Poutine : «Nos relations avec Washington sont au plus bas»

Vladimir Poutine recevant le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson à Moscou. D. R.

Les relations entre Moscou et Washington sont «au plus bas depuis l’époque de la guerre froide», a affirmé le président russe, Vladimir Poutine, dans un discours prononcé ce vendredi lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF), soulignant toutefois l’importance d’un dialogue constructif entre les deux pays.

Evoquant les relations russo-américaines lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF), le chef d’Etat russe, Vladimir Poutine, a pointé du doigt «le niveau très bas de confiance mutuelle» entre Moscou et Washington. «Les relations entre Moscou et Washington sont au plus bas depuis l’époque de la guerre froide», a notamment déclaré Poutine dans le cadre de la séance plénière «Dialogue d’affaires entre la Russie et les Etats-Unis».

Par ailleurs, le président russe a souligné que «les deux puissances mondiales maintiennent un dialogue dans le cadre de différents formats comme, par exemple, l’ONU ou le G20». «On coopère au sujet des problèmes-clés, globaux et régionaux. On ne peut faire autrement et, heureusement, on le fait et ce processus continue toujours», a-t-il affirmé. Toutefois, pour le président russe, «le socle de la coopération, formé depuis des décennies, a été détruit» mais cette situation de suppression des contacts ne convient ni aux hommes d’affaires russes ni à leurs confrères américains.

Ainsi, Poutine a souligné que les liens commerciaux solides pourraient «servir de filet de sécurité» contre les fluctuations de la conjoncture politique. «Notre coopération économique avec les Etats-Unis est équilibrée, diversifiée et technologiquement riche. Tout ce qu’on a actuellement est bon», a-t-il relaté, soulignant que les autorités russes avaient l’intention de contribuer au développement des projets communs.

«On part de l’idée que ces initiatives réciproquement bénéfiques vont contribuer au travail que nous faisons en Russie pour accélérer le développement économique et social», a ajouté le président russe avant de s’adresser aux hommes d’affaires américains, les appelant à aider Moscou à «instaurer un dialogue constructif» entre Moscou et Washington. Dans le même temps, le dirigeant russe a assuré que, de son côté, Moscou continuerait de dialoguer avec le chef d’Etat américain Donald Trump pour normaliser les relations bilatérales.

R. I.

Comment (4)

    Anonymous
    3 juin 2017 - 13 h 25 min

    Poutine + oligarches+ Russie
    Poutine + oligarches+ Russie + savants Juifs russes (yivrii rouski) + Israel = les vrais maitres secrets du monde
    Poutine est l’allié secret, et stratégique d’Israel = armes russes + besoins de technologies de pointe israéliennes




    0



    0
    WARDA
    3 juin 2017 - 10 h 56 min

    LA RUSSIE NE S’ENTENDRA
    LA RUSSIE NE S’ENTENDRA JAMAIS AVEC L’IMPERIALO-SIONISME US. LA RUSSIE RESPECTE DES VALEURS MORALES HUMAINES, mais pas l’impérialo-sionisme. LA RUSSIE A UN PASSE MILLENAIRE DE GRANDEUR ET D’HONNEUR que n’ont pas et n’auront jamais les U.S.A. et leurs alliés, valets et mercenaires. VIVE LA RUSSIE, VIVE LA CHINE et mort à l’impérialo-sionisme et ses valets !




    0



    0
    Gazouze
    3 juin 2017 - 8 h 02 min

    USA=RUSSIE!
    USA=RUSSIE!




    0



    0
    Pravda
    3 juin 2017 - 1 h 48 min

    Monsieur Poutine , vous n
    Monsieur Poutine , vous n’avez rien raté , bien au contraire .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.