La situation dégénère dans le sud de la Tunisie

Samedi, l'armée a procédé à des tirs de sommation pour disperser la foule. D. R.

Les forces de l’ordre tunisiennes ont fait usage de gaz lacrymogènes ce matin pour repousser des manifestants qui tentaient de pénétrer dans un complexe pétrolier et gazier à El-Kamour, dans la région de Tataouine.

Depuis près d’un mois, des habitants campent dans la zone d’El-Kamour et entravent la circulation des camions vers les champs pétroliers de Tataouine, pour réclamer une meilleure répartition des richesses et des recrutements prioritaires dans les sociétés du secteur. Samedi, l’armée a procédé à des tirs de sommation pour disperser la foule, pour la première fois depuis que le président Béji Caïd Essebsi a demandé aux militaires de protéger les sites de production d’éventuels blocages dus à des mouvements sociaux.

Dimanche soir, le ministère tunisien de la Défense a, par ailleurs, prévenu que l’armée aurait recours à la force contre quiconque tenterait de pénétrer dans ces installations. Le communiqué met ainsi en garde «tous les citoyens contre des poursuites judiciaires en cas de heurts avec les unités militaires et sécuritaires, et contre les dommages physiques pouvant les atteindre dans le cas d’une gradation dans l’usage de la force».

Dans son communiqué, le ministère tunisien de la Défense a également affirmé que le pompage du pétrole avait repris «normalement» à El-Kamour. Samedi, Radio Tataouine, une station publique, avait indiqué que des manifestants avaient provoqué la fermeture de l’installation.

R. I.

Comment (6)

    Rascasse
    23 mai 2017 - 7 h 28 min

    Peuple ingrats ces tunisiens
    Peuple ingrats ces tunisiens et gouvernants hypocrites




    0



    0
    Khoubzi Salim
    22 mai 2017 - 17 h 09 min

    Que Dieu préserve nos frères
    Que Dieu préserve nos frères Tunisiens de tout malheur !




    0



    0
      @khoubzi selim
      23 mai 2017 - 2 h 45 min

      Dieu preserve l’Algerie de
      Dieu preserve l’Algerie de ses amis de ses ennemis nous nous en chargeons .Quand à nos voisins c’est leur cuisine qu’ils se débrouillent.




      0



      0
        Anonymous
        23 mai 2017 - 7 h 39 min

        Bien dit ! A les ecouter, on
        Bien dit ! A les ecouter, on a des freres de partout mais quand on avait besoin d’eux, bizarrement y avait plus personne !




        0



        0
    HANNIBAL
    22 mai 2017 - 14 h 00 min

    La tunisie va bientot cesser
    La tunisie va bientot cesser d’exister si ça continu ! alors tunisiens remerciez
    bouazizi parce q’ Esebci va vous vendre au Americains et serez soldé au dinar symbolique !!




    0



    0
    Sahitou
    22 mai 2017 - 13 h 14 min

    Who cares ? Je suis devenu
    Who cares ? Je suis devenu super égoïste SAUF ence qui concerne mon pays, la belle Algerie. Le reste, chacun pour soi. Tunisie et tous les khorotos, dans le meme sac. J’en ai ras le bol des ingrats. Une fois le ventre rempli, ils te poignardent dans le dos. Alors bye bye et DEBROUILLEZ VOUS.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.