Armes chimiques : Damas accule Trump et les Occidentaux

Bachar Al-Jaâfari. D. R.

Pour prouver qu’elle n’a pas utilisé d’armes chimiques à Khan Cheikhoun et que les accusations de Washington ne sont qu’un grossier mensonge, la Syrie se dit prête à ouvrir les portes de ses bases militaires à des enquêteurs indépendants. Son représentant permanent à l’ONU, Bachar Al-Jaâfari, vient d’ailleurs d’envoyer une lettre à l’OIAC dans laquelle il y demande l’ouverture d’une enquête approfondie sur la présence d’armes chimiques à Idlib, où, selon les accusations de Washington, l’armée syrienne les aurait été utilisée contre la population civile.

Dans sa lettre, Al-Jaâfari demande également à ce que la base aérienne d’Al-Chaayrate, près de Homs, bombardée le 7 avril par les Etats-Unis qui assuraient que des armes chimiques y étaient stockées, fasse l’objet d’une inspection. «Dans le cadre de sa coopération avec l’OIAC, la Syrie a demandé au directeur général de l’organisation d’envoyer une mission composée de spécialistes pour mener une enquête impartiale et transparente à Khan Cheikhoun et Al-Chaayrate afin de déterminer exactement ce qu’il s’y est passé. La Syrie est prête à fournir un accès à sa base militaire pour que les enquêteurs y fassent des analyses et déterminent la présence ou non de gaz sarin», a déclaré Bachar Al-Jaâfari, dans un communiqué.

La coalition dirigée par les Etats-Unis a, rappelle-t-on, accusé le gouvernement syrien d’avoir utilisé des armes chimiques contre la population à Idlib. L’armée américaine a ensuite lancé, le 7 avril dernier, des frappes aériennes contre la base syrienne d’Al-Chaayrate, sans pour autant fournir de preuves solides pour étayer ses accusations envers le gouvernement du président Bachar Al-Assad. Au lendemain de l’attaque, Moscou et Téhéran avaient déjà demandé l’ouverture d’une enquête, affirmant que ni le Pentagone ni le département d’Etat n’avaient fourni la moindre preuve de la présence d’armes chimiques sur la base d’Al-Chaayrate.

Khider Cherif

Comment (12)

    Cheikh kebab
    14 avril 2017 - 22 h 23 min

    C la loi du plus fort. Et ça
    C la loi du plus fort. Et ça ,malheureusement les arabo musulmans ne le comprennent pas. Au lieu de s’unir, développer leur pays pour être fort,ils se détruisent et d’entre tuent. Les seuls qui ont compris c la Chine et la Corée du Nord! C 2 pays ont compris que pour pas être à la merci de pays qui ont la bombe il faut avoir la sienne. Et on verra que Trump réfléchira à 2 fois avant de frapper la Corée.




    0



    0
    JE COURT PLUS.
    14 avril 2017 - 21 h 47 min

    VOILA , TRUMP A VOULU
    VOILA , TRUMP A VOULU REQUINQUER SON AUTORITÉ SI BIEN EN AMÉRIQUE , SUR L’OTAN , QUE SUR L’UNION EUROPÉENNE. .ILS ÉTAIENT PRATIQUEMENT TOUS CONTRE LUI , LE TRAITAIENT DE RACISTE , ISOLASIONISTE , …ECT. .COMMENT UN PRÉSIDENT DES USA , AVEC CETTE CONSIDÉRATION PEU FLATEUSE PEUT EXISTER MONDIALEMENT ET PARTICIPER A DES SOMMETS ??? DU COUP , TOUS CES DÉTRACTEURS , MAINTENANT LE GLORIFIENT , DE HOLLANDE , A H. CLINTON , EN PASSANT LA GB…ILS ONT TOUS OUBLIÉS QU’IL SERAIT RACISTE , ISOLASIONISTE , ISLAMOPHOBE CE DONT IL LE TRAITAIENT AVANT L’ATTAQUE AU MISSILES SUR LA BASE (vide) SYRIENNE…., CETTE HISTOIRE DE GAZ SARIN EST PAS CLAIRE , ET LES CASQUES BLANCS AUSSI…….TOUJOURS EST-IL QUE TRUMP EST DEVENU LE PRÉSIDENT DES USA ET DE L’UNION EUROPÉENNE !!!! LEUR CHAMPION. !!! TOUS LES VA EN GUERRE OCCIDENTAUX LE GLORIFIE D’UN SEUL COUP , ALORS QU’AVANT ON PARLAIT DE LE RENVERSER !!! ….LA MONTAGNE AURAIT ACCOUCHÉ UNE SOURIS ??? VOYONS LA SUITE APRÈS LE COUP DU GAZ….




