Du recouvrement identitaire au désœuvrement politique

Par Mesloub Khider – Si les militants berbéristes de la première heure ont été d’authentiques et valeureux Algériens dotés d’une grande conscience politique, les indépendantistes actuels constituent un agrégat d’individus désœuvrés dépourvus de personnalité et de dignité. Si les premiers pouvaient se targuer d’être des intellectuels doublés d’un courage exemplaire, les seconds ne peuvent exhiber comme bagages (viatiques) scolaires qu’une ignorance crasse conjuguée à un racisme de basse classe.

Alors que les premiers militants ont bravé vaillamment au péril de leur vie les dictatures de Boumediene et de Chadli, pour défendre l’amazighité de l’Algérie et revendiquer la reconnaissance officielle de la langue tamazight dans le cadre de l’Algérie, les seconds, produit d’une époque en pleine déliquescence morale et politique consécutivement à la décennie noire, n’ont fait qu’emboîter le pas à leurs frères jumeaux islamistes qui voulaient aussi tailler en pièces l’Algérie. Et comme leurs frères siamois islamistes, ils n’hésitent pas à recourir à l’aide de la main étrangère pour réaliser leurs basses œuvres de destruction : saoudienne pour les islamistes, sioniste pour les irrédentistes du MAK. Comme je l’ai soutenu dans mes deux dernières contributions portant sur la démystification du berbérisme, ces deux mouvements sont fondamentalement réactionnaires et contre-révolutionnaires.

Et tout comme pour les islamistes, leur combat est à la lutte politique authentiquement progressiste ce que l’onanisme est à l’amour. Ils ne font que se triturer leurs méninges pour jouir d’une hypothétique et illusoire Kabylie indépendante qui restera à jamais algérienne. Ces impuissants politiques désirent fortement ébranler l’Algérie. Mais les Algériens ne se courberont jamais devant ces jouvencelles indépendantistes pour leur permettre de titiller leur orgueil national.

En revanche, les Algériens sauront soumettre et mater ces sous-traitants attitrés des Israéliens et des Français que sont les membres du MAK. Enfin, la Kabylie n’est pas une catin. Elle ne va pas offrir sa dignité pour ces eunuques du sérail impérialiste et sioniste. La Kabylie a toujours enfanté des Hommes, pas des vendus. Elle ne permettra pas à ces minuscules poules mouillées (souillées) au service du coq gaulois de venir dévoyer les Lions amazighs vers un projet politique tribal, irresponsable et irrationnel.

Les citoyens de Kabylie n’ont pas payé un lourd tribut, dont la libération de l’Algérie fut le but, pour finir de vivre enfermés dans une tribu.

Quant aux dissensions internes au sein de cette théâtrale organisation, cela prouve que leur spectacle est terminé. La pièce irrédentiste n’offre plus de scénario convaincant. Même ses propres acteurs doutent de leurs rôles respectifs. Chacun veut jouer sa partition personnelle. Chacun veut monter dans son coin sa pièce personnelle. Certains veulent poursuivre dans la comédie actuelle qui nous fait sourire. D’autres veulent verser dans le drame tragique avec un scénario plus effrayant et sanguinaire. Enfin, les spectateurs, contrairement aux prévisions fantaisistes du metteur en scène Ferhat Mehenni, ne se sont pas bousculés au portillon du théâtre MAK pour acheter leur billet d’entrée dans la Kabylie indépendante. Aujourd’hui, pour sauver le décor en décrépitude, le chef des comédiens Ferhat Mehenni se dresse sur son séant pour discipliner le minuscule organe de son parti en pleine débandade.

Par ailleurs, même si son président auto-proclamé endosse, dans un sursaut de survie, l’uniforme de Staline pour s’imposer en chef incontesté de son «gouvernement» hallucinatoire, et menacer de purger l’organisation de ses trublions, une grande partie des membres de l’intérieur du pays ne semble pas décider à se plier à la discipline exigée par le nouvel autocrate. Déterminés à lui tenir tête, certains sont résolus à ériger sur le cadavre de leur dirigeant historique une nouvelle structure «gouvernementale» au programme politique plus agressif, à savoir belliciste. Quitte à provoquer une scission au sein de cette tribale institution, ces dissidents sont disposés à accaparer et s’attribuer les pleins pouvoirs pour mener à leur guise une politique radicalement frontale «contre le régime de l’Algérie». Même au prix d’un affrontement armé, comme le souhaitent certains. Mais, ils ne feront ainsi que signer leur mort. Car toute l’Algérie se lèvera pour empêcher sa partition.

