Nouvelles révélations dans l’affaire du blanchiment de l’argent du kif par le Makhzen

Agence d'Attijariwafa Bank à Bruxelles. D. R.

Dans le prolongement de l’affaire révélée par Algeriepatriotique en novembre 2016, de nouveaux éléments sont venus confirmer l’ampleur des réseaux mis en place par le Makhzen pour blanchir l’argent de la drogue qu’il produit chez lui. Véritables circuits bancaires parallèles, ces réseaux s’étendent bien au-delà du continent africain. Ils sont aujourd’hui solidement enracinés en Europe où les bandes criminelles marocaines ramassent régulièrement de colossales sommes d’argent.

Une enquête minutieuse menée récemment par la justice française révèle que les revenus du cannabis sont transformés en or aux Emirats arabes unis ou en Belgique après avoir transité par la France. Le pot aux roses a été découvert après le démantèlement d’un des réseaux chargé justement de blanchir une partie appréciable de l’argent sale marocain. 27 personnes sont impliquées dans ce réseau tentaculaire dont les cerveaux sont Sayed Maricar, un Indien de 35 établi à Paris, et un certain Saraf qui jouait le rôle de «banquier». Ce dernier était directement mandaté par des trafiquants marocains. Les 27 personnes ont été renvoyées le 5 avril dernier en correctionnelle.

Selon la justice française, «le système était méticuleusement organisé entre l’Europe, le Maroc, les Emirats arabes unis et l’Inde, aussi sophistiqué dans son architecture qu’artisanal dans ses méthodes». Saraf chargeait des «collecteurs» en France de rassembler l’argent du trafic de drogue. L’argent était ensuite remis aux équipes de Sayed Maricar qui le convoyaient jusqu’à Dubaï ou en Belgique, où il était converti en or. Le précieux métal était à son tour acheminé aux Emirats arabes unis ou en Inde. Là, il servait généralement à l’acquisition de biens immobiliers. Il est également établi que c’est avec une partie de cet argent que le Maroc finance ses opérations clandestines et rémunère certains des groupes terroristes qui déstabilisent actuellement le Sahel.

Une source proche du dossier a confié à la presse française que les sommes blanchies sont colossales. Une ordonnance établie par les juges chargés de l’affaire montre que Sayed Maricar a récupéré de mars 2010 à octobre 2012 près de 109 millions d’euros et de mai 2013 à mars 2014 plus de dix millions. A elle seule, une des «mules» du réseau a raconté aux enquêteurs avoir procédé à 41 collectes d’argent pour un montant de près de 5,7 millions. Sayed Maricar s’appuyait aussi sur des sociétés qui lui permettaient, via des fausses factures, de justifier le transport d’or.

Cette enquête a été baptisée «Rétrovirus», en référence au dossier «Virus», une autre affaire de blanchiment du trafic de stupéfiants qui utilisait des fraudeurs fiscaux, notamment une élue écologiste parisienne, pour réinjecter l’argent du cannabis. Il s’agit de deux circuits de blanchiment parallèles. Après le démantèlement de «Virus» en 2012, les trafiquants se sont rabattus sur «Rétrovirus».

En Afrique, où les pays sont moins outillés que la France pour lutter contre le crime, la pègre marocaine n’hésite pas à placer directement les revenus de la drogue chez Attijariwafa Bank, un établissement bancaire marocain qui possède des succursales dans toutes l’Afrique de l’Ouest. Malgré la bienveillance des autorités de ces pays et malgré le système de blanchiment efficace, des experts antiterroristes ont pu établir, durant les années 2000, l’existence de liens clairs entre le Makhzen, le trafic de cannabis et le terrorisme. Les réseaux marocains de trafic de drogue écoulent même de la cocaïne provenant d’Amérique latine. Il est à rappeler que le Maroc est le premier producteur au monde de résine de cannabis. Ce trafic prospère toujours au vu et au su des autorités marocaines.

Khider Cherif

Comment (40)

    RAYES EL BAHRIYA
    12 avril 2017 - 14 h 30 min

    UN Roitelet qui magouille
    UN Roitelet qui magouille dans le schite , et brasse de l’argent illicite de la drogue et il met l’argent de coté.