    0



    0
    Rien-ne-va-plus
    14 avril 2017 - 14 h 16 min

    C’est incroyable mais vrai !
    C’est incroyable mais vrai ! Décidément c’est la politique des faibles qui guide ces criminels occidentaux lesquels non satisfaits d’avoir, par terroristes interposés, massacré le peuple syrien, détruit son pays, entreprennent sans relâche à chercher tous les subterfuges possibles que le démon lui-même en reste étonné pour la simple et unique raison de faire tomber un régime politique qui ne lui est pas soumis et le remplacer par un autre docile à la jordanienne, à la saoudienne, à la marocaine, etc…
    Pourquoi le FSB russe (Service de renseignement et de sécurité de la Fédération de Russie) ne dévoile-t-il pas les preuves qui impliquent le Mossad israélien, et ses laquais occidentaux y compris les Usa dans cette nouvelle mascarade d’utilisation d’arme chimique par Damas, et autres et qu’on finisse une fois pour toute. Et comme l’a si bien formulé M. Poutine sur un autre plan de cette guerre contre la Syrie « On s’ennuie les filles »….




    0



    0
    Kassaman
    14 avril 2017 - 12 h 22 min

    Malheureusement M. Al-Jaâfari
    Malheureusement M. Al-Jaâfari, il ne sert à rien de composer avec le Sheytan (maudit soit-il), l’empire du mal sait pertinemment que vous n’avez pas utilisé ces armes chimiques, tout comme il savait que Saddam n’avait plus d’armes de destruction massive et l’Irak a tout de même été liquéfié. Donc un conseil préparez-vous au pire…




    0



    0
    Ninir
    14 avril 2017 - 9 h 53 min

    il n’y a aucune illusion à se
    il n’y a aucune illusion à se faire: les USA, quelle que soit l’administration qui est à sa tête, sont le vrai visage du mal. le dernier énergumène à la tête de ce pays n’a rien à envier à J.W.Bush. les présidents américains se font un malin plaisir à détruire les pays. c’est la course à qui va en détruire le plus. Allah yastor! et dire que beaucoup de jeunes croient encore que la démocratie passent par ce pays!




    0



    0
    Himeur
    14 avril 2017 - 7 h 57 min

    A force de mentir ,le
    A force de mentir ,le mensonge devient vérité. Les décideurs américain excelle dans ce domaine.
    Ex.: armes de destruction massive de Saddam Allah yarhmou. ( Collin Powell )




    0



    0
    Felfel Har
    13 avril 2017 - 18 h 50 min

    Ne dit-on pas que quand on
    Ne dit-on pas que quand on veut tuer son chien, on l’accuse de rage? Comment se fait-il que le bombardement US ait été effectué très peu de temps après la soi-disant attaque aux produits chimiques de l’armée de Bachar. Tout était ficelé, tout était réglé d’avance. Trump n’avait besoin que d’une excuse. Aux USA comme en Europe de nombreuses personnalités expriment leur doute quant à la culpabilité de Bachar et les partisans de Trump qui avaient cru en son message de paix, crient leur colère et menacent de sanctionner le parti républicain aux prochaines élections législatives (une partie du Sénat et de la chambre des Représentants doit être renouvelée) pour lui faire perdre la majorité. L’impulsivité de Trump, sa versatilité et son manque d’expérience vont faciliter la tâche à ses adversaires qui affutent leurs armes pour le destituer.




    0



    0
    DALILA
    13 avril 2017 - 16 h 38 min

    Comme tout le monde le sait,
    Comme tout le monde le sait, les gangsters yankee mentent comme ils respirent, surtout depuis leur « accords stratégiques » avec l' »état fant^che dit israél  » qui est (COMME TOUT LE MONDE LE SAIT AUSSI ) leur créature, leur « professeur -maître-gourou-satanique conseiller-bras droit-mercenaire-colonisateur  » es-mensonges-complots-fasifieur-ennemi de la justice et de la vérité et principal fauteur de troubles et première cause du déclenchement de la 3ème guerre mondiale qui réduira les U.S.A. en poussiére. Cette fois ils n’ont eu qu’à répéter l’avant-première de la destruction de l’ IRAK : le mensonge de sa possession d’armes de destruction massive à laquelle a participé activement la G.B. de l’infâme tony blair. Il leur a donc suffit d’envoyer leurs bombes chimiques du même porte-avions qui a envoyé 24 heures après, leurs 59 « tomahawk » et accuser la SYRIE d’avoir empoisonné ses gens et l’eau potable que boivent les Syriens y compris le BRAVE PRESIDENT BACHAR . honte aux U.S.A. à l’occident complice, aux médiats sionistes, et aux juifs-sionistes ennemis de l’ HUMANITE.




    0



    0
    Kahina
    13 avril 2017 - 16 h 12 min

    Les occidentaux frappent

    Les occidentaux frappent-tuent et s’indignent en même temps.

    La démocratie des criminels.




    0



    0
    Anonymous
    13 avril 2017 - 16 h 12 min

    C’est quoi une commission d
    C’est quoi une commission d’enquête dans ce monde injuste. Le grand satan a décidé de détruire la Syrie et il n’y a que DIEU qui l’arrêtera.




    0



    0
    Kader
    13 avril 2017 - 14 h 18 min

    Un vrai peuple d’Hommes ces
    Un vrai peuple d’Hommes ces syriens .




    0



    0
    tabtab
    13 avril 2017 - 10 h 31 min

    C’est peine perdu, c’est
    C’est peine perdu, c’est comme demander à nos gouvernants de faire une enquête indépendante sur les assassinats politiques ou les fraudes électorales.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.