M. K.

Comment (24)

    Abdelrahmane
    26 avril 2017 - 21 h 21 min

    A VOUS SUIVRE, vous et votre
    A VOUS SUIVRE, vous et votre propagande kabyliste, vous allez nous dire dans 50 ans que ce n’est pas la france qui a remporté la coupe du monde de football en 1998 mais la kabylie puisque c’est un certain zinedine zidane, un kabyle, qui a été l’artisan de cette victoire en coupe du monde de football et qu’il n y avait dans l’équipe gagnante aucun (ou presque) français de souche. Donc pour vous dans 50 ans c’est vous les champions du monde de football en 1998 et non pas la france.




    0



    0
      Zoro
      26 avril 2017 - 23 h 42 min

      Quand on invente chechnok en
      Quand on invente chechnok en 2967 on est capable de tout.




      0



      0
      Anonymous
      27 avril 2017 - 1 h 25 min

      Tu n’es jamais fatigué le
      Tu n’es jamais fatigué le haineux phénicien ?




      0



      0
        Abdelrahmane
        27 avril 2017 - 10 h 06 min

        quand je le serais, c’est pas
        quand je le serais, c’est pas à toi que je viendrais me confier.




        0



        0
    logst
    25 avril 2017 - 18 h 00 min

    Vous dites :<
    Vous dites :< >

    O combien nous regrettons ces vain sacrifices !!

    Je corrige votre phrase : Les citoyens de Kabylie ont payé un lourd tribut, dont la libération de l’Algérie fut le but, pour finir de vivre enfermés dans une prison à ciel ouvert.

    Un dictons dit : Mieux vaut un ennemi loyal qu’un ami sournois.




    0



    0

    Hello
    25 avril 2017 - 16 h 58 min

    Tous les peuples de la terre
    Tous les peuples de la terre sont égaux dans leur humanité, différents dans leurs cultures. Donc pas d’échelle de valeurs. Se revendiquer d’une autre identité que la sienne relève de l’ aliénation ou de l’ignorance. La majorité pour ne pas dire la totalité des habitants d’Afrique du Nord sont Berbères et ça c’est une réalité scientifique objective qu’on le veuille ou non. Je suis convaincus que dans quelques dizaines d’années quand l’algérien se sera libéré des poids de l’idéologie actuelle et de celle de la religions et qu’il aura acquis son autonomie intellectuelle, il récupèrera sa fierté d’être ce qui il est réellement. Et du coup il se débarrasseras de cette schizophrénie source de toutes les violences.
    Cordialement




    0



    0
    Zoro
    24 avril 2017 - 22 h 24 min

    Pour zoro Amazigh ne veut
    Pour zoro Amazigh ne veut rien dire puisqu il nya jamais eu d homme libre et il y en aura jamais. Berbere et Barbare la confusion existe.kabyle c est l appellation arabe donnee a quelques tribus en algerie et au maroc.il existe cependant,des des zouaouas,des riafas ,des chleuhs etc.ils sont et ils resteront toujours minoritaire dans le MAGHREB ARABE.les gouvernements du Maghreb repondent actuellement favorablement a leur demande d appentissage de leur dialecte a l Ecole mais d ici quelques temps il vont s apercevoir que c est une perte de temps dans un monde qui n a jamais attendu les retardataires.




    0



    0
      Anonymous
      24 avril 2017 - 23 h 51 min

      Tu dois mettre la pédale
      …..Maghreb arabe??? TOOOOOOOOOZ surtout avec des rigolos comme toi, un mokokos esclaves du narcomonarque qui vous sert de roitelet et qui vous chie dessus. Il n’y a que la racaille marocaine qui veut imposer le makhreb arabe des prostitués au sionistes et aux à la France vos maitres pour réaliser leur rêve du grand maroc arabe sioniste en terre amazighe celle des hommes libres.,




      0



      0
        Zoro
        25 avril 2017 - 6 h 12 min

        Ecoute anonymous ton pseudo
        Ecoute anonymous ton pseudo veut dire en arabe mejhoul la racine de ce mot etant eljehl donc tu es bien dans ton Domaine de l ignorance tu semblè etre un fidele sujet pour toujours de Mehenni le maitre chanteur troubadour. Good luck




