Tunisie : 78 blessés lors de violences tribales dans le Sud

Plusieurs victimes dans des violences à Kébili. D. R

Soixante-dix-huit personnes ont été blessées, dont une grièvement, lors d’affrontements ce samedi entre deux tribus à Kébili, dans le Sud tunisien, en raison d’un différend foncier, a indiqué à la presse le gouverneur de cette région, Sami El-Ghabi. «Les deux tribus ont utilisé des fusils de chasse, des pierres et des objets contondants nécessitant l’intervention des forces de l’ordre et l’usage de gaz lacrymogènes pour les disperser et mettre fin à ces violences», a précisé El-Ghabi. Au total, 78 personnes ont été blessées, 11 ont été gardées à l’hôpital de Kébili et une autre, dans un état grave, a été transférée à l’hôpital de Sfax (sud), selon la même source.

Dans une déclaration à la radio privée Mosaïque FM, le directeur régional de la Santé à Kébili, Hédi Ben Slimane, a précisé que 10 personnes avaient été blessées par des balles de Chevrotine. Contacté par l’AFP, le ministère tunisien de l’Intérieur était, pour l’heure, injoignable. Le différend foncier entre ces deux tribus remonte à l’indépendance du pays en 1956 mais, jeudi, il a dégénéré en affrontements violents, a encore ajouté El-Ghabi. 

Les zones rurales sont épisodiquement le théâtre de violences tribales liées à la terre. En 2012, un jeune de 14 ans, blessé par balle, avait trouvé la mort lors d’affrontements entre les habitants de deux localités à Gafsa (centre).

R. I.

Comment (2)

    Ait walou
    11 juin 2017 - 11 h 36 min

    Regardez moi ça, on en est
    Regardez moi ça, on en est encore aux guerres tribales au 21 ème siècle!
    Des nations explorent la galaxie et les planètes et on en est encore à d’entre tuer pour 1m2 de foncier, c’est ça la faillite d’un état qui est incapable d’asseoir son autorité et sa présence.
    (…)




    0



    0
    HANNIBAL
    10 juin 2017 - 16 h 51 min

    Ghannouchi pourrait servir de
    Ghannouchi pourrait servir de médiateur c’est le tout nouveau métier la lutte tribale et
    le sieur mohakher pourrait’il dire tout bas que les tunisiens sont des tribues charmantes et
    que le chemin démocratique fait son entré dans cette contrée trés développée et le terrorisme c’est a cause du voisin !!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.