La Franco-algérienne Leïla Aïchi future députée mais au prix du renoncement

Leïla Aïchi avec les dirigeants du PAM. D R.

Leïla Aïchi, la candidate indépendante pour la 9e circonscription des Français de l’étranger, a rencontré à Paris, mardi 13 juin, des responsables du Parti pour l’authenticité et la modernité (PAM). Cette entrevue, loin d’être une simple «visite de courtoisie», intervient la veille de la visite du chef de l’Etat français au Maroc et à quelques jours du second tour des législatives. Difficile de ne pas y avoir une combine de circonstance et un appel du pied en direction des Marocains. Le PAM est le deuxième parti du royaume, et à ce titre, il serait visiblement tout indiqué pour apporter l’absolution dont aurait besoin Leïla Aïchi pour qu’elle se préserve du courroux des Marocains et s’assurer les suffrages des Français résidant au Maroc.

La démarche de Leïla Aïchi, tendant à renouer les liens avec la classe politique marocaine, pourrait aussi d’une certaine façon donner une explication à l’interview qu’elle a accordée à un site électronique algérien, un site réputé très clément et bienveillant à l’égard de la monarchie, tout en ayant refusé les demandes répétées d’Algeriepatriotique.

Sans investiture de la République en Marche !, le mouvement d’Emmanuel Macron, dont elle se réclame pourtant, ni d’une quelconque autre entité, excepté le Modem, son parti qui l’avait proposée au début, mais qui s’est tu et n’est intervenu à aucun moment sur l’aventure riche en péripéties de Leïla Aïchi, cette dernière s’est accrochée et est restée déterminée à aller jusqu’au bout de sa démarche.

Aller au bout de (son) action, c’est louable en soi, mais à quel prix ?

Pour rappel, Leïla Aïchi est anciennement militante du parti écologiste EELV, sous les couleurs desquelles elle fut élue, en septembre 2011, sénatrice de Paris.

Celle-ci soutint Valérie Pécresse du parti de la droite, LR, contre Claude Bartolone, du PS, lors des élections régionales de 2015, date à laquelle elle fut exclue des rangs du parti écologiste. La décision de Leïla Aïchi de ne pas soutenir le président de l’Assemblée nationale de l’époque, candidat de la coalition PS-EELV-PC, laquelle coalition lui avait permis d’être élue, était vécue comme une forme sinon de trahison, tout au moins perçue comme de l’ingratitude.

Leïla Aïchi rejoint finalement le Modem de François Bayrou, en septembre 2016, à l’époque en pleine traversée du désert. Très affaibli suite aux désertions massives des cadres, le Mouvement démocrate était à la recherche d’élu(e)s et de militant(e)s de base d’où qu’ils vinrent.

Le ralliement de François Bayrou au mouvement En Marche !, en février dernier, puis le refus d’Augustin Augier, le fils de Marielle de Sarnez, l’actuelle ministre des Affaires européennes, de briguer la 9e circonscription des Français de l’étranger, ont rendu possible l’investiture de la sénatrice de Paris. Sauf qu’au même moment, un autre expectant et non moins transfuge d’un parti socialiste en plein déclin a convoité la même région, Afrique du Nord et de l’Ouest. Il faut bien reconnaître que le Franco-Marocain M’jid El-Guerrab a utilisé tous les moyens, y compris mettre en branle tous les lobbies pro-marocains actifs ou dormants, pour contraindre le mouvement En Marche ! à faire marche arrière. Emmanuel Macron a fini par céder aux pressions en retirant l’investiture de Leïla Aïchi pour avoir, à juste raison, dénoncé «l’alignement systématique de la France sur la politique marocaine au Sahara Occidental, et ce, malgré les graves violations des droits de l’homme constatées par les ONG humanitaires». Ce sont ses propos. Il aurait fallu les assumer jusqu’au bout, gage d’une constance et d’un courage politique, face à la République en marche, le parti du Président, en passe d’ameuter tous les opportunistes de France.

