FMI : 400 milliards de dollars pour lutter contre les crises

Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international. D. R.

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé vendredi à Washington avoir récolté 400 milliards de dollars d’engagements au titre des accords bilatéraux d’emprunt qui devraient préserver sa capacité d’octroyer des prêts. Depuis l’assemblée annuelle d’octobre 2016, le FMI a «reçu des engagements supplémentaires d’environ 40 milliards de DTS (droits de tirage spécial) de la part de neuf pays membres, ce qui porte le total des engagements à environ 300 milliards de DTS (400 milliards de dollars) de la part de 35 pays membres», a précisé le FMI dans un communiqué.

Au titre de ces engagements, 20 accords d’emprunt pour un total de 211 milliards de DTS sont maintenant en vigueur avec comme échéance maximale fin 2020, a indiqué le FMI. «Les emprunts bilatéraux constituent la troisième ligne de défense importante, après les quotes-parts et les nouveaux accords d’emprunt. Ces engagements préserveront la capacité globale du FMI d’octroyer des prêts», a souligné la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, citée dans le communiqué.

L’accès à ces emprunts sera régi par un nouveau dispositif approuvé par le conseil d’administration du FMI en août dernier et qui remplacera celui arrêté en 2012 lorsque, en réaction à la crise financière mondiale, les pays membres ont décidé de compléter les ressources du FMI à l’aide d’accords d’emprunts bilatéraux.

Avec le capital souscrit par les pays membres, les nouveaux accords généraux d’emprunt et ces crédits bilatéraux, la force de frappe de 1 000 milliards de dollars du Fonds est maintenue encore pendant quatre ans.

R. E.

Comment (3)

    FMI = PIÈGE
    22 avril 2017 - 14 h 36 min

    400 milliards de dollars pour
    400 milliards de dollars pour lutter contre les crises ?
    MOI JE PENSE QUE C’EST POUR CREER DES CRISES !




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    22 avril 2017 - 14 h 34 min

    LA CRISE DE 2008 AVAIT CAUSE
    LA CRISE DE 2008 AVAIT CAUSE PLUS DE 30 .000 MILLIARDS $ U.S DE PERTES POUR L’ECONOMIE

    MONDIALE .

    QUE FAIRE AVEC 800 MILLIARDS DE $ , SINON JUSTIFIER UN AUTRE RAPT EN BONNE ET DUE FORME.

    ILS ON T CRÉES LE BILLET VERT , MONNAIE INTERNATIONAL , DES TRANSACTIONS, POUR MIEUX NOUS

    VOLER ET NOUS ASSERVIR.

    AVEC LAGARDE , ON FERAI MIEUX DE NOUS TENIR SUR NOS GARDES.




    0



    0
    Anonymous
    22 avril 2017 - 12 h 28 min

    Facade diplomatique, oh
    Facade diplomatique, oh combien rassurante
    Dans les coulisses, et dans les rouages secrets diplomatique, économiques, et financières
    Négociations dures, conditions et pressions terribles sur des pays, entre autres l’Egypte,et,…..le Maroc
    Pour dévaluer leur monnaies, en contre partie de crédits du F.M.I (I.M.F) en millions, où en milliards de dollar
    Baisse des pouvoirs d’achats, appauvrissement, austérité budgétaire, « flottement » jargon diplomatique
    Pour signifier réellement baisse sensible de la monnaie locale au bonheur, et au profit des « smasria »,
    Des barons importateurs-maffieux, et autres,…..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.