La Havane tacle le Maroc et réaffirme son soutien aux Sahraouis

Le président cubain, Raûl Castro. D. R.

Contrairement à ce qu’affirment Rabat et ses relais médiatiques, Cuba ne lâchera pas les Sahraouis après la normalisation de ses relations avec le Maroc. Le gouvernement cubain précise que le rétablissement de ses relations diplomatiques avec ce pays s’est fait sans conditions et que c’était Mohammed VI qui était demandeur. «Cuba, qui a accepté de rétablir sans conditions les relations diplomatiques avec le Maroc, continue à apporter son soutien indéfectible au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination», a rapporté à ce propos le journal cubain Granma. Quand La Havane a accepté d’accueillir Mohammed VI, son ambassadeur à Alger, Raúl Barzaga Navas, avait d’ailleurs contacté le leader du Polisario, Brahim Ghali, pour l’informer. Il les avait alors rassurés en leur garantissant que ce séjour ne changerait en rien la position cubaine sur le conflit du Sahara Occidental.

Les autorités cubaines, qui ont accepté «la démarche du Maroc de rétablir les relations diplomatiques sans aucune condition» et «sans oublier l’histoire», maintiennent leur position «solidaire et invariable envers l’autodétermination du Sahara Occidental et continueront à soutenir la formation des centaines de jeunes Sahraouis dans leurs établissements et assister (les Sahraouis) dans les domaines de la santé et de l’éducation», a souligné Granma.

Cette normalisation met, rappelle-t-on, fin à 37 ans de rupture décrétée unilatéralement le 22 avril 1980 par le gouvernement du Maroc, après la reconnaissance par le gouvernement révolutionnaire de Cuba de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et l’agrément donné au premier ambassadeur sahraoui à La Havane. En partant de ce qui a été convenu, a ajouté Granma, des règles sont établies pour l’existence «conviviale et civilisée» de la future ambassade du Maroc et l’ambassade de la RASD à La Havane, comme c’est le cas aujourd’hui au sein de l’Union africaine (UA), dans d’autres pays d’Afrique et dans le monde.

Après avoir pris connaissance du rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et le Maroc, le ministre sahraoui pour l’Amérique latine et les Caraïbes, Omar Mansour, a exprimé «la gratitude de la RASD envers Cuba, l’UA et d’autres pays pour la défense du droit des peuples à l’autodétermination, à l’indépendance et à la décolonisation», a également rapporté le journal. La même source a dans ce sens fait part de la reconnaissance de la RASD à Cuba pour «sa fidélité aux principes fondamentaux de la politique internationale», rendant, par ailleurs, hommage au «soutien indéfectible du peuple sahraoui envers la révolution cubaine et ses réalisations». Les responsables sahraouis savent parfaitement que Cuba défend le droit des peuples «à l’autodétermination, à l’indépendance et à leur décolonisation», conclut la même source.

K. C.

Comment (9)

    sahara libre
    8 mai 2017 - 19 h 21 min

    cuba tacle le maroc et ouvre
    cuba tacle le maroc et ouvre son ambassade a rabat.c est une victoire pour le polisario.homo 6 ne peu pas empecher son ouverture……le maroc a rejoint l union africain c est encore une victoire… macron est president de la france c est une grande victoire pour le polisario.que des victoires…..le maroc a tout perdu il ne lui reste que ses yeux pour pleurer.bravo l algerie….clinton sarkosy sont partis la voie est libre maintenant.personne ne peu empecher un etat sahraoui c est fini pour le roi il va rendre son tablier.selal sera inchallah notre nouveau president a la place de ghali.l algerie va nous aider a construire notre pays




    0



    0
    anonyme
    29 avril 2017 - 13 h 13 min

    il a tellement pris des
    il a tellement pris des gifles,que maintenant il les comptent plus.




    0



    0
    Rayés El bahriya
    29 avril 2017 - 3 h 29 min

    Une évidence tautologique.

    Une évidence tautologique.
    Cuba soutient la lutte du peuple de Palestine à recouvrer son
    Indépendance nationale en vue de sa libération nationale.
    Cuba soutient bien évidement la lutte du peuple Sahroui pour
    La libération totale de son territoire national reconnu par la
    Charte de l’union africaine et les nations unies.
    Pauvre M106 ….. tu aura affaire aux Rifains ….crois moyen ta
    Fin est proche.




    0



    0
    Anonymous
    28 avril 2017 - 19 h 05 min

    Ce maroc est devenu comme une

    Ce maroc est devenu comme une trainée qui est chassée d’un coin a l’autre.




    0



    0
    Vangelis
    28 avril 2017 - 16 h 45 min

    Il faut toujours se méfier
    Il faut toujours se méfier des demandes de la narco monarchie. Elle promet se se soumettre sans condition à une quelconque adhésion ou relation avec une arrière pensée de manœuvrer en coulisses aidée par ses parrains français et espagnols afin d’arriver à infléchir l’idée première sans condition. Dans le cas de Cuba, la narco monarchie et plus particulièrement son roi est plus intéressée par les spécialistes cubains en médecine pour tenter de soigner ses maladies inconnues. Comme dans tout domaine la politique de la narco monarchie doit d’abord servir les intérêts du roi.




    0



    0
      AZIZ
      28 avril 2017 - 22 h 39 min

      pour soigne les 700 femmes
      pour soigne les 700 femmes expolsees des emiras et bahreine




      0



      0
    Kahina
    28 avril 2017 - 15 h 51 min

    En Bref: Le Makhzan est
    En Bref: Le Makhzan est devenu comme le virus de la grippe porcine.




    0



    0
    Le Patriote
    28 avril 2017 - 15 h 03 min

    Il faut savoir que Cuba ne
    Il faut savoir que Cuba ne defend pas le peuple du Sahara occidental qui est capable de se defendre tout seul, mais plutot defend tout comme l’Algerie, le droit international qui est tres clair sur le dossier de decolonisation du Sahara occidental et ce, conformement a la Charte des Nations Unies, la vingtaine de Resolutions de son Conseil de Securite en la matiere, l’Accord de Cessez le feu (1991) entre les deux pays (Maroc-Sahara Occidental, tout comme les Arrets de Justice de la Haye (1976) et du CJUE (1976) confirmant que le Maroc n’a aucun droit sur les territoires du Sahara occidental. C’est aussi simple que cela..




    0



    0
    Thidhet
    28 avril 2017 - 12 h 36 min

    Ceci n’est pas un tacle mais
    Ceci n’est pas un tacle mais un coup de pied au derrière ou « un tirage d’oreille. Au Polisario de ne pas oublier que la solution ne viendra ni de l’ONU ni même de ses alliés s’il ne met aucune pression sur le Makhzen. Une vraie pression qui mettrait le feu sous le pot de chambre de moh 666, qui est en train de gagner un temps précieux




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.