Législatives : le FFS a introduit des recours sur les résultats dans 13 wilayas

Abdelmalek Bouchafa, premier secrétaire du FFS. New Press

Le Front des forces socialistes (FFS) a annoncé aujourd’hui avoir introduit des recours sur les résultats des élections législatives dans 13 wilayas. Il s’agit des wilayas de Chlef, Oum El-Bouaghi, Batna, Jijel, Béjaïa, Sidi Bel-Abbès, Guelma, Constantine, M’sila, El-Oued, Khenchela et Aïn Defla. A cela s’ajoute le recours introduit au niveau de la zone 4 de l’immigration. S’estimant lésé, le plus vieux parti de l’opposition espère donc que le Conseil constitutionnel le rétablisse dans ses droits.

Le FFS a obtenu 14 sièges lors des élections législatives du 4 mai. Un score en net recul par rapport à celui qu’il a enregistré en 2012 (27 sièges). Le premier secrétaire du parti, Abdelmalek Bouchafa, qui a conduit la liste de Constantine, n’a rien obtenu. Par les recours introduits, le FFS vise à arracher un siège dans cette wilaya et dans les autres circonscriptions où il n’a rien obtenu. A Béjaïa, où il a décroché 4 sièges, le FFS réclame un de plus, considérant ainsi que la répartition des sièges ne reflète pas le nombre de voix obtenues.

Il est à souligner que le délai pour le dépôt des recours relatifs aux résultats provisoires des élections proclamés lundi par le Conseil constitutionnel a pris fin hier à 20h, conformément à l’article 171 de la loi organique relative au régime électoral. Les résultats provisoires proclamés par le Conseil constitutionnel ont connu quelques changements par rapport à ceux annoncés par le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, le 5 mai. Ainsi, le taux de participation a baissé, passant de 37,09% à 35,37%, avec 8 225 223 votants sur 23 251 503 électeurs inscrits. Aussi, le nombre de bulletins nuls a été également revu à la baisse. Ils sont passés de 2,1 millions à 1,7 million bulletins nuls.

Sonia Baker

Comment (26)

    LE CHEYENNE
    13 mai 2017 - 8 h 22 min

    JE SUIS UN MILITANT DU FLN A
    JE SUIS UN MILITANT DU FLN A ALGER MES AMIS DU FLN D ORIGINE KABYLE SONT ARRIVES MEME A ETRE DEPUTE. MAIS J AVOUE LA VERITE DIEU M EST TEMOIN QU AU FOND DE NOS COEURS ON EST UN MILLIARD DE FOIS PLUS AVEC LE FFS FFS FFS . EN CAS DE COUP DUR NOUS NOUS RANGERONS AUPRES DES MILITANTS DU FFS VOIR MEME MAK .CA JE L AVOUE ET QU AU DERNIER CONGRES DU FLN DANS LES COULISSES ON PARLAIT DU FFS . C EST LA VERITE MES FRERES FLN DE FACADE MAIS FFS DU COEUR ET CE JUSQU A MA MORT




    0



    0
      Noro
      13 mai 2017 - 9 h 44 min

      Tu n’es qu’un fauteur de
      Tu n’es qu’un fauteur de trouble.. Rien de plus. Tu n’as rien de député tu n’es même pas un khobzizte député. Je crois que tu essaies simplement de semer la zizanie au sein de la population kabyle.




      0



      0
      Lyes
      13 mai 2017 - 10 h 58 min

      Encore une manoeuvre arabo
      Encore une manoeuvre arabo-sioniste contre les kabyles. FAKOU
      Je te rappele que, contrairement à toi, les kabyles d’Alger ou d’ailleurs sont patriotes, algériens avant tout, et l’histoire de l’Algérie est là pour te le rappeler et te clouer le bec.
      La technique de tayhoudite de tes cousins sionistes, tu l’as bien apprise, mais elle ne fonctionne pas en Algérie, ça a marché en syrie et au yemen, mais pas chez les hommes libres.




      0



      0
      Mello
      14 mai 2017 - 13 h 44 min

      De Bab el oued , les trois
      De Bab el oued , les trois horloges, je te salue. Toute ma sympathie aux militants ,toute tendance confondue, pour lesquels le FFS reste ce grand parti politique qui continue a lutter pour une Algérie démocratique et fière. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.




