Sellal en visite de travail samedi dans la wilaya de Médéa

Sellal à Tamanrasset. New Press

Le Premier ministre, Abdelamalek Sellal, effectuera demain, samedi, une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Médéa, indiquent les services du Premier ministère dans un communiqué.

Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre et du suivi du programme du président de la République, «permettra au Premier ministre de s’enquérir de l’état d’exécution du programme de développement de cette wilaya et de procéder à l’inauguration et au lancement de plusieurs projets relevant notamment des secteurs des transports et des travaux publics, de l’enseignement supérieur, de l’agriculture et de l’industrie», précise la même source.

Le Premier ministre sera accompagné d’une délégation ministérielle, conclut le communiqué.

R. N.

Comment (2)

    Amigo
    30 avril 2017 - 10 h 08 min

    Voila un homme qui attend les
    Voila un homme qui attend les elections pour sortir Sur le terrain pour des visites de travail .
    Il se sert des fonds public pour mener une campagne electorale .
    c est un scandal en plein jour au nez de tout le monde . Je n irai jamais voter tant qu Il n y aura pas de vraie democratie et une transparence objective .




    0



    0
    Anonymous
    28 avril 2017 - 14 h 08 min

    Campagne électorale, projets
    Campagne électorale, projets couteux, et non rentables, pour le trésor public, démagogie, populisme
    Et politique de remplissage régionale qui a montré son incompétence, ses limites, et sa faillite
    (locaux de Mr. le président, ?!….., programme de Mr. le président, ?!…..)
    ( fonction publique, administration, bureaucratie, et services improductifs, et non rentables)
    Et pour une économie en voie d’endettement…..?!
    Dette publique, et budget de fonctionnement de l’état en hausse
    (pas d’austérité dans les dépenses, et les gaspillages de l’état) qui vont couler le pays
    Vers sa plus grande faillite post- indépendante, depuis 1962, la fuite, en avant,
    Et la sourde oreille politiques,économiques, et financières vers le suicide économique, et financier du pays
    Continuent de plus bel vers la banqueroute, et la catastrophe économiques dans les prochaines années
    Si ce n’est pas dans les mois prochains, avec la chute du « Brent » référentiel de la Mer du Nord au dessous
    Des 40 Dollar/Baril, et l’arret complet des financements des projets, et des recrutements, surtout, dans …..
    …..La fonction publique bureaucratique, et lourde paralysante la gestion de l’économie algérienne




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.