    MORALITÉ :  » BIEN MAL ACQUIS , NE PROFITE QU’APRÈS ..!!!!  »’

    EN TOUT CAS JE PRÉFÈRE , LE CALUMET INDIEN QUE LE HASCHISCH DE CE roitelet 106.

    Vangelis
    12 avril 2017 - 11 h 01 min

    Les revenus du Maroc tirés
    Les revenus du Maroc tirés des trafics de drogues représentent 23 milliards de $, soit 23 % de son PIB. La Banque Ittijaribank, est propriété du roi, qu’il s’est dénommé roi des pauvres. Au Maroc, vous voyez des immeubles, des cafés, restaurants, des voitures de luxe et autres villas appartenant à des jeunes que sous d’autres cieux, ces mêmes jeunes n’auraient jamais acquis sauf par le trafic de drogue. Des sommes colossales pénètrent le pays par la route et versées dans les banques sans aucune formalité autre que le crédit en compte et le baise main du directeur de banque. Ces sommes ne sont bien évidement que la partie visible de l’iceberg car e plus gros, ainsi qu’il est indiqué dans l’enquête, est la propriété du roi et de sa cour qui peuvent à loisir soudoyer des dirigeants africains afin de les rendre utiles à leur cause sur le Sahara Occidental, le seul sujet de politique international de tout le makhzen ou encore financer des groupes criminels terroristes afin de faire du chantage à l’Europe sur la même cause. Et pendant ce temps, rien de concret n’est fait du fait de la protection rapprochée opérée par le parrain qu’est la France, parrain de maffieux qui ont pignon sur rue y compris dans es beaux quartiers de Paris.

    L'algerois
    12 avril 2017 - 9 h 09 min

    Quand je lis ceux genres d
    Quand je lis ceux genres d’articles, je me dis que la chanson de soprano – le diable ne s’habille plus en prada – prend tout son sens, à bon entendeur.

    JE COURT PLUS.
    12 avril 2017 - 0 h 08 min

    MERCI POUR L’ARTICLE , LE
    MERCI POUR L’ARTICLE , LE MÊME PRINCIPE AU TERRORISME EN GÉNÉRAL. .EN 2015 ou 2016 , UN PRINCE DES SAOUDS A ÉTÉ ARRÊTÉ A BEYROUTH AVEC 2 TONNES DE CAPTAGON ET SACS DE COCAÏNE , A LA MÊME PERIODE UN CHEF D’ETAT MAJOR ISRAÉLIEN A ÉTÉ ARRÊTÉ EN FRANCE A ROISSY CHARLES DE DAULLE AVEC 2 TONNES DE CAPTAGON , «pour Daesh » , DONC LE TERRORISME RENTRE DANS LA STRATÉGIE DE DÉSTABILISATION ET LE TERRORISME A BESOIN D’ÊTRE FINANCÉ …SOUVENEZ-VOUS DU JET AVEC DEUX PILOTES FRANÇAIS ARRÊTÉ EN RÉPUBLIQUE DOMINICAINE , AVEC A SON BORD UNE GRANDE QUANTITÉ DE COCAÏNE……ET AUSSI A QUI PROFITE LES CHAMPS DE PAVOT A OPIUM DE L’AFGHANISTAN ET LA PRESANCE AMÉRICAINE EN AFGHANISTAN…TOUT CELA EST VÉRIFIABLE , ..L’ARGENT SALE POUR OPÉRATIONS SALES…..COMME LE PÉTROLE SYRIEN VOLÉ PAR DAESH , TRANSITANT PAR LA TURQUIE , VIA DES PAYS TIERS , ET TRANSACTIONS BANCAIRES POUR LE RAFFINEMENT ET VENTE DE CE PÉTROLE QUI A FINANCÉ DAESH ….SI ON SUIT LA TRANSACTION BANCAIRE ON ARRIVE AU SOUTIENT DE DAESH….CE QUI EST CONNUS !!! .

    maroc pays voyou!
    11 avril 2017 - 21 h 45 min

    les makhnezistes sont des
    les makhnezistes sont des dangereux criminels c’est un fait établi, leur langage , leur haine , leur cynisme ne relève certainement pas du nationalisme mais de la voyouterie la plus abjecte, vivement le renversement de ce régime pourri de makhnez avec toute sa basse cour et son chef bamboula 6!

    anonyme
    11 avril 2017 - 20 h 56 min

    La succursale de Paris de
    La succursale de Paris de cette banque marocaine possède un bon fichier de responsables algériens ayants des attaches familiales au Maroc qui font des transferts de capitaux volés au trésor public de Paris au Maroc.

