Menaces marocaines et tirs amis : qui veut faire taire l’ambassadeur Amar Belani ?

Amar Belani. D. R.

Une campagne sournoise via un journal en ligne algérien relayé par la presse marocaine à la solde du Makhzen, vise, depuis quelques jours, l’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, Amar Belani. Une campagne qui nous rappelle les attaques, au-dessous de la ceinture, ayant ciblé il y a quelques semaines le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Ben Ali Cherif.

Se sentant brusquement exposés aux discours vindicatifs, de plus en plus de diplomates algériens se sentent outrés par ces attaques qui font que notre ambassadeur à Bruxelles se retrouve, ainsi, pris entre les menaces et les intimidations marocaines, de plus en plus agressives, et les tentatives de déstabilisation de la part de certains cercles nourrissant des objectifs inavoués et usant, pour y aboutir, de méthodes dont le moins que l’on puisse dire est qu’elles sont peu diplomatiques.

Il est étrange de constater que cette campagne survient au moment où Amar Belani, parfois seul, croise le fer avec les Marocains sur la question du Sahara Occidental. Sa persévérance, son intransigeance et, surtout, sa façon de communiquer semblent déplaire à ces cercles qui ne voient pas d’un bon œil l’émergence d’un diplomate sur ce terrain stratégique au sein du pouvoir de décision, et qui voudraient certainement que l’Algérie fasse profil bas sur la question sahraouie, notamment.

Ces médias aux ordres accusent Belani d’être sorti en poste avant ses collègues. Selon différentes sources sollicitées par Algeriepatriotique, le diplomate avait bien quitté la Malaisie en novembre 2009 pour rejoindre Bruxelles en février 2014, au même moment que les ambassadeurs affectés à New York et Moscou. Ces trois postes étaient alors vacants. Ce qui prouve, au passage, que la nomination de Belani était antérieure à l’avènement de l’ex-ministre Ramtane Lamamra. Parce que dans les «griefs» retenus contre notre ambassadeur, les nouveaux inquisiteurs ne se gênent pas d’ajouter une improbable «proximité» avec l’ex-chef de la diplomatie.

Les mêmes plumes inspirées attribuent au diplomate en poste à Bruxelles d’avoir invoqué dans sa démarche des «raisons médicales». Or, il est connu que le ministère des Affaires étrangères ne prend guère en compte ce genre de considérations, assurent nos sources. Encore un argument qui ne tient pas, parce que si c’était vraiment pour des raisons de santé, le ministère des Affaires étrangères n’aurait pas accepté de l’affecter à un poste aussi important de par sa charge de travail et de ses exigences professionnelles qui le surexposent.

Autre reproche fait à notre ambassadeur à Bruxelles : le profil «hâbleur» qui n’aurait pas «donné de résultats probants» en ce qui concerne les relations de l’Algérie avec l’Union européenne. Alors qu’il n’y a qu’à relire les déclarations de la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, notamment celles de mars 2013 à l’issue du dernier conseil d’association, sur le saut qualitatif qu’enregistrent les relations avec l’Algérie qui n’ont jamais été aussi bonnes.

Le plus perfide dans cette histoire est que les médias à la solde du Makhzen se sont immédiatement emparés du sujet pour tenter d’enfoncer le clou et de discréditer la diplomatie algérienne, à un moment crucial du bras de fer qui l’oppose à Rabat et ses relais politico-médiatiques, nombreux et omniprésents dans certaines capitales européennes. Ces médias, à l’image de 360.ma, porte-voix des services de renseignements marocains, exploitent à profusion ces commérages véhiculés notamment par un site algérien réputé proche des cercles de décision. Ils se réjouissent de voir les diplomates algériens les plus engagés sur la question du Sahara Occidental et, par ricochet, les plus coriaces face aux plans machiavéliques marocains, être ainsi déstabilisés par des médias de leur propre pays.

Pour ces thuriféraires du Makhzen, «la mise à l’écart» de Ramtane Lamamra à la tête de la diplomatie devrait montrer la voie à une «purge» au sein des Affaires étrangères algériennes. Reprenant ces «interprétations» inspirées, la presse marocaine fait une fixation sur les choix «fatals» faits par Lamamra, en favorisant «les affinités plutôt que les compétences» dans les nominations d’ambassadeurs à New York, Moscou et Bruxelles.

Les médias marocains tiennent pour argent comptant «les indiscrétions» publiées par un site électronique algérien qui considère que la nomination d’Amar Belani à un poste aussi sensible pour l’Algérie que celui d’ambassadeur à Bruxelles «a fait l’effet d’un coup de massue pour les relations algéro-européennes».

A quels objectifs obéit ce parasitage qui vise un des ambassadeurs algériens les plus compétents et les plus efficaces ?

R. Mahmoudi

Comment (76)

    Anonymous
    16 juin 2017 - 11 h 12 min

    TSA ! CE JOURNAL EST ANTI
    TSA ! CE JOURNAL EST ANTI ALGEREN .IL ET A LA SOLDE DE DU MAKHZEN.

