Sahara Occidental : Washington avertit le Maroc

Trump campe sur sa position, le Maroc devra s'y faire. D. R.

L’aide américaine destinée au Maroc, prévue dans le budget fédéral des Etats-Unis pour 2017, ne peut être dépensée au Sahara Occidental sans l’aval du département d’Etat, selon la loi budgétaire du 4 mai dernier adoptée par le Congrès et promulguée par le président, Donald Trump.

Cette loi a maintenu une clause concernant l’autorisation d’utiliser une aide financière américaine destinée au Maroc dans les territoires du Sahara Occidental occupés même si le royaume chérifien s’est félicité de cette disposition qu’il a interprétée faussement, indique une source proche du dossier. Le texte dispose que la mise en œuvre de cette disposition est soumise à l’aval du département d’Etat qui, souligne-t-on, n’a jamais donné son accord pour que les fonds accordés au Maroc dans le cadre de cette assistance soient dépensés au Sahara Occidental. 

Le département d’Etat a toujours marqué son refus catégorique de mettre en œuvre cette disposition, estimant qu’elle peut être interprétée comme un changement dans la position américaine à l’égard de la question sahraouie. En 2016, il avait rejeté cette mesure, en affirmant que son application revenait à reconnaître le Maroc comme puissance administrante dans les territoires sahraouis occupés, maintenant sa position, maintes fois exprimée, sur la non-reconnaissance de la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental. 

Selon l’information rapportée par l’APS, la loi budgétaire est très précise en ce qui concerne l’application de cette mesure législative. Elle stipule que le secrétaire d’Etat et l’administrateur de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) doivent se prononcer quatre-vingt-dix jours après la promulgation de la loi sur l’utilisation de cette aide au Sahara Occidental en consultation avec le comité des crédits.

Le Maroc a réagi vendredi en se félicitant de la promulgation de cette disposition qu’il veut faussement interpréter comme «un soutien du Congrès à l’initiative marocaine d’autonomie», en occultant la position officielle de l’administration américaine sur ce dossier, réitérée en fin 2016 sur la nécessité de déterminer le statut final du Sahara Occidental ainsi que celle du département d’Etat sur les conditions de l’utilisation de cette aide. Dans sa dernière liste des dépendances et territoires à souveraineté spéciale, actualisée fin 2016, le département d’Etat a affirmé qu’il ne reconnaissait «aucune puissance administrante» dans les territoires sahraouis occupés. «Le Maroc continue de distiller des contrevérités flagrantes sur cette disposition du budget fédéral américain», a-t-on souligné de même source.

Par ailleurs, une disposition contenue dans le projet de cette loi, relative à la coopération de l’Algérie sur le recensement des réfugiés sahraouis dans les camps de Tindouf, a été supprimée au niveau du Sénat, selon la même source. Cette disposition intégrée dans le projet de loi sur inspiration du lobby marocain au sein de la Chambre des représentants a été soutenue particulièrement par les deux Congressmen de Floride, Mario Diaz Balart et Lena Ross Lehtinen qui a annoncé, la semaine dernière, sa décision de ne plus se présenter pour un autre mandat après avoir servi au Congrès depuis 1989.

La disposition qui propose au secrétaire d’Etat et à la représentante permanente des Etats-Unis auprès de l’ONU de mettre de la pression sur l’Algérie (pays observateur dans le conflit du Sahara Occidental) pour qu’elle coopère dans l’organisation d’un recensement des réfugiés sahraouis à Tindouf a été rejetée et supprimée du projet final par la commission de réconciliation du Congrès qui regroupe des membres des deux chambres du Sénat américain.

R. I.

Comment (10)

    Suprême algérien
    10 mai 2017 - 18 h 10 min

    Rien que le titre de cet
    Rien que le titre de cet article réponds à toutes les questions …! L’aide américaine octroyé au Maroc ça répond à toutes mes questions, ils passent leur temps à mendie et à se prostituer pour de l’argent et après ça veut jouer au bonhomme .. mdrrrrr




    0



    0
    Anonymous
    9 mai 2017 - 18 h 26 min

    Arrêtez de considérer ce
    Arrêtez de considérer ce lupanar comme un pays . Le mokoko a toujours été considéré comme caravansérail et évidemment tous les glaouis jusqu’à mimi6 n’ont fait que travailler cet aspect . L’industrie du sexe et le haschich ont toujours existé .




    0



    0
    jughurta
    9 mai 2017 - 18 h 07 min

    Quel escros cette fiotte de
    Quel escros cette fiotte de m6, un mythomane et un calomniateur.




