Kamel-Eddine Fekhar écope de 5 ans de prison dont 18 mois ferme

Kamel-Eddine Fekhar. D. R.

Le verdict du premier procès intenté contre Kamel-Eddine Fekhar et son codétenu Abdallah Benabdallah est tombé ce soir. Ainsi, le tribunal correctionnel de Médéa a condamné Kamel-Eddine Fekhar à 5 ans de prison dont 18 mois ferme. Son codétenu, M. Benabdallah, à 3 ans de prison dont 18 mois ferme.

Si ce dernier peut quitter dès ce soir sa cellule à la prison de Laghouat pour avoir déjà purgé cette peine (21 mois de détention préventive), Kamel-Eddine Fekhar, quant à lui, doit attendre un autre procès qui aura lieu demain. S’il est condamné à une peine égale ou inférieure à 21 mois (déjà passés en détention provisoire), M. Fekhar retrouvera automatiquement sa liberté. S’il écope d’une peine de prison ferme plus lourde, il sera maintenu en détention jusqu’au procès en appel et le pourvoi en cassation.

Kamel-Eddine Fekhar et son codétenu ont été poursuivis pour plusieurs chefs d’inculpation, dont l’atteinte à la sûreté de l’Etat et aux symboles de la nation et de la République ainsi que la provocation d’effroi au sein de la population et création d’un climat d’insécurité. Le collectif de défense, composé de cinq avocats, dont des ténors du barreau d’Alger, tels que Mokrane Aït Larbi et Mustapha Bouchachi, ont récusé toutes les accusations retenues à l’encontre de leurs clients et ont relevé l’absence de preuves tangibles, matérielles et vérifiables. Ils ont considéré que leurs clients sont victimes de leur statut de militants des droits de l’Homme.

Selon l’un des avocats de ce collectif, Salah Debbouz, «il s’agissait d’un procès politique, sans fondements ni éléments tangibles inculpant les mis en cause». Dans une réaction après la prononciation du verdict, maître Debbouz a jugé la sentence comme très sévère et injustifiée, assurant que le dossier présenté par le procureur au juge était vide.

Il est à souligner que l’incarcération sans jugement de ces personnes a fait couler beaucoup d’encre. La grève de la faim de Kamel-Eddine Fekhar, qui a duré 100 jours, a mis en difficulté l’institution judiciaire, en raison de son maintien en détention préventive durant presque deux années.

Sonia Baker

Comment (17)

    azrou
    28 mai 2017 - 0 h 31 min

    On déroule le tapis rouge à
    On déroule le tapis rouge à madani mezreg et on s’acharne sur Dr Fekhar. ……pauvre pays.a




    0



    0
    Mello
    27 mai 2017 - 16 h 12 min

    Je vous conseille de
    Je vous conseille de retrouver et de lire le deroulement du proces, les differentes interventions des uns et des autres notament celle du Dr FEKHAR , celles de ses avocats par rapport au procureur de la republique. Je vous laisse le soin de juger.




    0



    0
    azrou
    27 mai 2017 - 1 h 02 min

    Ce monsieur et ses compagnons
    Ce monsieur et ses compagnons doivent être libérés sans conditions et avec des dédommagements.
    Commençant par les 200000 morts et les disparus. ….Boudiaf, 127 victimes de 2001……etc. ensuite on en reparlera.




    0



    0
    Boumediene
    26 mai 2017 - 22 h 49 min

    toute atteinte à la stabilité
    toute atteinte à la stabilité du pays mérite une sanction des plus sévères




    0



    0
    tangoweb 54
    26 mai 2017 - 11 h 32 min

    Ce Monsieur mérite bien ces
    Ce Monsieur mérite bien ces déboires avec la justice car il a voulu imiter le traître Mhenni, en créant une organisation fantoche qui est un mouvement pour l’autonomie des Mzabs. Il mérite vraiment tout ce qu’il lui arrive c’est un séparatiste raciste endoctriné pas les mouvements séparatistes qui activent en Algérie et a l’etranger.La preuve depuis son incarcération lui et ses compagnons le calme est revenu a Ghardaia




    0



    0
    Lghoul
    26 mai 2017 - 6 h 22 min

    Pour ne pas aller en prison
    Pour ne pas aller en prison meme pour des meurtres en serie, il faudrait satisfaire l’un des 3 critères suivants: 1/ Etre un chiatte avec une brosse éléctronique dont les piles ne s’usent jamais; 2/ Etre du patelin entre tlemcen et Oujda; 3/ Avoir réussi a avoir détourné plus de 50 millards minimum. Toutes les portes seront ouvertes. Un exemple simple qui renseigne sur tout: Qu’a fait Louh aux affaires de corruptions et a la justice dans notre pays ? Il est pourtant toujours la ? Qu’a fait Lamamra a la diplomatie algerienne ? Il est parti. Ca résume tout et attendez vous a ce que chakib l’intrépide soit conseiller aux zaouias pour faire l’initiation sur les détournements invisibles.




    0



    0
    Alilapointe59
    25 mai 2017 - 8 h 41 min

    Mettre des patriotes comme
    Mettre des patriotes comme Fekhar en prison deux longues années est un crime. Ce défenseur des droits humains n’a pas de sang sur les mains. Son tort: avoir tenter de défendre les siens contre des groupes remontés, violents et criminels qui ont pillé, brulé les magasins et demeures des mozabites, sous l’œil impavide des policiers et gendarmes. (…) Des vidéos sont sur le net. Quel homme ‘fhel’ resterait les bras croisés devant tant de haine ? J’imagine les Chaambas faire cela du côté de Batna, Constantine ou Tizi, ils se feraient écorcher vifs. Ce pouvoir veut qu’il y ait « el houl » tout le temps pour détourner le regard du peuple de la misère qu’il vit. C’est le premier responsable de la décadence de l’Algérie, livrée aux harkis et aux étrangers. Réveillons-nous !




