Santé publique : un déficit de 50 000 infirmiers

Le déficit de 50 000 infirmiers est en référence à la norme mondiale. New Press

Le système de santé publique en Algérie enregistre un déficit de 50 000 infirmiers. L’Algérie compte aujourd’hui 100 000 infirmiers, soit un taux de couverture de 1 infirmier pour 420 habitants. Ces chiffres ont été communiqués aujourd’hui par le professeur Hantala du CHU de Bénis Messous à Alger, qui s’exprimait sur les ondes de la Radio nationale Chaîne III, à l’occasion de la Journée internationale des infirmiers.

Ce métier est qualifié d’ingrat au regard de l’invisibilité du personnel qui l’exerce mais il est, assurément, indispensable dans la constitution du dispositif médical. Les infirmiers qui assurent le gros du travail et qui gèrent la pression des malades au quotidien constituent la cheville ouvrière du système de santé. 

Le déficit de 50 000 infirmiers qu’enregistre l’Algérie est en référence à la norme mondiale. Exerçant au service de chirurgie infantile, le professeur précise que la norme exige un ratio de «3 personnes du paramédical pour un enfant malade».

Le reportage consacré par la Chaîne III à l’événement met en exergue Kamel, la cinquantaine, du CHU de Muspatpha-Pacha, qui espère plus de rigueur et de formation, lui qui, durant toute sa carrière de 28 ans, n’a bénéficié d’aucune formation. L’infirmier espère voir le secteur du paramédical mieux structuré. «On ne peut faire face à la maladie sans des équipes pluridisciplinaires», dit-il.

Une autre représentante de cette catégorie du corps des paramédicaux, Dalila, infirmière major au service de réanimation à l’hôpital de Béni Messous, à Alger, dit assurer au quotidien des services dépassant même les heures de travail et doit veiller sur la qualité et la sécurité des soins.

Pour le professeur Hantala, «sans les infirmiers, les actes des médecins peuvent être totalement inefficaces, et ce de par le monde».

Ce zoom sur un métier sensible de la santé publique ramène à l’évidence selon laquelle aucune réforme sérieuse du secteur de la santé en Algérie ne peut être envisagée sans l’implication directe des paramédicaux.

Ramdane Yacine

Comment (5)

    azrou
    13 mai 2017 - 18 h 29 min

    nos hôpitaux sont au même
    nos hôpitaux sont au même poids que eux de l’europe, je ne savais pas que val de grâce est un de nos hôpitaux!
    je reconnais une chose pour le régime, il nous a gâté au niveau des mosquées sinon rien.




    0



    0
    Rebel
    13 mai 2017 - 7 h 54 min

    Purée,30 ans de service dans
    Purée,30 ans de service dans un chu au service des urgence,il m’est arriver de nettoyer des malades de leurs défécations sur place avec du sérum salé et des compresses,même pas le matériel nécessaire a cela et j’en passe des plus belles,on est dénigrés par rapport aux enseignants qui bénéficient depuis des lustres des largesses de l’état et on connait le résultât,moi je vous le dis s’il n’y a pas une remise en question au sujet du statut des infirmiers sans différence entre les différents corps »infirmiers en soins ,anesthésistes »infirmiers »,laborantins,manipulateurs en radiologie » l’algérie n’aura plus d’infirmiers




    0



    0
    anonyme
    12 mai 2017 - 19 h 35 min

    Nous avons construit des
    Nous avons construit des bâtiments sans offres de soins.
    Arrêter de dire que nous avons des hôpitaux…….Nos personnes âgées, nos mamans et nos enfants meurent comme des rats faute de soins…………………Venez visiter l’Algérie profonde.
    M. BOUDIAF, arrêtez de mentir au peuple .




    0



    0
    berhoum
    12 mai 2017 - 19 h 08 min

    Les infirmiers et infirmières
    Les infirmiers et infirmières , aide soignant et aide soignante son le squelette de tout le milieu hospitalier donc il faut de la formation et bien sur le salaire à la hauteur de leur travail ! Et le respect .




    0



    0
    Zaoui
    12 mai 2017 - 17 h 49 min

    Pourtant Mr BOUDIAF avait dit
    Pourtant Mr BOUDIAF avait dit récemment que nos hôpitaux étaient au même poids que ceux de l’Europe!

    Alors c’est quoi ces fausses infos!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.