Bien que sa candidature lui ait été retirée sans qu’Emmanuel Macron ne s’en émeuve, Leïla Aïchi continue de s’en réclamer, tout comme d’ailleurs son adversaire, créant de fait une situation ubuesque dans cette région. S’agissant de ses positions antérieures, Leïla Aïchi semble les avoir reniées et remises aux calendes grecques pour s’assurer les suffrages de (ses) compatriotes établis au royaume chérifien.

De Paris, Mrizek Sahraoui

Comment (43)

    Lyes Oukane
    17 juin 2017 - 12 h 09 min

    Drôle d’article . On aurait
    Drôle d’article . On aurait voulu saboter la probable élection à la députation de Leila Aichi ( en tête au premier tour ) de demain dimanche qu’on ne s’y serait pas pris autrement . Pour sûr , un pro marocain n’aurait pas fait mieux .L’article fait pire que se qu’on reproche à cette dame . On suppute ,on imagine ,on soupçonne jusqu’à presque nous faire croire que l’auteur de cet article était présent lors de cette entrevue ( photo ) . Le plus désolant est que la majorité des intervenants tombe dans le panneau alors qu’il y a quinze jours cette même majorité l’encensait . (…)




    0



    0
      Sidahmed
      17 juin 2017 - 14 h 48 min

      @Liés, excellente
      @Liés, excellente contribution mettant en évidence cette anormale pululation de sujets marocains sur ce Site tout en se faisant passer pour des algériens afin de se mettre contre Mme Aichi et ainsi favoriser son rival, qui se trouve un esclave Maroki d’origine.




      0



      0
        Dodo
        17 juin 2017 - 17 h 41 min

        Chante ta chanson de neo
        Chante ta chanson de neo harkis tu nous prend pour des idiots, cette femme est francaise et defend les interets francais c’est clair et net avec ton bla bla de mokoko ca marche pas




        0



        0
          Anonymous
          17 juin 2017 - 18 h 45 min

          Dodo ,tout est dans ton
          Dodo ,tout est dans ton pseudo .




          0



          0
          Dodo
          18 juin 2017 - 5 h 03 min

          Je vois que tu as quand même
          Je vois que tu as quand même 1 neurone le goumis




          0



          0
          Anonymous
          17 juin 2017 - 23 h 05 min

          t as raison Dodo ;il inverse
          t as raison Dodo ;il inverse les rôles c est une campagne législative française avec une française d origine algérienne qui se bat pr ses propres intérêts et ceux de la France et autant que députée des Français de l étranger; elle est pas députée national algérienne qui représente les algériens de l étranger ; c est pas Dodo qui noie le poisson mais bien vous voulez mettre la confusion et c est bien des algérien pur sang qui vs le disent et non des mokokos comme vs voulez le faire croire et arrêtez de parasitez les lecteurs on est pas dupe ; la majorité du peuple algerien sur le territoire nationale ne savent meme pas qu elle existe et savent tres bien qu elle ne les représente en rien déjà ceux qui les représente en Algérie sont absent en Algerie pr eux ; cetait le 4 mai les élections législatives en Algérie donc il a raison Dodo sans etre marocains donc sois vs parlez en tant que Français ou sois mokokos car elle s est rangé du coté makhzenien et représente c clair vos intérêts mais l Algérien du territoire comme Dodo ou moi et ts les algériens et algériennes du territoire Algérien ca ne change rien pr nous les nationaux algériens .. svp ; pas à nous le Algériens




          0



          0
    VIVE L’ALGÉRIE!
    17 juin 2017 - 9 h 42 min

    visez moi ce regard qu’isl se
    visez moi ce regard que se lancent les deux sorcier et sorcière mokokos sur la photo!!!!! ça en dit long sur ce qu’isl sont , des sorciers de longue tradition !!! je soutiens à fond notre compatriote dans ce traquenard macronien




