Bachar Al-Assad : «C’est Erdogan qui a fourni les armes chimiques à Daech»

Bachar Al-Assad. D. R.

Pour le président syrien Bachar Al-Assad, les armes chimiques en possession de Daech proviennent de Turquie. Dans une interview à Sputnik, il affirme disposer des preuves confirmant que des substances chimiques toxiques étaient transportées vers la Syrie depuis la Turquie. Selon lui, «le seul circuit de financement, de livraison d’armes, de n’importe quel ravitaillement en matériel, de recrues ainsi que de substances de ce type passe par la Turquie, ils ne font pas un long trajet depuis le nord». « C’est la Turquie, à 100%», a ajouté le chef de l’Etat syrien.

«Il existe des preuves à cet égard, certaines d’entre elles étaient disponibles sur internet depuis quelques années», a souligné le président syrien, qui confirme ainsi l’accusation lancée, au début de ce mois, par son ministre des Affaires étrangères, Walid Mouallem, qui déclarait, lui aussi, à l’ONU que des substances chimiques avaient été transportées à Alep-Est depuis le territoire turc. Le chef de la diplomatie syrienne a fait savoir que les groupes terroristes le Front Al-Nosra et Daech concentraient des substances chimiques dans les quartiers résidentiels en Syrie.

En décembre 2015, déjà, le député du Parti républicain du peuple de la Turquie (CHP), Eren Erdem, révélait dans une interview accordée à la chaîne RT que les djihadistes de Daech se sont fait livrer du gaz sarin en provenance de Turquie en 2013. «Des matériaux précurseurs pour la production d’armes chimiques étaient acheminés vers des camps de Daech en Syrie à travers le territoire turc. Nous disposons de preuves tangibles de ce trafic illégal», avait précisé M. Erdem, qui fut poursuivi pour haute trahison par le parquet d’Ankara. Il a également jugé probable que les mêmes matériaux aient été utilisés lors des attaques chimiques perpétrées en Syrie, dans la Ghouta, en août 2013.

La livraison à partir de la Turquie de ces armes destructrices aux groupes terroristes ne peut se faire à l’insu ni des dirigeants turcs ni de leurs alliés aux Etats-Unis, en France, au Royaume-Uni et en Arabie Saoudite. Bachar Al-Assad est convaincu que les groupes terroristes Daech et le Front Al-Nosra, ainsi que la Turquie, agissent en Syrie de concert avec ce groupe de pays. «Ils ont la même armée d’intermédiaires comprenant plusieurs groupes, principalement Al-Qaïda, le Front Al-Nosra et Daech», souligne-t-il. Il en a donné pour preuve le fait qu’en mars, les terroristes avaient attaqué la ville de Hama, au centre de la Syrie, au moment où l’armée gouvernementale progressait à l’est d’Alep et était sur le point d’atteindre Raqqa, le fief de Daech. Il explique que cette attaque terroriste était destinée à protéger Daech près de Hama, non loin de Palmyre libérée, ainsi que près de Raqqa, et a ralenti l’offensive syrienne.

En janvier 2016, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) avait annoncé la destruction totale des arsenaux chimiques syriens. Comment expliquer la tentative de rendre Damas responsable de l’attaque chimique d’Idlib du 4 avril si ce n’est par la démarche des pays occidentaux visant à gêner l’offensive de l’armée syrienne et à aider les groupes terroristes contraints à la débandade. Bachar Al-Assad vient de réaffirmer que chaque fois que l’armée syrienne remportait des victoires, les pays occidentaux intervenaient dans l’intérêt des groupes terroristes. La preuve : «Les Etats-Unis ont tiré des missiles sur la base aérienne de Shayrat dans la foulée de la défaite infligée aux terroristes dans la province de Hama.» On peut s’interroger sur les raisons du blocage de toutes les propositions russes d’enquêter sur cet incident au sein de l’OIAC.