    Nour
    15 juin 2017 - 13 h 39 min

    Lorsqu’on donne le dos au
    Lorsqu’on donne le dos au Makhnez, c’est ce qui se passe. Il a eu gain de cause par l’élimination d’un brillant ministre que fut Ramtane Lamamra, et maintenant il axe ses efforts sur les diplomates competents. Il sait tres bien – étant conseillé par les français – que c’est une question de compétences et que pour faire couler le bateau Algérie, il faut juste pousser son pouvoir a nommer les gens les moins compétents, comme cela il n’aura même pas à livrer bataille. C’est une question de temps et ce qui arriva au Titanic nous arrivera tôt ou tard. Notre pouvoir va-t-il enfin se réveiller et mettre en place les plus compétents dans tous les domaines ou continuera t-il a faire du benâamisme et du régionalisme en naviguant a vue ?

      Lemdigouti
      17 juin 2017 - 10 h 53 min

      La devise des tenants du
      La devise des tenants du pouvoir : « leurs ânes sont mieux que le meilleur des Algériens ». Ce que vit le pays, à aucun moment de la vie de la nation, personne ne l’a vécu. Du temps du fameux B.T.S à qui on reprochait son régionalisme il n’y a jamais eu ce côté criard du régionalisme imposé depuis 1999. (…)

    Chat
    15 juin 2017 - 13 h 07 min

    quand ça va mal à l’intérieur
    quand ça va mal à l’intérieur, on détourne les regards vers l’extérieur…
    ça va mal au Maroc et le roi essaye de détourner les regards vers l’extérieur… quitte à provoquer une guerre contre l’Algérie.
    faut rester zen et calme, il tombera comme un fruit mur…. son peuple s’occupera de lui.

    Anonymous
    15 juin 2017 - 12 h 26 min

    Donc si on comprend bien ce
    Donc si on comprend bien ce journal algerie1 est un journal de petites frappes, des indicateurs sûrement qui se font passer pour des journalistes algériens et qui sont sûrement des agents de propagande et de manipulation psychologique. Faites circuler l’info : ils seront alors obligés d’ouvrir un autre journal pour se cacher et vomir sur les responsables patriotes. Dire du mal de Lamamra c’est juste déjà signé. Ils nous prennent pour des abrutis apparemment.
    On répète la leçon : le journal Algerie1 dont personne ne connaît rien, dont aucun journaliste ne s’est jamais présenté est un journal de condés, de flicailles aux ordres d’officines anti-algériennes. Répétez la leçon et faites diffuser. On s’amuse maintenant contre ces lascars de propagande !

    Rayes El Bahriya
    15 juin 2017 - 10 h 15 min

    Mr mahmoudi votre réaction
    Mr mahmoudi votre réaction est trop soft. Dommage de nous faire un article fait de
    sous-entendus ..etc etc. Après tout les sahraouiq iront en guerre vaille que vaille.
    La monarchie marocaine sera balayée bientôt par les révoltes. L’Algérie est grande et ses diplomates le sont plusss. Messahel est trop cool avec ses demi freres marocains

    Pour Info
    15 juin 2017 - 9 h 32 min

    Le DRS devrait ouvrir une
    Le DRS devrait ouvrir une enquête sur tous les scribouillards du Net qui se prétendent algériens et tentent d’influencer l’opinion des algériens. Sur Internet n’importe quel babouin galeux de la jungle peut se prétendre algérien.
    Je voudrais connaitre le pedigree des journaleux anti-algériens du torchon TSA, connaître leurs noms, leurs têtes, leurs lieux de résidence, leur nationalité, la nationalité de leurs ancêtres, les noms de leurs tribus d’origine, les faits d’armes de leurs parents lors de notre guerre de libération……

    salim
    15 juin 2017 - 1 h 30 min

    ce site est connu c TSA ou
    ce site est connu c TSA ou TSM comme je l’appelle jeleur mène la vie dure à ces chiens du makhzen qui viennent y commnter! sous le speudo azwwaw j’arrete pas de les haranguer jusqu’à les pousser à l’insulte tellement ils trouvent pas d’arguments …..

      Lemdigouti
      17 juin 2017 - 10 h 57 min

      Si c’est toi azwaw je te
      Si c’est toi azwaw je te félicite yel khou. De même pour celui qui a le pseudo de Bouchwalak. Vous défendez la patrie / C’est un plaisir de vous lire et de lire vos réactions.

    Moskosdz.
    14 juin 2017 - 21 h 33 min

    Face aux lâches,faut jamais
    Face aux lâches,faut jamais baisser la garde,ils sont capables à tout.

    Benhabra brahim
    14 juin 2017 - 21 h 16 min

    Non.non Mr Amar Belani n est
    Non.non Mr Amar Belani n est pas achile,il n a pas de talon faible.C est l everest en diplomatie!!!… Ces journalistes qui veulent le toucher?En bien ils leur en faut des bouteilles d oxygene,sinon a bout de souffle ,ils vont trop tirer sur la corde……………………..bonjour la degringolade.

