Un ancien de la Fédération des Français de l’étranger : «El-Guerrab est un opportuniste»

Boris Faure. D. R.

Dans un article publié par le site d’information français Mediapart, l’ancien premier secrétaire de la Fédération des Français à l’étranger (FFE) du PS, Boris Faure, dévoile le vrai visage de M’jid El-Guerrab, agent marocain imposé comme candidat de la 9e circonscription des Français de l’étranger (Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest) sur la liste de La République en marche ! d’Emmanuel Macron.

Sous le titre : «M’jid El-Guerrab, portrait d’un opportuniste ordinaire», Boris Faure révèle que M’jid El-Guerrab était, il y a à peine six mois, engagé sur la primaire socialiste de désignation d’un candidat. Il estime que la candidature relève d’un «opportunisme ordinaire» qui, selon lui, participe de la «dépréciation» de l’univers politique français. L’auteur explique que le Franco-Marocain a «joué» sur deux tableaux jusqu’au mois de novembre 2016 : il s’est d’abord «parachuté» dans la Fédération des Français de l’étranger du PS à la fin de l’été 2016 alors qu’il était un militant d’une Fédération socialiste parisienne. Il tenait, déjà, de se poser en «successeur» du député sortant qui avait décidé de ne pas se représenter. Il essaiera encore de se faire investir candidat du PS par un jeu de coulisses, en faisant valoir son statut de chargé de mission auprès de Jean-Christophe Cambadélis comme chargé de mission, en octobre 2016, pour tenter «par de la diplomatie de coulisses» de se faire investir candidat du Parti socialiste.

Rabroué, il s’agrippe au train en marche lancé par Emmanuel Macron, lui-même un transfuge du Parti socialiste. «Cherchant refuge, écrit Boris Faure, dans « l’aventure En Marche ! » dont il fait mine d’être un des fondateurs en Afrique du Nord, alors qu’il n’en est qu’une recrue tardive, ayant rejoint publiquement le Mouvement fin décembre 2016.»

Le politique français confirme dans son article que c’est bien El-Guerrab qui a manœuvré pour évincer Leïla Aïchi, qui était initialement choisie par les militants pour être candidate de la 9e circonscription des Français de l’étranger, «en faisant jouer ses réseaux au Maroc, notamment dans la presse locale, pour entretenir la polémique sur les déclarations problématiques de la sénatrice à propos du Sahara Occidental», souligne Faure qui trouve triste de constater qu’en matière de renouvellement des mœurs politiques, «on peut largement faire mieux». 

Enfin, Boris Faure souhaite avoir une pensée sincère pour tous les «marcheurs» de la première heure qui, en Afrique du Nord et de l’Ouest, «doivent largement se sentir floués par cette candidature qui, hélas, prend le risque, avec son maintien, de déconsidérer le mouvement de La République en marche sur la 9e circonscription», tranche-t-il. 

Pour rappel, M’jid El-Guerrab a programmé dans le cadre de sa campagne pour les élections législatives françaises d’organiser, mardi prochain à Alger, une rencontre avec les membres de la communauté française résidant en Algérie. Une manière pour ce lobbyiste notoirement anti-algérien de narguer les Algériens chez eux.

R. Mahmoudi

Comment (11)

    fatigué
    28 mai 2017 - 9 h 55 min

    Pas de visa pour ce sagouin,
    Pas de visa pour ce sagouin, on ne veut pas le voir à Alger.

      Geronimo
      28 mai 2017 - 16 h 40 min

      Non! Le mieux serait de l
      Non! Le mieux serait de l’accueillir sur le bas de la passerelle pour l’obliger à réembarquer sur le même avion, sans jamais lui laisser l’opportunité de rejoindre les postes de police et de douanes de l’aéroport. L’Algérie est un pays souverain et en droit de refuser à toute personne, fusse t’elle diplomate, d’entrer en algérie.

    Thidhet
    28 mai 2017 - 4 h 38 min

    Boris Faure parle de
    Boris Faure parle de « déclarations problèmatiques de Layla Aïchi à propos du Sahara Occidental ». En quoi est-ce problèmatique de dénonce une telle injustice, une telle rapine, un tel banditisme d’état ? Cela dit, la lâcheté, le mensonge et les trafics en tous genres, c’est ça que les marocains appellent de l’intelligence.

