Trump n’exclut pas un raid aérien sur Pyongyang

Donald Trump. D. R.

Le président américain, Donald Trump, a déclaré ce week-end qu’il privilégiait une approche diplomatique pour résoudre la crise dans la péninsule coréenne, sans exclure la possibilité d’un «conflit majeur» avec la Corée du Nord. «Nous aimerions résoudre les choses diplomatiquement, mais c’est très difficile», a affirmé dans une interview à Reuters M. Trump, ajoutant qu’il existe une «possibilité que nous finissions par avoir un conflit majeur» avec la Corée du Nord. Les hauts fonctionnaires de l’Administration Trump ont présenté mercredi aux membres du Congrès américain la politique prévue par Washington à l’égard de la RPDC. M. Trump veut utiliser «des sanctions économiques et des mesures diplomatiques pour faire pression sur la Corée du Nord dans le démantèlement de ses programmes nucléaire et de missiles», ont expliqué les responsables américains dans un communiqué. «Nous sommes en train d’impliquer les membres responsables de la communauté internationale pour accroître la pression» sur Pyongyang afin de «convaincre» le pays «retourner vers la voie du dialogue», a précisé le communiqué. Le communiqué a été publié conjointement par le Secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson, le Secrétaire à la Défense James Mattis et le Directeur des renseignements nationaux Dan Coats. Les Etats-Unis cherchent la stabilité et la dénucléarisation pacifique de la péninsule coréenne, considérant la poursuite des activités nucléaires par la Corée du Nord comme «une menace urgente à la sécurité nationale et une priorité en matière de politique étrangère», selon le texte. «Nous restons ouverts aux négociations pour atteindre cet objectif. Cependant, nous sommes prêts à nous défendre et à défendre nos alliés», a ajouté le communiqué.

R. I.

Comment (2)

    Namara
    28 avril 2017 - 21 h 46 min

    Pourquoi les USA veulent à
    Pourquoi les USA veulent à tout prix le démantèlement des programmes nucléaire et de missiles alors qu’ils ne demandent rien à d’autres pays tels que l’Inde, le Pakistan et Israël. Ces trois pays développent et améliorent leurs arsenaux en armes de destruction massive. En plus si les yankees tiennent à coeur à la dénucléarisation de certains coins de cette terre alors pourquoi ils ne commencent pas par leur énorme stock d’armes nucléaires. Il n’y a rien de logique dans les démarches US sauf leur hégémonisme et le rabaissement des nations dites petites. Ce n’est pas juste que certains ont tous les droits de posséder l’arme atomique et d’autres non.




    0



    0
    Lghoul
    28 avril 2017 - 14 h 02 min

    Avant de prendre la décision
    Avant de prendre la décision finale, il va d’abord s’assurer – psychose y aidant – que tous les pays avoisinant la corée puissent s’armer jusqu’aux dents. Ensuite pendant qu’il fera sa guerre les autres continueront a s’armer 9pour se protèger) jusqu’a ce que les usines d’armement US employant plus de de 20 millions de personnes (les sous-traitants inclus), puissent avoir des jemplois pour plus de 10 ans.
    Comme le moyen orient est usé, désintégré et désorienté car tous les pays non dociles sont demantelés et que les chameaux ne peuvent pas faire la guerre et que l’argent fait défaut, il faudrait créer des espaces nouveaux de conflicts. Le prochain match qui fera le bonheur des marchands de la mort se déroulera en iran – directement a travers israel ou a travers l’arabie saoudite (le meilleur pretexte pour attaquer l’iran directemet) ou meme a travers la turquie. Le pretexte pour allumer l’étincelle sera facilment trouvé.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.