    H-B
    11 avril 2017 - 20 h 18 min

    maroc PIB : pays insignifiant
    maroc PIB : pays insignifiant brut.

      Anonymous
      12 avril 2017 - 19 h 46 min

      Ou Pays islamistes barbares
      Ou Pays islamistes barbares

    Tinhinane
    11 avril 2017 - 18 h 56 min

    Ces opportunistes qui se

    Ces opportunistes qui se disent islamistes ont vendu le pays pour un weekend gratuit à Istanbul ou à Dubaï.

    Ce sont des Chakaristes-religieux. Ce sont des trabendistes religieux. Ils font du business avec leur barbe satanique.
    Ils ont vendu leur âme au satan Erdogan et aux wahhabo-Chayatines

      Tinhinane
      11 avril 2017 - 19 h 02 min

      Désolée, ce commentaire n’est
      Désolée, ce commentaire n’est pas à sa place. Erreur

    Tinhinane
    11 avril 2017 - 18 h 46 min

    Que va faire la France, à

    Que va faire la France, à votre avis?

    La France va demander un pourcentage en Or.

    Kahina
    11 avril 2017 - 18 h 44 min

    Vous avez oublié de

    Vous avez oublié de mentionner que tous ces narco-trafiquants sont chapeautés par leur chef moumou-hachich, le roi des pervers.

    Badreddine
    11 avril 2017 - 18 h 19 min

    Témoignage : de part mon
    Témoignage : de part mon métier j’ai eu à visiter de très nombreux pays (une soixantaine sans exagérer) et donc le Maroc (une trentaine de fois) et je peux dire que tout ce qui se dit sur ce pays en matière de dépravation et de régression sociale est une pure verite. Et dire que le Maroc est un bordel à ciel où tout s’achète et tout se vend à des prix defrayant l’entendement n’est pas un vain mot.

    Moskosdz
    11 avril 2017 - 17 h 43 min

    Sans drogue,sans produits
    Sans drogue,sans produits volés du Sahara occidental et sans ses prostituées,le Maroc serait pire que la Somalie.

      anonyme
      11 avril 2017 - 21 h 35 min

      Tu as raison comme chez nous
      Tu as raison comme chez nous sans les détournements des biens du peuple et l’achat des avantages pour eux et leurs proches à la France en échange de contrats nos responsables seraient en dessous de la pauvreté.
      Je suis Algérien de souche et je vomis les pieds noirs marocains aux papiers algériens.

      1
      1
        Anonyme DZ
        12 avril 2017 - 13 h 45 min

        les voleurs des biens du
        les voleurs des biens du peuple Algérien sont généralement des infiltrés mokokos-bonobos, et puis il ne sont pas des pieds noirs, ils sont plutôt des goumiers aux f………. rouges !!

        Moskosdz
        12 avril 2017 - 20 h 33 min

        +anonyme 22:35//Quand à la
        +anonyme 22:35//Quand à la France,le Maroc en entier est sous sa possession,la preuve en est que ton PD6 en possède un château de 70 hectares sur son territoire à Betz exactement.

    Mouloudeen
    11 avril 2017 - 17 h 42 min

    Sans les industries du
    Sans les industries du Haschich, du Tourisme Sexuel et de la Prostitution exercée par les jeunes marocaines à l’extérieur du Maroc soit environ 60% du PIB du Régime du Makhnez, cette Narco-Monarchie esclavagiste aurait disparue depuis belle lurette et on ne pourrait que mieux se porter .

    Le Direct .
    11 avril 2017 - 17 h 38 min

    Ce n’est un secret pour
    Ce n’est un secret pour personne que ce faible roitelet blanchit l’argent sale de son kif sur le dos des pauvres marocains par la manière esclavagiste et sans impunité , sauf que ce faible roitelet est soutenu par Israël et La France en échange d’hypothéquer son Pays et mettre ces pauvres Marocains à leurs dispositions sur tous les paramètres , je souhaite que ce Peuple Marocain se réveille un jour pour remettre les pendules à l’heure .

