Une tentative d’immolation provoque des émeutes : la Tunisie au bord de l’explosion ?

Les problèmes s'accumulent en Tunisie. D. R.

Le syndrome de Bouazizi plane une nouvelle fois sur la Tunisie, sur fond de crise sociale sans précédent. Une tentative d’immolation, mercredi, d’un jeune marchand ambulant dans la localité de Taberba, distante de 25 km de la capitale, a mis le feu aux poudres, en provoquant des affrontements assez violents entre des manifestants en colère et les forces de sécurité appelées en renfort, selon des sources médiatiques concordantes. Ces émeutes viennent en écho aux manifestations quasi quotidiennes dans les régions du sud où les citoyens dénoncent l’insécurité et le chômage.

La situation est si préoccupante depuis quelques jours que le président, Béji Caïd Essebsi, a été contraint d’ordonner à l’armée de protéger les principaux sites de production contre d’éventuels actes de sabotage ou de pillage. Une décision qui a été vivement critiquée par une partie de la classe politique qui y voit une tentative d’impliquer l’institution militaire dans la répression.

La persistance de la crise sociale dans ce pays voisin dissipe tous les espoirs fondés sur les promesses formulées lors d’une conférence internationale organisée, l’été dernier, à Tunis et qui misait sur des investissements étrangers massifs, une sorte de plan Marshall appuyé par les pays occidentaux pour relancer une économie en panne. Il se trouve que même la reprise de l’activité touristique, qui constitue la principale source de revenus pour les Tunisiens, après les attentats meurtriers de 2015 et 2016, ne suffit plus pour assurer la paix sociale dans ce pays confronté aussi au danger terroriste. La multiplication des grèves et l’instabilité gouvernementale, marquée ces derniers mois par les limogeages en série, achèvent de menacer la démocratie tunisienne, que les médias européens se plaisent à présenter comme l’unique exemple de changement réussi dans le monde arabe.

R. Mahmoudi

Comment (58)

    No Boutef
    12 mai 2017 - 8 h 01 min

    C’est vrai qu’il nya pas de
    C’est vrai qu’il nya pas de dispositif ENSEJ AADL,…En Tunisie ,il nya pas Le FRR (fond de regulation de réserve) ,qui remplit la caisse quand Elle est vide ,donc l’explosion est tout à fait possible Ils Ne peuvent pas acheter La paix sociale.Ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir acheter La paix sociale ,d’organiser des Youyouuu à chaque élection (on va très bien El Hamdoulah) .Yoyouuuuu Tahia Bouteflika

    Lghoul
    11 mai 2017 - 18 h 33 min

    L’Algérie et les Algeriens
    L’Algérie et les Algeriens doivent se démarquer une bonne fois pour toutes des arabes et de leurs problèmes car ne fera que les transposer chez nous. Qu’ils restent chez eux, je reste chez moi car on n’a rien de commun. Par principe je n’ai jamais visité un pays arabe et je ne changerai jamais ma décision et en fin de compte je découvre que je n’ai pas tord. J’ai visité Cuba et dès que j’ai dit que je suis algérien, leur respect saute aux yeux et j’y retournerai dès que je le pourrai. Cuba était l’un des principaux pays qui estxvenu à la rescousse quand les mokokos ont voulu nous prendre tindouf en 63. L’Algérie à toujours eu une place dans leur coeur même si on est séparé par des milliers de kilomètres pendant que nos « frangins » illégitimes nous poignardent dans dos.

      AMMAR
      11 mai 2017 - 19 h 15 min

      BRAVO
      BRAVO

      algerien pur et dur
      12 mai 2017 - 17 h 06 min

      Je vous suis sur toute la
      Je vous suis sur toute la ligne si on parle des pays du moyen orient mais la Tunisie est un pays voisin et pas du tout arabe bien qu’helas ils aient oublie leur origine berbere. Il leur suffit d’une bonne secousse pour qu’ils se reveillent. Quand a l’hypocrisie et la jalousie, ils ont en fait helas un fond de commerce et je suis pour surtaxer les touristes algeriens se rendant en Tunisie ne serait ce que pour accelerer cette secousse. Et je ne suis ni pour essebssi, ni pour alaabidine. Quant a leurs islamistes opportunistes et hypocrites, tout comme les notres d’ailleurs, j’aimerai, si je pouvai, accelerer leur envoi aux enfers ou ils appartiennent avec les autres wahabistes, takfiristes etc. Ils ont entache la religion musulmane.

