Nouveau gouvernement : Mokri rencontre Sellal

Abderrezak Mokri, président du MSP. New Press

Les choses semblent s’accélérer au sein du Mouvement de la société pour la paix (MSP). Son président, Abderrezak Mokri, a rencontré ce mercredi matin le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. C’est ce qu’a annoncé le chef du MSP dans un communiqué, précisant que la rencontre a eu lieu à la demande du Premier ministre et a été centrée sur la constitution du futur gouvernement.

«J’ai rencontré ce matin Abdelmalek Sellal qui m’a invité il y a deux jours par le biais d’une tierce personne. Le Premier ministre m’a confirmé l’offre faite au MSP d’intégrer le gouvernement et m’a assuré qu’il s’agit d’une demande exprimée par le chef de l’Etat», a écrit Mokri. Le président du MSP dit avoir répondu au Premier ministre que la décision d’intégrer ou pas le futur gouvernement sera prise par le conseil consultatif du MSP, qui se réunira juste après la proclamation des résultats définitifs et la fin du traitement des recours relatifs aux législatives par le Conseil constitutionnel.

Abderrezak Mokri s’est déjà exprimé sur le sujet. Si durant la campagne il n’était pas contre l’idée que le MSP retrouve sa place «naturelle» au sein du gouvernement, il a affiché son opposition à cette option après l’annonce les résultats peu flatteurs obtenus par son parti lors des législatives du 4 mai. Mais au sein du MSP, il n’y a pas que lui. Un «courant» incarné par l’ex-président du parti, Abdoudjerra Soltani, est très favorable au retour au gouvernement. D’ailleurs, Soltani a estimé «nécessaire» de siéger au sein d’un futur gouvernement de coalition nationale.

Dans sa «bataille» ouverte contre l’irréductible Mokri, Soltani pourrait bénéficier de l’appui de Abdelmadjid Menasra, qui ne s’inscrit pas dans une opposition dure contre le pouvoir. D’ailleurs, quand le MSP avait boycotté la présidentielle de 2014, Menasra, à travers son parti le Front du changement, a plutôt milité sur le terrain pour la participation à ce scrutin. Maintenant qu’il est en alliance avec le MSP dans la perspective d’aller prochainement vers une fusion totale, Menasra aura assurément son mot à dire.

Hani Abdi

Comment (23)

    Anonymous
    11 mai 2017 - 16 h 20 min

    Faire appel à un islamiste
    Faire appel à un islamiste opportuniste c’est aller encore plus bas dans les abysses de la médiocrité. Les islamistes ont eu très peu de voix , pourquoi lui faire appel ? Politique politicienne quand tu nous tiens.




    0



    0
    Un autiste
    11 mai 2017 - 10 h 28 min

    Les « partis » unanimes : « Le
    Les « partis » unanimes : « Le peuple n’a pas voté ? Qu’à cela ne tienne, on fera SANS le peuple ! »




    0



    0
    Lghoul
    11 mai 2017 - 9 h 35 min

    Ce qui est interessant est
    Ce qui est interessant est que ce soit ce nouveau parti, tout recent, le fils du fis, qui est invité le premier pour faire partie du gouvernement. Alors et votre « consensus national » messieurs du FFS ? et que font le RCD, le PT et tout le reste des sangsues champions de la déception et du bluff ? Que faites vous ? On vous invitera peut être les derniers ? Ils ont invité d’abord les hybrides de ceux ont mis a feu et a sang le pays. Mais vous, vous n’êtes pas si importants ! Voulez vous un croquis, une image ou même une parole pour comprendre ou cela fait parti de la pièce de théâtre que vous avez jouée ?
    Mais vous ne comprendrez jamais le message car non seulement vous êtes durs a comprendre mais vous etes incompétent car vos gros ventres de goinfres de quelques miettes vous ont aveuglé. Non seulement vous faites partie d’un gouvernement non représentatif du peuple, comme vous ne représentez aucune opposition d’ailleurs, mais ils vous méprisent ouvertement. Alors faite la chaîne comme des toutous et consultez belahmar pour vous prédire qui sera le suivant. « raf » « raf » « raf » Vous salivez déja. Vous etes la HONTE de ce qui est normalement appelé « opposition ». Dans une année vous aurez ZERO militant.




