La participation au prochain gouvernement sème la discorde au sein du MSP

La tension monte encore entre Soltani et Mokri. New Press

La question de la participation au prochain gouvernement divise le Mouvement de la société pour la paix (MSP). Si le président de cette formation proche des Frères musulmans, Abderrezak Mokri, préfère laisser la décision au conseil consultatif qui se réunira dans les prochaines semaines, son rival et ex-premier responsable du MSP, Aboudjerra Soltani, exprime un autre avis, celui de l’impératif de siéger dans le futur gouvernement, «dans l’intérêt suprême du pays».

Dans une tribune publiée sur sa page Facebook, Soltani réitère sa position antérieure à l’élection législative, selon laquelle la place du parti du défunt Mahfoudh Nahnah est au sein du gouvernement et non pas dans l’opposition. Une position qui correspond à l’objectif pour lequel a été créé le MSP. Aboudjerra Soltani met en avant, bien évidemment, les défis majeurs qui doivent être relevés à tous points de vue afin de faire sortir l’Algérie de cette situation de crise et garantir sa sécurité et sa stabilité, dans un contexte régional plein de périls.

Pour cet ex-président du MSP, qui semble piaffer d’impatience de voir sa formation regagner «sa» place au sein de l’Exécutif, il est plus que nécessaire de constituer un gouvernement de coalition nationale fort par son élargissement à toutes les formations politiques afin qu’il puisse faire face à la crise. Cette sortie d’Aboudjerra Soltani fait réagir l’actuel président du MSP, qui l’invite, d’ailleurs, à la retenue et au respect des structures et des instances de décisions du parti.

Pour Abderrazak Mokri, «ce n’est ni à Aboudjerra Soltani ni à moi de décider d’un tel engagement». Le chef du MSP, qui, dans le sillage des révoltes arabes, a fait basculer le MSP dans l’opposition, assure que la question du retour au gouvernement sera soumise aux membres du conseil consultatif du parti, seuls habilités à trancher.

La tension monte ainsi d’un cran entre ces deux poids lourds du MSP. La rivalité entre les deux hommes n’est pas sans conséquences sur l’état d’esprit des cadres du parti. Et l’alliance conclue entre le MSP et le Front du changement (FC) risque de peser sur les choix à venir. La raison est que le FC, dirigé par Abdelmadjid Menasra, est également favorable à une participation au sein d’une coalition gouvernementale. La guéguerre entre Soltani et Mokri peut se traduire par des changements au sein du MSP, qui prépare un congrès de réunification avec le FC de Menasra l’été prochain. Soltani va-t-il remporter cette nouvelle «bataille» sur un Abderrezak Mokri qui se dit à titre personnel contre l’intégration du gouvernement ?

Hani Abdi

Comment (9)

    Coyaute
    11 mai 2017 - 19 h 01 min

    Changer ou remanier le gouv.
    Changer ou remanier le gouv. ne servira a rien.Il faudrait faire appel aux tetes algériennes qui ont fait leurs preuves a l’étranger pour sauver ce qui reste a sauver . Ces rapaces ne cherchent que leurs interets et ils l’ont prouves a maintes reprises, ils sortent par la porte et reviennent par la fenetre, il ni a que la mort qui les fera disparaitre
    Wrr5




    0



    0
    Zaoui
    11 mai 2017 - 9 h 47 min

    BOUGUERRA va faire imploser
    BOUGUERRA va faire imploser le MSP et pour un poste de ministre ,il est prêt à marcher sur le corps de sa mère et de celui de MAKRI!

    *c’est un opportuniste de la pire espèce ,il mange avec les loups et se lamente avec le berger!
    IL EST SANS RETENUE, sans personnalité… Pour lui accéder à un poste de l’ETAT c’est primordial, il met un chiffon sur son faciès et fonce !
    Mais MOKRI EST DUR ET SANS PITIE ,IL VA LE CASSER !




    0



    0
    TITI
    10 mai 2017 - 20 h 00 min

    M S P MALADIE SERIEUSEMENT
    M S P MALADIE SÉRIEUSEMENT PRÉVISIBLE




    0



    0
    Un autiste
    10 mai 2017 - 17 h 58 min

    Comment rallier un groupe qui
    Comment rallier un groupe qui est rejeté par une écrasante majorité des Algériens peut-il s’inscrire «dans l’intérêt suprême du pays». ? C’est au contraire devenir complice direct de la gabegie et participer à l’échec du régime qui recherche désespérément des bouées de « sauvetage » et par la même occasion jeter le discrédit, si cérdit il ya encore, sur les partis de la soit-disant opposition. Comme si le fait d’avoir cautionné la mascarade du 4 mai n’était pas suffisante pour cela. Ces gens sont idiots et alors, ils croient tout le monde idiot ! Ce Soltani est juste un gueux qui a goûté aux méchouis gratuits du système et il lui est difficile de s’en passer. Alors, pour ce coco, pays n’a pas la signification universelle entendue, son pays à lui est le pays des coquins.




    0



    0
    Anonymous
    10 mai 2017 - 15 h 09 min

    Aboujarra Soltani dit qu’il
    Aboujarra Soltani dit qu’il faut que le MSP participe absolument au gouvernement «dans l’intérêt suprême du pays» . Regardez moi ça toute honte bue et sans rire il ose dire «dans l’intérêt suprême du pays» mais dis plutot dans ton intèrét personnel suprème car ayant gouté au pouvoir il ne peut plus s’en passer. aaaaaaaahhhhhhhhhhhhh ya nif wène rak !!!!!




    0



    0
    Scrutateur
    10 mai 2017 - 13 h 07 min

    Qu’ils fassent déja le bilan
    Qu’ils fassent déja le bilan de leur participation aux gouvernements précédents: Corruption,favoritisme,rente,dilapidation…la liste est longue et se disent mumuses




    0



    0
    Lotfi
    10 mai 2017 - 12 h 13 min

    je salues la position de
    je salues la position de Mokri qui témoigne du respect des instances du parti.quant à Abou l’opportuniste,il ne digère pas d’être hors du mangeoire. lui,Ghoul Menasra et leurs semblables font de l’islam un fond de commerce .




    0



    0
    Anonymous
    10 mai 2017 - 11 h 26 min

    toute participation des
    toute participation des frères muslmans égyptiens dans un gouvernent national algérien est un danger pour la nation algérienne … le FLN et le RND veulent-ils vendre l’Algérie au Qatar sur le dos du peuple et de leurs électeurs ??




    0



    0
      Lotfi
      10 mai 2017 - 12 h 35 min

      quel patriotisme du Fln et
      quel patriotisme du Fln et Rnd,c’est comme elle n’est pas déjà vendue aux français,américains et émirs du golf.




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.