Présidence du COA : dépôt des candidatures du 11 au 18 mai

Mustapha Berraf est pour l'instant le seul candidat à la présidence du COA. D. R.

Les candidats intéressés par la présidence du Comité olympique et sportif algérien (COA) ou par un poste au sein de son bureau exécutif pourront déposer leurs dossiers du 11 au 18 mai courant, a annoncé l’instance olympique lundi. «Les membres de droit sont informés qu’ils peuvent postuler à la présidence du COA ou à son comité exécutif du 11 au 18 mai 2017.

Le dépôt des dossiers peut se faire à partir de 9h au niveau de secrétariat général de l’instance. Le dernier délai étant fixé au jeudi 18 mai à 17h», a encore précisé la même source. Le recueil des dossiers ne débutera donc que dans dix jours, mais le premier candidat à la présidence du COA est déjà connu, à savoir le président sortant Mustapha Berraf, qui, après avoir longtemps entretenu le suspense, a décidé de se représenter.

«Les acteurs du monde sportif étaient nombreux à m’encourager à continuer et je ne suis pas resté insensible à leurs sollicitations. J’ai donc décidé de me porter candidat pour un nouveau mandat à la tête du COA», a indiqué Berraf lors de l’assemblée générale ordinaire de l’instance tenue samedi dernier au siège de l’opérateur de téléphonie mobile Mobilis, sis à Bab Ezzouar (Alger). Berraf avait clairement insinué qu’il n’allait pas essayer de briguer ce nouveau mandat olympique (2017-2020), arguant notamment des «problèmes de santé» qui l’ont amoindri au cours des derniers mois.

Mais, d’après lui, les choses ont fini par s’améliorer. «J’ai discuté avec mon médecin, le professeur en cardiologie Djamel Eddine Nibouche, et il m’a assuré que je suis apte à assurer un autre mandat. Ainsi, rassuré par son diagnostic, je n’ai plus d’inconvénient à me représenter», a encore expliqué le président sortant du COA. Prévue le 14 mai, l’assemblée générale élective du COA a été décalée au 27 du même mois.

R. S.

Comment (3)

    mouatène
    1 mai 2017 - 20 h 43 min

    puisque le ridicule n’a
    puisque le ridicule n’a jamais tué , pourquoi pas si berraf se priverait il !!!! elli dhague el-bénna, ma yat’hanna . quelle honte !!!! un malade du coeur, et on accepte sa candidature. on appelle ça, le sport algérien dirigé par des trucs d’importation. bravo monsieur le ministre des sports !!!!!




    0



    0
    mohamed
    1 mai 2017 - 18 h 18 min

    j’ai discuté avec mon médecin
    j’ai discuté avec mon médecin et ce dernier lui a notifié qu’il peut continué à assurer un autre mandat ‘C’est Bizarre !




    0



    0
    Felfel Har
    1 mai 2017 - 13 h 56 min

    N’a-t-il pas encore compris
    N’a-t-il pas encore compris qu’il est temps de quitter la table et de « s’en aller sans se retourner » comme le suggérait Aznavour? Ne lui reste-t-il aucune dignité, après avoir été traité de tous le noms à cause de ses échecs répétés à promouvoir le sport national et le mouvement olympique? Par contre, il a bien réussi dans ses affaires personnelles. Mon Dieu, pourquoi veulent-ils tant s’aggripper au pouvoir comme Mugabé, en dépit de leur maladies chroniques? Laissez donc la place à de nouvelles idées, à du sang nouveau et à de réelles compétences pour relancer nos athlètes et les (re)mettre sur la voie du succés et de la victoire! L’Algérie s’en porterait mieux, c’est certain!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.