      Hallali
      11 avril 2017 - 18 h 38 min

      Le peuple marocain ne se
      Le peuple marocain ne se réveillera jamais et il suffit de voir l’absence de toute réaction de sa part quand le roitelet à imposé son Gouvernement au détriment de la volonté des urnes pour comprendre mon affirmation. Un vrai troupeau de moutons.

        Mounafik
        12 avril 2017 - 8 h 23 min

        C’est clair bientôt ils vont
        C’est clair bientôt ils vont se faire égorgés Comme…

    karimdz
    11 avril 2017 - 16 h 51 min

    Bordel et haschich sont les
    Bordel et haschich sont les deux mamelles du marouk de sa médiocrité mimi 6…

    TARZAN
    11 avril 2017 - 16 h 25 min

    le maroc blanchit l’argent de
    le maroc blanchit l’argent de la drogue par les investissements en afrique

    Anonymous
    11 avril 2017 - 16 h 12 min

    Merci pour ces détails à A.P.
    Merci pour ces détails à A.P. Vous devriez créer une base de données ,il ne faut pas oublier que c’est nos ennemis .C’est sûr qu’il y a encore des choses à découvrir vu que la culture et le commerce du cannabis sont protégés par l’état donc forcément ce dernier en tire des bénéfices.

    Amar
    11 avril 2017 - 16 h 05 min

    JE SUIS HEUREUX à chaque fois
    JE SUIS HEUREUX à chaque fois qu’il y a un article sur le makhzen.

      Le Patriote
      11 avril 2017 - 19 h 20 min

      Tu n’es pas le seul cher Amar
      Tu n’es pas le seul cher Amar. Ne quitte pas ce site car il est l’un des rares sinon le seul à nous tenir informés sur le visage hideux de ce pays et sur les noirs desseins qu’il nourrit contre notre cher pays. Tiens! sitôt dit, sitôt prouvé : sur cette même page tu as l’article suivant: « Maroc : nouvelles manifestations dans les rues d’Al-Hoceima ». Bonne lecture

    aqil2
    11 avril 2017 - 15 h 46 min

    Il se pourrait bien que ses
    Il se pourrait bien que ses proxénètes en aient mare de cette vieille maison close qui tombe en charpie. Par contre, les millions de dollars avancés par la justice française sont des clopinettes par rapport au département d’État américain qui dans son rapport annuel sur le trafic de drogue et la criminalité financière dans le monde, daté du 30 mars 2017, rapporte que la production totale de cannabis au Maroc en 2015-2016 est estimée à 700 tonnes, ce qui représente 23 milliards de dollars, soit 23% du PIB du Maroc en 2016. Le royaume est une plaque tournante des drogues de tous genres, contrôlées et distribuées par la mafia internationale; seuls qlq privilégiés du maghzen tirent des énormes profits. La population, elle, est éduquée depuis l’enfance à baisser la tête et se faire petits, seule la mendicité leur est tolérée et encore…les serviteurs du maghzen rodent dans tous les coins de rues comme BOUZAGGAGS. Il se peut que les Sahraouis n’aient plus besoin d’armes pour se libérer, la crise sociale est devenue si insupportable et si ingérable que bouffie, d’une manière ou d’une autre se fera pschitt.

    Zaoui
    11 avril 2017 - 15 h 34 min

    *Le roi du maroc possède à
    *Le roi du maroc possède à lui seul 30.000 hectares de terres pour la culture de l’herbe « kif »
    *il ne faut pas marcher sur l’herbe ,il faut la fumer c’est la devise de M6!

      red
      12 avril 2017 - 16 h 59 min

      la dernière trouvaille pour
      la dernière trouvaille pour promouvoir l’herbe chez momo6 c’est une pub lancée dernièrement sur youtube e st l’huile de hashish pour cheveux !!!! comme quoi une bonne friction d’huile sur la tête et tu es dans les vaps !!! donc inutile les fumoirs et c’est légal aussi !!! avec ce fumiste il faut s’attendre a tout !!!

    anti-khafafich
    11 avril 2017 - 14 h 56 min

    voici la carte de la galaxie
    voici la carte de la galaxie de sa médiocrité lPD6, la banque attijariwafa est sa tentacule financière : https://mobile.ledesk.ma/datadesk/la-cartographie-detaillee-de-la-galaxie-royale-sni/

