Benflis à Al-Jazeera : «Seule l’armée accomplit ses missions constitutionnelles»

Pour Ali Benflis, le gouvernement s’est «enfermé» dans un «univers virtuel». New Press

Dans un entretien à la chaîne qatarie Al-Jazeera, le président de Talaie El-Houriyet, Ali Benflis, considère que les dernières élections législatives en Algérie «n’ont rien d’honnête» et que «la politique des quotas a encore fonctionné». «L’appareil politico-administratif a classé les différentes forces politiques selon le critère de soumission et d’allégeance, en offrant les premières places à la clientèle traditionnelle et en sanctionnant l’opposition qui ne veut pas suivre ses stratégies politiques», affirme Benflis pour qui le véritable enseignement à tirer de ce scrutin est la désaffection «inédite» des Algériens. Et d’enchaîner : «L’amendement constitutionnel et les élections législatives ont maintenu le statu quo politique dans le pays», en considérant qu’en Algérie, «ni l’opposition n’a une marge de manœuvre ni les parti loyalistes n’ont une liberté d’action».

Interrogé sur l’action du gouvernement actuel, Benflis affirme que l’Exécutif «ne veut pas sortir de son univers virtuel dans lequel il s’est enfermé». Il est persuadé que le nouveau gouvernement n’accomplira pas ses missions constitutionnelles et ne pourra même pas se réunir. «On nous parle d’un gouvernement élargi, alors qu’on constate que ce sont les mêmes figures issues des mêmes courants politiques et les mêmes allégeances qui ont été recyclées.»

Interrogé sur la succession de Bouteflika, Ali Benflis estime que certains hommes influents au pouvoir «ont voulu faire des dernières législatives une sorte d’avant-première de l’élection présidentielle. Or, il est difficile de parler, dans le cas de notre pays, d’un pouvoir homogène car il y a un vrai dysfonctionnement des institutions, illustré par la manière ubuesque dont a été formé le gouvernement, qui est tout à fait anticonstitutionnelle et contraire aux règles régissant une opération d’une telle importance», explique-t-il.

Poursuivant sur sa lancée, le chef de file de Talaie El-Houriyet juge que le pays «n’est plus gouverné par des responsables habilités constitutionnellement mais par des forces non constitutionnelles prenant en otage l’Etat algérien». «Dans ce paysage politique sombre, ajoute-t-il, seule l’institution militaire accomplit ses missions constitutionnelles et protège l’Etat algérien.» Pour lui, le prochain président devrait être «un homme de changement et de réformes» et devrait «jouir d’une légitimité et d’une crédibilité suffisantes pour pouvoir affronter les défis et ouvrir les grands chantiers politiques et socio-économiques».

Enfin, Benflis révèle que des discussions seront engagées bientôt entre les partis d’opposition pour «coordonner une riposte».

R. Mahmoudi

Comment (40)

    Anonymous
    9 juin 2017 - 15 h 53 min

    Pauvre BENFLIS, pathétique..
    Pauvre BENFLIS, pathétique…il n’a rien appris de son passé….après avoir été largué par ses premiers maîtres, les Saoudiens, le voila se prostituer chez les autres terroristes Qataris… Il rate de belles occasion pour se cacher ou disparaître dignement de la scène ….




    0



    0
    Stroump Rieur.
    6 juin 2017 - 10 h 35 min

    Mr Benflis semble à l’aise
    Mr Benflis semble à l’aise avec cette chaîne de propagande Al khanzera . .Une Chaîne Wahabite , anti Algérienne . .Mr Benflis joue en eau trouble




    0



    0
    Bechour
    6 juin 2017 - 0 h 01 min

    Ali benflis un homme intègre
    Ali benflis un homme intègre je ne comprends pas sur quel analyse vous faites des commentaires et quel sorte d’algerien qui peut sauver ce pays de la déconfiture.
    Nous faisant rien et nous laissons personne travailler.