La déclaration d’Al-Assad renforce la situation d’isolement de la Turquie par rapport à ses alliés occidentaux, qui n’hésitent plus à faire savoir que tant qu’Erdogan sera au pouvoir, il n’y aura pas de perspectives communes avec ce pays. L’arrêt des négociations entre l’Union européenne et la Turquie ne fait plus aucun doute. Une vraie enquête sur l’attaque chimique d’Idlib enfoncera encore plus Erdogan.

Houari Achouri

Comment (17)

    Chaoui ou zien
    25 avril 2017 - 17 h 19 min

    Et dire que les enfants
    Et dire que les enfants syriens qui en ont souffert ont ete evacues sur la …..turquie pour soins. Un moyen efficace de laver tout soupcon.

    Shtroump Rieur.
    24 avril 2017 - 21 h 01 min

    Erdogan , le Sultan de papier
    Erdogan , le Sultan de papier , un criminel comme Bush , Blair , Sarkozy , Netanyahou , Saouds..Fabius/Hollande….Daesh..Qatar….Obama…la fine fleur du Diable .

    MALEK
    24 avril 2017 - 10 h 23 min

    Je nes vois que un seul pays
    Je nes vois que un seul pays bénéficiaire des calculs sataniques de cet imposteur, Israel et oui , ces deux pays ont des accords militaires et ces deux pays ont des intérêts , dans la chute de Bachar et du morcellement de la Syrie, un pour le plateau du Golan et l’anéantissement du Hezbollah , l’autre pour le Kurdistan Syrien et Irakien, reste à savoir ce que mijote Poutine et Trump!!!!!

    anti taburcs
    23 avril 2017 - 22 h 09 min

    les turcs sont dans la merde
    les turcs sont dans la merde jusqu’au cou ! soit ils votent pour ce monstre inhumain qu’est merdogan soit ils sont poursuivis pour haute trahison , mais si merdogan tombe , bachar gagne et là les rôles vont s’inverser , ils recevront la triha qu’ils méritent suite à tous les massacres et les déplacements de populations qu’ils ont aidé à perpétrer comme si de rien n’était ! les turcs , un peuple de pouilleux déshumanisés infecte !!! et dire qu’hier la france parlait du génocide des arméniens , et comble du cynisme merdogan lui répondait en disant  » la france a commis le génocide des algériens  » merde à toi merdogan le génocideur du peuple syrien , ne parle pas de l’algérie sale terroriste que tu es !!! ces turcs ont plusieurs génocides à leur actif , il faudra que les arméniens et les kurdes et les syriens les poursuivent au TPI, il faudra aussi que les algériens demandent des comptes à la turquie pour nous avoir pillés pendant 305 ans puis abandonnés à la colonisation sauvage ! les turcs un peuple terroriste !

    Ayweel
    23 avril 2017 - 21 h 36 min

    Ardoghane est prêt à exécuter
    Ardoghane est prêt à exécuter tout ordre émanant de l’occident et il le fera avec un esprit de plus royaliste que le roi. En espérant qu’un jour la demande de son pays pour INTÉGRER l’union européenne soit étudiée. Un pays qui a tant profité au nom de l’islam de la naïveté d’autres peuples on leur imposant des impôts sur tous ce qu’ils possèdent, âne, chèvre, poule, coque, et même sur le nombre d’enfants que le chef de famille à procrée, ET LE PEUPLE ALGERIEN EN A SUBIT LES EXAGÉRATIONS DE ELKHAZNAGI, un tel pays ne peut etre accepté par les européens.

    lhadi
    23 avril 2017 - 16 h 51 min

    Il est écrit que le dictateur
    Il est écrit que le dictateur qui insert son destin en lettre cousue de trahison et de lâcheté paie au prix fort la sanction de l’histoire.fraternellement lhadi ([email protected])

    benchikh
    23 avril 2017 - 15 h 17 min

    et qui dit Mr Ardogan dit les
    et qui dit Mr Ardogan dit les pays Occidentaux et les USA .Dans un côté il veut faire le Kalifa Outhman et de l’autre côté ,il exécute ce qu’on lui dicte, comme ouvrir ces frontières pour les fanatiques de l’Islam,et çà ne sera pas la solution pour écarter le mouvement Safavides. On met tout un pays aux mains de ses ennemis Occidentaux.A la fin il sera récompensé par un coup de pied.