    0



    0
      Cactus
      17 juin 2017 - 11 h 10 min

      De quoi tu parle elle n’en
      De quoi tu parle elle n’en rien a foutre de toi et de l’ALGERIE , ET NOUS MELANGE PAS AVEC ELLE CETTE FEMME DEFEND L’INTERET DE LA FRANCE PAS Le NOTRE…




      0



      0
    Rayes Al Bahriya
    17 juin 2017 - 8 h 10 min

    Une parishyène catin de la
    Une parishyène catin de la république. La Marianne doit
    S’en retourner à sa tombe.
    On a souvent vue une honnête femme faire le bonheur d’un
    Seul homme , Et une catin faire le bonheur de plusieurs. ..
    Une trahison de plus dans cette frange des renégats




    0



    0
      Anonymous
      17 juin 2017 - 9 h 38 min

      A quoi servent les insultes à
      A quoi servent les insultes à la fin ? Il ne faut plus parler d’elle c’est tout. Pas la peine de perdre son temps.




      0



      0
    Winnetou
    17 juin 2017 - 7 h 37 min

    C’est juste une bougnoule de
    C’est juste une bougnoule de service comme tant d’autre avant elle, et ont connais leur fin prete a tout faire pour leur plaire




    0



    0
    Rayes Al Bahriya
    16 juin 2017 - 22 h 35 min

    Celà démontre la sous
    Celà démontre la sous-traitance par ce régime algérien du
    Noble combat des sahraoui contre le makhzen marocain
    Via cette algérienne soumise aux ambitions bassements
    Politicienne emboîtant le pas à notre diplomatie .
    Cette agent double veut noyauter la cause noble des
    Sahraoui en niant la légitimité de la lutte des sahraouis
    Livrés à eux mêmes.
    Cette femme paris hyène ne sera jamais élue.
    Elle n’a pas à représenter la communauté colonial et
    Néo coloniale en Afrique du Nord. La France avait trouvé
    La pièce de rechange en mettant sur orbite des femmes
    Ambitieuses et non habilitées à parler de la cause sahraoui
    Encore moins de la défendre.
    Halte à la grande machination.
    Peuple sahraoui lève toi et va vers ton destin des hommes
    Libres.




    0



    0
    bien vu
    16 juin 2017 - 22 h 11 min

    c est un echantillon de la
    c est un echantillon de la race algerienne, le jour elle dit une chose et a la nuit tomber elle change.

    c est pour ca qu on restait coloniser pendant 5 siecles.




    0



    0
    Gazouze
    16 juin 2017 - 19 h 27 min

    Salam alikoum je pense qu’il
    Salam alikoum je pense qu’il faut tourner la page, pour moi cette Dame aussi courageuse soit Elle n’a rien à faire en politique! Ont ne se présente pas aux autres, ont nous choisi…




    0



    0
    RAYS EL BAHRIYA
    16 juin 2017 - 18 h 50 min

    CETTE MME EST UN AGENT DOUBLE
    CETTE MME EST UN AGENT DOUBLE DU MAKHZEN , ELLE EST PAYÉE ET SON ORDRE DE MISSION

    EST CLAIRE,. ET NETTE.




    0



    0
    Thidhet
    16 juin 2017 - 18 h 43 min

    Si cette dame est vraiment
    Si cette dame est vraiment convaincue de la justesse du combat Sahraoui, ce ne sont pas des élections qui vont lui faire changer d’avis. Si elle est hypocrite, alors bon débarras. De toute façon, le sort de la cause Sahraouie ne dépend pas de quelques personnes, sinon il y a longtemps que ce territoire serait parti en morceaux entre la Mauritanie, l’Espagne, El marouk, etc. Mais c’est une CAUSE JUSTE que transcende tous les calculs, toutes les ambitions, toutes les entourloupes et toutes les manigances possibles et imaginables. Si cette




