Sellal : «La tendance baissière des investissements français est inquiétante»

Abdelmalek Sellal et Bernard Cazeneuve à l'aéroport d'Alger. New Press

La tendance baissière des investissements français en Algérie durant les trois dernières années s’avère «inquiétante» et s’inscrit même en contradiction avec l’ambition d’atteindre un partenariat bilatéral stratégique, a relevé jeudi à Alger le Premier ministre Abdelmalek Sellal. «Je dois relever l’inquiétante tendance baissière du niveau des investissements français en Algérie durant consécutivement les trois dernières années, s’inscrivant ainsi en contradiction par rapport à notre ambition commune de partenariat stratégique, singulièrement dans le secteur industriel», a déclaré M. Sellal lors d’une réunion avec le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, élargie aux membres des deux délégations.

La réunion, tenue à huis clos, visait justement à «consolider davantage les relations algéro-françaises et œuvrer pour leur densification et leur développement dans les domaines où la coopération entre nos deux pays doit faire l’objet de plus de dynamisme et d’initiatives», a soutenu M. Sellal.

Evoquant la quatrième session du Comefa (Comité mixte économique algéro-français), il a indiqué que cette session prévue à Alger «pourrait sans doute se tenir durant le deuxième semestre 2017». Lors de cette session, les deux pays devront «reprendre et finaliser un certain nombre de projets de partenariat économique d’envergure», a-t-il avancé. Mais «nous pouvons sans plus attendre nous atteler dès aujourd’hui pour engager ensemble une réflexion susceptible de nourrir le moment venu une feuille de route définissant les axes d’actions de coopération et de partenariat entre nos deux pays», a préconisé M. Sellal.

Il a rappelé dans ce cadre l’institution en 2013 du Comefa qui a permis, dit-il, «le renforcement des relations de coopération entre les deux pays par la concrétisation de plusieurs joint-ventures touchant notamment les secteurs de l’industrie, des transports, de l’agroalimentaire et de la formation en matière de management avec comme point culminant l’inauguration de l’usine de construction de véhicules Renault à Oran».

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Ramtane Lamamra, de l’Industrie et des Mines Abdessalem Bouchouareb, de l’Energie Noureddine Boutarfa, de l’Intérieur et des Collectivité locales Noureddine Bedoui et des Affaires religieuses et des Waks Mohamed Aïssa ont assisté à cette réunion. Du côté français, la réunion a vu la présence du président de l’Assemblée nationale française, Claude Bartolone, de l’ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié, du président de l’Association d’amitié France-Algérie, Jean-Pierre Chevènement.

R. N.

Comment (49)

    Kahina
    7 avril 2017 - 21 h 42 min

    Je ne comprends pas de quels

    Je ne comprends pas de quels investissements parle-il ?

    Peut-être que la France ne profite pas beaucoup de la vache laitière comme avant. Les Monsieurs qui se nomment  » M. pourcent » manquent de gain ses dernières années.

    As de pique
    7 avril 2017 - 17 h 58 min

    Peut-être que la France a d
    Peut-être que la France a d’autres projets pour l’Algérie…

    Anonymous
    7 avril 2017 - 12 h 48 min

    Piiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!
    Piiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !! plus aucune honte, plus aucune retenue !!! ya zah ! ils ont oséééé ! quémander !! faire les yeux doux ! pleurnicher devant leurs maitres français !!

      Hami
      7 avril 2017 - 14 h 09 min

      Oui,malheureusement cher
      Oui,malheureusement cher compatriote l’ère des Grands patriotes de Novembe (Didouche,Benboulaid,BenMhidi,AliLaPointe pour ne citer que ceuxlà Paix pour leurs âmes) est à jamais révolue.Le cooperation françiase n’a jamais rien rapportée de positf et ce,depuis feu boumédienne.Au contraire les français ont tjrs été présents et actifs pour bloquer toutes nos tentatives d’émerger.Dixit le Grand Projet ElPaso qui allait prémunir notre pays des fluctuation du pérole.Dixit le réchelonnement de notre dette dans les années 80 que les français ont également bloquée.Dixit tous les islamistes sanguinaires qui commanditaient les massacres dans notre pays à partir du sol français,et j’en passe!!!
      Actuellement apres avoir raté le train de la prospérité et de la souveraineté des années 2000,nous nous sommes rendus à quémander à la france qui est elle-même en perte de vitesse siur tout les plans,à baisser la têtes devant les saoudiens qui massacrent des yemmenites,qui nous provoquent,nous insultent,salissent la mémoire de nos combattants.etc..Depuis l’indépendance,les tenants du pouvoir ont humilié le peuple et continue à l’humilier actuellement.
      feu BenBella portait une admiration sans borne à Nasser au point que si nous avoins une frontiere commune avec l’Égypte on serait de venu une sorte de protectorat.
      Feu boumédienne, ouvrait grande les portes aux palestiniens de tout bord,égyptiens,irakiens etc chomeurs qui s’improvisaient enseignants bénéficiaient de logements de fonction ,de salaires généreux,de libre circulation (C,est eux qui ont introduit le trabendisme en achetant en dinars des produits importés qu’ils sortaient des frantières pour les revendre en devises et revenaient avec des perles,du tissu qu’ils écoulaient sur le marché local).Pendant ce temps les Algériens plus compétents que leur collègues arabes n’avaient pas de logements,bénéficiaient de salaires minables,étaient interdits de sortie,pour laquelle il était exigé la fameuse et humiliante autorisation de sortie .Et lorsqu’on arrive à l’obtenir aprés un long parcours du combattant ,on nous gratifiait d’une allocation de 300DA.Imaginez chers compatriotes ce que vous pouvez faire à l’étranger avec l’équivalent de 300Da.
      Feu Chadli nous a plongés dans la décennie noire et actuellement Bouteflika n’a pas su profiter de la manne pétrolière pour assurer à la génération future un avenir meilleur,mais plutôt incertain.