    Anonymous
    11 mai 2017 - 18 h 20 min

    Chers compatriotes l’Algérien
    Chers compatriotes l’Algérien c’est connu il est d’un grand humanisme et d’une générosité incomparable.
    Hacha le peuple tunisien qui n’est pour rien dans les déclarations inamicales de leur ministre restera un peuple frere.
    Il ne faut oublier ces millions de tunisiens que compose le petit peuple vivent dans la précarité et le dénuement total dans des régions déshéritées ceux là ne méritent pas qu’on les oublie ou qu’on leur tourne le dos ils ont besoin de nous et personne n’est à l’abri d’une crise qui peut tout detruire.
    En conclusion rien ne pourra ebranler l’ancienne amitié de nos deux peuples .

      azem bacha
      11 mai 2017 - 20 h 41 min

      Des paroles sages. Le
      Des paroles sages. Le ministre auteur de la déclaration inamicale envers nous et envers les libyens souffre du complexe du colonisé comme il en existe partout même chez nous. Il ne représente pas le peuple frère tunisien. Donc méfions nous de ceux qui veulent nous manipuler. Ces gens là sont des ignorants ( malgré leurs diplômes) ou des agents à la solde de ceux qui ne nous ( les maghrébins) aiment pas.

        Algérie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
        11 mai 2017 - 23 h 26 min

        L’ALGÉRIE N’EST PAS ET NE
        L’ALGÉRIE N’EST PAS ET NE SERA JAMAIS MAGHREBIN DU PROJET GRAND MAROC !!!
        L’ALGÉRIE C’EST ALGÉRIE OU DZ !!!!

      Anonymous
      11 mai 2017 - 22 h 31 min

      l’Algérie n’est pas la mère
      l’Algérie n’est pas la mère Théresa de la région, elle en fait assez ainsi que son peuple pour aider la TUNISIE résultat on récolte des insultes de leurs dirigeants avec le silence total des tunisiens. Démerdez vous avec vos amis occidentaux que vous respectez et pour qui vous déroulez le tapis rouge. Nous ne pouvons pas aider les voisins, plus que nous le faisons actuellement et depuis toujours, nous avons assez de graves problèmes chez nous, l’argent des algériens doit rester en Algérie.

    Anonymous
    11 mai 2017 - 17 h 47 min

    Pendant que le citoyen pronne
    Pendant que le citoyen pronne le boycott de la Tunisie,nos agences de voyages visitent en ce moment même les hôtels de Hammamet (EDUCTOUR du 7 au 11 Mai) pour les vacances d’été. C’est pour cela qu’il faut instaurer une taxe touristique de sortie de territoire.

      Medracen
      12 mai 2017 - 5 h 00 min

      En plus,ils nous ressortent
      En plus,ils nous ressortent le train Alger- Tunis.
      Cet été, boycott sur les vacances dans ce pays de m…

    moms
    11 mai 2017 - 15 h 44 min

    SALAM! se qui me desole c est
    SALAM! se qui me desole c est que les occidentaux et surtout la FRANCE reussissent leur coup de corrompre les pouvoirs maghrebins afin de ne pas s unir pour voir plus grand ,les interets de la TUNISIE sont a des annees lumiere de ceux l ALGERIE ,ils cherchent des invesstisseurs de l argent car que l on veuille ou non le capitalisme detruit tout !

      anti-khafafich
      11 mai 2017 - 15 h 54 min

      rien a cirer de ce makhreb,
      rien a cirer de ce makhreb, nous voulons la grande Numidie (Algérie). Que gagnerons nous de votre makhreb ? rien. au contraire, les prostituées mokokos et tunekos usurpent notre culture et nous insultent après a cause de ce terme maudit de makhreb

      Anti makreb !
      11 mai 2017 - 17 h 45 min

      PRO ALGERIE !
      PRO ALGERIE !

    DYNAMO .
    11 mai 2017 - 15 h 22 min

    Je voudrais juste rappeler à
    Je voudrais juste rappeler à tous ceux qui n’ont pas encore voulu comprendre que ces Dirigeants Tunisiens sont manipulés par Lobby Franco-sioniste pour régner sur cette Tunisie qui n’a jamais été maitresse d’elle même , et j’ajouterais ce Message aux Algériennes et aux Algériens de BOYCOTTER cette fameuse Tunisie pour montrer aux Tunisiens qui n’ont pas été à la hauteur pour demander la démission pure et simple par une Grande manifestation avec des banderoles ou ils auraient put écrire ( DÉGAGE à ce Larbin sioniste ) de ce Moins que rien Ministre qui nous à insulté sans preuve , juste pour faire plaisir à nos Ennemis ( Marruecos – Français et Sioniste ) pour ne citez que cela . ALLEZ LES ALGÉRIENNES ET ALGÉRIENS OSER A LE FAIRE EN MASSE POUR QUE LE MONDE SACHE QUE LE PEUPLE ALGÉRIEN EST UN PEUPLE UNI ET UNIQUE . MERCI .