    0



    0
      Thidhet
      16 juin 2017 - 18 h 58 min

      Je voulais dire « …qui
      Je voulais dire « …qui transcende…. »




      0



      0
      ANTI MAKHNEZ
      16 juin 2017 - 22 h 30 min

      la justesse de l’indépendance
      la justesse de l’indépendance des shraouis et du sahara occidental est la reprise des armes.
      il n y a ni soutien de cette pseudo franco-makhnéziste aichi, ni d’aucun lobby pro ou contre l’indépendance des shraouis.
      CE SONT UNIQUEMENT LES ARMES QUE COMPREND homo6 et le makhnez.




      0



      0
    Dyhia
    16 juin 2017 - 18 h 14 min

    L’essentiel c’est de gagner.
    L’essentiel c’est de gagner. La tactique est de mise.




    0



    0
    Kahina
    16 juin 2017 - 18 h 00 min

    Notre ambassade en France
    Notre ambassade en France doit faire son travail à l’égard de la communauté Algérienne. On ne peut demander des compte pour une communauté qu’on a abandonnée.

    Cette Aichi est partie au Maroc pour faire sa campagne électorale. Si j’ai bien compris, elle a été reçue par le ministre de la défense du Maroc.




    0



    0
    T'ZAGATE
    16 juin 2017 - 17 h 04 min

    Monsieur Mrizek Sahraoui, de
    Monsieur Mrizek Sahraoui, de quel renoncement parlez-vous ??? J’étais persuadé en abordant le cas Leïla Aïchi , que vous (ou d’autres algériens mono ou bi-nationaux) ) alliez quand même parler de la question du Sahara Occidental et souhaitiez que ce thème soit débattu au cours de cette campagne électorale. Mais, non de Dieu !!!, vous oubliez que nous sommes en plein dans des élections qui concernent la France et non l’Algérie. Mais, non de Dieu !!!, vous oubliez que Leïla Aïchi est une citoyenne et femme politique française. Aussi, je ne comprends pas qu’on puisse lui demander (ou exiger d’elle) durant ces élections de parler du problème du Sahara Occidental. C’est vraiment lui demander de se suicider politiquement parlant. En revanche, cela n’exclue pas et cela n’empêche pas qu’une fois élue comme députée, elle pourrait parler au sein de l’Assemblée Nationale Française de cette question dans l’optique que vous souhaitez vous comme journaliste algérien ou comme le gouvernement algérien lui-même. Je suis étonné qu’on ne puisse pas comprendre cela !




    0



    0
      Anonymous
      16 juin 2017 - 17 h 31 min

      Ce qui lui est demandé est d
      Ce qui lui est demandé est d’assumer ses positions et ses déclarations antérieures. Rien d’autre.




      0



      0
      Mohamedz
      16 juin 2017 - 17 h 43 min

      Merci pour votre éclairage
      Merci pour votre éclairage même s’il faut noter que les gens qui veulent pousser Mme Aichi défendre le dossier de décolonisation du Sahara occidental dans cette campagne électorale pour les législatives ne peuvent etre que des marocains soumis au Roitelet M6 et dont l’objectif serait de faire perdre Mme Aichi au profit du candidat marocain d’origine à savoir M’jed Ghrab.




      0



      0
      Mohammed El Maadi
      16 juin 2017 - 18 h 21 min

      Sachez Monsieur que tout ces
      Sachez Monsieur que tout ces députés ou du moins ceux qu se présente a une Elections d’origine Marocaine roule tous pour le Maroc sans aucune exception.Leila Aichi est une arriviste et aucune dignité pour se renier a ce point.
      La gamelle est bonne en France aussi .Il est vrai aussi que nous offrons pas de jeunes garçon et filles comme cadeau d’arrivé et cela a son poids tellement la classe politique Française est accroc a certaine perversité .