    0



    0
    Vangelis
    9 mai 2017 - 16 h 49 min

    Je ne comprends pas cette
    Je ne comprends pas cette frilosité de nommer la Maroc, par son véritable nom : narco monarchie puisque plus du tiers de son PIB provient de la culture et de la vente de hasch empoisonnant l’Europe et l’Algérie, pour ne parler que de ce continent et pays. Il faut à chaque fois que quelqu’un ou un média, surtout algérien, parle du Maroc, il faut qu’il ne le nomme plus par ce nom mais bien par : la narco monarchie. On a la preuve formelle du département d’Etat qui a évalué à plus de 23 % la  » contribution  » de ce trafic au PIB. Il y a lieu d’y ajouter plus de 10 % provenant des vols opérés par les sujets et recyclés dans cette narco monarchie. Après cette dernière claironne qu’elle investit en Afrique, forcément les pays où elle le fait n’ont pas les moyens de contrôler la provenance de ces  » investissements « . Pourquoi cette narco monarchie n’en fait pas autant en Europe et plus encore en fRANCE son parrain ? Parce qu’elle sait que cette dernière pourrait, si elle ne l’avait pas déjà fait, refuser ce blanchiment de l’argent de la drogue.




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    9 mai 2017 - 16 h 05 min

    Drahem Rouman IROUH FEL

    Drahem Rouman IROUH FEL Bakour.
    Nous attendons du CACANADA qu’il en fasse
    Autant . Déjà qu’ils rentrent au maroc sans visa
    Comme rentrer dans le kouri .
    Le livre Noir Canada en dit long . Il est possible
    De le telecharger gratuitement à partir de
    Google. Com.
    La France depuis Guenillerale Lyautey en a fait
    De son maroc le nouveau sodome et gomorrhe
    Ce qui fait encore courir les touristes libidineux
    Dans les faubourgs de Tanger et Marrakech
    À la chasse des pauvres du peuple misérable
    Des filles nubiles et des petits éphèbes jetés
    Dans les lupanar où le rififi ipipip se fume sans
    Gêne et sans respect des lois de Dieu.
    Pauvre peuple marocain vous êtes l’esclave
    D’une roi gamin.
    Malheur à un peuple gouverné par un gamin. I




    0



    0
    HANNIBAL
    9 mai 2017 - 14 h 54 min

    Cette autoglorification que
    Cette autoglorification que se dedie le regime du makhnaz déversée dans ses titres de presse montre
    plutot un royaume aux abois cette entité qui ne vit que par l’obole et par les aides et crédits est en train d’étouffer et
    s’invente des qualités a part la drogue et la prostitution qui emploi les mar »oké qui pour cacher le marasme économique et social s’invente des victoires comme celle ci ( l’aide américaine destinée au Maroc ) ne doit pas déborder sur le Sahara Occidental donc elle doit etre dispensé aux povres sujets dont le roitelet est leur premier prédateur et qu’ils l’honorent en se mettant a genoux




    0



    0
    Anonymous
    9 mai 2017 - 13 h 24 min

    Nous sommes en 2017!
    Nous sommes en 2017!




    0



    0
      momo
      10 mai 2017 - 7 h 58 min

      avec ou sans pétrole pas de
      avec ou sans pétrole pas de concession pour cette monarchie retrograde d’un autre age ou la prostitution et la drogue sont devenues le moteur de croissance du royaume de M6. il faut savoir qu’en matière de gaz et de pétrole, il nous reste beaucoup de gaz et pétrole de schiste pour encore deux siècles donc il ne faut pas créer victoire. l’extraction de ces richesse en Algérie nous coûtent entre 5 et 11 dollars le baril donc il y a de la marge.
      exporter de la tomate et quelques poissons avec un peu de textile ca n a jamais été difficile. quant aux voiture exporter par Renault depuis le Maroc et contrairement aux projets Peugeot et vw en Algérie les usines appartiennent à Renault a 100% y compris pour les sous traitant étrangers et vous n avaient aucun contrôle sur eux. il payerons des impôts dans 10 ans et comme vous le saviez déjà l’optimisation fiscale opérée par les multinationales vous risquez de n’avoir que des miettes.




      0



      0
    Erracham
    9 mai 2017 - 12 h 02 min

    A force de fumer du thé pour
    A force de fumer du thé pour entretenir ses rêves de grandeur et d’opulence, M6 ne réalise pas que ses désirs se transforment en cauchemars. Son royaume n’englobera jamais le Sahara Occidental et toute la richesse dont il a rêvée s’est évanouie. Il faudra qu’il s’habitue à sa condition de roitelet sans envergure, ni considération de la communauté internationale. Game over!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.