    0



    0
    LE SPECIALISTE
    11 mai 2017 - 9 h 02 min

    maintenant tout devient clair
    maintenant tout devient clair , ce spécialiste du  » cul entre deux chaises  » fait partie du système .
    monsieur fait semblant de faire de l’opposition ….et dés que les jeux sont faits , il rejoint le bercail , le système qui nous gouverne si bien depuis 62 .




    0



    0
    Anonymous
    11 mai 2017 - 8 h 48 min

    L’islamisme a toujours été
    L’islamisme a toujours été utile au pouvoir; Dès les années 60, ils l’ont favorisé pour couper l’herbe sous le pied à l’opposition démocratique naissante. Sous sa forme radicale (FIS, AIS, GIA…), il sert d’épouvantail auprès de la population. Le régime peut alors faire le chantage à la sécurité : c’est nous ou c’est le terrorisme. Sous sa forme « modérée (MSP, FC, TAJ,…) il sert à corrompre, abrutir et endormir le peuple. Dans tous les cas, le régime est gagnant. Voyant que le fossé avec la population s’aggrandit, et que les islamistes maison du TAJ ne convaiquent pas assez, le FLN tend à nouveau la perche au MSP pour qu’ils oeuvrent ensemble à l’endormissement de la population.




    0



    0
    Lghoul
    11 mai 2017 - 6 h 46 min

    Est ce que c’est une nouvelle
    Est ce que c’est une nouvelle ? Ils font tous partie du gouvernement sauf que leurs roles sont mis en application de l’exterieur pour controller leurs foules. Ainsi personne ne pourra manifester son mécontentement. La meme règle s’applique au FFS, RCD, PT etc. Ils sont tous du gouvernement « exterieur » – La preuve ils ont tous participé a la « halalisation » d’une APN vomie et minoritaire – boycottée par le peuple.




    0



    0
    nordine aljazairi
    11 mai 2017 - 6 h 28 min

    JE veux ma part du gâteau j
    JE veux ma part du gâteau j’ai compris soltani avait bien raison il fallait pas quitté le gouvernement
    j’ai préparé mon retour le jour ou menassra a rejoint la liste du msp
    il aura la présidence du parlement
    2 ou 3 ministres me suffiront
    moi mokri j' »ai changé je serai le erdogane d’Algérie




    0



    0
    Anonymous
    10 mai 2017 - 23 h 04 min

    Quand des pays avancent,nous
    Quand des pays avancent,nous ,on reculent, nous savons que fanfaronner je ne savais pas qu’un jour le pays deviendrait une propriété privée.Une guerre d’indépendance pour rien.




    0



    0
    azrou
    10 mai 2017 - 23 h 02 min

    Que attendons nous des gens
    Que attendons nous des gens qui ont fait de madani mazreg une personalité nationale? Il a été reçu par ouyahia dans le cadre des consultations de la nouvelle constitution!
    alors que les militants de la famille qui avance, les vrais nationalistes, les patriotes ils les jetent en prison ou sont ignorés.
    Le changement ne viendra pas tant que les richesses naturelles sont là.
    Une fois le pays est vidé de ses richesses, ils n’y aura que ses vraies enfants pour le réanimer.




    0



    0
    pegasse
    10 mai 2017 - 22 h 37 min

    Vous avez fraudé aux
    Vous avez fraudé aux elections et non contents de cette mascarade vous proposez des postes ministeriels á mokri,vous cherchez quoi au juste?!,vous jouez á quoi,le couvercle bouge,ne le voyez vous pas!




    0



    0
    Toufik
    10 mai 2017 - 21 h 13 min

    Le problème n’est pas Mokri,
    Le problème n’est pas Mokri, mais plutôt l’invitation, soi-disant sur la demande de Boutef. Et ce, malgré la débandade des islamistes dont le total est bien inférieur au RND. A n’y rien comprendre, ou plutôt si. Realpolitik.
    Aussi, cela indique que Sella sera maintenu a moins que Sellal ne soit que la…voix de son maitre. Quelqu’un va payer pour le faible taux de participation. Bedoui sera le mouton.