      0



      0
        T'ZAGATE
        16 juin 2017 - 19 h 17 min

        @ Mohammed El Maadi (non
        @ Mohammed El Maadi (non vérifié) 16 Jun 2017 – 19:21 . Leila Aichi renie quoi Monsieur ??? Elle est française Bon Dieu de Bon soir ! Elle est née en 1970 à Beaumont-sur-Oise et non à Alger ou Tamenrasset. Elle a milité pour la défense du droit des étrangers en tant que Sénatrice de Paris. Elle sera peut-être dès lundi prochain une députée FRANÇAISE et non ALGÉRIENNE . Alors, où vous voulez en venir ??. Et puis qui vous dit que quand elle se fera élire députée, elle ne défendra pas l’indépendance du Polisario au sein de lobbies ou au sein d’associations d’amitiés franco-algérienne ?? Qu’est-ce que vous en savez ??? Pourquoi avoir des jugements partisans sur cette dame. Si vous souhaitez que se soit son concurrent qui passe et non elle, c’est votre choix et c’est votre droit , mais ne cherchez pas des alibis qui ne tiennent pas la route !!




        0



        0
      Dahmane
      17 juin 2017 - 1 h 58 min

      TZAGUET, vous avez tout dit
      TZAGUET, vous avez tout dit même si Je voudrais rajouter que tous les posts contre cette Aichi son l’émanation de sujets du fils du Glaoui et ont pour objectif de casser cette dame connu pour son soutien au peuple du Sahara occidental.




      0



      0
    anonyme
    16 juin 2017 - 17 h 02 min

    dans la drome il y a une
    dans la drome il y a une certaine latifa chay qui agresse les gens sur le pas de leur porte pour les obliger à aller voter , elle roule pour macron mais nationalité d’origine inconnue ????




    0



    0
    Anonymous
    16 juin 2017 - 16 h 07 min

    Elle est beaucoup plus
    Elle est beaucoup plus opportuniste . Elle fait de la politique politicienne : elle est très loin de l’esprit Algérien.




    0



    0
    Mazouzi
    16 juin 2017 - 16 h 00 min

    j’appelle ça de la lâcheté ni
    j’appelle ça de la lâcheté ni plus ni moins…de toute façon l’Algérie n’en a pas besoin (….)




    0



    0
    SAM 700
    16 juin 2017 - 15 h 35 min

    Pour le site électronique
    Pour le site électronique vous parlez de TSM ? (TOUT SUR LE MAROC).

    Finalement quand je jette un coup d’oeil à ce site, en effet, il est très polissé à l’égard de la famille « ruayalle » et ses clients en tout genre (si vous voyez ce que je veux dire). . Cette semaine le « maghrib » etait à « l’honneur » de TSM.

    Eh oui aujourd’hui M6, 106…..T S M ………enfin je veux dire : « Tous Se Mélange  »

    Saha ftorkom ou yan3al bou limayhabch Dzayer




    0



    0
    Nobody Paris
    16 juin 2017 - 15 h 13 min

    L’avenir c’est la CHINE
    L’avenir c’est la CHINE avec ses grands projets économiques et industriels, laissons tomber le pays fantoche sois disant 5éme puissance mondiale, qui traficote avec le lupanar-royaume narcotrafiquant.