    0



    0
    patriote.
    4 juin 2017 - 18 h 01 min

    mr benflis a tout à fait
    mr benflis a tout à fait raison alors vos critiques on s’en passe vous savez juste critiquer et insulter pauvre algérie.




    0



    0
    khanfri
    4 juin 2017 - 16 h 42 min

    le pays «n’est plus gouverné
    le pays «n’est plus gouverné par des responsables habilités constitutionnellement mais par des forces non constitutionnelles prenant en otage l’Etat algérien» clame M Benflis. Que propose t il pour rendre applicable l article 102 de la nouvelle constitution ex 88. Cet article est en fait inapplicable car il n a pas defini la structure ou autorité a meme de solliciter des médecins un bilan medical




    0



    0
    lhadi
    4 juin 2017 - 16 h 37 min

    La conduite de Talaie El
    La conduite de Talaie El-houriyet doit s’inspirer de ce qu’Engels formulait :  » Le temps des coups de main, des révolutions exécutées par de petites minorités conscientes à la tête des masses inconscientes, est passé. Là où il s’agit d’une transformation complète de l’organisation de la société, il faut que les masses elles-mêmes y coopèrent, qu’elles aient déjà compris elles-mêmes de quoi il s’agit, pour quoi elles interviennent avec leur corps et avec leur vie. » Il faut fonder, donc, en toutes circonstances l’action sur l’intervention la plus large des masses populaires.

    Le succès de toute revendication, de tout mot d’ordre est à ce prix.

    En clair : toute action pour la défense des intérêts des masses laborieuses et de la nation, pour le progrès, pour le changement, vise à susciter l’intervention de plus en plus large de notre peuple.

    Il est possible aujourd’hui, non plus seulement, de l’y entraîner, mais de l’élargir à la dimensions de l’immense majorité de la nation à la seule condition de lier la lutte pour les revendications immédiates les plus simples, les plus quotidiennes à la démonstration concrète que des changements profonds sont nécessaires dans tous les domaines. 

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    HAKIMA
    4 juin 2017 - 15 h 31 min

    LA LA LA LA
    LA LA LA LA MILLE FOIS NON ! Mr BENFLIS . Parler à EL KHANZIRA c’est lui donner de l’importance, c’est lui reconnaître une existance ; vous faites là comme CELUI QUI ENTRE DANS LE DERB LIHOUD pour y rechercher des amis DU PROPHETE ( QSSSL ) . C’ETAIT là la pire des erreur à éviter ; CETTE CHAINE, le pays qui l’abrite, ses dirigeants, ses accointances , ses méfaits, ses trahisons , ses bases américaines, ses relations, sa participation active à la destruction de la Syrie, du Yemen, de la Libye, CE CHITANE FAIT EMIRAT qui a détruit des Pays musulmans, ainsi que la Ligue dite « ARABE » qui lui a été vendue par les dirigeants de l’ Egypte pervertie, NE MERITE VRAIMENT PAS LA PAROLE ET ENCORE MOINS LA CONSIDERATION D’ UN PATRIOTE ALGERIEN !




    0



    0
    RAYES EL BAHRIYA
    4 juin 2017 - 15 h 18 min

    HONTEUX , DE LA PART D’UN
    HONTEUX , DE LA PART D’UN ANCIEN CHEF DU GOUVERNEMENT, !!!

    C’EST TRISTE DE VOIR COMMENT DES ALGÉRIENS LAVENT LEUR LINGE SALE EN PUBLIQUE. DE

    SURCROÎT POUR UNE CHAÎNE ÉTRANGÈRE , UNE CHAÎNE QUI EST LE PORTE ÉTENDARDS DE LA

    TERREUR DU P.F.I.S ET DES G.I.A ET DES QUI TUE QUI ? , DES DAECH ET AL QAIDA.,

    LA JUSTICE ALGÉRIENNE DOIS CONVOQUER CE BENFLIS QUI PORTE ATTEINTE AUX INSTITUTIONS DE

    LA RÉPUBLIQUE.