        0



        0
          Anonymous
          25 avril 2017 - 12 h 26 min

          TOZ ya erkhiss mokoko qui
          TOZ ya erkhiss mokoko qui veut imposer son narcomonarque sioniste dans la région au nom du« grand makhreb arabe» . M’henni a vendu son âme au narcosioniste qui vous sert de roitelet, un roitelet qui n’est débile mentale trysomique, Mhenni qui s’est rapproché du Maroc qui le finance, et qui lui a sifflé à l’oreille «l’indépendance de la Kabylie» a perdu sa nationalité algérienne depuis longtemps, il est tout comme toi le sujet du narco mokoko sioniste qui règne sur ton pov pays d’esclaves soumis à un féodal primitif arabe couronné par la France dont il est sa prostituée attitrée. Aucun algérien digne de ce nom ne pense une seule seconde de s’associer à la race prostituée droguée marocaine pour associer l’Algérie au makhreb des prostitués des drogués esclaves soumis dans ton genre, sous tutelle de la France et d’Israël qui rêvent du «grand makhreb» une entité sioniste, à l’image d’Israël, en Afrique du Nord au pays des hommes libres les imazighènes.




          0



          0
          Zoro
          25 avril 2017 - 14 h 58 min

          Ecoute ya majhoul tu es plus
          Ecoute ya majhoul tu es plus Bas que ton langage je n oserai jamais descendre a votre niveau.




          0



          0
          Anonymous
          25 avril 2017 - 15 h 55 min

          Vas y donc racoler ailleurs
          ….ce site n’est pas ouvert pour les incultes de ton espèce trop inféodé à ta narcomonarchie et à la bêtise.Dégage de ce sit minable imposteur « makhreb arabe »? TOZ l’Algérie ne s’associera pas à ce projet siono arabo mokoko tu comprends …? qui a pour but de détruire l’Algérie de l’intérieur avec une arrivée massive de prostitués drogués esclaves miséreux mokoko sur le territoire algérien, une colonisation mokokos sionistes sur le territoire algérien bien programmée Je vais t’en faire bouffer moi de ton makhreb arabo sioniste de m….




          0



          0
          Zoro
          25 avril 2017 - 21 h 24 min

          Continue sur ce chemin ya
          Continue sur ce chemin ya jahil wa mejhoul tu trouveras surement d aussi vil que toi dans ce monde ,qui te tiendras compagnie.




          0



          0
    Désolé
    24 avril 2017 - 10 h 01 min

    Qu’on soit pour ou contre,le
    Qu’on soit pour ou contre,le MAK est bien là: il ne faut pas oublier que ce n’est pas Ferhat qui l’a créé ! Il y a vraiment un désir de statu particulier pour la Kabylie qu’on le veuille ou non: Sinon pourquoi le régionalisme positif, du FFS, le fédéralisme du RCD, et maintenant le RPK? Ce n’est pas parce que Ferhat est devenu complêtement parano, que l’idée d’une autonomie pour la Kabylie est morte!




    0



    0
    Anonymous
    24 avril 2017 - 3 h 52 min

    Mr Khider, vous faîtes bien
    Mr Khider, vous faîtes bien de rappeler que que pendant longtemps de nombreux berbéristes (notamment kabyles) ont tenté de faire prendre conscience à tous les Algériens (y compris arabophones) que leurs origines étaient amazighes (certains continuent encore), et cherchaient juste à sauvegarder notre culture et notre langue amazighe. Devant l’indifférence, ou le rejet de nombreux arabophones (due surtout à l’endoctrinement du pouvoir), un certain nombre de ces berbéristes se sont découragés, et se sont dit qu’il valait mieux se concentrer sur leur propre région berbérophone. Et la radicalisation d’un certain nombre d’entre eux, est essentiellement due à la politique intolérante qu’a menée le pouvoir, qui non seulement ne satisfaisait pas aux revendications, mais recourait à la répression. Le dernier gros exemple le plus tragique remonte au printemps noirs où 126 jeunes manifestants avaient été tués. C’est d’ailleurs suite à ces évènements que fut créé le MAK me semble-t-il. Il serait bon, je pense que le pouvoir tende la main à ces gens, pour les ramener à la raison. Ceci en permettant enfin à l’identité amazighe d’accéder à une pleine
    reconnaissance (pas sur le papier seulement) dans l’enseignement, les médias, la justice…., et en mettant en place une politique de décentralisation (voire de régionalisation), permettant de rapprocher le pouvoir du citoyen, et une meilleure répartition des richesses. Ce faisant une bonne partie des berbéristes les plus radicaux réadhéreraient au projet national.