    ANTI OTAN
    23 avril 2017 - 15 h 09 min

    La question c’est de savoir
    La question c’est de savoir de quelle pays Erdogan recoit il ses ordres ?
    Non seulement il s’organise sont propre réferendum truqué mais en plus ils se prends pour un musulmans ?? quelle honte !!
    Qu’attende les Musulmans Turc pour le dégager bien qu’il à une aide des occidentaux pour le maintien au pouvoir !!??

    ferial
    23 avril 2017 - 14 h 04 min

    Erdogan fait partie des
    Erdogan fait partie des frères musulmans qui ont toujours servi l’empire au détriment de leurs compatriotes.

    muhand
    23 avril 2017 - 13 h 50 min

    Voilà au moins un président
    Voilà au moins un président qui tient tête aux misérables traîtres arabes du golfe. Merci à Poutine qui a réussi à effacer la France de toutes négociations entrés les états et d’avoir calmer les ardeurs des USA. Quand à cet Erdogan il a créé la division au sein du peuple, il rétablira la peine capitale qui lui sera appliquée très bientôt. Je vous le dis, il finira sur le bûcher.

    Anonymaoui
    23 avril 2017 - 13 h 08 min

    C’est très possible puisque
    C’est très possible puisque les premières victimes très mediatisees ont subi des autopsies dans les hôpitaux merdoganesques qui ont conclu à une attaque chimique de l’armée syrienne comme ça sur recommandation du medecin légiste en chef merdogan le nouveau dictateur choisi par la populasse islamiste. Ce pays ne perd rien pour attendre son éclatement de l’interieur et dire que ce peuple masochiste a colonisé l’Algérie rebelle eternelle. Je pense qu’ils nous ont ensorcelés par leur baklaoua et leurs femmes appétissantes.

      Dz
      23 avril 2017 - 19 h 10 min

      Les Turc ont colonisé l
      Les Turc ont colonisé l’Algérie pas exactement, les Arabes et les berberes Algériens ne vivaient que de paix et ne cherchaient pas la guerre.
      Nous somme en 2017 et les Algériens sont devenu l’une des grande puissance militaire et jalouses et protègent leur territoire comme jamais.
      LES TEMPS ONT CHANGÉ !
      Que Erdogan et son armé vienne en Algérie pour voir ils y resortirons nus !!

    ANTI MERDOGAN
    23 avril 2017 - 12 h 41 min

    je n’ai jamais eu de doutes
    je n’ai jamais eu de doutes quant à cette merd…de merdogan , faut pas s’attendre à des merveilles de la part des boulahya , modérés ou pas …que des écervelés !

    BabElOuedAchouhadas
    23 avril 2017 - 12 h 35 min

    @Bab El Oued Achouhadas, j’ai
    @Bab El Oued Achouhadas, j’ai oublié de rajouter dans ma des tyrans qui doivent être dégagés, le terroriste à la cravate, Erdogan pour ne paspas le citer.

    BabElOuedAchouhadas
    23 avril 2017 - 12 h 25 min

    Bachar al Assad est le
    Bachar al Assad est le Poutine des pays de la Région MENA et donc le seul Président en mesure de faire DÉGAGER les Roitelets des feodales Monarchies Arabes (pays du Golfe, Jordanie, Maroc) et libérer ainsi leurs sujets de leur statut d’esclave.

      LOL
      23 avril 2017 - 12 h 43 min

      et merdogan un ali banhadj en
      et merdogan un ali banhadj en costume .

    Anonymous
    23 avril 2017 - 11 h 38 min

    Ce merdogan est le caniche de
    Ce merdogan est le caniche de l’occident

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.