    Nobody Paris
    7 avril 2017 - 9 h 33 min

    APRES L’AGRESSION DE LA SYRIE
    APRES L’AGRESSION DE LA SYRIE PAR L’AMERIQUE DE TRUMP, LA REACTION DU SOCIALO-SIONISTE HOLLANDE ET DE SON GOUVERNEMENT, C’EST DE CONTINUER LE BOMBARDEMENT SOUS L’EGIDE DE L’ONU. LE SOCIALO-SIONISTE HOLLANDE CONTINUE DANS SA BETISE. IL EST DIT QUE LA FAMILLE HOLLANDE EST ISSUE D’UNE FAMILLE JUIVE PORTUGAISE, QUI A IMMIGRE EN HOLLADE; ET QUI EST VENUE PAR LA SUITE S’INSTALLER EN FRANCE SOUS LE NOM HOLLANDE. ON COMPREND MIEUX SON ATTACHEMENT A TOUT SE QUI PORTE L’ETIQUETTE ISRAEL, AU CRIF….ETC… HOLLANDE (ET SON PARTI SOCIALO-SIONISTE) ADHERE PLEINEMENT AU PLAN DU GRAND ISRAEL, L’ ELIMINATION DE L’IRAQ ET DE LA SYRIE CONFORTE CETTE THESE.
    CE QUI M’ETONNE C’EST L’ALLEGEANCE DU GOUVERNEMENT SELLAL AU
    SOCIALO-SIONISTE HOLLANDE.

      Anonymous
      7 avril 2017 - 12 h 53 min

      Pas diversion svp ! l
      Pas diversion svp ! l’allégeance au SOCIALO-SIONISTE HOLLANDE n’est pas l’ouvre du gouvernement Sellal qui n’est qu’un marionnette. l’allégeance au SOCIALO-SIONISTE HOLLANDE a été instituée par un certain celui qui a nommé Sellal

    khanfri
    7 avril 2017 - 8 h 59 min

    La  » tendance baissière des
    La  » tendance baissière des investissemnts francais …. » quelle grandiloquence

    RAYES EL BAHRIYA
    7 avril 2017 - 0 h 06 min

    PEUPLES DE FRANCE ,

    PEUPLES DE FRANCE ,
    SI VOUS AVEZ A ELIRE UN PRESIDENT , DE GRANDE ENVERGURE , ET DE GRANDE CULTURE ET
    HUMANISME POLITIQUES, EH BIEN , VOTEZ MELANCHON JEAN LUC …..

    MÉLENCHON : Défilé pour la 6e République – #18mars2017

    https://www.youtube.com/watch?v=b5atq_VZd2M

      Nobody Paris
      7 avril 2017 - 5 h 59 min

      azul felawen RAYES EL BAHRIYA
      azul felawen RAYES EL BAHRIYA– MELANCHON (PIEDS-NOIR ESPAGNOLE NE AU MAROC, EST on SOUS-MARIN DU PARTI SOCIALO-SIONISTE, C’EST UN PUR PRODUIT TROTSKYSTE, (LCR ET OCI), FRANC-MACON (A PARTIR DE 1983) DE SURCROIT. IL EST ADHERANT DEPUIS 1976 A RECEMMENT. AU PARTI SOCIALO-SIONISTE,
      IL A ETE PARTISAN DE L’INTERVENTION EN SYRIE ET EN LYBIE. IL VOTA LES PLEINS POUVOIRS A SARKOSY POUR L’ATTAQUE DE LA LYBIE. NE VOTEZ PAS POUR CET TRISTE INDIVIDU, PAS TRES ELOIGNE DE B.H. LEVY.

        Selecto
        7 avril 2017 - 9 h 59 min

        Il vit avec une Marocaine
        Il vit avec une Marocaine

          anti-mokokos
          7 avril 2017 - 16 h 29 min

          et alors ? on sait que la
          et alors ? on sait que la prostitution marocaine a atteint des niveaux très élevés dans le monde

    Le Tlemcenien
    6 avril 2017 - 22 h 36 min

    on parle de partenariat avec
    on parle de partenariat avec ce pays hypocrite raciste sioniste colonialiste alors que rien ne nous rassemble, citez moi un seul sujet sur lequel nous serions d’accord !

      roro de barbès
      6 avril 2017 - 22 h 57 min

      Je vous en cite quelques uns
      Je vous en cite quelques uns: l’hypocrisie,le racisme,le sionisme, le colonialisme et la bêtise. Je crois n’avoir rien oublié. Ah! Si, la déficience intellectuelle qualité que l’on rencontre partout malheureusement.