    Aidouni
    14 juin 2017 - 20 h 48 min

    Merci à AP d’avoir abordé ce
    Merci à AP d’avoir abordé ce sujet. En Effet, le Journal électronique « algerie1.com » a pondu un article des plus véhéments et venimeux envers les hommes valeureux qui sont LAMAMRA et BELANI. Les Algériens sont dans le droit de poser la question sur les commanditaires de cet article antipatriotique, qui fait beaucoup de mal à la diplomatie algérienne et les positions de l’Algérie. Messahel disait qu’il attendait des excuses du Maroc, après les accusations perfides du Makhzen, concernant la prétendue agression d’un membre de la délégation marocaine à Grenade par un diplomate algérien. Rien n’est venu de Rabat, mais Messahel se tait et croit que les Algériens vont oublier ses déclarations.

    Dyhia
    14 juin 2017 - 20 h 26 min

    Keep going ON, Mr. Belani !!

    Keep going ON, Mr. Belani !! Nous vous soutenons !!

    Concernant TSA: cette poubelle du MAKHZAN est dans son rôle. Tirez la chasse sur ce site puant.

    Kahina
    14 juin 2017 - 20 h 18 min

    Pendant que les Marocains
    Pendant que les Marocains insultent les Algériens et l’Algérie sur les réseaux sociaux/et les médias, TSA ( journal à la solde du makhzan) nous montre une vidéo de DZ-jocker qui essaye de nous montrer que les Algériens raffolent des marocains.
    Malgrès toutes ces insultes marocaines envers l’Algérie, TSA et DZ-Joker veulent nous présenter comme étant un peuple sans NIF ni fierté et ni dignité. Nous adorons ceux qui nous détestent et nous insultent. Mais c’est quoi ce Carnaval bien programmé contre le peuple Algérien????

    Si ça continue à ce rythme, ils vont faire des Algérien un peuple vidé de toute odeur de dignité

    Regardez la vidéo:
    https://www.youtube.com/watch?v=RGESlimEAfo

      Thidhet
      15 juin 2017 - 2 h 57 min

      Non, je ne vais pas regarder
      Non, je ne vais pas regarder votre vidéo. Qui vous dit que les algériens se soucient de ce que vous pensez d’eux? Il nous suffit de constater qu’en tant que nation, le Maroc est en train de disparaître sous nos yeux. Nous attendons que l’histoire finissent de faire son œuvre et nous tirerons la chasse d’eau. Good bye et farewell.

    abou desoufl
    14 juin 2017 - 18 h 55 min

    REGARDEZ CA ….. ET TOUT EST
    REGARDEZ CA ….. ET TOUT EST LA`….
    https://www.facebook.com/haye.molye.04/videos/1536633509720448/

    Mohammed El Maadi
    14 juin 2017 - 18 h 27 min

    L’Algérie a en son sein un
    L’Algérie a en son sein un paquet de traite qui roule pour le Maroc .

    VIVE L’ALGÉRIE!
    14 juin 2017 - 18 h 22 min

    il faut remonter à la source
    il faut remonter à la source pour savoir qui est derrière ces « indiscrétions » !!! i faut débusquer les traitres et les naturalisés!

    Anonymous
    14 juin 2017 - 16 h 13 min

    Sur TSA (journal
    Sur TSA (journal virtuellement algérien) il y a beaucoup de trolls marrokis qui commentent l’actualité algérienne d’après leurs crédos de sujets lobotomisés esclaves du makhzen, qui se permettent de dire des obscénités sur l’Algérie et l’administrateur de ce site (de ce fait minable, ne réagit même pas), alors que des patriotes algériens, ceux qui ne pensent pas comme la ligne éditoriale de ce site sont censurés et même bannis.

      Anonymous
      15 juin 2017 - 2 h 48 min

      De toute façon les petites
      De toute façon les petites frappes de TSA n’ont pas le choix. Soit il se prostituent, soit ils ferment leur sale torchon. En tout cas, je n’aimerait pas être à la place de ces deux énergumènes réduits à gagner leur vie en insultant leurs compatriotes.

      BOUAMRAN
      15 juin 2017 - 6 h 55 min

      vous utilisez le terme<
      vous utilisez le terme< algériens lobotomisés > laissez ce terme aux Médecins pour qu’il soient utilisé a bonne escient

      elgat
      16 juin 2017 - 11 h 42 min

      j’ai été moi même banni du
      j’ai été moi même banni du forum de TSA pour avoir simplement contesté le fait que des minables marocains , se permettent d’insulter impunément l’Algérie.

    Zarathoustra
    14 juin 2017 - 16 h 03 min

    Par nostalgie ou par
    Par nostalgie ou par vengeance un certain clan roule pour le makhzen hypocrite …….comment expliquer ce silence complice face aux provocations quasi quotidienne des dirigeants marocains et ces épées de damocles qui menacent nos brillants diplomates et comme par hasard creux qui font souffrir le roitelet. Diplomatie ..vous dites ?????? Qui vivera verra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.