Tunisie : fin du sit-in bloquant la production de pétrole

Le sit-in a dégénéré en heurts et bloqué la production de pétrole. D. R.

Les autorités tunisiennes sont parvenues en cette fin de semaine à un accord avec les manifestants d’El-Kamour, dans le sud du pays, où un sit-in a dégénéré en heurts le mois dernier et bloqué la production de pétrole.

Avec la médiation de la puissante centrale syndicale UGTT, l’accord a été signé à Tataouine (500 km au sud de Tunis) en présence du ministre de l’Emploi, Imed Hammami, et de représentants des manifestants, selon des images en direct de Radio Tataouine. «Cet accord satisfait tout le monde (…) et sera très bénéfique pour Tataouine et la Tunisie», a déclaré M. Hammami. «Les demandes des jeunes de Tataouine vont être remplies» en termes d’emplois dans les sociétés pétrolières et de création d’un fonds d’investissement notamment, et la station de pompage de pétrole d’El-Kamour va reprendre «immédiatement» ses activités, a-t-il ajouté.

Selon les autorités, la production de pétrole est quasiment à l’arrêt à Tataouine en raison des mouvements sociaux. Depuis près de trois mois, des habitants de Tataouine réclament une meilleure répartition des richesses et des recrutements prioritaires dans les sociétés pétrolières.

Fin mai, le sit-in d’El-Kamour, site pétrolier situé à deux heures de route de Tataouine en plein désert, a dégénéré en affrontements avec les forces de l’ordre. Un manifestant a été tué par un véhicule de la gendarmerie, «accidentellement», selon les autorités, ce qui a provoqué une flambée de violences et des marches de solidarité.

R. I.

Comment (2)

    Anonymous
    17 juin 2017 - 9 h 11 min

    Les Tunisiens sont les belges
    Les Tunisiens sont les belges d’afrique du nord .Pour sucrer leur café ils attachent un sucre avec une ficelle ,ils le trempent et le ressortent à chaque tasse qu’ils prennent.Ainsi un sucre peut servir toute une semaine voir des fois plus.Pour l’epargne c’est des champions.




    0



    0
    el wazir
    16 juin 2017 - 12 h 55 min

    il parait que les revenus
    il parait que les revenus pétroliers et gazière en Tunisie contribuent pour environ 50% dans la balance des paiement (ce qui n’est pas loin du notre qui s’établi a environ 80%) Toutefois les autorités tunisienne cache cette manne, pour profiter le mieux possible du gaz algérien « TRANSMED » et de l’ancien gazoduc qui vient d’In- aménas;Ceci confirme au moins: qu’en plus de sa nature de pays pétrolier, la Tunisie tire des revenus essentiels du tourisme, de son agriculture, de son industrie agro-alimentaire, de son système de cliniques privées …ETC, en un mot la tunisie est plus riche que nous, les aides offertes a ce pays n’ont aucun sens, il faudra les couper




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.