      0



      0
    sublisoft99
    12 mai 2017 - 22 h 33 min

    la 49 émé wilaya de club des
    la 49 émé wilaya de club des pins ,et le 21 éme arrondissement de paris n’accépte pas les recours monsieur Abdelmalek .ton role et terminé le pouvoir te dit dégage , 3awantna dans les éléctions dok allah issahal




    0



    0
    Houria
    12 mai 2017 - 21 h 05 min

    Le FFS …une perte de temps
    Le FFS …une perte de temps depuis sa creation…




    0



    0
    Mello
    12 mai 2017 - 10 h 14 min

    Biensur que les detracteurs
    Biensur que les detracteurs ne saisissent pas le sens de la participation du FFS qui avait comme principe de politiser les enjeux de l’election et faire passer son message sur le consensus national, dans ce cas le parti n’ a rien perdu. Il ne fait acte d’aucune operation arithmetique, mais le FFS est autonome sur ses revendications et ses recours pour demontrer , par des preuves, que ce pouvoir qu’il continue de combattre contre vent et marées.
    Dans la realite, ceux qui devraient avoir un probleme de conscience, ce sont ceux qui se cachent et qui se prennent pour des donneurs de cours, qui s’agitent pour rien.
    Le premier parti a avoir introduit le boycott , c’est le FFS, mais connaissant les visees de ce pouvoir , le FFS ne cesse de se prononcer afin de le contrer. Si on aime l’Algerie, on ne laisse pasce pays entre les mains de ceux qui nous affament. Helas, par la large abstention,ou large absence, la clientele du regime a reconduit la meme coalition et c’est ainsi que cette situation risque de perdurer.
    Quant a ceux qui s’attaquent aux partis d’opposition , ils attendront encore la prochaine election pour pouvoir le faire, eux qui se disent contre ce pouvoir en reclamant un changement. Le FFS a toujours une longueur d’avance dans sa demarche , bien sur que Si El Hocine fut un grand professeur.




    0



    0
      TOZ
      12 mai 2017 - 14 h 42 min

      Ya tonton Mello (non vérifié
      Ya tonton Mello (non vérifié) 12 May 2017 – 11:14 , nous les « détracteurs » , on ne parle pas du FFS de l’époque du grand Da El Hocine , qu’il repose ne paix, mais du FFS caoutchouc actuel !!




      0



      0
      rak
      12 mai 2017 - 14 h 56 min

      Allez courage ya si mello,
      Allez courage ya si mello, encore un petit effort, je sens que depuis quelques temps t’es a 2 doigts de nous dire : « IL VA FALLOIR CHANGER DE PEUPLE » ou alors comme il a dit lui en 91 :  » JE ME SUIS TROMPE DE SOCIETE « . Allez soulage toi nous ne somme spas rancunier t’inquietes 😉




      0



      0
      Anonymous
      12 mai 2017 - 20 h 10 min

      Mr Mello vos propos auraient
      Mr Mello vos propos auraient un sens, si nous avions à faire à des élections transparentes, avec des mécanismes censés nous prémunir contre la fraude. A quoi ça sert de participer à une élection, si les résultats sont biaisés. A plus forte raison quand une partie de l’opposition appelle au boycot. Et puis ça fait des années et des années que le neoFFS parle de « consensus national ». On n’a pas avancé d’un iota. L’opposition avance toujours en ordre dispersé. Je n’ai pas vu le FFS s’associer à une quelconque instance regroupant plusieurs partis d’opposition, contrairement à d’autres partis (même si ces instances peuvent être critiquables, il y a eu au moins des tentatives). Rien de concret du côté du FFS. Participer à une élection qui n’offre pas de garanties de transparence et d’honnêteté, et alors qu’une partie de l’opposition s’abstient, ça ne mène à rien. Le problème ce n’est pas l’abstention, c’est l’absence de garanties offertes par ces élections, et la dispersion de l’opposition. Il aurait fallu que soit tous les partis d’opposition boycottent, la meilleure solution compte tenu de la malhonnêteté de ces élections (ce qui pourrait pousser le pouvoir à revoir les règles), soit au pire que tous les partis d’oppositions participent mais en se regroupant en un nombre limité de coalition, pour éviter la dispersion des voix. L’idéal ce serait que les partis démocrates et républicains se regroupent en une seule coalition, afin de constituer une force suffisamment importante pour constituer une alternative crédible aux partis du pouvoir. Il faudrait pour cela que les leaders des partis d’opposition s’entendent pour un programme commun, et mettent de côté leur égo et leur intérêt personnel. En sont-ils capables ??? Vous m’avez l’air de quelqu’un de sincère, je crois que vous avez gardé une image idéalisée du FFS. Entre cette image, et la réalité du FFS d’aujourd’hui, je crains qu’il y ait un sacré décalage.