    0



    0
    VIVE NOUS!
    10 mai 2017 - 21 h 10 min

    c est lui qui demandait d
    c est lui qui demandait d ouvrir les frontières avec le Maroc et ils lui font une place aux gouvernement???
    donc a l avenir il pourra dévoiler ttes les réunions ministérielles Algériennes au plus offrant et ses maitres bédouins d Arabie et du MIMI6 la joufflue…l heure est grave entre les tunisiens qui nous insulte et le Maroc qui arrache notre drapeau et ns insulte tt le temps….. un mépris total de nos institutions et de nos officiels envers le peuple Algerien j en déduis puisqu ils se soucient plus de nos voisins et des autres et les laisse insulter notre identité nationale ; en fait ca les touches pas ; l algerien beneficie jamais de ses richesses ; qd ca va bien ca change pas pr lui et qd ca va mal c est lui qu on allume… on aide le monde entier sauf nos propres enfants …pkoi on herite de ca on merite pas mieux ; comment vlez vs faire venir des touristes sans hôpitaux pr se soigner mais le jour ou ils viendront y en aura et des modernes je le sais mais y en a pas eu pr les algériens pdt 50 ans . Hamdoulah le dernier mot quoiqu il arrive reviens au peuple algerien à la fin au bout du compte cest une question de temps et personne quittera l Algérie et laissera le peuple ds son malheur à cause de quelques irresponsables officiels ou autres ; on l a vu et vécu déjà une fois pas deux fois … Soyons vigilant peuple algérien ctre ttes dérives ctre nos propres compatriotes les algériens et algériennes; surtout une solidarité et une unité qui dépasse tout pouvoir et ttes forces obscures si elles existent et d ou qu elles viennent; celle du peuple algérien de Ouest en EST et attention aux divisions externes et internes. il dirige l Algerie et habite à l etranger et qd ca va plus au pays ils s en vont avec leurs familles et des millions d euro et des biens en occident … si ca c est pas de la haute trahison dites moi c que c est alors ; pkoi les services de renseignements ne les interpelles pas et les livres a la justices ils ont en le pou voir avec quique ce soit a partir qu ils saignent le pays et son peuple ; pkoi il ya pas de transparences et ils ns parlent d un etat de droit en marche et que les algerien doivent attendre 2035 pr voir un rayon de soleil ya Madame soleil ; l Allemagne a reunifié ss petrole et gaz deux pays rda et rfa et les adevelopper en peu de temps ; nous ilsnous endorme attendez 2035 pr voir ce quon a commencer aujour dhui ..a dautres vendez vos biens mal acquis et redonnez les au tresor algerien pr construire des hôpitaux par exemple pr nos enfant et pas un appart a paris à 50 millions d euro…. ca suffit pr certains ; d auttes servent l Algerie honnêtement et heureusement … le Mocri (c est cool et scout) hier il les critiquer aujourd hui il mange a leur table. ??? Vive l Algérie et son Peuple!




    0



    0
    zarathoustra
    10 mai 2017 - 20 h 31 min

    Ces sangsues mangent à tous
    Ces sangsues mangent à tous les rateliers sans foi ni loi ,tapis dans l’ombre guettant la moindre occasion pour s’accaparer du pouvoir ………tfouuuuuuh… opportunistes … renégats …prets a tourner le dos au petit peuple (modeste) qui les à elus…..des fois je comprends essissi.




    0



    0
    ElHadj Mounafek
    10 mai 2017 - 20 h 19 min

    Science fiction: Si un jour
    Science fiction: Si un jour la France coloniale est de retour et qu’elle propose des postes ministériels de collaborations à des islamistes du MSP ou autres, ils accepterons avec le sourire et grand plaisir




    0



    0
    Felfel Har
    10 mai 2017 - 18 h 51 min

    Un avertissement au
    Un avertissement au gouvernement algérien: Makri n’est pas Macron! Le premier nommé n’a ni les qualités humaines, ni l’intelligence du second. L’un a une vision avant -gardiste, l’autre rêve d’un retour au Moyen Age obscurantiste. Makri au gouvernement, c’est la porte ouverte à la corruption! Tous les islamistes qui ont été promus ministres se sont bien sucrés (et leur parti aussi) sur le dos de l’Algérie. Posez la question à Ghoul!




