Les FDRCD dénoncent l’immobilisme du gouvernement Tebboune

Les Femmes démocrates du RCD dénoncent déjà la politique de Tebboune. D. R.

L’exécutif national des Femmes démocrates du RCD (FDRCD), qui s’est réuni en session ordinaire le vendredi 9 juin à Alger, doute des capacités de l’Etat algérien à maintenir sa politique sociale dans un contexte de crise financière qui ne cesse de s’aggraver.

Dans une déclaration, les Femmes démocrates du RCD relèvent que le pouvoir d’achat des Algériens connaît une érosion inquiétante et il sera difficile à l’Etat de maintenir sa politique sociale au moment où les réserves de change «se réduisent comme peau de chagrin». «Le chômage annoncé et les coupes budgétaires dans les programmes sociaux affecteront en premier lieu les couches fragiles de la société, à commencer par les femmes qui participent, par leur travail, à subvenir aux besoins de leurs familles ou à assurer leur indépendance économique», estiment-elles.

Les femmes du RCD ont abordé dans ce contexte les dernières élections législatives et assurent que le plus grand enseignement de ces élections est sans doute le taux d’abstention très élevé. «Le bourrage des urnes, l’achat de votes, l’intimidation des observateurs dans les bureaux de vote et, parfois, la falsification de résultats de centres de vote entiers ont conforté une bonne partie des abstentionnistes qui avaient peur que leurs voix soient détournées», ajoutent-elles dans le même communiqué.

Pour les Femmes démocrates du RCD, plus que jamais, la problématique centrale de laquelle tout le reste dépend demeure la question politique sous tous ses aspects, à commencer par la libre expression de la volonté populaire à tous les niveaux. Les Femmes démocrates du RCD ont, dans ce sillage, dénoncé l’immobilisme du nouveau gouvernement d’Abdelmadjid Tebboune qui n’a, jusqu’à présent, tenu aucune réunion ni mené d’actions.

«Le recours à la fraude hypothèque toute action de redressement. Le gouvernement Tebboune en est l’exemple vivant. Plus d’une quinzaine de jours après sa constitution, il n’a pas tenu une seule réunion, encore moins rendu public son plan d’action alors que le pays est en crise. Tout est improvisation pour parer au plus urgent et dans la gesticulation de quelques ministres alors que l’Algérie attend des décisions courageuses pour faire évoluer le pays», écrivent-elles.

Sur un autre plan, l’exécutif des FDRCD est inquiet par les lacunes dangereuses de la loi n° 15-19, qui est censée combattre certaines formes de violence domestique dans le Code pénal. Les Femmes démocrates du RCD relèvent que les réformes du Code pénal algérien comportent également des exceptions permettant d’annuler les condamnations ou de réduire les peines en cas de pardon des victimes à leurs agresseurs. «De plus, nos concitoyennes sont soumises à de fortes pressions sociales et économiques pour   “pardonner” à leurs agresseurs, limitant ainsi la portée de cette loi», dénoncent-elles.

Hani Abdi

Comment (5)

    Anonymous
    11 juin 2017 - 14 h 32 min

    A ITVIR. Attention a ce que
    A ITVIR. Attention a ce que tu dis ,tu dois etre le premier a feliciter BOUTEFLIKA, pour le cadeau qu il vous a fait ,tu sais bien que si la constitution a ete soumise au peuple il n y aurait jamais eu de tamazight da licoune.donc vas y a l ecole apprend tamazigh pour aider ton pays a etre parmi les grands et dit merci Bouteflika.




    0



    0
    ITVIR
    11 juin 2017 - 9 h 47 min

    MAIS NOUS SOMMES A CENT POUR
    MAIS NOUS SOMMES A CENT POUR CENT CONTRE LA DERNIERE CONSITUTION (…) .ET C EST 14 MILLIONS DE CONTRE .UNE CONSTITUTION AVEC ARABE LANGUE DE L ETAT, ISLAM religion DE L ETAT ? C EST QUOI? ET MA LANGUE AMAZIGH C EST QUOI, LA LANGUE DES ETRANGERS OU QUOI? Un CHRETIEN DONC NE FAIT PAS PARTIE DE L ETAT. A FORCE DE NOUS PARLER D’ISLAM, LES KABYLES FINIRONT PAR DEMISSIONNER DE CETTE RELIGION!!! METTRE EN PRISON LES 14 MILLIONS VOUS NE POURREZ PAS, MEME SI VOUS MOBILISEZ LES ARMEES KHARABE.




    0



    0
      Anonymous
      11 juin 2017 - 11 h 51 min

      t a oublié aussi un autre
      t’a oublié aussi un autre article …l Algérie est terre d’Islam …et on est a cent pr cent d accord et l’ensemble des kabyles avec … le chrétien ; le juif; l athée pt faire partie de l Etat sauf toi et tes semblables du MAK…. monte au ciel et redescend …. il te reste qu à brouté de l herbe ds ton village….c clair qu on pt pas mettre 14 millions d Algériens en prison mais toi si ..on peut. et à l avenir evite la maj pr ecrire, ça n’intimide personne pti raciste.




      0



      0
    T'meskhir
    10 juin 2017 - 18 h 00 min

    Ya les femmes du RCD , les
    Ya les femmes du RCD , les abstentionnistes n’avaient peur que leurs voix soient détournées , ils étaients archi sur que leur voix allaient être détournées, ce que vous au RCD n’avaient pas compris !




    0



    0
    Anonymous
    10 juin 2017 - 16 h 48 min

    je les rejoins sur tout et
    je les rejoins sur tout et elle ont raison sauf sur le dernier chapitre car elles s attaquent a la constitution algérienne comme les chiennes de gardes occidentales qui ont accusé notre code de la famille de « code de l infamie » alors que les algériens et algériennes qui vivent sur le territoire national savent tres bien que la religion n est pas séparé de l Etat ; l Algérie est démocratique mais pas laïque à la différence de la France ou de la Turquie. enfin ttes affaires judiciaires et pénales concernant nos compatriotes est rendu au  » nom du peuple Algérien » . Fadela (Fadila)Amara lors du voyage présidentiel avec Sarkozy en Algérie a essayé d ouvrir en Algérie un bureau  » des ni putes ni soumises » les autorités lui ont formulé un niet officiel et pareillement au Maroc ce qui m a étonné ; bref le pardon c est d abord entre le couple d abord ensuite oui ds l islam le pardon existe car nous le demandons tous les jours au bon dieu en tant que musulman ; mais ds la reforme il s agit d une claque ou d un pti délit et que je ne cautionne pas en tant qu homme et algérien car la violence n a jamais rien résolu bien au contraire ravive la haine de l autre ; l officier de police judicaire rappellera la loi et avertira le mari et si c grave la loi est ferme c est de l emprisonnement et de l éloignement de la victime. enfin en Europe et en France 3 femmes meurt par jour pr coups et violence conjugales et c’est svt l alcool la drogue ses fléaux ainsi que des crises sociales surendettements ect ect qui sont la cause et non l islam et c est svt des européens et d autres et pas des musulmans en France ;comme ils essaient de nous faire croire et c est prouvé par des rapports et des stats en Europe et en France. il faut bannir la violence d ou elle vient mais j enverrai pas un algérien en prison pr de fausses accusations comme ca se fait en Europe avec de faux certificats médicales pr nuire à la personne et de s en éloigner par ce moyen. bcps de magrébines arrivé en France après un ans de vie commune utilise cet article de loi Français qui va ds leur sens et l utilise à leurs convenances. enfin on est marié pour le pire te le meilleur et c est pareil pr tt le monde pas que pour les algériens et algériennes.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.