Viandes rouges : l’affichage du prix et de l’origine obligatoires

Protéger le consommateur en lui communiquant des informations précises. New Press

Le ministère du Commerce a annoncé aujourd’hui dans un communiqué que les bouchers étaient astreints à l’obligation d’afficher le prix et l’origine des viandes fraîches importées et de séparer les produits importés et locaux afin de protéger le consommateur et lui donner la liberté de choix.

«Suite à la délivrance de licences d’importation des viandes fraîches et à l’effet de protéger les consommateurs en leur communiquant des informations précises et claires pour leur permettre de choisir librement la qualité du produit étalé, le ministère du Commerce astreint les bouchers à l’affichage des prix et de l’origine des viandes et à la séparation des viandes fraîches locales de celles importées», précise le communiqué repris par l’APS.

La commission interministérielle chargée de la délivrance des licences d’importation avait, rappelle-t-on, attribué récemment 19 licences pour l’importation de 20 000 tonnes de viandes rouges fraîches pour une première étape, soulignant que 50% de ces quantités seraient importées d’Espagne, tandis que le reste proviendrait de France, d’Italie, de Brésil et de la Nouvelle-Zélande.

Selon le ministère du Commerce, 17 000 autres tonnes de viandes rouges ont déjà été importées depuis le début de l’année 2017 à travers des licences d’importation attribuées au titre de l’année 2016.

Pour rappel, l’Algérie a décidé de ne plus importer de viandes congelées. La décision a été annoncée le 19 avril 2017 par Abdelmadjid Tebboune, ministre du Commerce par intérim. Le ministre a ajouté que «les marchés de viandes congelées ont enregistré pendant plusieurs années des dépassements graves et préjudiciables au citoyen, notamment en présentant la viande congelée comme fraîche».

En outre, Tebboune a précisé que l’Algérie continuera à importer des viandes bovines fraîches dans les limites des besoins exprimés au plan national. «Je ne vois aucun intérêt pour l’économie nationale, ni pour le consommateur de persister dans cette démarche du moment où nos capacités nationales en viandes ovines couvrent la demande. Notre cheptel compte 27 millions de têtes, et c’est très suffisant mais nous continuerons d’importer de la viande bovine fraîche dans la limite des besoins locaux», a affirmé Tebboune.

Ramdane Yacine

Comment (9)

    lehbilla
    11 mai 2017 - 14 h 01 min

    A se rappeler qu’ils ont fait
    A se rappeler qu’ils ont fait bouffer de la viande d’âne en plein ramadan et même en autres temps. Si on veut protéger le consommateur il faut mettre en application les lois qui existent déjà depuis belle lurette. Or on note l’absence de l’état partout dans tous les secteurs. On remodèle les règles et les critères tous les jours car aucune vision n’existe chez nos dirigeants. C’est de l’à peu près partout. Vous comprendrez dès lors pourquoi le consommateur chez nous sera toujours le pigeon du jour, et que l’informel est devenu quasi formel et officiel. La centrale du change est bien square port Said non?




    0



    0
    Mello
    11 mai 2017 - 12 h 43 min

    Au lieu de s’occuper des
    Au lieu de s’occuper des vrais problemes du consommateur qui continue a payer les yeux de la tete tous les produits de large consommation, le ministre nous sort cette panoplie de regles qui ne nous avancent en rien. Une viande importee,reste une viande importee quelle que soit son origine, une viande locale reste locale quelque soit sa region.
    Pourquoi melanger dans une meme boucherie les deux types de viandes, alors que le conditionnement n’est pas le meme. Connaissez vous ,monsieur le ministre nos capacites de production en viande bovine pour engager une importation ? Supprimer les viandes congelees reste tout de meme une bonne chose, car les conditions de conservation ne sont que rarement respectees.
    En fait, est ce que la viande importee du Bresil ou d Argentine ,a le meme prix que celle importee d Inde ou du Soudan ?.




    0



    0
    Anonymous
    11 mai 2017 - 12 h 01 min

    TOZ ARRETEZ DE VOUS FOUTRE DE
    ARRETEZ DE VOUS moquer du peuple. DEPUIS QUAND VOUS PROTEGEZ LE CONSOMATEUR? A VOIR LE PAIN ET LES BOISSONS ÉTALÉES SEN PLEIN SOLEIL SUR LES TROTTOIRS…




    0



    0
    Anonymous
    11 mai 2017 - 11 h 24 min

    Afficher la provenance est
    Afficher la provenance est une chose, afficher les prix c’est autre chose, mettre les prix a la portée du peuple c’est encore autre chose.




    0



    0
    Lghoul
    11 mai 2017 - 10 h 35 min

    Une question: Est ce que vous
    Une question: Est ce que vous ferez la difference entre la viande provenant du Soudan ou de l’Inde avec celle qui nous vient de l’Argentine ou du Bresil ?
    Sinon pour ce qui est des autres « origines » locales, si j’étais boucher je mettrais volontier « Charolet de Sidi Moussa » ou simplement « viande bovine de Souk Lekhmiss ». Sincerement parlant, qui connait exactement l’origine de toutes les bêtes qui se vendent dans les marches de bétail ? Une bête pourrait échapper du mali, une autre pourrait facilement échapper a daesh en traversant la frontière libyenne et ainsi de suite.




    0



    0
    Anonymous
    11 mai 2017 - 5 h 59 min

    Enfin des mesures simple de
    Enfin des mesures simple de protection des consommateurs et les bouchers aussi pourront trouverons leurs comptes.




    0



    0
      mohamed
      11 mai 2017 - 6 h 31 min

      l’affichage des prix
      l’affichage des prix normalement ne concerne pas les viandes uniquement mais tous les produits et les articles mises en ventes, j’ai remarqué que l’Algérie est le seul pays au monde ou l’affichage fait défaut, il faut que les services concernés se penchent sur ce problème.




      0



      0
    Anonymous
    10 mai 2017 - 21 h 00 min

    comment tu veux quand avance
    comment tu veux quand avance avec des gens de ta trempe, en supposant que tu sois Algérien bien sur.




    0



    0
    TITI
    10 mai 2017 - 20 h 07 min

    WAOUA L AFFICHAGE DES PRIX
    WAOUA L AFFICHAGE DES PRIX OBLIGATOIRE .VOUS ALLEZ FAIRE PEUR AU HONNETES GENS…QUEL AVANCER QUEL CHANGEMENT UN VRAI PAYS MODERNE ET DEMOCRATIQUE VIVE L ETAT DE DROIT..




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.