Concours de recrutement de plus de 10 000 enseignants : le ministère précise

Nouria Benghebrit, ministre de l'Education nationale. New Press

Le ministère de l’Education nationale a annoncé samedi l’affectation des postes au concours externe de recrutement d’enseignants au niveau nationale (10 000 postes) selon les wilayas et les spécialités ainsi que le nombre de postes au concours de recrutement d’administrateurs pour l’année 2017. Le nombre de postes est de 10 009 postes répartis comme suit : 4 759 postes pour le grade d’enseignant au secondaire et 5 250 pour celui d’enseignant au moyen, a indiqué le ministère sur son site électronique.

Pour les postulants au poste d’enseignant au secondaire, le ministère exige un diplôme d’ingénieur d’Etat en enseignement supérieur, une licence ou un diplôme d’études supérieures. Pour les postulants au poste d’enseignant au moyen, une licence ou un diplôme d’études supérieures est exigé. La répartition par spécialités, les mathématiques et la physique sont les plus prisées au cycle secondaire. Le nombre de postes à pourvoir s’élève à 764 pour les mathématiques et 645 pour la physique. 1 128 postes sont à pourvoir pour la physique au cycle moyen et 971 pour les mathématiques.

D’autre part, le ministère a ouvert un concours de recrutement pour certains corps relevant de l’Education nationale : intendant (488 postes), intendant adjoint (667 postes), superviseur d’éducation (2 783 postes), conseiller d’orientation et de guidance scolaire et professionnelle (245 postes) et laborantin principal (435 postes). La première inscription se fera par voie électronique sur le site http:concours.onec.dz, a fait savoir le ministère, rappelant que les épreuves écrites d’admission auront lieu le 29 juin pour tous les corps concernés.

R. N.

Commentaires

    Anonymous
    8 mai 2017 - 18 h 17 min

    Ce ministère est malade de l
    Ce ministère est malade de l’incompétence de ses fonctionnaires au niveau central et départemental .Je ne parle pas des enseignants car je suis persuadé que la mal qui ronge ce secteur vient essentiellement de ses cadres incompétents , nommés selon des critères peu orthodoxes.Je tiens toutefois à féliciter pour la 1ere fois cette initiative louable relative à l’inscription des candidats aux différents concours de recrutement .Le site est bien réussi . Chapeau pour les informaticiens et dehors les administrateurs incompétents




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.