Après les pays de l’Afrique de l’Est : la Cédéao ouvre la porte du Sahel à Israël

Benjamin Netanyahu multiplie les visites en Afrique. Israël a des visées sur le continent. D. R.

La présence du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, au Sommet de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), dont les travaux doivent s’ouvrir mardi à Monrovia, confirme la volonté d’Israël d’être plus présent et plus influent en Afrique. Benjamin Netanyahu ralliera la capitale du Libéria à la tête d’une importante délégation. Opposés à l’invitation adressée à Benjamin Netanyahu, des pays importants de l’organisation ont néanmoins décidé de réduire au minimum leur niveau de représentation à ce rendez-vous régional. 

Ces derniers temps, l’Etat hébreu se montre très actif sur le continent. Le Premier ministre israélien s’était rendu l’an passé dans quatre pays africains, dont le Togo, où il devrait rencontrer en octobre prochain une trentaine de dirigeants africains au cours d’un sommet Afrique-Israël. Benjamin Netanyahu se rendra à Monrovia officiellement pour «offrir aux quinze pays de la Communauté des partenariats dans divers domaines tels que l’agriculture». Sa participation au 51e sommet de la Cédéao est le cheminement d’un processus de rapprochement lancé il y a quelques années. 

Le président de la Commission de la Cédéao, Marcel de Souza, s’était rendu, lui aussi, en juillet 2016 en Israël où il a eu des entretiens avec le chef du gouvernement et le président, Rueven Rivlin. Cette visite a été suivie par le déplacement, en décembre dernier, de représentants de la Communauté à Tel-Aviv pour prendre part à une conférence sur l’agriculture. Outre l’agriculture, les Etats de la Communauté de l’Afrique de l’Ouest disent espérer aussi une assistance israélienne dans la lutte contre les groupes terroristes qui menacent la sécurité dans la région.

La demande a bien évidemment fait sauter de joie Netanyahu qui recherche de nouveaux marchés pour l’agriculture de son pays, sa haute technologie et sa sécurité mais aussi développer une diplomatie internationale un peu plus rapprochée avec l’Afrique.

En agissant de la sorte, les pays membre de la Cédéao ne font, en réalité, qu’ouvrir la porte du Sahel à Israël. A noter que c’est lors de ce sommet que les dirigeants de l’Afrique de l’Ouest doivent se prononcer sur la demande du Maroc d’intégrer la Cédéao.

Sadek Sahraoui

Comment (51)

    HAKIMA
    4 juin 2017 - 10 h 51 min

    le grave CANCER QUI MENACE L
    le grave CANCER QUI MENACE L’UNION AFRICAINE et le continent AFRICAIN c’est la narco-monarchie qui prend en otage le MAROC + la françafrique + l’état fantôche israél de la maudite juiverie-sioniste .




    0



    1
      chaib boumediene
      5 juin 2017 - 5 h 05 min

      les insultes, le racisme et l
      les insultes, le racisme et l’anti-semitisme ne remplacenet pas une analyse serieuse. Algerie patriotique devrait controller les opinions qui portent prejudice a l’image de l’algerien….insulter pour insulter les autres n’est pas la marque de fabrique de l’Algerien




      1



      0
    Anonymous
    4 juin 2017 - 9 h 58 min

    Pourtant les africains
    Pourtant les africains ethiopiens en Israel ne sont pas bien admis dans la société juive, ils subissent du racisme, etc… Comment ça se fait qu’il s’ invite en Afrique, étrange ?




    0



    0
    lyes
    4 juin 2017 - 8 h 21 min

    ISRAEL n’est pas soutenue par
    ISRAEL n’est pas soutenue par les peuples africains qui ne la connaisent même pas ni par leurs états menacés par l’islamisme terroriste formé par les arabes …l’Etat sioniste d’Israël est soutenu par les arabes et leurs états , on peut citer le dernier sommet de l’Otan israelo-americano- arabe contre l’Iran .. voila la verité .. Dites la vérité ou taisez vous




    0



    0
    Trop tard
    3 juin 2017 - 23 h 19 min

    ISRAEL est fort voir très
    ISRAEL est fort voir très fort !! Vous savez pourquoi ?
    Car c’est le bébé des USA + EUROPE !
    Donc le contrôle absolu de l’Algérie + l’Afrique et du monde n’est qu’une question de temps !
    Et quant seulement vous aurez compris que Israël n’est pas que ce petit et minuscule pays sur la carte, mais bien plus grand que cela, là on aura évoluer, mais malheureusement il est déjà trop tard !!




    0



    0
    anonyme
    3 juin 2017 - 22 h 49 min

    C’est bizarre que tout ca
    C’est bizarre que tout ca arrive juste après la readmission du maroc au sein de l’organization africaine.