        Le Tlemcenien
        6 avril 2017 - 23 h 55 min

        en effet, la déficience
        en effet, la déficience intellectuelle qui englobe tout dans ce cas precis serait un sujet de conversation d’argumentation et de discussion…car quand on confond un trait de caractère ou un etat d’ame avec un sujet, c’est le cas bien evidemment

      Anonymous
      7 avril 2017 - 12 h 55 min

      un seul sujet ? 4ème mandat,
      un seul sujet ? 4ème mandat, 5ème mandat.. N ème mandat

        anti-mokokos
        8 avril 2017 - 2 h 58 min

        ça c’est dans le marokistan
        ça c’est dans le marokistan ou une famille de brigands a fait des mokokos des sujets durant toute leurs vies d’esclaves et fiers de l’être

    Vangelis
    6 avril 2017 - 22 h 14 min

    Sellal n’est pas ce qu’on
    Sellal n’est pas ce qu’on appelle un homme d’état, soucieux des intérêts suprêmes de son pays et du bien être de ses citoyens. Constatant l’absence de volonté de la partie contractante au prétendu partenariat stratégique depuis au moins 3 années alors qu’en contrepartie son gouvernement a permis à l’ancien colon de rester 2ème exportateur de camelotes vers l’Algérie, le moins que l’on pouvait attendre de lui, n’était pas de se lamenter comme il le fait, se plaçant en position de quémandeur mais, de rappeler les obligations de ses interlocuteurs co-contractants, bien avant que l’un deux, Cazeneuve, ne se trouve en fin de règne et ce d’autant plus que la France est appelée certainement à changer de régime. Au lieu donc de se lamenter sur la faiblesse des investissements qui se résument en fait qu’à une usine mécano, que n’aurait-il pas été inspiré de voir ailleurs, vers des pays autrement plus enclins à coopérer sur un pied d’égalité et non pas avec cette France qui considère toujours l’Algérie comme sa colonie et qu’elle peut en faire ce qu’elle veut. Quand donc ces pontes du régime vont-ils s’émanciper de ce syndrome du complexe du colonisé et laisser cette idée au voisin qui s’y plaît ainsi ? Des visas en nombre, distribués par la France, ne sont pas une panacée, ce n’est que de l’enfumage doublé du souhait de maintenir les algériens dépendants d’elle à n’aller que chez elle.

    Anonymous
    6 avril 2017 - 20 h 41 min

    Bernard Cazeneuve veut avec
    Bernard Cazeneuve veut avec son « partenariat stratégique » qui est en réalité de domination néo-colonialiste
    Plus diplomatique, sécuritaire, et surtout commercial rafler la mise aux vrais investisseurs que sont les chinois,
    Les allemands, les italiens, les espagnols, les turques, les américains, les britanniques, les autrichiens
    Les suédois,les russes, etc,……

    Un partenariat stratégique à long terme, et à longue vision militaire-sécuritaire (avions « rafale »,corvettes, armes)
    Pour damer les pions, et éliminer les russes,
    Les allemands et les chinois du marché militaire potentiel algérien
    A sens unique c’est à dire très favorable aux interets égoistes, et étroits français
    Et très défavorable à l’avenir de l’économie algérienne dépendante et dominée par les importations de France
    Le commerce, et rien que le commerce, sans oublier les fuites de capitaux, et les placements
    De certains algériens devenus subitement riches par les complicités, et le laxisme, en Algérie, et en France

    Bouabsa
    6 avril 2017 - 20 h 06 min

    De quel investissement parlez
    De quel investissement parlez-vous Monsieur SELLAL. Les Français n’ont jamais investi en Algérie depuis leur départ en 1962. Si vous parlez de TOTAL, sachez que les investissements dans le secteur Oil & Gas obéissent à facteurs supra-économiques. Si vous parlez de RENAULT, vous le savez mieux que tout le monde que cet investissement représente ZERO RISQUE pour cette entreprise puisque l’état algérien lui garantit un bénéfice juteux. De quels investissements français parlez-vous alors? C’est vrai, dans le passé les entreprises françaises ont investi,

    Bouabsa
    6 avril 2017 - 19 h 57 min

    De quel investissement parlez
    De quel investissement parlez-vous Monsieur SELLAL. Les Français n’ont jamais investit en Algérie depuis leur départ en 1962. Si vous parlez de TOTAL, sachez que les investissements dans le secteur Oil & Gas obéissent à facteurs supra-économiques. Si vous parlez de RENAULT, vous le savez mieux que tout le monde que cet investissement représente ZERO RISQUR pour cette entreprise puisque l’état algérien lui garantit un bénéfice juteux. De quels investissements français parlez alors? C’est les entreprises françaises ont investi, mais au Maroc!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.