    0



    0
    Anonymous
    23 avril 2017 - 21 h 07 min

    AP laissez passer ce n’est qu
    AP laissez passer ce n’est qu’une opinion réaliste, pouvons nous donner notre opinion oui ou non ???? pourquoi cette censure récurrente, je n’attaque pas l’auteur de l’article je donne mon opinion, pouvez vous la faire passer merci d’avance.

    Le régime illégitime, arabiste, négationniste, raciste qui a travaillé depuis l’indépendance à diviser le pays kabyles vs « arabes » uniquement pour garder le pouvoir et ôter au peuple algérien son identité millénaires Numide, il est le seul responsable de l’avènement du MAK, ce sont les conséquences racistes négationnistes, les politiques d’arabisation sauvage de l’Algérie y compris la Kabylie n’y a pas échappé, une arabisation qui s’avère un échec totale malgré tous les moyens financiers alloués pour cette politique de destruction de l’identité amazighe millénaires du peuple algérien, cette destruction se fait depuis plus de 54 ans, le peuple algérien de la rue dans les foyer au travail a conservé ses langues ancestrales tamazight et le darifja dérivé de Tamaziht. J’ajouterai aussi la haine des arabophones algériens une haine dictée par le manque de culture, de connaissance de l’histoire de l’Algérie occultée volontairement par le colonialisme français et à l’indépendance par les nouveau colons venus d’Oujda, n’a pas facilité la cohésion de la société algérienne, au contraire ce régime a divisé les algériens . En conséquence le régime algérien et ceux qui ont préféré se mettre des œillères c’est à dire les arabistes zélés négationnistes de l’amazighité du peuple algérien, sont les seuls responsables de l’avènement du MAK et de la situation identitaire délétères qui a poussé les opportunistes du MAK a faire entendre sa voix de la partition du pays, les arabistes zélés et le pouvoir sont aussi responsables de l’avènement de l’extremisme religieux qui a endeuillé le pays durant plus de 10ans et on n’est pas sorti de l’auberge puisque tous les jours l’armée trouve des arsenaux de guerres dans tous les recoins de l’Algérie…




    0



    0
    Samir
    23 avril 2017 - 20 h 29 min

    Excellent article, merci a AP
    Excellent article, merci a AP de nous l’avoir fait partager. Il faut sans cesse denoncer ces berberistes arrogants arabophobes et islamophobes manipules par le makhnez marocain et des cabinets noirs en France. Allez mes freres kabyles sortons en masse denoncer ces criminels et ne laissons plus jamais s’exprimer en notre nom.




    0



    0
    Felfel Har
    23 avril 2017 - 15 h 56 min

    Il faut souligner le haut
    Il faut souligner le haut niveau de conscience politique des kabyles.D’abord, ils ne se sont pas laissés conter fleurette par des bonimenteurs du MAK qui ne sont nullement représentatifs de la Kabylie. Ensuite, ils ont su faire la sourde oreille aux provocations de certains membres du gouvernement et de la classe politique, ce qui aurait justifié, après coup, répression et singularisation. Ils font comprendre que dans la situation explosive actuelle, ils ne seront utilisés ni par les uns ni par les autres pour mettre le pays en danger. Par contre, ils n’entendent pas se taire et revendiquer ce qui leur est dû, respect et leur part de la richesse, d’investissements productifs et d’emplois pour leurs jeunes. La Kabylie ne sera pas un Banthoustan, elle fait toujours partie intégrante de l’Algérie et nul ne l’en sortira. A bons entendeurs…..




    0



    0
    Thidhet
    23 avril 2017 - 14 h 37 min

    Je suis absolument d’accord
    Je suis absolument d’accord avec vous. Et il n’y a pas pire qu’un individu arrogant, bête et méchant quand il est désœuvré.




    0



    0
    Aldjazairi
    23 avril 2017 - 14 h 37 min

    Les Contributions de l Auteur
    Les Contributions de l Auteur ainsi que celles de Mr Belkadi. qiui ont , à coup. sûr ébranlé les propagandistes cretins du CRIF ( ne s attendant pas à une telle maîtrise de l Histoire de notre Pays ) . La preuve nous a été donnée par  » l Envahissement de Terrain » organisé par les Bougnoules de service ( chez nous et dans les bouiboui des banlieues de France ) ainsi que par les officines Nazisionistes , pour mettre des « pouces » négatifs à tous les posts les dénonçant . Preuve aussi que le sujet est stratégique pour ces Makakes venimeuses et leur Maîtres , il faut regarder la vidéo ou le Enrigho la Chiasse a osé , devant IDIR qui est resté muet et n a pas osé le remettre à sa place , déclarer que les Kabyles sont des ……….Juifs qui n ont rien à voir avec le reste des Algériens . La Chiasse , le Criminel qui « tirait » les Enfants de Constantine comme dans un safari et qui a du s enfuir très tôt vers la France pour échapper à la punition du FLN historique , se revendique d ailleurs , depuis que lui a été refusé de fouler encore une fois Notre Terre , ………Kabyle . Ces Vermines ne reculent devant aucune Ignominie




