Caméra cachée : l’Arav piégée

Par Karim Bouali – C’est à un communiqué décevant qu’ont eu droit les intellectuels qui se sont déplacés nombreux au siège de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav) pour dénoncer le niveau bas, jamais atteint par certains médias audiovisuels en Algérie, depuis l’ouverture anarchique de ce secteur au lendemain de la grave crise qui avait opposé l’Algérie à l’Egypte après l’agression de l’équipe nationale de football au Caire. Face aux insultes subies par les Algériens à travers les télévisions égyptiennes pléthoriques, des responsables de journaux – pour exorciser la frustration des Algériens née de cette guerre médiatique inégale – décidèrent de se lancer dans l’aventure sans aucune expérience préalable. L’affaire Boudjedra, qui s’est produite malgré les nombreuses alertes d’internautes, d’intellectuels et de responsables politiques, prouve que la limite de la morale et de la déontologie a été franchie depuis, et que rien ne va plus dans le secteur de la communication livré aux amateurs.

«Le Conseil de l’Autorité de régulation s’est réuni et a condamné ces comportements contraires aux règles de l’éthique et a apporté son entier soutien au grand écrivain et homme de lettres Rachid Boudjedra», lit-on dans le communiqué de cette instance qui signifie, en fait, qu’elle n’a aucune autorité qui lui permette de sévir dans ce genre de situations inexcusables. «Il y a lieu de rappeler que l’Arav a mis en garde, la veille de Ramadhan, les chaînes de télévision d’éviter ce genre de pratiques et de respecter les citoyens avant tout», ajoute le communiqué, dans un aveu à peine voilé d’impuissance totale. «Elle (l’Arav, ndlr) rappelle aujourd’hui la nécessité d’éviter la diffamation, l’insulte et la violence, sous toutes leurs formes, dans les programmes des caméras cachées ; faute de quoi, la loi de la République leur sera appliquée». Est-ce à dire que toutes ces émissions vulgaires imposées aux familles algériennes seront interdites à partir d’aujourd’hui ? Rien n’est moins sûr.

Enième bluff d’une institution qui n’a plus sa raison d’être et qui vient de prouver qu’à l’instar de son homologue de la Poste et des télécommunications, l’ARPT, elle ne sert qu’à légitimer les dépassements et à couvrir les défaillances flagrantes des ministères de tutelle, incapables, jusque-là, de faire appliquer la loi, voire complices – comme dans le cas du ministère de la Poste et des TIC – de la violation de celle-ci.

K. B.

Comment (6)

    ANE AU NIMOSS
    7 juin 2017 - 11 h 28 min

    la rose et l`ane..
    Nos martyrs allah yarhamhoum comme mon frère morts au combat au champs d`honneur pour libérer l`Algérie en 1959 ont fait le sacrifice ultime pour offrir la rose de la liberté au peuple Algérien. Mais quand tu offre une rose à un âne (hacha une certaine minorité) qu`est ce qu`il fait avec ???va t il apprécier sa beauté ?? NOOOONNNN il va juste la manger. tahya el djazair.




    0



    0
    Nasser
    5 juin 2017 - 20 h 56 min

    l’Arav est un machin créé par
    l’Arav est un machin créé par opportunisme et tromperie! C’est un ramassis de paresseux, d’opportunistes dont le rôle est plus de justifier les abus et les dépassements! Sa dissolution est plutôt salutaire!




    0



    0
    Anonymous
    4 juin 2017 - 6 h 07 min

    avant tout je pense que les
    avant tout je pense que les gens de l’arav dont des trouillards , face à l’ennemi ils font dans leur froc .
    j’espère qu’avec le nouveau premier ministre , un sanguin qui ne mâche pas ses mots, les choses vont changer .
    je rêve du jour où les athées , dont je suis , formeront des associations reconnues publiquement , pour se défendre contre l’ennemi .




    0



    0
    Anonymous
    4 juin 2017 - 4 h 25 min

    l’Arav est impardonnable. Si
    l’Arav est impardonnable. Si elle faisait son boulot, nous pourrions aussi nous révolter de la mort des deux soldats tués par des terroristes. Voilà ce qui arrive quand les responsables ne font rien, on oublie ceux qui se battent à donner leur vie pour nous protéger. L’attitude de l’Arav est IRRESPONSABLE !




    0



    0
    amel
    3 juin 2017 - 21 h 28 min

    réflexions
    Curieux ce revirement quand même. Lorsque anis rahmani avait voué rebrab aux gémonies, osant même se montrer avec des document falsifiés sur sa chaine, tout le monde se léchait les babines. Ce pays a dangereusement dévié de de la route que lui ont tracé ceux qui ont sacrifié leurs vies et qui voulaient que les algériens aient tous les mêmes droits. Pour moi, anis rahmani est un avatar, un bulldozer qui frappe à gauche et à droite sans avoir identifié au préalable une cible. quelques mois seulement aprés avoir annoncé que michael schumacher était guéri, un quotidient allemand va devoir vider ses compte pour dédommager la famille de l’ancien champion de formule un. Chez nous, des journalistes passent leur temps à ridiculiser des algériens, à les vilipender et tout le monde se frotte l’estomac sans se rendre compte que l’honneur d’un algérien c’est l’honneur de tous les algériens. Oui. Faut-il en vouloir à ces télé de reproduire la violence de la societé? Une société qui confond honneur avec opportunité ne peut qu’attendre ce genre d’émissions. Ce qui frappe dans toute cette histoire, c’est que même boudjedra qui devrait en tant qu’écrivain avoir une dose d’estime de soi assez apréciable n’a pas demandé aux pseudo-policiers de lui montrer leurs cartes.




    0



    0
    Laetizia
    3 juin 2017 - 20 h 31 min

    Algérie rime parfaitement avec Incurie
    Consternant ! cette instance ne sert donc à rien d’autre qu’à payer des ronds de cuir à ne rien faire ! vive l’Algérie de l’incurie , les médiocres et autres feignasses y ont encore de beaux jours! vraiment marre de marre de cette situation insensée !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.