    0



    0
    NON !
    16 juin 2017 - 13 h 18 min

    Bon on va parler cash. Dans
    Bon on va parler cash. Dans tout pays, il ne devrait y avoir qu’une nationalité. La fidélité est toujours pour une seule personne et seules les personnes intelligentes sont fidèles. D’ailleurs aucun marocain, jamais, pas même Rachida Dati, la franco-algéro-marocaine (parait-il…) ne sont critiques envers leur royaume, bien au contraire, ils le défendent bien qu’il soit indéfendable en maints objets. Néanmoins il n’y a que les nôtres qui sont prêts à faire vaciller leurs convictions. J’ai ici encouragé ardemment Leila Aichi. Il semble que je me sois trompé sur elle, bien que ma solidarité de franco-algérien ait été réelle et sincère. Je le note, l’enregistre et l’admet comme fait. Hélas, elle vient de rejoindre ces personnes des Malik Boutih, Fadéla Amara, Férial Furon et consorts. Les vrais franco-algériens estimables semble-t-il sont ceux qui refusent de rentrer dans le systeme politique francais en devant systématiquement se ranger contre l’Algérie pour assoir leur légitimité. Je note et ne l’oublierai pas. La roue tourne et Leila Aichi aura besoin de nous un jour. Nous serons aux abonnés absents tout simplement. Oui la double-nationalité en politique doit etre interdite en Algérie, c’est une décision importante et saine. Ceux qui voudront s’engager pour l’Algérie devront faire acte de transparence et accepter les règles de la loi. En attendant, nos politiques actuels au pouvoir doivent eux aussi renoncer à leur double-nationalité. Cette loi est normale quand on voit les personnes politiques franco-algériennes dont la seule vertu a été de frapper contre les franco-algériens pour asseoir leur carrière politique. Pas un ne se lève pour l’Algérie, pas un ! Par peur de perdre leur emploi, leur situation. Même si l’Algérie devait avoir raison, pas un ne le dit une seule fois. Même si l’Algérie avait tort pas un de ces politiciens ne garde en mémoire le lien avec la terre des parents, leur carrière prime. On le sait, j’ai perdu mon emploi pour avoir garder une algérianité dans la définition de ma personnalité. Oui j’ai perdu mon emploi et bien plus encore. Mais voilà je ne renoncerai pas à refuser de cracher sur le pays de mes parents. Madame Aichi, la déception est grande, mais c’est votre décision. Fermons le rideau et restons loin de la politique, refusons ce cinéma, seuls les franco-algériens lâches ou anti-algériens peuvent faire une carrière en France. C’est triste de sa part. Ainsi va la vie. Néanmoins si cela est vrai, j’appelle tous les franco-algériens de la zone Afrique du Nord à ne pas voter pour Madame Leila Aichi par solidarité pour le droit. Le sahara occidental est colonisé par le Maroc et un algérien qui se respect ne peut jamais cautionner le colonialisme.




    0



    0
      Anonymous
      16 juin 2017 - 22 h 50 min

      NON/ BRAVO ils aiment pas la
      NON/ BRAVO ils aiment pas la vérité la fidelité et la loyauté les fourbes et quelqu ils soient; mais un jour ils comprendrons tous que l Algérie n oublie rien et que tt est noté elle a tt son temps pr régler ses comptes cas par cas avec celui ou celle qui s est cru plus fort plus intelligent plus malin et qui a jeter le pays et ses autorités ; ses institutions et son peuple en pâture aux autres du monde entier ; tkt tout est noté et la loi sera souveraine qd un jour le vent tournera contre eux qd ils seront en Algérie : l Algérie n oublie rien ; nos services de sécurités et de renseignements savent tout et se rappel de tout concernant les ennemis de l Algérie internes ou externes et quelqu ils soient étrangers occidentaux ou algérien ou autres et aucuns pays et aucunes personnes ne pourra les sauver sauf la justice algérienne ou le bon dieu . .et l Algérie la connaissant trouvera tjrs un motif ou un prétexte même bidon si il le faut pr régler ses différents.




      0



      0
    Anonymous
    16 juin 2017 - 12 h 38 min

    quelqu’un sait -il qui est
    quelqu’un sait -il qui est latifa chay ??? elle se présente dans la Drome, est-ce une mokoko????