    NUL N’A LE DROIT DE SE PORTER SA HAINE , GRATUITEMENT , CONTRE L’ALGÉRIE LIBRE.

    CET HOMME EST PRÊT A MARCHER SUR DES MILLIONS DE CITOYENS , POURVU QU’IL PRENNENT

    LE POUVOIR ET DE S’Y MAINTENIR.

    JE SUIS RÉVULSÉ PAR VOTRE TRISTE ET HAINEUSE PRESTATION , VOUS ETES INDIGNE DU SACRIFICE

    DE VOTRE PÈRE CHAHID DE LA GRANDE GUERRE D’INDÉPENDANCE.

    EH BIEN , DÉSORMAIS JE COMBATTRAI VOTRE MOUVEMENT PAR TOUT LES MOYENS RÉPUBLICAINS.




    0



    0
    Mohammed El Maadi
    4 juin 2017 - 13 h 41 min

    Ce qu’il dit de l’armée cela
    Ce qu’il dit de l’armée cela fait des années que je le clame . Malheureusement beaucoup d’algérien n’ont pas idée du rôle fondamentale de l’institution militaire dans ce pays . Tellement corrompu intellectuellement par les parasites et autres bonimenteurs du dimanche .
    l’ANP ne peut jouer qu’un rôle de modérateur voir de conseiller car une présence trop forte médiatiquement voir en vitrine officielle l’exposerai a toute sorte de campagne mal intentionné ce qui nuirais au contraire au intérêt supérieur de notre pays .Car disons les choses clairement l’ANP est l’homme a battre pour divers raisons car elle n’est pas simplement le bouclier de notre pays mais aussi son glaive .




    0



    0
    Farida
    4 juin 2017 - 13 h 26 min

    La seule remarque negative
    La seule remarque negative est qu’elle a ferme les yeux devant deux viols de la constitution.




    0



    0
    Tinhinane
    4 juin 2017 - 13 h 20 min

    Tout le monde le sait,

    Tout le monde le sait, Benflis ne nous apprend rien. L’armée est la seule institution qui défend l’Algérie.
    Et c’est elle qui saura barrer la route à des traitre comme Benflis.




    0



    0
      anonyme
      4 juin 2017 - 14 h 15 min

      Ce n’est pas un traître!

      Ce n’est pas un traître!
      Vous aimez salir des hommes comme la chaîne ENNAHAR , a cause de vos accusation de m…. que nous sommes dans le..




      0



      0
      dima ozagué
      4 juin 2017 - 14 h 24 min

      @Tinhinane. Lala hacha ce n
      @Tinhinane. Lala hacha ce n est pas un traitre mais c est sûr il est aigri dépassé un has been…il ne trouve rien à faire que d aller parler fi el alkhanzira de notre politique interieure avec peut être kha.. B? bred ça c est choquant! je me souviens que pour les élections présidentielles en tant que candidat il avait dit qu il réhabiliterait le parti fis donc il a perdu toute crédibilité pour beaucoup… et sa porte parole en france. une fois sur un plateau disait l Algérie est pays arabo musulman et « notre langue c la langue arabe » w bess elle n a pas dit plus, d ailleurs sur YouTube on la voit en discussion table ronde avec des islamistes




      0



      0
      Ninir
      4 juin 2017 - 14 h 51 min

      visiblement vous ignorez le
      visiblement vous ignorez le sens du terme « traître » sinon vous ne l’auriez pas employé à si mauvais escient. un traître, chef d’un parti agrée par le ministère de l’intérieur! le ministre est certainement traître dans ce cas. ps: je n’ai rien à voir ni avec Benflis, ni avec son parti. mais certains commentaires donnent la nausées. leurs auteurs feraient bien de se taire.




      0



      0
    Dyhia
    4 juin 2017 - 12 h 51 min

    YA RABI, qu’avons nous fait
    YA RABI, qu’avons nous fait pour avoir des hommes de cette engeance ?. Benflis se plaint à nos ennemis. Quelle bassesse. Cette homme manque d’affection…IL souffre d’une frustration. il est à la recherche d’une reconnaissance même de la part de satan.