    Fouedz
    27 mai 2017 - 21 h 20 min

    Il faut savoir que Mme Leila
    Il faut savoir que Mme Leila Aichi est toujours la candidate de la REM a la 9eme Circonsription et elle sera a Alger le 2 juin pour sa campagne legislative. Quant a cet agent du Markhnez (M’jid El-Guerrab) il n’est que le candidat de la propagande du Makhnez et de ses lobby en France.

    GHILAS
    27 mai 2017 - 18 h 38 min

    l’Etat n’a qu’à lui refuser
    l’Etat n’a qu’à lui refuser le visas d’entrée en Algérie

    Vangelis
    27 mai 2017 - 17 h 20 min

    En temps que simple lecteur
    En temps que simple lecteur de l’actualité nationale et internationale, je n’ai pas besoin de ce syndicaliste-blogueur-PS pour savoir que le El-Gharrab est un opportuniste ordinaire, puisque tous les sujets de la narco-monarchie le sont. Son billet sur son blog chez Mediapart est plus pour placer son favori socialiste que pour défendre Leïla Aïchi. Il suffit de lire ce qu’il écrit pour dire qu’il est de la même espèce que tous ces socialos et prétendus républicains qui soutiennent à bras le corps la narco-monarchie mais que, lorsqu’il s’agit de défendre l’un des leurs, ils se lèvent comme un seul homme chacun dans son camp. Ce socialiste trouve comme « …. déclarations problématiques de la sénatrice à propos du Sahara occidental ». Lesdites déclarations faites par Leïla Aïchi, qui ne sont que vérités, méritent plus de respect de sa part puisque c’est une réalité communément admise internationalement. On voit bien qu’il se préserve une entrée à la Mamounia, comme tous ses mentors à commencer par ce vieux Jack Lang le lécheur de babouches qui même à l’I.M.A favorise la narco monarchie en dépensant à tord et à travers l’argent qu’il ne lui appartient pas. Source : http://www.capital.fr/entreprises-marches/institut-du-monde-arabe-les-incroyables-gaspillages-du-president-jack-lang-1197297

    TARZAN
    27 mai 2017 - 16 h 58 min

    pourquoi vous connaisez un
    pourquoi vous connaisez un marocain qui ne soit pas opportuniste, traitre et vicieux?

    Suprême algerien
    27 mai 2017 - 15 h 27 min

    Monsieur Boris faure cela n
    Monsieur Boris faure cela n’est pas une nouvelle ça concerne tout le peuple marocain …!! Pour moi les seules marocains qui ont un petit peu de courage et de fierté ce sont les marocains qui se sont installés en Algérie mariés avec des Algériens et qui ont fait leur vie en Algérie, tout le reste mérite d’être pendu .! Layla aichi est jolie elle est intelligente et surtout elle déborde de courage c’est ça être algérien algérienne franchement est-ce que vous aurait pu imaginer une seconde une élue marocaine qui tiendrait être au lobby algérien en France ???? Les vrais marocains sont issus de Marrakech de père sorcier et de mère prostituée.!!! En tant qu’algérien et fier de lettres nationaliste patriotique par-dessus tout, et j’habite à Toulouse et je boycotte tous les commerces marocain je ne l’ordonne pas un centime cela devrait concerner tous la diaspora algérienne en Europe boycotter ce peuple … boycotter ce pays …..

    Anonymous
    27 mai 2017 - 15 h 16 min

    Hollande et ses amis du

    Hollande et ses amis du makhzan ont sali le paysage politique français.

      Stéphane
      27 mai 2017 - 19 h 11 min

      Faites comme moi. Je vote
      Faites comme moi. Je vote pour le candidat le mieux placé,, celui des républicains. Comme ça, il l’aura dans l’os et lui et Marron.

      Erracham
      27 mai 2017 - 22 h 25 min

      Pour n’avoir pas pu ou su
      Pour n’avoir pas pu ou su dire non à toutes les demandes de sa favorite, Hollande a cédé à son chantage. Il lie maintenant les mains de son poulain et de la France. Et à force de lui venir en aide chaque fois qu’elle est en difficulté, il arrivera un jour où c’est la France elle-même qui se retrouvera dans la m….. et le Maroc ne lui sera d’aucune utilité. Celà ne saurait tardé. Le peuple marocain fera payer cher à la France son soutien au tyran et ses nervis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.