Tunisie : un mois de prison pour avoir fumé en public en plein Ramadhan

Un tribunal de la ville tunisienne de Bizerte a condamné lundi à un mois de prison un homme accusé d’«atteinte aux bonnes mœurs» pour avoir fumé en public en plein mois de Ramadhan, selon une source judiciaire. «Un homme a été arrêté et déféré devant la justice lundi, après qu’un responsable judiciaire eut rapporté à la police l’avoir vu en train de fumer dans le jardin du tribunal», a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère public près le tribunal de première instance de Bizerte, Choukri Lahmar. Le tribunal cantonal de Bizerte a condamné l’homme «à un mois de prison, conformément» au code pénal tunisien, qui incrimine «toute personne portant atteinte aux bonnes mœurs». L’accusé a dix jours pour faire appel. Lors du Ramadhan, les fidèles musulmans s’abstiennent de boire, de manger, mais aussi de fumer du lever au coucher du soleil. En Tunisie, aucune loi n’interdit de boire ou de manger en public pendant le Ramadhan, mais le débat sur cette question revient chaque année. Début juin, quatre hommes ont été condamnés à un mois de prison pour «outrage public à la pudeur» après avoir mangé et fumé dans un jardin public pendant le Ramadhan. Dimanche, des dizaines de personnes ont manifesté à Tunis pour réclamer le droit de manger et de boire en public durant le Ramadhan et pour protester contre l’arrestation des non-jeûneurs, une première en Tunisie.

Agence

Comment (2)

    soufiane
    14 juin 2017 - 3 h 06 min

    السلام ياإخوني لو فيه مصلحون
    السلام ياإخوني لو فيه مصلحون يأتو بهد وينزعو منهم هده الشبهات مهمة كانت الضوروف لو هده اللامة يخروجونا إليهم في الميدان ليكي يقنيعونا هد ه الفياء بلحكمة و الموعضة الحسة سيكونو خيرا كتير اللهم إهدينة و هدي أمة محمد في كلي مكان أمين والسلام عليكم ورحمة اللّٰه




    0



    0
    jean jaures
    13 juin 2017 - 14 h 02 min

    SE SONT DES LOIS
    SE SONT DES LOIS MOYENÂGEUSES C’EST DOMMAGE POUR CE PAYS QUI A AUTANT SACRIFIER




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.