    0



    0
    jughurta
    23 avril 2017 - 10 h 24 min

    Quand je lis des articles
    Quand je lis des articles comme celui ci, qui savent faire et traiter de la différence profonde entre les Kabyles agriculteurs lahrar humbles et fier, de la Kabylie historique de cheikh el Mokrani, de cheich Aheddad, du Colonel Amirouche  » Le terrible » et entre ces trompettes à gaz de makistes travesti, bein moi, voyez vous, j’ ai foi et espoIr en mon Algérie. Beaucoup de pervers perfide putride viscéralement et sale d’ esprit se servaient de ce parti israelien ( mak) ET DU MYTHE Kabyle pour baver une texture buccal diaréhique noséabonde nourrie et digérée par une jalousie profonde régional ( staïfi-chaouï) et par complexe pronfond incompris par eux même entrainant à la haine et à ses décadences face à une région destiné à être de ROC ( Mont Ferratus). Merci Mr Mesloub Khider pour votre contribution, luttons contre nos deux ennemies insidieux, celui des chaouïs et staïfi ENVIEUR, HASSAD PROFOND MAIS DISCRET habités par un complexe existentiel historique, par une jalousie de nos faits d’ armes millénaire nous positionnant en tête de tout combats et sacrifices sur cette terre des braves, par une bassesse entretenant et nourrissant l’ anti Kabylisme dans l’ armée, ses institutions et dans le politique, dénigrant, calomniant les KABYLES dans leur Honneur pour se monter eux même, cette technique est cernée, quel triste bassesse et jeu puéril, comment avoir un minimum de considération pour ces individus. Comme si l’ histoire millenaire pouvait être travestie tout en sachant que notre grandeur et fierté est indestructible, j’ emmerde le mythe Kabyle invention stratégique colonialiste indigne se servant de l’ Honneur historique connu des Kabyles pour l’ orienter dans leur sens. LE MYTHE KABYLE A PRIS FIN AVEC LA WILAYA 3, NOUS SOMMES PAS TOMBES DANS LE PIEGE DE LEUR PERFIDIE RACIALISTE. Je vous parle là de LA GRANDEUR REEL MILLENAIRE DIGNE loin de tout mythe. Le deuxième ennemi est le mak et son patron israel, qui voudrait nous faire bouffer la poussière par vengeance chaude et rageuse en revanche à la participation Algérienne libératrice du Caire par la glorieuse 8eme BB HISTORIQUE d’ octobre 1973.




    0



    0
      Thidhet
      23 avril 2017 - 14 h 44 min

      Mais il ne faut pas se
      Mais il ne faut pas se focaliser sur des petites frappes comme Ferhat M’henni en oubliant tout le beau monde qui les manipulent et les utilisent, à savoir les ennemis de l’Algérie (le Makhzen marouki, BHL et ses semblables, certains Pieds-noirs, les harkis, etc) ainsi que certains pourris du pouvoir qui rêvent de voir la Kabylie sombrer dans le chaos afin de manger leur sandwich en paix.




      0



      0
      Anonymous
      23 avril 2017 - 19 h 43 min

      Tu oublies les deux
      Tu oublies les deux principaux ennemis, de loin les plus redoutables et de loin : le pouvoir manipulateur, et surtout les islamistes, dont l’idéologie travaille sournoisement et en profondeur la société (profitant du laxisme, voire la complicité du pouvoir). Si les islamistes prennent le pouvoir, ce sera à la fois la dictature théocratique, et la régression culturelle (le peu d’avancées obtenues ces dernières années seront remises en cause);
      PS ; Quand aux Chaouis, je crois qu’il faut éviter de tous les mettre dans le même sac, certains souhaitent créer une rivalité kabyles-chaouis.(il peut y avoir de la manipulation).




      0



      0
        jughurta
        24 avril 2017 - 7 h 52 min

        C’ est du domaine sociétal
        C’ est du domaine sociétal auquel je fais référence, non du domaine intra Etatique.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.