suite à l’épopée de Oum Dourman – il ne trouva pas mieux à suggérer pour mettre un terme à la détérioration des relations entre nos deux pays, que de suggérer que : L’ALGÉRIE PRÉSENTE SES EXCUSES OFFICIELLES A L’EGYPTE ET PAIE LES LES TRAVAUX DE RÉFECTION DE L’AGENCE ÉGYPTE-AIR A ALGER  » .




    0



    0
    mokhtar
    30 mars 2017 - 17 h 39 min

    Ce qui est bâti sur du faux
    Ce qui est bâti sur du faux et l’ oppression des peuples est voué à l’échec. Ce monde est une chimère du chrétien, certains le disent athée, Michel afek. La réalité c’est que ce pseudo monde est un ramassis de peuplades et d’ethnies aux aspirations et intérêts différentes et c’est pas la langue souvent imposée qui va les unifier.




    0



    0
    idha-3ouribet-khouribet
    30 mars 2017 - 16 h 07 min

    « la situation du monde arabe
    « la situation du monde arabe ne changera pas » tant que Israël n’aura pas été admis en tant que membre à part entière de cette ligue dont tous les membres se sont liguués à s’entre-tuer et à détruire tout ce qui pouvait rappeler la grandeur de cette région du monde




    0



    0
    CHIBL
    30 mars 2017 - 13 h 35 min

    Abou El-Gheith : «la
    Abou El-Gheith : «la situation arabe ne changera pas» une coquille vide resteras toujours une coquille vide,d’ailleurs même De Gaulle appelait la ligue arabe le machin et vous resterait comme ça que de pauvres machins, la ligue arabe est une association de malfaiteurs et de dictateurs.




    0



    0
      Bonois23
      30 mars 2017 - 17 h 57 min

      De Gaulle avait utilisé
      De Gaulle avait utilisé « machin  » pour l’ONU et non pas pour la ligue arabe qui était( et qui l’est toujours) infinitésimale,!




      0



      0
        CHIBL
        30 mars 2017 - 22 h 17 min

        n’importe quoi mister Bonois,
        n’importe quoi mister Bonois, il faudra revoir tes sources, Salutations




        0



        0
          LINGUISTIQUE
          30 mars 2017 - 23 h 04 min

          NON C’EST TOI LE CRÉTIN ET TU
          NON C’EST TOI LE CRÉTIN ET TU T’ENFONCES DANS TA M… DE GAULLE A BIEN QUALIFIÉ L’ONU DE « MACHIN ». wipkipedia nous apprend que === L’Organisation des Nations unies (ONU) : . , Charles de Gaulle le 10 septembre 1960 à Nantes à propos du Congo : « Le machin qu’on appelle l’ONU ». Charles de Gaulle n’a employé qu’une seule fois, de manière péjorative, cette expression pour désigner l’organisation internationale.=======




          0



          0
          Alilapointe59
          31 mars 2017 - 11 h 32 min

          Je confirme que tu a raison.
          Je confirme que tu a raison.




          0



          0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.