    0



    0
    Nobody Paris
    3 juin 2017 - 22 h 22 min

    AMIS AFRICAINS, ISRAEL C’EST
    AMIS AFRICAINS, ISRAEL C’EST AUSSI CELA. ……………………….. < < « La révélation qu’Israël stérilise les femmes éthiopiennes ne fait que s’ajouter à une page déjà honteuse de maltraitance faite aux femmes et aux communautés pauvres » , écrit le quotidien israélien Haaretz dans son édition du 12 décembre 2012, qui évoque la situation de femmes reconnues comme juives par Israël et littéralement « importées » d’Éthiopie. Ci-dessous, la traduction de l’article publié par Efrat Yardai dans Haaretz. « On a peine à le croire, mais en Israël, en 2012, des femmes éthiopiennes sont soumises de force au Depo-Provera, un contraceptif par piqûre. Cette injection n’est pas un moyen contraceptif couramment prescrit. Il est considéré comme un recours de dernière intention et il est habituellement réservé aux femmes placées en institution ou souffrant de handicap. Et pourtant, selon une enquête récemment diffusée par le programme documentaire “Vacuum documentary” hébergé par Gal Gabay, et montrée sur la Télévision éducative israélienne, ce traitement est aussi imposé à un grand nombre d’immigrantes éthiopiennes. Ce n’est ni le premier ni le seul cas où l’État s’est immiscé dans la vie de gens qui n’ont que des moyens limités de résistance. En d’autres occasions, le système qui a produit cette politique est tellement sophistiqué qu’il est difficile de trouver le responsable, le signataire ou le rédacteur de cet ordre.




    0



    0
    Anonymous
    3 juin 2017 - 21 h 57 min

    ET LA PUISSANTE RUSSIE N A
    ET LA PUISSANTE RUSSIE N A PAS SON MOT À DIRE EN AFRIQUE?RX




    0



    0
    Benhabra brahim
    3 juin 2017 - 20 h 34 min

    En 2013 l Algerie a decide d
    En 2013 l Algerie a decide d effacer la dette(pres d 1milliards de dollars) de plusieurs pays africains,dont la plupart sont membre de la cedeao.Un milliard en 2013 c est combien aujourd hui2017 s ils devaient rembourser???!!..Alors pour moi ce que font actuellement el marroqui et el yahoudi c est le jeu du……..il court il court le furet .Ou le jeu entaa etamaa well ekadab………….c est toujours el kaddab qui gagne.Il fut un temps ou parmi les pays africains il y eut des hommes qui ont essaye de contrer a ces loups.Ils ont ete elimines ….P.Lumunba ou M.Benbarka.




    0



    0
      anonyme
      3 juin 2017 - 22 h 47 min

      Si je me rappelle bien elle
      Si je me rappelle bien elle etait de plus de 5 milliards effaces d’un coup par Bouteflika sans demander l’avis de personne ou des contreparties en retour. Un gaspilleur de l’argent du peuple




      0



      0
    Vangelis
    3 juin 2017 - 17 h 09 min

    Il n’y a pas de hasard car
    Il n’y a pas de hasard car les faits sont têtus. Si le Maroc a présenté sa candidature à la CEDEAO c’est qu’il sait que Shetanyahu sera lors du sommet discutant entre autre de sa candidature et espère l’appui de ce dernier pour y être accepté. Si l’entité sioniste très loin de l’Afrique de l’Ouest peut prétendre à coopérer avec cette CEDEAO, pourquoi la narco monarchie en serait écartée et c’est bien cela qui sera avancé face à ses contradicteurs opposés à son adhésion. Toute la politique internationale et même nationale de la narco monarchie est calquée sur ce que fait ou a fait l’entité sioniste. Il n’y a pas à redire, la narco monarchie est bien cul et chemise avec l’entité, non pas par la volonté de m6 qui n’est qu’une marionnette mais bien par son conseiller spécial Azoulay qui fait la pluie et le beau temps selon ses 4 volontés.




    0



    0
    Anonymous
    3 juin 2017 - 16 h 57 min

    Adieu le NEPAD et les
    Adieu le NEPAD et les milliards de sous engrangés, sans compter les chèques et les bourses octroyées aux dirigeants du continent
    Mais en fait, pourquoi l’Afrique resterait -elle en marge de ce qui se trame avec les pays arabes et magrébins
    peut-être qu’avec Israel ils auront quelques bénéfices




    0



    0
    saleh/Algerie
    3 juin 2017 - 14 h 40 min

    Pourquoi les pays de l
    Pourquoi les pays de l’Afrique de l’Est , de l’ouest ou de la Cédéao devraient boycotter Israel , avec lequel des pays arabes entretiennent des relations intimes et multiformes ? .
    Le maroc avec des relation pseudo-secretes .
    La tunisie avec des relations pseudo-discretes.
    L’Egypte et la Jordanie avec le drapeau Israelien au Caire et à Amman .
    L’Autorité nationale palestinienne assure la securite d’Israel et fait eteindre des incendies forestiers .
    Le pays de l’islam ( l’Arabie ) a envoye un général saoudien à la retraite , en Israël , à la tête d’une délégation d’hommes d’affaires, malgré l’absence de relations diplomatiques entre les deux pays.
    Le Qatar entretient un bureau commercial israelien à Doha .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.