    0



    0
    muhand
    25 mai 2017 - 8 h 20 min

    Quand un pays est entre les
    Quand un pays est entre les mains de harkis il n’y a pas de place pour les authentiques patriotes. Pendant la guerre d’Algérie il y a eu (archives declassifiées francaises) 200 000 harkis qui ont rejoints l’armée coloniale pour combattre les moudjahidines algériens, 30 000 sont morts durant cette guerre, il reste vivants 170 000, combien de ces 170 000 ont fuit le pays à l’indépendance ? En tout cas pas tous, il est où alors le reste de ce bataillon?
    Eh bien ce sont tous ceux qui ont pris le pouvoir par la force. Le tristement célèbre Ben Bella, ce marocain, a été préparé par ses amis français pour prendre le pouvoir en Algérie , les négociations se sont déroulées en prison où il était enfermé. Ces harkis sont encore au commandes de ce pays.
    L’emprisonnement ou l’assassinat des opposants, voilà la feuille de route que l’ancien colon a donnée à ses pions en Algérie. Le père de l’indépendance Abane assassiné, le négociateur en chef à Evian assassiné, le plus jeune colonel de L’ALN Chaabani assassiné… hier, tout juste hier, le géant Boudiaf assassiné en direct.
    Aujourd’hui encore ils assassinent, ils jettent en prison, ils poussent à l’exil les plus patriotes et décorent les voyous, les voleurs, les assassins, et honorent les harkis encore vivants. Bouteflika est élevé au rang de grand maquisard, le patron du FLN (OU MADRAQA YA LE FLN!) ce grand faux maquisard qui a fait son maquis en Allemagne, loin du pays, est encore là malgré le scandale à diriger le parti. Non mes amis, la limite est franchie, la survie du pays passe par la pendaison de tous ces traîtres!!!




    0



    0
      Zoro
      25 mai 2017 - 9 h 55 min

      Ecoute modrerateur pourquoi
      reponse a mouh el ghoul haineux des arabes des musulmans suppot de mehenni et bhl, descendants directs des pieds noirs qui lui ont inoculé leur venin, as tu entendu un chaoui ,un tlemcenien ou tout autre algerien cracher sur la memoire de notre premier president , honte a ces debiles!!! (…)




      0



      0
    Lghoul
    25 mai 2017 - 6 h 12 min

    On le met en prison car il a
    On le met en prison car il a écrit un article. On les félicite et on leur facilite la sortie sur tapis rouge, parce qu’ils ont détourné des milliards et ont saccagé l’économie du pays. Voila ou l’Algérie est arrivée en 2017 !




    0



    0
      ZORO
      25 mai 2017 - 7 h 06 min

      Il a ete mis en prison parce
      Il a ete mis en prison parce il sollicitait l intervention de l etranger dans nos affaires il voulait q u on nous bombarde pour laisser le champs libre, a mehenni son compere ,c est le sort que reserve la patrie a tous les traitres,les separatistes berberistes suppôts de mehenni et bhl, les ogres, les khafafiich,la gente du tfich.Zoro ……Z….




      0



      0
        BLEK LE ROC
        25 mai 2017 - 8 h 08 min

        C EST CA UNE REPUBLIQUE
        C EST CA UNE REPUBLIQUE BANANIERE.ON JETTE EN PRISON UN MEDECIN POUR DELIT D OPINION ET ON NOMME OULD KADDOUR PDG DE SONATRACH, LUI QUI EST ACCUSE D ESPIONNAGE ET DE VOL. DE MEME QUE LE FILS DE DJAMEL OULD ABBES EST EN FUITE AVEC DES MILLIARDS. DANS UN PAYS CREDIBLE, ON RESPECTE LES ETHNIES DU PEUPLE ET LE DROIT A LA PAROLE; CHEZ NOUS ON EST DIRIGES PAR DES…




        0



        0
        Bled Mikki 62
        26 mai 2017 - 14 h 54 min

        A l’ESCROC Chakib KH. on
        A l’ESCROC Chakib KH. on déroule le tapis rouge au salon d’honneur de l’aéroport d’Oran, un condamné par la cour des comptes pour détournements du budget des ambassades algériennes à l’étranger se retrouve……..




        0



        0
    Alilapointe59
    24 mai 2017 - 23 h 33 min

    J’espère que tout les chiens
    J’espère que tout les chiens d’Algérie crèveront la bouche ouverte avant le ramadan. Ceux qui se font passer pour des savants, qu’ils appliquent la fitnas égaré beaucoup de jeunes de la vraie religion, je n’ai aucune s’impatie pour ces gens là.




    0



    0
    azrou
    24 mai 2017 - 23 h 08 min

    J’espère qu’ils vont tous
    J’espère qu’ils vont tous passer le ramadan chez eux.
    Notre pays a payé très très chèr sa libération. Ses enfants méritent une justice sans casquette.




    0



    0
      jughurta
      24 mai 2017 - 23 h 26 min

      InshALLAH.
      InshALLAH.




      0



      0
        Anonymous
        25 mai 2017 - 23 h 09 min

        Ma ivgha rabbi
        Ma ivgha rabbi




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.