Les Saoudiens quittent Al-Jazeera et donnent une leçon de patriotisme aux Algériens

Les journalistes algériens d'Al-Jazeera ont vendu leur âme au diable. D. R.

Les journalistes et techniciens saoudiens travaillant à la chaîne Al-Jazeera et ses différentes filiales viennent d’administrer une grande leçon de patriotisme à leurs confrères arabes, et notamment algériens, en décidant de quitter massivement leur emploi en signe de solidarité avec leur pays, qui a rompu récemment ses relations diplomatiques avec le Qatar. Cette décision intervient au lendemain de la fermeture du bureau d’Al-Jazeera à Riyad, suivie de la démission de son directeur, le journaliste saoudien Assem Al-Ghamedi.

Aussitôt après l’annonce du départ de ces journalistes, le ministre saoudien de la Culture et de l’Information s’est engagé, au nom de son gouvernement, à leur proposer des postes similaires dans leur pays. Le ministre les a vivement remerciés pour leur attitude «honorable» et «patriotique» face à la désinformation pratiquée par ces médias émettant depuis Doha.

C’est le second antécédent, après la vague de démissions des journalistes syriens en 2012-2013 pour exprimer leur mécontentement contre l’engagement éhonté de cette chaîne en faveur de l’insurrection armée dans leur pays et, plus généralement, contre les méthodes d’intoxication et de désinformation systématiques imposées par la direction de ce média à la solde de la famille princière. Il y avait aussi des défections de journalistes égyptiens et tunisiens pour dénoncer les mêmes pratiques. Les observateurs ont noté l’étrange apathie des Algériens employés depuis des années à Al-Jazeera et Bein Sport et dont un, Mustapha Souag, a été promu au poste de directeur exécutif. Pourtant, cette chaîne n’a jamais cessé ses campagnes d’hostilité contre l’Algérie et ses intérêts. Elle ne rate pas une occasion pour tenter de semer la confusion, en donnant la parole aux professionnels de la propagande islamiste et en amplifiant machinalement des événements.

L’histoire retiendra qu’aucun journaliste algérien n’a eu le courage de protester publiquement contre cette animosité méthodique envers sa patrie. Au contraire, certains d’entre eux ont fait montre d’un zèle inouï, en se proposant de relayer toute la propagande anti-algérienne à travers les réseaux sociaux. Le cas de Khadidja Bengana illustre parfaitement cet esprit de félonie qui déshonore la corporation.

R. Mahmoudi

Comment (113)

    Horr
    11 juin 2017 - 23 h 24 min

    Les vrais Algériens n’ont
    Les vrais Algériens n’ont jamais soutenu l’injustice même provenant leur régime …et les leches bottes biensur soutiennent leur régime même s’il exterminevson peuple. ..c’est le partriotisme des laches

      Stroump Rieur.
      12 juin 2017 - 6 h 52 min

      @horr , et toi tu te situes
      @horr , et toi tu te situes où , chez les Saouds Wahabisme , USA , Israël , …GB ,..Daesh…les vrais défendeur de la justice !! …Au moins l’Algérie n’agressent aucun Pays , protège ces Frontières , et dit m..e…. à ces détracteurs. .Et ce qui est politique intérieure , on s’arrangera entre nous en famille .

        djaffali
        12 juin 2017 - 23 h 46 min

        bravo voilà des paroles
        bravo voilà des paroles sensées.

    lamri
    11 juin 2017 - 14 h 57 min

    les journalistes algériens
    les journalistes algériens travaillant pour les chaines de television qataries n’ont qu’une seule idéologie, celle de l’argent. jamais ils ne renieront cette idéologie.aucun amour propre, aucune dignité etc…etc…….. c’est le résultat de l’arabisation menée depuis de décennies qui a effacé tout patriotisme chez ces zornalistes

    Chaoui ou zien
    11 juin 2017 - 14 h 04 min

    N’oublions pas que pour ces
    N’oublions pas que pour ces pays du golfe, el jazira est devenue el khanzira qu’ une fois apres avoir tourne ses cameras et commentaires contre eux. Quand cette chaine s’attaquait a l’Algerie , c’etait du tout va bien madame la marquise. C’etait du perseverez svp, ca nous caresse dans le sens du poil. Quand aux enturbannes nous donnant des lessons de patriotisme aux algeriens de cette chaine, n’exagerons pas comme il a ete souligne dans plusieurs commentaires.

    Ait walou
    11 juin 2017 - 11 h 31 min

    Combien d’attaques l’Algérie
    Combien d’attaques l’Algérie a subit de la part de cette chaîne et ses gourous??? ce pays par l’entremise de sa chaîne ne ratait pas la moindre occasion qui se présente pour clouer l’Algérie au pilori. Mais quelle fut mon étonnement quant à la réaction de notre gouvernement, une réaction molle. A lire le communiqué du MAE, on croirait devenir un nain devant cette grenouille du Qatar. On joue la neutralité absolue, au lieu de les renvoyer dos à dos, réponse à leurs attitudes récentes.

    Benhamed
    11 juin 2017 - 8 h 51 min

    Ils sont contraints de
    Ils sont contraints de quitter. Le bureau est fermé. En ce qui concerne les algériens, leur pays n’est pas en conflit avec Qatar.

    abdelkrim
    10 juin 2017 - 23 h 41 min

    ON S ATTEND A QUOI AVEC LES
    ON S ATTEND A QUOI AVEC LES FéLONS bengana….les autres ne representent nullement l algerie …vendus et corveables a merci ….

    Stroump Rieur.
    10 juin 2017 - 22 h 32 min

    Depuis 2010 à 2027 .
    Depuis 2010 à 2027 ..Aldjazera après avoir semer le Cahos , la propagande mensongère , le Terrorisme Frères dit Musulmans , Wahabisme Djihadistes , les faux documentaires..
    … après avoir échoué …les Rats Saoudiens quittent le navire , comme ceux qui restent , un Rat et Un Rat . ..Al Jazeera à servie le Wahabisme Sionisme .

    kameleon78
    10 juin 2017 - 21 h 30 min

    Les saoudiens et quatariens
    Les saoudiens et quatariens je les mets dans le même quant à la journaliste algérienne Khadija Bengana c’est une vendue aux quataris.

    Arezki
    10 juin 2017 - 21 h 02 min

    Bravo Nassim le commentaire
    Bravo Nassim le commentaire le plus serieux azul salam.

    Anonymous
    10 juin 2017 - 20 h 15 min

    Je ne pense pas que les
    Je ne pense pas que les techniciens et journalistes saoudiens ont quitté le Qatar par patriotisme c’est plutôt par injonction des autorités de leurs pays.
    La dictature wahabiste est trop dure pour pouvoir la résisté

    Ramdane Kebbab
    10 juin 2017 - 20 h 07 min

    Est-on obligé de suivre l
    Est-on obligé de suivre l’Egypte et l’ Arabie Saoudite ? Connaissant les principes de non -ingérences dans les affaires intérieurs des Etats nos travailleurs algériens ont eu une attitude digne en se conformant à la démarche de notre pays ! Combien de ces états ont soutenus lors de notre hécatombes ? sans qu »il soit ma tasse de thé encore moins le Qatar l’Algérie continuera à refuser toute vassalité de quelque pays qu’il soit ! Il faut féliciter ces journalistes qui ont fait preuve de disciplines en ces circonstances malheureuses ! L’Algérie des un million et demi de Martyrs n’ont aucune leçon de patriotisme à recevoir ! Ramdane Kebbab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.