      0



      0
        Mello
        14 mai 2017 - 11 h 33 min

        Votre reponse semble se
        Votre reponse semble se porter sur deux aspects bien distincts. Des elections credibles ? Organisees par ce regime inique ? Surement pas, car tant qu’il est bien en place avec cette absence du peuple, il ne pourra jamais nous offrir des elections propres et honnetes ,comme disait l’autre. Le boycott reste ,tout de meme, un concept utilisait par le FFS qui pensait que ce pouvoir pouvait entendre cette position ,mais helas…
        Quant a votre reproche relatif au FFS qui ne se joint pas a d’autres forces politiques, je vous rappellerais le premier Mazzanfran qui avait regrouppe plus d’une vingtaine de personnalites et partis poltiques, mais ce qui ressortait c’est que certains voulaient juste que Bouteflika « degage » (c’etait a la mode du printemps arabe) et que le FFS et certaines personnalites comme Benouarri, Hamrouche, Ali yahia et d’autres ont rejete. Ce noyau de partis formerent la CNLTD ,puis l’ ISCO avec Benflis. Le rsultat de cette alliance islamo-democrates on le connait apres.
        Dans cette joute, le FFS avait avance l’idee d’un conference national sur le consensus entre toutes les parties afin de poser de nouvelles bases pour ce pays. Puisque cette proposition vient du FFS , et bien elle n’a pas ete retenue par ces partis qui ne veulent pas d’un changement radical du systeme et non pas seulement le depart de Bouteflika.
        La derniere partie de votre intervention n’est en fait que cette proposition du FFS a travers le consensus national pour un changement radical de ce systeme de gouvernance.
        Merci pour votre reponse




        0



        0
      Sahitou
      12 mai 2017 - 20 h 32 min

      Consensus national avec des
      Consensus national avec des brigands dont les intérêts sont basés à l’étranger !!!! HAHAHHHAH je rêve ou sous ?




      0



      0
    rak
    12 mai 2017 - 8 h 49 min

    roh a mi roh l’FFS yemouth
    roh a mi roh l’FFS yemouth vive le neo-ff=RHB=Rassemblement Hybride Beloulien produit de la main basse sur le parti des transfuges du FLN/RND et des srabess….. ils font pas de recours NUANCE!!!! ils réclament une prime pour service rendu au regime pour au moins avoir un groupe a la CHAMBRE D’ENREGISTREMENT… mais bon MAALICH c’etait une PARTICIPATION TACTIQUE non?? AHAHAHAHAHAHAHAHA




    0



    0
    muhand
    12 mai 2017 - 6 h 56 min

    Des recours, vous nous
    Des recours, vous nous faites rire. Du pipi de chat voilà ce que sont vos recours. Vous allez vous plaindre devant ceux qui vous ont mis gifle, vous espérez quoi comme réponse ? Vous êtes pire que ce pouvoir despote.




    0



    0
    bougamouss
    12 mai 2017 - 6 h 41 min

    le FFS n’a J A M A I S eu d
    le FFS n’a J A M A I S eu d’ancrage national.Il n’ira jamais plus loin que Tizi,Bouira,ou quelques villages avoisinants.




    0



    0
    Anonymous
    11 mai 2017 - 21 h 01 min

    C’est la fable du neoFFFesses
    C’est la fable du neoFFFesses qui veut nous faire croire qu’il va nous débarrasser du neoFLhaiNe. Deux partis du passé qui ne peuvent vivre l’un sans l’autre. C’est pas avec eux qu’on sortira du tiers monde..