    0



    0
      Dodo
      4 juin 2017 - 15 h 29 min

      Alors reste dans ton gourbis
      Alors reste dans ton gourbis et creve de faim sous silence,




      0



      0
    Kahina
    4 juin 2017 - 12 h 34 min

    Benflis vient de faire le

    Benflis vient de faire le bonheur de nos ennemis. Quel Muppet-show.

    N’importe qui est devenu homme politique. Que ce Benflis nous parle de la contribution de son parti à l’amélioration de la situation.
    Va prendre ta retraite et laisse la politique pour ses connaisseurs.




    0



    0
      anonyme
      4 juin 2017 - 14 h 13 min

      Il a le droit de s’exprimer
      Il a le droit de s’exprimer point.




      0



      0
    Palestro
    4 juin 2017 - 11 h 49 min

    Je vois dans se site beaucoup
    Je vois dans se site beaucoup qui sont la pour soutenir se pouvoir corrompus et traitre et qui n’aime pas les vérité peur pour leur privilege peu importe la destruction du pays c’est pas leur soucis HEUREUSEMENT LA TERRE ALGERIENNE FAIT POUSSER DES HOMMES ET CA DEPUIS DES SIECLES




    0



    0
      Tinhinane
      4 juin 2017 - 12 h 55 min

      Ces beaucoup dont tu parles
      Ces beaucoup dont tu parles défendent l’ALGÉRIE, sans plus.




      0



      0
      azayri
      5 juin 2017 - 0 h 09 min

      Je suis tout à fait d’accord
      Je suis tout à fait d’accord avec toi mon frère. Des patriotes de la 25 ieme heure.




      0



      0
    VRIROUCHE
    4 juin 2017 - 10 h 06 min

    JE SUIS DU FFS DEPUIS DES
    JE SUIS DU FFS DEPUIS DES LUSTRES .SI LE FFS SE DEMARQUE DE L OPPOSITION JE JURE DE DEMISSIONNER ET D ENTRAINER AVEC MOI UNE CINQUANTE DE MILITANTS AU MOINS .ET JE PROMETS A AP LA LISTE DES MILITANTS QUI ME SUIVRONT .. AFSOUD MHEND DIT VRIROUCHE FFS ALGER




    0



    0
    AMAR MOKHNACHE
    4 juin 2017 - 9 h 51 min

    on assiste impuissants a la
    on assiste impuissants a la dilapidation des richesses du pays …nos partis se contentent de faire office  »d opposants » de service pour legitimer des mascarades electorales… l’histoire retiendra cette traitrise, cette « NON-ASSISTANCE A PAYS EN DANGER »…….
    ces matchs vendus dans l impunite. et ces histoires de presidents de club que l on ose pas aider a partir… ça fait mal !
    il reste 20 mois d importation, avec les recettes ils peuvent tenir 40 mois si la corruption stagne au meme seuil………..




    0



    0
    Anonymous
    4 juin 2017 - 9 h 47 min

    Mr Benflis dit que ceux sont
    Mr Benflis dit que ceux sont les mêmes figures qui sont réinvestit au gouvernement mais il fait parti de ses figures que l’on voit depuis des décennies. A 70 ans il ne veut toujours pas lâcher l’affaire, il est pas mieux que les autres. Il a été au coeur du pouvoir alors pourquoi ne pas nous dire comme franchement comment ce pouvoir fonctionne et se copte? Il va faire une déclaration à Al Jaezira, une chaîne financé par les frères musulmans du Qatar, il voudrait la caution du peuple Algérien et faire un clin d’oeil à Mr Mokri? Non Mr Benflis, vous faites parti des problèmes mais pas des solutions. De plus vous vous permettez de parler de l’Armée dans une chaîne étrangère hostile à notre pays même si c’est pour la mettre sur un pied d’ estale ? C’est honteux! Car vous savez sans le parrainage de l’Armée vous ne pourrez jamais accéder à la Présidence. Alors taisez vous et laissez les jeunes compétences prendre les manettes du pays et jouissez de votre retraite auprès de votre famille tranquillement. Les Algériens aspirent à du sang neuf, débarrez des écuries d’augias mais sans les corrompus, les extrémistes de gauches, les islamistes fascisants, les régionalistes fascisants MAIS avec les Républicains Algériens aimant leurs pays pour un pays ouvert, tolérant et une économie dynamique sans dogmatisme adaptée à notre monde actuel.