    HANNIBAL
    11 avril 2017 - 14 h 51 min

    Le makhnaz a crée cette
    Le makhnaz a crée cette banque pour le recyclage d’argent sale dont Attijariwafa Bank, doit
    son existance grace a l’argent de la drogue et de la prostitution dont la prédateur mimi VI est le 1 er actionnaire qui agit en proxénète sur ses sujets et leur donne sa bénédiction mais cette banque a été crée par son père vu qu’en 1974 elle existait a Lille mais ces banques ont pignon sur rue et sont connus pour trafic et blanchiment d’argent sale la dernière des prostitués sur la France sans papiers ont tous des comptes qu’elle va finir par s’appeler la préservatrice ! Hum pour le makhnaz l’argent n’a pas d’Odeur le principal c’est d’en tirer les dividendes un point c’est tout !!!

    HOUARYA
    11 avril 2017 - 13 h 51 min

    Très bien protégée par ses
    Très bien protégée par ses deux proxénètes les U.S.A. et les juifs-sionistes, eux-mêmes rois de la mafia, du crime contre l’Humanité, de l’usure, du mensonge, du complot médiatique , de l’injustice, et du désordre sur terre, la narco-monarchie de M 6 ne risque pas d’être inquiètée, même si elle se permet en plus d’inonder le monde de son Haschich mortel pour des générations, d’occuper et coloniser le SAHARA OCCIDENTAL , et d’insulter et défier l’O.N.U. prise en otage par l’impérialo-sionisme .

    Le Rifain
    11 avril 2017 - 13 h 27 min

    Si notre région est en
    Si notre région est en ébullition depuis ces derniers mois c’est aussi en raison de la main mise du Makhzen sur ce lucratif commerce du kif alors que nos agriculteurs ne tirent aucune dividende.

      Zoutoul
      12 avril 2017 - 17 h 52 min

      CEUX QUI CULTIVENT LE
      CEUX QUI CULTIVENT LE CANNABIS ET LE HASCHICHE SONT DES « AGRICULTEURS » ?????

    Houari31
    11 avril 2017 - 12 h 40 min

    L’exploit du fils du Glaoui
    L’exploit du fils du Glaoui M6 c’est d’avoir fait de chaque marocain un Dealer et de chaque marocaine une Prostituée en puissance.

      Kenza
      11 avril 2017 - 16 h 28 min

      L’exploit du fils du Glaoui
      L’exploit du fils du Glaoui M6 c’est d’avoir fait de chaque marocain un Dealer et de chaque marocaine une Prostituée en puissance….et de chaque petit(e) marocain(e) une victime potentielle des pédophiles venant principalement d’occident. Tout le monde ce souvient de ce pédophile espagnol gracié par le roi…

        anti-khafafich
        11 avril 2017 - 16 h 44 min

        et surtout surtout avec
        et surtout surtout avec toutes ses tares, un ennemi potentiel de l’Algérie, vous n’avez qu’a voir leurs manuels scolaires ou l’Algérie se réduirait a la wilaya d’Alger et ses environs, tout le reste « était » mokoko et vous n’avez qu’a voir le programme de spoliation de l’identité algérienne et de toute la région sous la fausse appellation « makhreb »

        SKOUD
        11 avril 2017 - 17 h 47 min

        OUI ,, il s’appelle JEAN
        OUI ,, il s’appelle JEAN MICHEL BAROCHE

    Mohamedz
    11 avril 2017 - 12 h 30 min

    Mr Khider vous auriez dû
    Mr Khider vous auriez dû préciser que le Roitelet M6 est le principal actionnaire de Attijariwafa Bank via OCP et que cette banque à semé ses tentacules en Afrique ces dernières années en rapport avec les nouvelles débouchés du marché du Haschich en Afrique subsaharienne et ce, en raison des nouvelles difficultés que rencontre le Haschich pour pénétrer l’Europe et l’Algérie.

    Bennani
    11 avril 2017 - 12 h 15 min

    Rien d’étonnant surtout quand
    Rien d’étonnant surtout quand on sait que l’industrie du Haschich représente 23% du PIB du Régime du Makhnez selon une sérieuse étude américaine, soit environ 23 milliards de dollars américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.