Soutien de Lafarge à Daech : la justice ouvre une enquête

Eric Olsen, le PDG, a démissionné. D. R.

Le parquet de Paris a annoncé aujourd’hui l’ouverture d’une information judiciaire sur les soupçons de financement du groupe français Lafarge à Daech en Syrie. Trois juges – deux juges d’instruction du pôle financier et un magistrat instructeur du pôle antiterroriste – ont été nommés pour cette enquête, a précisé le parquet de Paris.

Il a donc fallu près d’un an pour que la justice française décide de reprendre l’affaire. Le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire suite au dépôt de plainte en septembre 2016 par le gouvernement français de l’Economie. Plusieurs cadres de Lafarge ont été entendus dans cette enquête. Après, c’est le silence total. Aucune suite n’a été donnée à cette enquête préliminaire. La presse française a continué à écrire sur cette affaire scandaleuse.

En mai 2017, la presse française a rapporté que l’un des dirigeants du groupe Lafarge qui a supervisé le marchandage financier avec Daech, permettant au géant du ciment de poursuivre son activité en Syrie en 2013 et 2014, est Jean-Claude Veillard, un ancien militaire des commandos de marine et un fervent soutien de Marine Le Pen. L’affaire a été révélée pour la première fois par le journal Le Monde dans son édition du mardi 21 juin 2016.

L’enquête qu’a publiée ce quotidien a démontré que le cimentier français, implanté à Jalabiya, dans le nord de la Syrie, avait «payé des taxes à l’organisation Etat islamique entre 2013 et 2014». Lafarge justifiait cela par son souci de continuer à fonctionner pendant la guerre. «Inaugurée en 2010, la cimenterie de Jalabiya, dans le nord-est de la Syrie, était le fleuron du cimentier français au Proche-Orient», expliquait Le Monde. Mais l’année suivante, en pleine guerre civile, Lafarge n’avait pas hésité un instant à se rallier au «maître des lieux» afin de rentabiliser au maximum son usine. Pour le cimentier français, dans les affaires, il n’y a pas de principes mais des gains. Quitte à participer au financement «indirect» de l’Etat islamique qui continue de semer la mort en Syrie, en Irak et partout dans le monde.

L’association Sherpa pour la protection et la défense des populations victimes de crimes économiques et le Centre européen des droits constitutionnels de Berlin ont, de leur côté, déposé plainte contre Lafarge. Ce numéro un mondial du ciment, depuis sa fusion avec le suisse Holcim, s’est muré dans le silence.

Sonia Baker

Comment (6)

    T'ZAGATE
    14 juin 2017 - 8 h 14 min

    Une autre preuve que tonton
    Une autre preuve que tonton hollande est un hypocrite. En effet, tonton Hollande pendant qu’il nous racontait des sornettes en nous disant qu’il combat en même temps l’Etat Islamique et le régime de Bachar El Assad, cette affaire prouve qu’il est dans l’hypocrisie et le mensonge total. Tout ce qu’il nous raconte est complètement faux car pour que sa guerre soit efficace , il aurait fallu qu’il demande au moins à la cimenterie Lafarge (ainsi que toutes les autres entreprises françaises) de cesser leur activité en Syrie pour des raisons d’Etat et d’efficacité de la guerre qu’il engage corps et âme contre la Syrie !




    0



    0
    Anonymous
    14 juin 2017 - 0 h 18 min

    Les français ont eu aussi des
    Les français ont eu aussi des démélés avec la justice américaine (B.N.P, Société générale), en Iran
    Violant l’embargo international décrété contre l’Iran
    Et vous pouvez etre sures, que ce n’est pas pour les beaux des iraniens, de Peugeot-Khodro que les français
    Ont violés l’embargo
    Résultat , du verdict de l’U.S Trade Départment: des milliards de dollar à payer par les français aux américains
    Pour non respects aux engagements pris, et à leurs paroles

    Diction française: il n’est pas défendu de voler …..par les français,
    Mais, il est défendu, de se faire,…..rattraper par …..les américains ! (ils ne dorent pas)




    0



    0
    Vision
    13 juin 2017 - 21 h 33 min

    Visite le le drian a ALGER
    Visite le le drian a ALGER SILENCE TOTAL QUE NOUS PREPARE T’IL (…)??????!!!!!! PREPARER VOUS PEUPLE RIEN DE BON




    0



    0
    Anonymous
    13 juin 2017 - 18 h 54 min

    Soutien de Lafarge à Daech :
    Soutien de Lafarge à Daech : la justice ouvre une enquête
    Les dirigeants, les responsables, les patrons capitalistes français d’esprit napoléonien conquérant ,
    Revent, et sont prets à s’allier avec le diable, et l’esprit du mal
    Pour rafler les grands marchés, les grands contrats industriels, et militaires , « les percées »
    Pour devenir les « leaders », les « meilleurs », et dépassés, et dominés, ainsi,
    l’Allemagne leur complexe centenaire, et historique (défaite de 1871, défaite manquée 1914-1918,
    Défaite de 1940, défaite économique, et industrielle (1957 – 2017,….., en cours)
    Et conquérir l’Europe




    0



    0
    anonyme
    13 juin 2017 - 18 h 52 min

    Ce sont des criminels avec la
    Ce sont des criminels avec la complicité de leurs services des renseignement…
    Tout le monde savait!




    0



    0
    VIVE NOUS!
    13 juin 2017 - 18 h 18 min

    Puisque que cest le
    Puisque que cest le gouvenement Français qui porte plainte par la voie du ministere de l economie au parquet à Paris ; la y a un truc qui m échappe ; l Etat ne porte pas plainte sans preuves car tt passe pas ses ministères particuliers ou entreprises quelque elles soient ; logiquement il tombe sur l accusation de complicité et de soutien au terrorisme et devrait être interpellé par la brigade anti terrorisme avec menottes au poignets et ramené au juge anti terroriste et etre mis en mandat de dépôt jusqu’ a jugement judicaire car ses terroristes frappent le monde et l Europe grâce au moyen financiers .D autres en Europe achetait le pétrole syrien a Deash c est pareil il ya complicité et vols de matières premieres a l Etat syrien officiel….c est bien le Grd déballage Arabie et le Qatar et ses hommes à responsabilité en Europe ..je pense qu il roule pas seulement pr leurs entreprises et leurs intérêts perso mais se cache derrière plutôt l intérêt de leurs propres pays. sinon leurs états n aurait pas armer les mêmes terroristes en Syrie et en Lybie …vs voyez l hypocrisie d un coté il porte plainte ctre leur propre entreprises et de l autre il arme en gros et c’est bienn plus cher que le ciment l armement aux mêmes terroristes ..cherchez l erreur?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.