    0



    0
    No boutef
    4 juin 2017 - 9 h 35 min

    Le seul De l’opposition
    Le seul De l’opposition capable de diriger le pays c’est Ali Benflis, je ne vois pas d’autres.S »il pratiquait la chita ,il serait rester au pouvoir jusqu’à maintenant.




    0



    0
      No Mimi Sex
      4 juin 2017 - 17 h 00 min

      c’est juste parce qu’il a
      c’est juste parce qu’il a parlé d’ouverture de frontières avec ton roitelet on le sait




      0



      0
    anonyme
    4 juin 2017 - 9 h 20 min

    Seul M. BENFLIS a le courage
    Seul M. BENFLIS a le courage de traiter le clan au pouvoir de traître et corrompus à chaque sortie.
    M.BENFLIS est un homme d’Etat et il fera un bon président.




    0



    0
    ferhat
    4 juin 2017 - 9 h 13 min

    Benflis malheureusement est
    Benflis malheureusement est déconnecté des réalités de l’histoire en cours et ne peut apporter intellectuellement une contribution théorique notoire sur le sort de l’Algérie et de la région et du monde. il est resté dans les présupposés arabistes de sa formation et d’un appareil FLN archaïque dépassé par les évolutions. Ce qui est en cours c’est la prise de conscience berbère qui lamine tous les tabous arabo-islamiques qui ont prévalu au Maghreb depuis 50 ans et donc la légitimité de la royauté arabe.
    les évènements de Hoceima au Maroc et la crise islamique des états arabes du Moyen Orient sont un indicateurs notoire de cette évolution. on ne peut analyser le pouvoir algérien sans le contexte de la crise de civilisation qui sévit dans le monde arabo-musulman et qui travaille à son implosion…




    0



    0
    Bouamama
    4 juin 2017 - 9 h 10 min

    Faites de meme, au lieu de
    Faites de même au lieu de critiquer sans agir, vous êtes complice du système par votre inaction et votre passivité, en acceptant l’inacceptable, comme dans le film de lakhdar hamina les années de braise ou il parlait avec les morts au cimetière, parce que les vivants c’étaient eux les morts…




    0



    0
    Dziri dz
    4 juin 2017 - 8 h 33 min

    Par la constance de sa
    Par la constance de sa position hostile au régime corrompu qui gouverne le pays, Benflis mérite toute notre considération. Il a la stature d’un Chef d’Etat que personne d’autre parmi l’opposition n’a (au sein du régime actuel, personne n’est de son gabarit). Son analyse des insuffisances du système est pertinente et ses propositions de sortie de crise constituent un programme politique digne d’être soumis a l’approbation du peuple. Son passage aux commandes de l’Etat que certains considèrent comme un fardeau est, au contraire, un atout entre ses mains pour faire éviter au pays un scenario catastrophique qui pourrait entrainer le pays dans une voie sans issue, comme c’est le cas en Syrie actuellement. Il connait trop bien le système pour risquer de répéter ses erreurs tragiques. Il dispose, en outre, d’un capital d’expérience politique inestimable et d’une réputation de nationaliste intellectuel et intègre. Les forces vives nationalistes du pays, politiques, syndicalistes, jeunesse, armée, société civile devraient s’allier autour de sa personne pour sauver l’Algérie et instaurer un système politique démocratique pérenne. C’est une éventualité précieuse de ne faire entrainer le pays dans le sillage de la catastrophe que devrait créer ce régime dans sa chute inéluctable.




