Messahel à Misrata pour rencontrer des personnalités politiques

Abdelkader Messahel. New Press

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, est arrivé jeudi à Misrata (ouest de la Libye) pour rencontrer nombre de personnalités politiques, militaires et civiles dans le cadre d’une tournée qu’il effectue pour rapprocher les vues des belligérants libyens en faveur d’un règlement pacifique de la crise qui secoue le pays. M. Messahel, accompagné d’une importante délégation, est arrivé à l’aéroport de Misrata en provenance de Tripoli, cinquième étape de sa tournée. Reçu par les autorités locales, M. Messahel a été chaleureusement accueilli par les habitants de la ville.

Le ministre rencontrera des personnalités militaires relevant de la salle des opérations de l’initiative «El-Bouniyane El-Marsous», un groupe de députés, de représentants du «rassemblement politique» et de ceux du conseil des notables.

La visite de M. Messahel à Misrata intervient dans le cadre de la tournée qu’il effectue en Libye à la tête d’une importante délégation. Le ministre a visité tôt dans la journée la ville de Zenten et la capitale Tripoli où il s’est entretenu avec des responsables politiques libyens, des notables et des personnalités influentes tant sur les scènes locale et nationale.

Mercredi, M. Messahel avait visité les villes d’El-Bayda et de Benghazi (est de la Libye), dans le cadre des efforts incessants consentis par l’Algérie pour rapprocher les positions des frères libyens en faveur d’un règlement politique durable de la crise dans ce pays, à travers le dialogue interlibyen inclusif et la réconciliation nationale, à même de préserver l’intégrité territoriale de la Libye, son unité, sa souveraineté et la cohésion de son peuple.

R. I.

Commentaires

    Anonymous
    22 avril 2017 - 10 h 24 min

    Modération, pragmatisme,
    Modération, pragmatisme, prudence, ouverture, responsabilité, et sagesse sont les principes d’actions
    De l’Algérie pour le rétablissement de la paix, et de la stabilité en Libye
    L’Algérie milite pour un dialogue de rassemblement de tout les libyens sans exclusion de personne
    Ni de parti, ni de groupe, ni d’un gouvernement pour la paix

    Il faut des concessions politiques de tous les parties ,
    Pour rapprocher les vues des différents protagonistes libyens




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.