    Rien-ne-va-plus
    11 mai 2017 - 14 h 21 min

    Le pouvoir de l’argent malgré
    Le pouvoir de l’argent malgré son importance, reste quand même un expédient. Sinon pourquoi alors tous les indicateurs algériens socio-économiques ne sont-ils pas au vert ; dans ces conditions. Continuer de faire comme si de rien n’était, et avancer en toute tranquillité, sans dévier d’une route cahoteuse signifie que l’on se trompe complètement, et que l’on fait fausse route. Et comme disait Oscar Wilde écrivain irlandais : »Quand le droit n’est pas la force, il est le mal. »… « De nos jours, on survit à tout sauf à la mort. »…
    Le plus important désormais avec l’insécurité et l’instabilité sociale en Tunisie qui va crescendo, la boucle autour de l’Algérie est-elle bouclée ? Cela veut dire que tous les pays qui entourent l’Algérie, considérés comme étant un prolongement stratégique de sa sécurité ne sont plus sûrs maintenant ? Naïf est celui qui croit que la « main étrangère » n’a rien à voir la dedans ! Le gros morceau aux pays du Maghreb convoités n’est-ils pas jusqu’à preuve du contraire, toujours cette Algérie et ses richesses.
    Nous sommes donc loin de cette instabilité et de cette insécurité dont se paradaient des personnalités politiques algériennes, en cas d’abstention massive aux dernières législatives. N’étaient-elles pas , toutes ces personnalités, soucieuses beaucoup plus qu’à sauvegarder leurs intérêts et/ou gagner des sièges de députation stériles pour s’engraisser davantage qu’à chercher sérieusement à générer une véritable adhérence nationale qui immunisera le pays contre tout danger intra-muros ou extra-muros d’où qu’il vient.
    Ne peut-on pas malheureusement jouer facilement sur les écritures pour présenter une situation donnée qui ne reflète toujours pas la vérité, mais peut-on négliger la réalité elle-même exprimée par tous ces millions d’algériens qui se sont détachés du pouvoir en le lui prouvant avec calme par leur abstention pesante aux dernières législatives. Ne s’agit-il pas là aussi d’un danger socio-politique latent qui risque de faire parler de lui à tout moment ?

    Anonymous
    11 mai 2017 - 13 h 52 min

    Qu’ils demande de l’aide à l
    Qu’ils demande de l’aide à l’Europe d’Israël !!
    Que le gouvernement Algérien ne fasse pas la bétise de leurs venir en aide, on c’est assez fait insultés comme ça par nos pays voisins !!

    RasElHanout
    11 mai 2017 - 13 h 47 min

    Il faut renforcer le contrôle
    Il faut renforcer le contrôle de nos frontières de l’Est afin d’éviter d’avoir 450.000 clandestins tunisiens en plus des 450.000 clandestins marokis qui circulent en toute liberté en Algérie. N’oublions pas queque ces deix voisins sont les plus grands pourvoyeurs de Terroristes pour Daech avec respectivement 5.000 et 3.600 terroristes chez Daech.

    SURVEILLANCE
    11 mai 2017 - 13 h 47 min

    L’ALGÉRIE EST TRÈS MAL
    L’ALGÉRIE EST TRÈS MAL ENTOURÉ !

    IMSOUNENE VIA MAKOUDA
    11 mai 2017 - 13 h 44 min

    AZUL,

    AZUL,
    La phrase « goulna klima betna fi dhlima » fait suite à la réponse cinglante – et je pèses mes mots – de feu Boumediène à bourguiba, ( feu Boumediène l’appelait ambrator guartadj), qui avait eu la hardiesse de lui demander de faire les études des espaces sahariens, en langage clair, le combattant suprême comme il aimait se faire appeler (feu Boumedième disait, voila un combattant suprême qui n’a jamais tiré un coup de feu) demandait à l’Algérie de remettre une partie du Saharisie.
    Ce n’est pas aujoud’hui que les Tunisiens tournent autour du pot, il y a des antécédents.a à la Tun
    Enfin, Il est nécessaire de rappeler à toutes ces peuplades hétéroclites d’est et d’ouest que l’Algérie est une et indivisible.

    jughurta
    11 mai 2017 - 13 h 11 min

    Il faut laisser ce
    Il faut laisser ce gouvernement tunichien dans la m…, refusez toute demandes d’ aide ou de soutien de leur part ! Qu’ ils dégagent ces ces moins que rien qui laissent crever leur peuple dans l’ indifférence.

    NOUR48
    11 mai 2017 - 12 h 12 min

    Je connais des tunisiens
    Je connais des tunisiens fourbes, mais je connais aussi beaucoup plus de tunisiens exemplaires à l’intérieur, hospitaliers et très proches de nous… quant à ce ministre qui insulte l’Algérie, il devrait garder son énergie pour s’occuper de régler les problèmes de nos frères tunisiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.