    0



    0
      Kassaman
      4 juin 2017 - 10 h 42 min

      Il est parti se plaindre
      Il est parti se plaindre auprès d’une chaîne qui passe son temps à insulter l’Algérie, à glorifier tout ce qui peut nous nuire, terroristes compris, à dénigrer tous ce que nous faisons.
      Et vous dîtes qu’il a une stature de « chef d’état », à titre personnel j’assimilerais cela à du harkisme…
      Pour finir, s’il se plaint des dysfonctionnements de notre système démocratique, et il y en a, que pense-t-il de la lumineuse démocratie du qatar propriétaire de cette chaîne?




      0



      0
        Dodo
        4 juin 2017 - 11 h 37 min

        Aucune chaine du pays te
        Aucune chaine du pays te laisse parler de la realité , agisser au lieu de critiquer derriere ton ordi les medias sont muselé et complice




        0



        0
    bougamouss
    4 juin 2017 - 8 h 12 min

    L’ami de mon ennemi est mon
    L’ami de mon ennemi est mon ennemi.Comprendra celui qui comprendra.Attention, les traîtres se multiplient à une vitesse grand « V »




    0



    0
    Cactus
    4 juin 2017 - 7 h 24 min

    Au moins il a eu le courage
    Au moins il a eu le courage de sortir des griffes du pouvoir piloter de paris, faites de meme au lieu parler comme des vieilles commaires lache et sans courage




    0



    0
      mokokus
      4 juin 2017 - 17 h 01 min

      il veut rouvrir les
      il veut rouvrir les frontières avec ton roitelet c’est normal que tu le défends




      0



      0
        Cactus
        4 juin 2017 - 18 h 19 min

        Oui oui c’est ça, c’est toi
        Oui oui c’est ça, c’est toi qu’ont va renvoyer chez toi avec ton clan de castagnette et de babouche , lui c’est un vrais ALGERIEN ,ont vous demasqueras un par un les sous hommes comme toi




        0



        0
    TARZAN
    4 juin 2017 - 6 h 02 min

    c’est vrai que l’armée est la
    c’est vrai que l’armée est la seule institution compétente et viable en algérie, mais j’espère que c’est cette institution qui va nous ramener un président plus ou moins jeune, compétent et honnête. car les candidats issus de la société civile sont quasiment tous manipulés par les services étrangers. imaginons juste un scenario d’un candidat roulant pour le maroc, propose aux algériens l’ouverture des frontières avec ce pays en flouant les algériens prétextant que c’est dans l’intérêt de l’algérie? que les algériens sachent, et je salue la clairvoyance de bouteflika, que les ennemis de l’algérie veulent inlassablement l’ouverture des frontière avec le maroc pour détruire à petit feux l’algérie et renforcer le maroc. quant à benflis jeter des fleurs à l’armée algérienne est un calcul politique ni plus ni moins. ce type n’est pas bon pour l’algérie, et il a montré ses limites quand il était premier ministre.




    0



    0
    Manounymous
    4 juin 2017 - 5 h 18 min

    Ne serait-ce que parler sur
    Ne serait-ce que parler sur cette chienne est un acte de trahison alors bois l’ben et mange l’friss et tais-toi rizgoleau…




    0



    0
      Anonymous
      4 juin 2017 - 7 h 21 min

      si les TV algériennes
      si les TV algériennes (publique et /ou privées lui était ouvertes il n’aurait pas fait de déclarations sur el jazira (vous ne savez qu’insulter les élites nationales exactement comme enahar tv que vous avez tous désapprouvé sa volonté d’humilier les intelectuels)




      0



      0
        Manounymous
        4 juin 2017 - 12 h 58 min

        Un vrai pâterizhotte ne se
        Un vrai pâterizhotte ne se serait jamais exprimé sur la khanzira monsieur l’intello.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.