    0



    0
      cqfd...
      16 juin 2017 - 17 h 57 min

      Le raisonnement par déduction
      Le raisonnement par déduction : si personne ne lui a fait de pique en raison de ses origines algériennes, si sa candidature est soutenue mordicus, comme c’est le cas, contre un candidat du terroir, si personne n’a empêché sa candidature, si elle se promène dans les mosquées avec l’UOIF (tenu par les marocains) pour ratisser les voix d’électeurs, alors oui c’est une sujette du Makhzen. CQFD. Dès que tu assumes ton algérianité, tu es mal vu, d’office. Loi imparable, incontournable et inégale.




      0



      0
      Anonymous
      16 juin 2017 - 18 h 03 min

      Puisqu’elle ne révèle pas sa
      Puisqu’elle ne révèle pas sa nationalité, donc c’est une MAKKAK. Ce sont des reptiles.




      0



      0
    TARZAN
    16 juin 2017 - 12 h 07 min

    moi la question que je me
    moi la question que je me pose est ce que le maroc est militairement supérieur à l’algérie? pourquoi cette question, le polisario ou il va déclencher la guerre de libération, ou si il n’ose pas et que finalement le sahra occidental est une terre vierge, alors nous les algériens on a le droit d’avoir une part du gateau et ça sera militairement puisque le maroc a acquit ce territoire militairement! mais il est hors de question delaisser ce pays sahraouis aux mains des marocains qui soufflent le chaud et le froid dans la région et et en europe. la patience a des limites




    0



    0
    Anonymous
    16 juin 2017 - 11 h 58 min

    Elle utilise ses propres
    Elle utilise ses propres armes en allant sur le terrain de son adversaire cela ne veut pas dire qu’elle a renié ses positions.




    0



    0
    karim
    16 juin 2017 - 11 h 44 min

    Je pense que l’option du
    Je pense que l’option du soutien au peuple sahraoui n’a pas une bonne raisonance sur le plan international, j’en conclus l’échec lamentable de notre diplomatie depuis l’émergence de ce problème jusqu’à ce jour.l’opportunisme de cette senatrice n’est pas à blâmer, c’est de bonne guerre !




    0



    0
    Anonymous
    16 juin 2017 - 11 h 33 min

    On l a tous soutenu du fait
    On l a tous soutenu du fait qu elle a des origines algériennes tt en étant solidaire…INGRATE ; vendue qu elle est ….l Etat algérien a raison de prendre des mesures ctre eux (…) au pays et a l extérieur du pays . leur pays c est la France et jusqu’ au sang. elle représente qu elle meme et ses propres intérêts ; aucunes convictions ; valeurs morales …tout s achjete et elle son prix cest un poste de deputé de l etranger qu elle n a pas encor endosser ; mais une chose est sure xc est qu elle a endossé le costume de la Harki de service.. Girouette comme tte les autres cousines sionistes.




    0



    0
    Anonymous
    16 juin 2017 - 11 h 31 min

    J’ai décompté 153 personnes
    J’ai décompté 153 personnes liées directement ou indirectement à notre petit groupe. Pas une seule de ces personne n’avait voté et ce depuis plusieurs années. certaines se vexeraient et gravement si on quelqu’un venait à leur poser la question  » avais-tu voté au consulat ? » Il n y a que la clientèle du régime qui continue à aller voter et je peux assurer qu’en France beaucoup de ces petits misérables le font en cachette.
    La rupture est totale et dans l’absolu avec le régime en place. On le considère même comme le pire de tous les colonialistes que l’Algérie a connu.




    0



    0
    Cactus
    16 juin 2017 - 11 h 05 min

    Franchement vous arretez de
    Franchement vous arretez de nous parler de ses francais, elle defend leurs interet point barre qu’est que L’ALGERIE A AVOIR DEDANS DES SUJETS INUTILE POUR NOUS ELLE DEFENDRAS BEC ET ONGLE SONT BIFFTECK POUR LA FRANCE ARRETER DE REVER MONSIEUR SARAHOUI (…) ET AP ARRETER SVP DE NOUS METTRES DES SUJETS DE CETTE ORDRE MERCI




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.