    0



    0
    nul par ailleurs
    11 mai 2017 - 19 h 28 min

    monsieur le ffs tu es terminé
    monsieur le ffs tu es terminé tu es un monte marche et tais toi




    0



    0
    TOZ
    11 mai 2017 - 18 h 49 min

    Trop tard ya le FFS , je vous
    Trop tard ya le FFS , je vous avais dit de ne pas participer aux élections au tout début, donc maintenant fermer votre bouche et allez vous couchez !




    0



    0
    Lghoul
    11 mai 2017 - 18 h 47 min

    Que reste il de votre
    Que reste il de votre « consensus national » ya si Bouchafaa ? Apparemment personne de l’autre côté de la clôture ne voudrait entendre votre prière. Aujourd’hui si vous regardez autour de vous il ne reste ni consensus national ni militants dans vos rangs. Mais malgré tout vous repeterez la même chanson en 2019 et rebelotte. Et vous vous étonnez pourquoi vous êtes seul ! Pour être bien entouré il faudrait avoir des principes mais jouer à Tartuffe en faisant le marketing du défunt Ait Ahmed pour faire avaler des couleuvres ne marchera plus.




    0



    0
    azram
    11 mai 2017 - 18 h 36 min

    gloire au ffs et a ait ahmed
    gloire au ffs et a ait ahmed le reste c est de la pourriture !!!!surtout fln rnd taj hamas




    0



    0
    fartas
    11 mai 2017 - 18 h 17 min

    Oui quand ce premier
    Oui quand ce premier Secrétaire du FFS fait dans le népotisme ABJECT ( avec l’aval de l’instance des présidents FFS)en parachutant des candidates issues de régions différentes et donc humiliant les candidats locaux choisis par les militants .on comprend parfaitement les résultats obtenus et les populations de Skikda et de Constantine lui ont fait comprendre à leur manière sa véritable place ..dans les caniveaux.Verser des larmes de crocodile est simplement signe de faillite…Da l’HO bouge pas, repose en paix……




    0



    0
    Anonymous
    11 mai 2017 - 18 h 14 min

    Meskine il s’est fait rouler
    Meskine il s’est fait rouler par le parti des corrompus;il fallait pas accepter le role de receleur rabatteur;soi vous etes un vrai naif ou un grand opportuniste pour participé a une élection connue d’avance;le jour ou vous comprenez la stratégie du clan d’oujda; vous abandonnez la politique en algérie;




    0



    0
    Mello
    11 mai 2017 - 16 h 08 min

    Le combat continue malgres
    Le combat continue malgres ces resultats qui offrent une tribune d’expression au FFS. Le combat continue pour realiser ce projet de consensus national que partagent nombre d’intellectuels et hommes politiques de divers horizons. Ce consensus se fera autour des themes de la democratie pour un projet de sortie de crise, autour du social afin de definir les criteres des droits du citoyen, autour du theme sur l’economie afin de faire sortir le pays de la dependance des hydrocarbures. Reflechir sur un modele de constitution a travers une constituante representant l’ensemble du corps electoral notament la majorite des abstentionnistes. Un denominateur commun entre tous: Une Algerie apaisee,democratique et sociale.




    0



    0
    Sahitou
    11 mai 2017 - 15 h 38 min

    Vous n’avez pas encore honte
    Vous n’avez pas encore honte de faire semblant ? Mais le ridicule ne tue pas.




    0



    0
      Mello
      11 mai 2017 - 16 h 42 min

      Sahit ya ouilidi,continue de
      Sahit ya ouilidi,continue de cracher en l’air.




      0



      0
    Mello
    11 mai 2017 - 14 h 52 min

    Le recours reste un acte
    Le recours reste un acte politique de resistance, mais quelque soit le nombre de sieges, le FFS continuera a travailler pour realiser le consensus national qui pourra regrouper tous les acteurs de la vie politique et sociale en vue de realiser ce reve d’alliance partisane. Des personnalites politiques et intellectuelles sont sur le point de rejoindre cette proposition qui reste la cle de sortie de crise.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.