    0



    0
    Zaoui
    10 mai 2017 - 17 h 00 min

    Chez on dit souvent quand une
    Chez on dit souvent quand une personne est fourbe: »il mange avec le loup et se lamente avec le berger: »
    Voilà en résumé le MSP !!!




    0



    0
    Anonymous
    10 mai 2017 - 16 h 34 min

    Ce système négocié tjs avec
    Ce système négocié tjs avec les islamiste cela veut dire c un parti qui a servi ce pouvoir pendant les décennie noir .Abou edjouhar selatni a sur l île de palm djoumayra a Dubaï 2 luxueuse villas ou ils passent se vacances .nous sommes dans un monde ou chayatennes sont en masses et elmalayka ont disparu et ce gouvernement qui continu de parle alors que le peuple ne v plus de lui




    0



    0
    Zaoui
    10 mai 2017 - 15 h 03 min

    Le MSP n’est pas du tout
    Le MSP n’est pas du tout représentatif du peuple algérien ,cette frange d’islamistes qui s’abaisse devant « ERDOGAN » destructeur de la SYRIE pays frère et grande civilisation multi-millénaires NON! l’algérien ne reconnait pas cette élite qui passe son temps à DUBAI;

    *Bouguerra soltani propose à Mr SELLAL d’élargir les assises du nouveau gouvernement dans une perspective qu’il mette son « derrière « sur une chaise large ,il a goutté au pouvoir et c’est un « manuel VALLS » à peu près sans aucune retenue veut reprendre du service pour magouiller.




    0



    0
    selecto
    10 mai 2017 - 15 h 00 min

    Adieu à la cause Sahraouie.

    Adieu à la cause Sahraouie.
    Ce geste est un signale au Maroc de la part des traitres puisque ce type est très lié aux islamistes Marocains les fervents de la colonisation.
    L’heure est grave.




    0



    0
    GHILAS
    10 mai 2017 - 14 h 27 min

    Quand on accuse le système de
    Quand on accuse le système de fraude comme le crie si bien Mokri dont le parti a été malmené le 4/5/2017 avec une perte de plusieurs postes à la future APN , la moindre des choses à faire c’est de refuser catégoriquement de participer à son gouvernement car ça devient antinomique , aberrant et ne pas faire comme le suggère Soltani Aboujarra qui ne veut participer au futur gouvernement que juste pour le strapontin de ministre et bien sùr de tout ce qui en découle . aaahhh ya nif ouène rak !!!




    0



    0
    muhand
    10 mai 2017 - 13 h 45 min

    La prostitution politique
    La prostitution politique commence. Sans principe les islamistes mettront leur djalaba au placard pour mettre le foulard autour de leurs tailles et entamer la danse du ventre. On verra bien qui des partis opportunistes iront rejoindre la grande écurie pour se goinfrer.




    0



    0
    Anonymous
    10 mai 2017 - 13 h 39 min

    pourquoi pas négocier
    pourquoi pas négocier directement avec Erdogan , le Qatar ou Kardaoui et perdre son temps avec ce sous-fifre des frères musulmans égyptiens ??? Pauvre Algérie !




    0



    0
    FRIC-FLN
    10 mai 2017 - 12 h 03 min

    c’est que de la comédie et du
    c’est que de la comédie et du cinéma a l’algérienne; tout le peuple algérien savait que tout les participants a la mascarade des élections résultat connus d’avance;ont été promis une forte récompense; pour certains un poste au gouvernement fantome;et pour d’autres quelques privilèges ;alors monsieur mokri comme vous le savez que les élections ont été truquée pourquoi acceptez vous de travailler avec les fraudeurs;un dicton dit « dis moi ceux qui tu fréquente;je te dirais qui es tu »;seul et unique victime de cette algérie d’opportunistes c’est le modeste peuple.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.